L'actualité en continu du pays de Brive


Au fil des contes, les enfants racontent

intro conte sur le fil

Jusqu’au 17 juin, le centre socioculturel Jacques Cartier propose une exposition intitulée “Au Fil des Contes”, entièrement réalisée par des enfants des écoles alentour qui ont créé et cousus objets et personnages de contes qu’ils mettent eux-mêmes en scène. Le projet a été retenu parmi les 15 finalistes du Prix de l’audace artistique et culturelle qui sera décerné ce vendredi 10 juin à l’Elysée par le président de la République. Et une des classes représentera tous les élèves participants.

 

elu ecoute les enfants“Il me tarde de les entendre raconter les histoires”, s’enthousiasmait hier soir lors du vernissage Steeve Dacharry, conseiller municipal en charge de la jeunesse et de ce quartier. Outre les nombreux élèves, enseignants et parents, le hall d’entrée du centre était envahi de créatures étranges, de drôles de petites bêtes multicolores, poissons, fleurs, souris, abeilles, tortues faits de tissus et boutons récupérés. Des mondes imaginaires que chaque classe participant au projet a mis en forme en partant d’un conte jeunesse, et même pour l’une d’entre elles d’un texte plus averti de Montesquieu. Le projet va plus loin qu’une simple réalisation statique puisque ce sont les enfants qui, à partir des personnages et autres effets spéciaux joliment trouvés, racontent et mettent en scène l’histoire.

Depuis maintenant 3 ans, le centre socioculturel municipal Jacques Cartier met ainsi en place un « Cartier libre aux écoles » qui a pour objectif de mettre en valeur le travail réalisé par les enfants des écoles de son territoire d’intervention à partir d’une exposition du centre et exposé pendant 15 jours au mois de juin. Tout est parti cette fois de l’exposition “Raconte tapis” proposée en octobre dernier par la compagnie des Trois Oranges (vous pouvez consulter notre reportage en cliquant ici).

visite expo1Ce sont 131 élèves, (CP et CE1 de l’école Jules Romain, la CLIS de l’école Marie Curie, le CM1 de l’école Jules Vallès et toute l’école maternelle de Gaubre) et leurs enseignants qui ont travaillé dans la continuité durant 4 mois en compagnie de l’artiste Cécile Pouget. Ils ont choisi de revisiter C’est moi le plus fort, Embrouilles chez les grenouilles, La petite poule rousse, Veux-tu être mon ami, La fleur qui dérange… des contes pas si enfantins qui parlent de la différence et du savoir vivre ensemble. Les plus grands du CM1 ont opté pour Les Troglodytes de Montesquieu qui prône également la solidarité.

Pour réaliser les personnages et décor de leur histoire, c’est-à-dire leur tapis de conte, les élèves ont “appris à modeler, tailler, coudre, assembler, broder, crocheter, tricoter, garnir, ligoter, lier, nouer…”, comme l’a détaillé l’inspectrice d’académie qui a loué ce “partenariat exemplaire entre les acteurs de proximité du quartier rassemblés autour de l’école”. Un beau symbole.

conte 1L’équipe enseignante a également souhaité participer au travers de ce projet au Prix de l’audace artistique et culturelle. Et cerise sur le gâteau, “Au fil des contes” a été retenu dans les 15 finalistes. La remise du prix aura lieu ce vendredi 10 juin au sein même du palais de l’Elysée. La Classe de CE1 de l’école Jules Romain aura la fierté de se voir remettre le prix par le président de la République, au nom de tous leurs camarades qui ont participé au projet. Les pronostics sont ouverts pour la place qui leur sera attribuée. Hier soir déjà, la plus belle récompense pour les enfants était de saisir fierté et attention dans le regard des adultes captivés par leur histoire. Des raconte-tapis qu’ils mettront également en scène lors de la fête de leur école.

Entrée gratuite. Infos au 05.55.86.34.60.

artiste expique aux enseignants

pano visite

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire