L'actualité en continu du pays de Brive


Brive destination sportive

DR

Brive accueille en moins de 15 jours trois championnats de France aviron, duathlon et 24 heures pédestres. Une belle affiche de mai qui témoigne de la vitalité des clubs et d’un sens de l’accueil, notamment dans la perspective de Paris 2024. Ici, on pratique « Le sport par nature » et surtout on se sporte bien.

Prenez date:

  • samedi 14 et dimanche 15 mai au lac du Causse, championnats de France UNSS et FFS
  • samedi 21 et dimanche 22 mai au lac du Causse, demi-finale des championnats de France triathlon jeunes et championnat de France duathlon longue distance
  • jeudi 26 et vendredi 27 mai au parc de la Guierle, championnats de France des 24 heures pédestres
  • du 27 au 29 mai au lac du Causse, régates internationales

Un concentré de compétitions d’envergure pour une ambition affichée. Brive la sportive a été labellisée « Terre de Jeux » en 2019. Et l’année suivante « Centre de préparation JO 2024 » dans quatre disciplines olympiques ou paralympiques : aviron, triathlon, natation et rugby à 7. Le bassin briviste figure ainsi sur la liste des sites proposés aux délégations françaises et étrangères pour préparer leurs équipes. Trois sites ont été retenus : le parc municipal des sports, la piscine et surtout le magnifique pôle nature du Causse, un terrain de jeux à ciel ouvert. Pour compléter l’offre de services proposée aux fédérations, une nouvelle salle de préparation physique va d’ailleurs y être construite par l’Agglo à proximité de la base nautique. Long de 30 mètres, le bâtiment sera équipé de rameurs, vélos, piste d’accélération… Les travaux doivent démarrer en septembre et l’équipement sera livré en 2023.

Brive n’a certes pas attendu la trajectoire olympique pour s’engager et en porter les valeurs. L’obtention de ces deux labels tout autant que l’organisation régulière de manifestations d’envergure drainant leurs lots d’images et de retombées économiques, comme en ce mois de mai bien fleuri, confirment la vitalité de celle qui a reçu en 1989 (déjà) le titre de « Ville la plus sportive de France ». Une belle source de satisfaction pour l’adjoint aux sports Philippe Delarue : « J’adore le dynamisme des clubs brivistes, dans tous les domaines. Que ce soit dans le sport de plein air, de salle, individuel ou collectif, ça bouge. Il n’y a pas une discipline qui ne brille à son niveau. Nous nous devons donc d’être aux côtés des clubs, près d’eux et de les accompagner dans cet élan. C’est une évidence que cette dynamique va aller en s’amplifiant. »

La Ville veille ainsi au quotidien à développer ce potentiel en entretenant les conditions d’une pratique pour tous comme pour le haut niveau. Elle le fait tout d’abord à travers les subventions de tous ordres (de fonctionnement, exceptionnelles, aides aux jeunes talents…) versées aux clubs, ce qui représente pour cette saison une enveloppe conséquente de 1,3 million d’euros. À laquelle s’ajoutent toutes les aides indirectes et notamment les créneaux d’entraînement dans ses divers équipements mis gratuitement à disposition des associations, à faire pâlir d’envie nombre de clubs d’autres villes. C’est aussi compter sur ses ETAPS (éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives) qui interviennent auprès des scolaires, sur ses écoles municipales qui initient gratuitement à certaines disciplines, son office municipal des sports qui a su fédérer les présidents de clubs autour d’une politique commune pour former une même équipe au service du sport en général… Un pack prêt à toujours aller de l’avant.

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Fatima Kaabouch

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Fatima Kaabouch

Laisser un commentaire

16 − 15 =