L'actualité en continu du pays de Brive


Avant le train du livre, celui des scénaristes

Cinq scénaristes sont descendus par un train précédent celui spécialement affrété pour les auteurs venus de la capitale. Ils viennent participer à Livre au Ciné, la résidence d’écriture de scénario adapté d’une œuvre littéraire qui s’est greffée depuis l’an dernier sur la Foire du livre et le Festival du cinéma en avril. Les résidents ont aussitôt pris leur quartier aux Sept collines de Sainte-Féréole où ils vont travailler au calme jusqu’au 10 novembre et reviendront pour une seconde session en avril prochain. Ils ne manqueront pas bien sur de s’immerger aussi dans l’ambiance de cette 40e édition.

C’est une première semaine de travail intense qui débute pour les cinq nouveaux cinéastes ou scénaristes qui ont vu leur projets sélectionner pour cette deuxième édition de Livre au Ciné. Avec une belle palette de genres et d’œuvres plus ou moins récentes.

L’auteur Étienne Cocuelle vient ainsi adapter son troisième roman Fin 70 (Éditions de l’Onde), à la fois portrait d’une époque et récit du passage à l’age adulte. La réalisateur Nathalie Giraud travaille sur B. Barrow, ma vie avec Bonnie & Clyde d’après le témoignage Ma vie avec Bonnie & Clyde écrit par la femme du frère ainé de Clyde, Blanche Caldwell Barrow. Le réalisateur Arnaud Khayadjanian part sur les traces d’un géniteur avec Les Photos d’un père d’après le premier roman éponyme de Philippe Beyvin. La scénariste iranienne Setareh Pirkhedri s’est attelée à une réécriture de la pièce de Tchékhov, Les Trois sœurs, et le réalisateur Matthias Simonet s’attaque au mythe des chevaliers de la table ronde avec un Perceva puisant dans Le Conte du Graal » de Chrétien de Troyes.

Les cinq résidents vont avancer sur leur projet pendant une semaine encadrée par la scénariste Marlène Poste. Cette résidence va leur donner du temps pour travailler dans un endroit tranquille, en dehors des contingences matérielles qui peuvent vampiriser le quotidien. Ils bénéficieront également des conseils d’intervenants professionnels. Ils se retrouveront ensuite du 4 au 8 avril, au moment du Festival de moyen métrage de Brive, pour une deuxième semaine animée par la scénariste Emma Cascalès. Cette résidence en deux temps est en effet organisée par le Festival du cinéma de Brive, en partenariat avec la Foire du Livre de Brive, avec le soutien de la Ville de Brive, de la Région Nouvelle-Aquitaine et du CNC (DRAC Nouvelle-Aquitaine).

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

trois × quatre =