L'actualité en continu du pays de Brive


Brive a son Routard !

 

de gauche à droite, Nathalie Bloch Pujo directrice d'Hachette tourisme, Pierre Josse, rédacteur en chef du Guide du routard et Frédéric Soulier, président de l'Agglo de Brive et maire de Brive

Parmi les 140 Guides du Routard figure désormais celui de “Brive-la-Gaillarde et son pays”, 2e numéro d’une nouvelle série consacrée à de petits territoires en France. Rédigé par Pierre Josse, rédacteur en chef du compagnon de voyage préféré des français, il présente sur une centaine de pages quelque 150 adresses et coups de cœur. Petite coquetterie soulignée ce matin au théâtre lors de la présentation du guide, le marcheur au sac à dos en forme de globe terrestre, emblème du Routard, a retrouvé spécialement pour la parution gaillarde sa moustache, rasée au début des années 2000.

Pierre Josse, rédacteur en chef du Guide du routard et rédacteur de celui de Brive et son pays“Monté en haut d’une colline au-dessus du lac du Causse, par un matin ensoleillé, avec une lumière rasante, j’ai été complètement saisi.” Pierre Josse, rédacteur en chef emblématique du Guide du Routard, n’a pas son pareil pour planter le décor. Le bourlingueur expérimenté (il a déjà sillonné 105 pays) explique alors chercher, par vice et habitude, la faute de goût. “Je n’en ai pas trouvé.” Se laissant aller à un romantisme certes goguenard mais assumé, il conclut: “Je n’avais qu’une envie, prendre une viole de gambe et me mettre à jouer!”

directeur officeAutre décor, même topo à Voutezac où il entraperçoit un pont médiéval sous lequel des gamins papillonnent dans l’eau. “Une vraie pub Ricoré! J’ai failli mettre mon slip de bain et aller les rejoindre!” Au lieu de cela, il a continué son chemin et il est tombé sur une fête patronale. “C’est une ville passionnante”, assure-t-il en citant pêle-mêle les ardoisières de Travassac, les Jardins de Colette, le marché de pays de Sainte Féréole et le marché Brassens où il a dégusté sa première figue au foie gras… “Ce territoire n’est pas grandiloquent mais il concentre de nombreuses richesses dans un petit périmètre et il est capable de nourrir toutes les envies culturelles.”

routard en mainsLe point fort du pays de Brive est selon lui la qualité de l’accueil et des prestations. Et Pierre Josse de vanter l’équilibre de cette micro région, la richesse des hébergements (de l’auberge de jeunesse aux tipis en passant par les chambres d’hôtes et les cabanes dans les arbres) et le bon goût des restaurants. Brive est, en la matière, “championne des villes moyennes”, clame-t-il. “On se pince pour y croire. Il arrive que même dans des villes plus importantes, j’ai du mal à trouver trois ou quatre restaurants valables. Ici, c’est le contraire. J’ai dû élaguer par le bas. Il y a très peu de villes de cette taille ayant autant d’offres. Bon, j’ai pris deux kilos en une semaine, mais c’était pour la bonne cause!”

Venu découvrir le territoire l’été dernier, Pierre Josse a extrait de cette semaine passée dans le pays de Brive 150 bonnes adresses dénichées selon un savant mélange d’intuitions, de rencontres, de renseignements puisés dans le courrier des lecteurs et les indications de l’office de tourisme. Une recette qui explique peut-être les raisons du succès de ces Guides vendus à 40 millions d’exemplaires à travers le monde depuis leur création en 1973.

Des résultats qui en font aujourd’hui “une référence et un vecteur de communication”, a souligné Stéphane Canarias, directeur de l’office de tourisme de Brive Agglomération, en soulignant la fierté de voir le territoire associé à cette marque reconnue et capable de générer des retombées économiques intéressantes. Distribué en librairie et grande surface mais aussi dans les boulangeries et sites touristiques au tarif de 5€90, ce guide a été tiré à 20.000 exemplaires. Réalisé sous l’impulsion de la collectivité territoriale, c’est la seconde parution d’une nouvelle série lancée par Hachette Tourisme mettant à l’honneur les petits territoires de France. “Il y a aujourd’hui une liste d’attente d’au moins deux ans“, explique Stéphane Canarias en soulignant le souci qui anime l’équipe de “toujours surfer sur les nouvelles tendances”. L’objectif affiché est de vendre 10.000 exemplaires de ce guide dans les deux prochaines années.

intro guide routard

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Mot clé

Laisser un commentaire