L'actualité en continu du pays de Brive


« Blacksad » de Guarnido : chronique d’un succès annoncé

Insolite. L’image de ces personnes installées à même le sol, entourées de leurs valises, à proximité d’un stand BD, vous aura peut-être interloqué. On vous explique. La réponse se trouve juste au-dessus d’eux, sur la petite pancarte indiquant l’auteur et l’album du stand : Guarnido et son Blacksad. Annoncé comme l’une des stars du stand BD, il a effectivement attiré beaucoup de passionnés qui dès l’ouverture ce matin, faisait déjà la queue pour être les premiers.

L’attente a dû être longue, très longue pour cette grosse poignée de passionnés qui dès ce matin, a investi l’espace de la foire du livre en filant directement vers l’espace BD. L’objet de leur quête : la dédicace sur leur album Blacksad de Guarnido. Pour l’obtenir, ils viennent d’un peu partout. D’Aurillac, de Bordeaux, de Mulhouse même, on en passe et des « meilleurs »! « Certains sont arrivés tôt ce matin, dès avant l’ouverture des portes », relate un des vigiles. Et toute la journée, la file d’attente s’est allongée devant un stand désespérément vide. Lorsqu’à 17h, l’auteur arrive enfin, c’est le branle-bas de combat. Tout le monde se lève, ramasse ses affaires et garde précieusement sa place dans la queue.

Mais pourquoi tant d’admiration ? Une des personnes présentes dans la file, ébauche une explication: « Cela tient à la rareté de l’auteur dans les salons et surtout à sa technique. Guarnido a été formé chez Disney et ça c’est un signe qui ne trompe pas. Sans compter le scénario qui est béton, très réaliste et qui s’inspire du polar. » Pour le papa venu de Bordeaux, l’album dédicacé ira rejoindre les mains de son fils. Pour d’autres, il trônera à côté de quelques centaines de dessins reçus dans les salons. Mais la plupart garde le secret et préfère ne pas parler de chiffre, mais de passion. A n’en pas douter, il doit s’agir de cela…

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire

seize − 2 =