L'actualité en continu du pays de Brive


Belle rencontre entre les jeunes et les moins jeunes de Rivet

Des enfants de l’ALSH du centre socioculturel de Rivet ont partagé, cette après-midi, une activité décoration de masques avec des résidentes de l’EHPAD de Rivet.

Joli moment de partage cette après-midi à l’EHPAD de Rivet : huit résidentes ont accueilli huit enfants, âgés de 8 à 9 ans, de l’ALSH du centre socioculturel de Rivet. Ensemble, ils ont participé à une activité décoration de masques.

Pour Sandrine Maurin, adjointe au maire en charge de la cohésion sociale, et Fatima Jacinto, conseillère municipale déléguée aux personnes âgées, « cette action fait suite aux engagements du maire de Brive Frédéric Soulier de lutter contre l’isolement des personnes âgées et de faciliter les échanges intergénérationnels ».

Cette première rencontre en appellera d’autres, avec les mêmes enfants et, dans la mesure où leur état de santé le permettra, les mêmes résidents.

« Les enfants ont été préparés, très simplement, à travers un échange leur expliquant le lieu dans lequel la rencontre allait se dérouler », explique Sébastien Penaud, responsable du centre socioculturel de Rivet. « Nous constatons que l’animation se déroule très bien, et même que certains enfants sont plus calmes que lorsqu’ils sont au centre. D’autres rencontres devraient suivre, au rythme d’une par mois. »

Pour les huit résidentes, âgées de 80 à plus de 90 ans, la joie d’être entourées d’enfants se lit sans mal dans les yeux et les sourires.

« Cette action permet un maintien du lien social, et elle est très bénéfique », assure Samira Elmtalsi, psychologue de l’établissement.

« Nous savons déjà que, dans les jours qui viennent, les résidentes évoqueront cette rencontre, parleront de cette belle après-midi. Peut-être même des souvenirs de leurs propres enfances arriveront dans la conversation. Une telle animation permet de maintenir les capacités cognitives de personnes dont la mémoire est parfois altérée ».

Cette action fait partie des animations proposées dans le cadre du Pôle d’Activités et de Soins Adaptés (Pasa). Il vise à « accueillir les résidents ayant des troubles modérés, le temps d’une journée ou d’une demi-journée, pour leur proposer des activités sociales et thérapeutiques afin de maintenir ou réhabiliter leurs capacités fonctionnelles, leurs fonctions cognitives, sensorielles et leurs liens sociaux », précise Samira Elmtalsi.

Une quarantaine de résidents, sur les 160 que compte l’EHPAD de Rivet, sont en mesure de bénéficier des activités du Pasa.

Olivier SOULIÉ, Photos : Sylvain MARCHOU

Olivier SOULIÉ, Photos : Sylvain MARCHOU

Laisser un commentaire