L'actualité en continu du pays de Brive


Belle première tout en rose pour La Briviste

la Brivisite1 pano

826 participants du premier coup. Beau succès pour La Briviste qui s’est déroulée ce dimanche 10 mai. Sous un soleil radieux et dans la bonne humeur, la course 100% féminine a trouvé d’emblée son public au profit de la lutte contre le cancer du sein. Rendez-vous est déjà pris pour l’an prochain… avec certainement de nouvelles idées.

 

la Brivisite2“Merci d’avoir répondu à cet appel du coeur et de la générosité”, a lancé au micro Lilian Maigne devant une place du 14 juillet colorée du rose des maillots. “J’ai organisé cette course avec plaisir.” L’initiateur de la manifestation qui a remercié fortement les services municipaux pour leur soutien particulier à la préparation de la manifestation, se déclare “franchement satisfait” de l’engouement déclenché. “On a toujours du mal à jauger pour une première, d’autant que c’était une course réservée aux femmes.”

la Brivisite3Le soleil aidant, les inscriptions sont montées en flèche sur les derniers jours pour dépasser juste avant le départ l’ambition fixée des 800. Une course quasi 100% féminine qui comptait 70 hommes aux déguisements très tape à l’oeil sur des guiboles bien velues.

“C’est une bonne rampe de lancement et c’est une cause qui ne laisse pas indifférent”, estime l’organisateur. Sur les 10 euros d’engagements, 3 étaient reversés à la Ligue contre le cancer. En fait, arrondissant le chiffre, l’organisation va reverser 3.000 euros à la Ligue. Avant de s’élancer, participants et officiels ont d’ailleurs respecté une minute d’applaudissements en mémoire de l’ancien rugbyman cabiste Jean-Marie Soubira, emporté par la maladie 3 jours auparavant.

la Brivisite5Comme il s’agissait tout de même d’une compétition, certaines étaient là aussi pour le chrono: la Tulliste Stéphanie Lemée l’a enlevé en 18’29”. Mais la course se voulait avant tout conviviale sur un parcours accessible: une double boucle de 2,5km dans les petites rues du centre historique. Forcément, le tracé n’était pas des plus roulants et peu importe les quelques obstacles sur le parcours, les participantes étaient ravies, “simplement là pour participer”. La manifestation a mis de la bonne humeur dans les rangs comme dans le public venu soutenir les courageuses coureuses.

la Brivisite6Au lendemain de l’événement, l’heure est donc à l’incontournable bilan. Il y aura bien une deuxième édition. “Chacun est prêt à repartir. C’est sûr, il y a toujours des petites choses à améliorer…”, reconnait Lilian Maigne” en faisant le tri des polémiques d’avant course, notamment sur l’obligation pour les marcheuses de fournir un certificat médical. “Ça reste une course et donc elle est soumise à la réglementation de la fédération.” Doit-on s’attendre à un nouveau tracé en une seule boucle? La question n’est pas encore tranchée. Quant à la participation de la gente masculine qui elle aussi a soulevé quelques chicanes, l’organisateur réfléchit à la possibilité dans la même matinée d’une autre course, celle-ci réservée aux hommes, appelés à se mobiliser en maillot bleu contre le cancer de la prostate et qui pourrait s’appeler La Gaillarde… Rose pour les filles et bleu pour les garçons… ça ne vous rappelle rien?

la Brivisite16Les résultats sur le site jorganize.fr.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter notre précédent article:

la Brivisite4

la Brivisite7

la Brivisite8

la Brivisite9

la Brivisite10

la Brivisite12

la Brivisite11

la Brivisite14

la Brivisite17

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire