L'actualité en continu du pays de Brive


Beau plateau pour le gala du Boxing

Boxe pano

Le Boxing club briviste organise son gala annuel samedi 2 avril à 19h à l’Espace des Trois provinces. Une soirée très attendue par les amoureux du noble art et qui va aller crescendo en enchaînant 8 combats amateurs et 3 pros dont le final international féminin entre Myriam “Fire” Dellal, la clermontoise championne du monde WBF et l’italienne Monica Gentili. “Ça va être chaud”, assure l’entraineur Jean-Paul Crespy.

 

Elles ne se passeront rien, ce qui devrait ravir le public. On a déjà apprécié la Française à l’oeuvre l’an dernier au gala du Boxing face à une étonnante jeune Belge Elfi Phylips (lire ici). “On voulait faire la revanche cette année, mais ça n’a pas été possible”, explique l’entraîneur du Boxing club organisateur. La salle ne devrait pas y perdre au change.

On connait déjà le palmarès de la Clermontoise de 37 ans: trois fois championne de France dans 3 catégories, double championne internationale WBC, actuellement championne du monde WBF (elle remettra son titre en jeu dans quelques semaines, d’ailleurs sous la houlette d’un nouvel manager). Celle a qui on a adjoint le qualificatif de “Fire” (feu en anglais, c’est tout dire) aura face à elle une vice-championne d’Italie quasiment du même âge, aux tatouages comme des mises en garde et forte d’une vingtaine de combats. Quasiment inconnue aussi de ce côté-ci des Alpes. “C’est un peu la surprise, comme l’an dernier avec la Belge”, reconnait Jean-Paul Crespy, “mais on avait pas été déçu et les spectateurs en parlent encore.” Le combat se déroulera en 8 rounds de 2 minutes. Les deux affichent un mental de guerrière

AFFICHEDans le premier combat pro de la soirée, en super léger, le tenant du Noble art briviste Boubacar Dangnokho affrontera le Bordelais Abdel Cherrai en 6×3. Le local a récemment brillé lors du gala de son club en s’imposant en 4 rounds sur son challenger. L’autre combat pro masculin aligne en mouche Benjamin De Neiva du Boxing (demi-finaliste du championnat de France en 2015) qui délivrera là son premier combat professionnel – “un gros bosseur, avec une bonne frappe”, assure l’entraîneur – face représentant de Torcy Ayoub Abouzedi, – “un très beau boxeur, il a été champion de France junior en 2013”. “Les deux se sont déjà rencontrés lors du gala l’an dernier, mais en amateur et ça avait donné un bel échange.”

Pour le Boxing club, ce gala annuel est aussi l’occasion de mettre à l’honneur ses poulains qui seront de tous les combats amateurs, signe de la belle vitalité du club. “Ils s’y préparent tous très bien. Il s ont tous envie de plaire au public et surtout de gagner à la maison… Il va y avoir un beau niveau“, affirme Jean-Paul Crespy dont le club est “en ébullition” pour faire de cet événement une réussite. “Le nombre de spectateurs augmente chaque année. En 2015, toutes les places assises étaient remplies. On pense passer cette année la barre des 1500 spectateurs.”

Prix d’entrée: 10 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Points de vente: Loisir et service avenue de Bordeaux et La Trémolière avenue Thiers.

Le déroulé de la soirée

  • cadet super léger: Adnane Chafik (BC Brive) – Lucas Ambrois (Cahors) en 3×2′,
  • junior mi-mouche: Yanis Gheriani (BC Brive) – Kirou (Montauban) en 3×2,
  • junior super léger: Mathilde Maury (BC Brive) – Salomé Mirtskhulava (Cahors) en 3×2,
  • cadet poids léger: Zakaria Saila (BC Brive) – El Moussaoui (Montauban) en 3×2,
  • junior super walter: Hussam Bougrini (BC Brive) – Alecandre Ogorodov (Saint-Junien) en 3×2,
  • junior moyen, Rayane Cesbron (BC Brive) – Eddy Lafleur (Saint-Junien) en 3×3,
  • pro super léger, Boubacar Dangnokho (Noble art briviste) – Abdel Cherrai (Bordeaux) en 6×3.

Entracte de 20 minutes

  • senior superwalter: Kenny Thomas (BC Brive) – Ab Boubadrra (Fumel) en 3×2,
  • senior super walter: Gabriel Nguyen (BC Brive) – Simon Platel (Saint-Junien) en 3×3,
  • pro mouche: Benjamin De Neiva (BC Brive) – Ayoub Abouzedi (Torcy) en 4×3,
  • pro international féminin: Myriam Deal – Monica Gentili en 8×2.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire