L'actualité en continu du pays de Brive


Brive aura bientôt son timbre postal

mairie-pano

Pour la première fois, Brive sera immortalisée par un timbre postal. Il sera dévoilé au moment des Journées du patrimoine, les 17 et 18 septembre, et sortira, en avant-première nationale, pour la Foire du livre, les 4, 5 et 6 novembre. D’ici là, embargo sur son image.

 

“Il est magnifique”, répète Claude Delagnes du réseau La Poste en Limousin. Sans chauvinisme aucun, le directeur de communication ne tarit pas d’éloges: “Il est très esthétique, d’une conception artistique très originale“. Nous l’avons promis, nous n’en dirons pas plus, car la Poste et la Ville veulent ménager la surprise jusqu’aux Journées européennes du patrimoine, à la mi-septembre, moment où les Brivistes, philatélistes ou non, pourront le découvrir.

Car c’est bien de patrimoine dont il s’agit, et l’événement est attendu. Voilà en effet une bonne décennie que les élus réclamaient un timbre à l’effigie de leur ville. Si nous ne vous dévoilerons pas cette “multi-composition”, sachez qu’elle a été conçue et gravée par l’artiste Eve Luquet qui dessine des timbres pour les postes françaises depuis 1986, c’est même la première femme à avoir créé un timbre d’usage courant, la fameuse Marianne du 14 juillet.

Toujours est-il que l’événement est assez rare puisque sur la cinquantaine de timbres toutes séries confondues éditée chaque année par la Poste, seulement 5 timbres sortent dans cette série touristique. (vous pouvez consulter le programme 2016 en cliquant ici). Le timbre de Brive sera présenté à la presse le 16 septembre prochain, à la veille des Journées européennes du patrimoine où il sera exposé au public, assorti d’un vidéo de présentation, en salle d’honneur, samedi 17 septembre de 10h à 12h et de 14h à 18h et dimanche de 14h à 18h.

Pour s’en procurer, il faudra ensuite attendre la Foire du livre des 4, 5 et 6 novembre, où il sortira en exclusivité. La Poste installera un bureau temporaire au sein de la manifestation. Vous pourrez y obtenir selon la formule consacrée “l’oblitération philatéliste première journée”.

A noter que, pas très loin de chez nous, un autre timbre verra le jour tout début septembre, Les maquis du barrage de l’Aigle-sur-Dordogne dans la catégorie, celle-ci plus étoffée, des commémorations.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

Laisser un commentaire