L'actualité en continu du pays de Brive


Brive accueille le Relais pour la vie les 30 et 31 mai

relais pour la vie. photo Ligue contre le cancer

Ce sera une première à Brive. Rendez-vous sur la plaine des jeux des Bouriottes, samedi 30 mai à partir de 16h jusqu’au lendemain dimanche même heure. Pendant 24 heures non-stop, des équipes de marcheurs et de coureurs relèvent le défi de se relayer sur une piste qui leur est réservée. Ce Relais pour la vie organisé par la Ligue contre le cancer se veut un événement sportif et solidaire en hommage aux malades. Il permet aussi de récolter des fonds. Infos et inscriptions (5 euros) sur le site corrézien relaispourlavie.net.

 

Jean Vieillefond, le président départemental de la Ligue (à droite du maire), a présenté le Relais pour la vie

Foulées MLK, Zumba, Lig’Obazine… jusqu’à La Briviste il y a encore quinze jours. C’est un fait: les manifestations de mobilisation contre le cancer se multiplient. C’est pourtant la première fois que la cité gaillarde accueillera le Relais pour la vie, 4e du genre en France. “La manifestation est internationale. Elle a été créée il y a 30 ans aux Etat-Unis, 17 pays y participent. En France, il y aura cette année 12 relais dont 2 en Limousin”, explique Jean Vieillefond, le président du très dynamique comité départemental de la Ligue. Il y a d’abord eu Tulle, puis Allassac, puis Egletons et donc cette année Brive.

Photo Ligue contre le cancer.Cet événement unique rassemble pendant 24 heures non-stop des équipes de marcheurs et de coureurs qui relèvent le défi de se relayer sur une piste qui leur est réservée. “Le but est d’avoir toujours quelqu’un sur la piste, mais le principe reste convivial, sans contrainte.” L’événement se veut sportif , mais aussi festif avec des animations les plus variées tout au long de ces 24 heures: des groupes folkloriques, chorales, confréries, de la zumba, du tai-chi, du krav-maga, des ateliers divers et variés, des stands de prévention, un échiquier géant, un simulateur de vol ULM… sans oublier des structures gonflables et une restauration sur place. Miss Corrèze et Miss Ronde Limousin  “Par respect pour les riverains, nous ferons une pause de 1h du matin à 9h, mais les relais continueront.”

La participation est de 5 euros, mais vous pouvez aussi faire des dons. Vous pouvez créer une équipe ou rejoindre une existante. Ou tout simplement en supporter une. Ou simplement être présent.

tour dhonneur des survivants. Photo Ligue contre le cancer.Trois temps forts marqueront la manifestation. Le samedi à 16h, la cérémonie d’ouverture mettra en valeur des personnes atteintes ou guéries: elles feront un tour d’honneur des “survivants”, toujours très largement applaudis. La nuit sera marquée par une cérémonie des lumières pour tous ceux qui ont disparu, et bien évidemment Jean-Marie Soubira disparu il y a quelques jours et qui aurait dû être, avec Alain Penaud, parrain de la manifestation. “Nous allumerons mille bougies qui écriront le mot ENSEMBLE.” Enfin, la cérémonie de clôture à 16h le dimanche, rassemblant tout les participants sur un dernier tour. C’est une manifestation phare pour la Ligue. Une lourde organisation qui a nécessité 9 mois de préparation et s’appuie sur une centaine de bénévoles. La Ville y apporte un large soutien: elle a mobilisé sa plaine des jeux, prêté du matériel à hauteur de 2700 euros et alloué une subvention de 1000 euros.

Photo Ligue contre le cancer.La manifestation a un double objectif: changer le regard sur la maladie et les malades, dont certains participent d’ailleurs au Relais, mais aussi récolter des fonds pour un action particulière. “Cette année, les fonds iront au développement des soins de support pour l’espace Ligue à Brive“, a précisé le président lors de la conférence de presse de présentation dans le bureau du maire. Les “soins de supports”, ce sont tous ces soins qui ne sont pas médicaux, mais qui n’en adoucissent pas moins le quotidien des malades. Ils prennent en charge les conséquences du cancer et de ses traitements: soutien psychologique, soins esthétiques, activités physiques adaptées, sophrologie, méditation, ateliers mémoire, manuels, culinaires…

L’édition 2014 avaient rassemblé 1500 participants. “On en attend le double”, escompte Jean Vieillefond. “Nous avions récolté 10.000 euros.” Là aussi, le président espère voir grimper les chiffres. “Nous avons des retours très positifs.” La Ligue n’en continuera pas moins son travail quotidien. “Nous sommes un comité très actif: nous voyons mille élèves par an dans le cadre de la prévention en milieu scolaire. Tous les jours, il y a quelqu’un sur le terrain. Mais malgré la générosité des Corréziens, les dons sont en baisse.” D’où aussi cette implication très forte. Il faut savoir qu’en dehors du Relais, la Ligue départementale recueille à travers ses diverses manifestations entre 30.000 et 50.000 euros par an. “On consacre 400.000 euros à l’aide aux malades et 270.000 autres sont allés à la recherche.”  Un engagement incessant et une belle énergie.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire