L'actualité en continu du pays de Brive


Baromètre en baisse

Enquête barométrique Si 2006 et 2007 sont qualifiées de “convenables” quant au volume d’activité des entreprises, ces dernières n’hésitent pas à évoquer une dégradation brutale de leur activité au 4e trimestre 2008. Un net recul mais néanmoins des résultats différenciés selon les secteurs, puisque certaines entreprises notent “des résultats convenables et investissements significatifs en 2008”. Quant aux perspectives 2009, les plus fortes prévisions de baisse de rentabilité s’affichent dans le BTP, le commerce de gros et les services aux entreprises. Un chiffre révèle également la préoccupation majeure des entreprises par rapport à la crise : 39% craignent pour leur pérennité.

Lors de la présentation de l’enquête barométrique Bilan 2008 et perspectives 2009, Jean-Louis Nesti et Jean-Louis Perié, présidents des CCI de la Corrèze, rappelaient que cette enquête avait été réalisée, cette année, sur toute la Corrèze, de janvier à mars 2009. Une entreprise sur trois a accepté de participer : les résultats obtenus concernent donc un panel de 230 entreprises de plus de 10 salariés, soit 11.9000 salariés.

Les résultats 2008 et les perspectives 2009 sont contrastés selon les secteurs d’activités : les résultats les moins satisfaisants s’affichent dans le secteur des cafés, hôteliers, restaurants et les meilleurs résultats concernent le commerce de gros. A noter une pression concurrentielle ressentie comme “Forte” ou “Très forte” pour 68 % des entreprises.

Brive vue panoramique

PERSPECTIVES 2009 SUR FOND DE CRISE

Au regard de la crise économique et financière actuelle, 39 % des entreprises  expriment une inquiétude quant à la pérennité de leur activité et, parallèlement, les prévisions de recrutement en 2009 sont de 40,8% alors que les effectifs sont orientés à la baisse pour 32,5% des entreprises interrogées. Pour tous, la principale crainte immédiate concerne la difficulté de remplir le carnet de commandes.

Jean-Louis Nesti, président de la CCI du Pays de Brive, rappelait qu’en Corrèze “beaucoup de sous-traitants sont tributaires des grands donneurs d’ordre nationaux et si l’activité a pu être maintenue en 2008, le département connaît aujourd’hui l’effet domino de la crise, effet qui se produit par exemple dans le secteur de la mécanique avec 30% à 60% des commandes en moins. Le BTP est également un secteur particulièrement touché”.

Michel Pédamond, directeur de la CCI de Brive, ajoutait : ” Par rapport aux difficultés des entreprises, nous avons mis en place des cellules de soutien avec des correspondants qui accompagnent les entreprises en difficulté. Après une évaluation, ceux-ci proposent des pistes afin de tenter de résoudre la situation sans toutefois se substituer à l’entreprise”.

Jean-Louis Nesti et Jean-Louis Périé concluaient d’un commun accord : “Les crises, on en a connu, mais il est vrai pas au niveau de celle-ci qui est mondiale. Pourtant les entreprises ont des ressources et savent s’adapter. Nous sommes là pour les aider, pour les accompagner. Dans ces chiffres, il y a beaucoup de ressenti, c’est dans la tête et nous devons leur remonter le moral”.

Myriam ENTRAYGUES

Myriam ENTRAYGUES

Laisser un commentaire