L'actualité en continu du pays de Brive


Bilan touristique, nouvelles perspectives (1/2)

(Photo Diarmid Courrèges)

Un premier bilan de la saison touristique a eu lieu, hier, aux Jardins de Colette à Varetz en présence de Yves Gary, président du Pôle tourisme de l’Agglo, également président de Brive Tourisme Agglomération et de l’équipe de Brive Tourisme. Une saison plutôt bonne avec un retour à une certaine normale – tant attendue – et de nouvelles interrogations pour le tourisme sur le territoire de l’Agglo.

 

(Photo Fatima Kaabouch)

« C’est d’abord une saison qui a pu se préparer quasiment normalement, a souligné Aurélien Charpille, directeur de Brive Tourisme. Nous sommes satisfaits d’avoir pu travailler presque normalement. Le contexte a été néanmoins particulier mais je pense qu’il sera désormais toujours un peu particulier. » Pour le directeur trois nouveaux points font leur apparition dans la liste des choses à retenir et à préparer pour l’avenir.

Un contexte météo particulier – qui n’ira probablement pas en s’arrangeant -, une grande difficulté à recruter des saisonniers et les prémices d’une inflation qui impactera le porte monnaie des Français.

 

(Photos Diarmid Courrèges)

Le tourisme bientôt à l’heure espagnole ?

Malgré tout Aurélien Charpille se veut optimiste. Rien de mieux que de s’appuyer sur des chiffres.

Sept Français sur dix sont partis en vacances cet été. Les trois quarts séjournent en France. C’est moins bien que l’année dernière (– 6 points) mais la clientèle étrangère signe son grand retour (+ 45 %) et compense cette petite baisse même si on ne retrouve pas les chiffres d’avant Covid.

Concernant plus précisément l’Agglo. 692 000 nuitées on été enregistrées (juillet-août), la période du 14 juillet au 15 août a connu une hausse des nuitées (+5 %). Le dernier week-end de juillet, la fréquentation a été boostée avec la conjonction de deux gros évènements. Brive Festival et le Tour de France qui est passé non loin du territoire.

La fréquentation globale des sites touristiques payants est en baisse (- 9%) par rapport à 2021, qui a été une année spéciale de fin de confinement où les gens sont énormément sortis. « Mais il faut plutôt se baser par rapport à 2019 qui est une année normale”, précise Aurélien Charpille. L’augmentation par rapport à cette année référence est de 29 %. En chiffre cela donne un peu moins de 50 000 entrées sur les sites payants. Les sites extérieurs ont été particulièrement pénalisés par les fortes chaleurs. Exception à la règle les Pans de Travassac qui ont accueilli, en juillet et août, 23 000 visiteurs (+5, 8 %), la fraîcheur du site ayant sans doute favorisé sa visite. Un atout supplémentaire pour cet endroit magnifique. Autres grands gagnants de cet été caniculaire, qui ne sera sans doute pas le dernier, les activités de loisirs nautiques ! On s’en serait douté.

Enfin, cette saison estivale pose des interrogations nouvelles que l’on peut résumer ainsi, comme l’a souligné Aurélien Charpille. Que faire pendant la canicule ?, qui remplace le traditionnel, « Il pleut, j’fais quoi ? » et autre nouvelle question entendue au sein des offices de tourisme, conséquence de l’augmentation des trajets en train (+ 10 %) ou en avion : Que faire sans voiture ?

Un constat et des questionnements partagés par Yves Gary, président du Pôle tourisme de l’Agglo, président de Brive Tourisme Agglomération et surtout maire de Turenne qui sait de quoi il parle puisque la commune fait partie des sites les plus visités chaque année.

Un touriste de perdu, c’est un touriste de perdu…

« Cette saison nous invite à réfléchir aux adaptations indispensables de notre secteur pour continuer à être attractif. Vague de chaleur, incendies – même si notre territoire a été épargné – contexte sociétal, énorme difficulté à recruter des saisonniers… Tout ceci impacte le comportement de nos visiteurs actuels et futurs. Il faudra adapter nos offres, les déplacements sur le territoire, les services, les emplois, les horaires… et tirer notre épingle du jeu car un touriste qui ne vient pas sur notre territoire, il va ailleurs mais il ne fait pas les deux », prévient Yves Gary.

Un touriste de perdu, c’est un touriste de perdu…

 

Satisfaction des animations Brive Tourisme
La saison estivale a eu également ses nouveautés concoctées par Brive Tourisme.

– Succès du Mousta’Chut visite guidée par un habitant de son village. 214 personnes (touristes, locaux, ou néo locaux ont eu recours à ce service.

 

– Le dispositif des Pohtes confirme également. 25 Pohtes (potes) répartis sur le territoire de l’Agglo renseignent les visiteurs sur les activités à faire sur leur territoire.

 

– Succès des visites classiques. 57 visites guidées ont eu lieu pour 450 personnes renseignées.

« Par ailleurs, les animations que ce soit en ville ou au tour du Causse organisées par Brive tourisme ont été un énorme succès. « Il y a plus d’animations et d’événements sur le bassin de Brive que dans le Lot et la Dordogne. Tous les jours il s’est passé quelque chose. », a assuré Aurélien Charpille.

 

 

A suivre. Nouveauté et petit bilan des Jardins de Colette.

 

Julien Allain

Julien Allain

Laisser un commentaire

4 × 1 =