L'actualité en continu du pays de Brive


Arrêter de fumer ? Pourquoi pas ?

mois-sans-tabac1pano

Depuis ce matin, le hall de la clinique des Cèdres accueille un stand pour initier la grande opération contre le tabac qui se déroulera le mois prochain dans toute la France: “Moi(s) sans tabac”. Cette démarche, une première dans notre pays, vise à inciter les fumeurs à arrêter au travers de messages, pour une fois positifs, autour des avantages à ne plus fumer. Et des avantages, il y en a…

 

mois-sans-tabac5“Stoptober”. C’est le nom de la campagne d’aide à l’arrêt du tabac lancée il y a maintenant 5 ans en Grande-Bretagne. Une initiative qui a porté ses fruits puisqu’elle a, selon les études, permis, dès la première année, de doubler les tentatives d’arrêt du tabac dans ce pays. Un succès qui a incité la France a organiser une opération similaire au mois de novembre, baptisée “Moi(s) sans tabac”.

C’est pour présenter, informer et sensibiliser les publics concernés que différents partenaires, au niveau départemental, tiennent toute cette journée un stand dans le hall de la clinique des Cèdres. mois-sans-tabac6On y retrouve l’Association de prévention en alcoologie et en addictologie, la Maison des ados, la Ligue contre le cancer, le centre hospitalier et bien entendu la clinique des Cèdres. Une mobilisation conséquente pour une importante question de santé. Le tabac tue en effet, directement ou indirectement, 73 000 personnes chaque année en France. En Nouvelle-Aquitaine, 1,3 million de personnes fument quotidiennement dont 60%, selon des enquêtes, souhaiteraient arrêter.

C’est pour les inciter à franchir le pas et les aider que l’opération “Moi(s) sans tabac” est lancée. Elle s’appuie sur des messages positifs autour des mois-sans-tabac4avantages à arrêter de fumer, dans un esprit collectif. Avantages sur la santé bien entendu, à tous points de vue, avantages financiers également car, tout fumeur le sait: la tabac coûte cher, très cher. Pour chaque tentative, il s’agit de relever le défi de ne pas toucher une cigarette pendant un mois, en bénéficiant de soutien et d’encouragements de tous. Pourquoi un mois? Tout simplement parce qu’il est prouvé qu’après 30 jours de sevrage, la dépendance est réellement bien moins forte et on estime que le fumeur a 5 fois plus de chances d’arrêter définitivement.

Le déclic doit venir de la motivation de chacun. Ensuite, pour participer à ce challenge, c’est très simple. Il suffit de s’inscrire sur le site ou sur l’appli “Tabac-info-service” ou encore d’appeler le 39 89. Vous bénéficierez ainsi, gratuitement, de conseils personnalisés, mois-sans-tabac3du suivi d’un ou d’une tabacologue et vous recevrez un kit d’arrêt qui contient, entre autres, un calendrier et des conseils journaliers ou encore une petite roue qui vous permettra de comptabiliser les économies engendrées par votre arrêt de la cigarette.

Après cette journée d’information à la clinique des Cèdres, un 2e rendez-vous est d’ores et déjà annoncé le 29 octobre au centre commercial Carrefour. Par ailleurs, en marge du plan national, l’Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine et ses partenaires déploieront tout au long du mois de novembre un dispositif de soutien à travers des manifestations individuelles ou collectives à destination de tous ceux qui auront relevé ce défi afin de pouvoir les accompagner jusqu’au succès.

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Mot clé

Laisser un commentaire