L'actualité en continu du pays de Brive


Après les foires maigres de 2010, place aux foires grasses de 2011

Foire grasse primée

A la halle Georges Brassens, le cru 2011 des foires grasses, baigné dans la douceur d’une matinée d’hiver, n’a rien de commun avec celui de 2010, handicapé par un rude manteau neigeux. Il devrait même, chuchote-t-on d’ores et déjà, battre des records en terme de mise en boîte gratuite des foies achetés sur le marché. Une particularité de ce rendez-vous traditionnel de janvier, avec le concours primé aux truffes et la distribution de la galette des rois géante.

Foire grasse primée“Si on se perd, on se retrouve à l’entrée”, lance d’emblée une dame à son mari en franchissant le seuil d’une halle Georges Brassens grouillante de monde et inondée d’un brouhaha convivial. De fait, sous la halle ce matin, il y a beaucoup de producteurs (plus d’une quarantaine) et une foule dense et compacte se presse aux abords des étals qui présentent fièrement leurs foies gras, leurs truffes ainsi que la traditionnelle galette des rois.

Foire grasse priméeL’année 2011 commencent ainsi sous les meilleures auspices à la halle Georges Brassens. Après une foire grasse primée 2010 où la neige avait dissuadé beaucoup de gourmands et même certains producteurs de venir, cette foire-là restera sans doute dans les annales pour avoir fait le plein. “Il semble que l’on soit en train de battre des records”, a déclaré le député-maire Philippe Nauche. “Il se pourrait que l’on sertisse plus de 2.000 boîtes cette année. C’est la preuve du succès grandissant de cette manifestation alliant la convivialité et le plaisir gastronomique”.

Foire grasse priméeDu côté de l’entreprise Fulgence et Laumond, entreprise qui participe bénévolement à ces foires depuis la mise en place de ce service de mise en boîte et qui fabrique, vend et rénove des autoclaves, appareils pour stériliser les boîtes serties, on avait senti le succès venir : “Cette année, on a commencé à mettre en boîte deux heures plus tôt que d’habitude”. Toute une équipe de bénévoles, élus et organisateurs des marchés, sont également à l’ouvrage depuis tôt ce matin pour lister, préparer et dénerver les foies. Michel, éleveur et producteur à la retraite y participe depuis le début: ” Année après année, tout le monde répond présent grâce à la convivialité du moment et le casse-croûte qui suit!” 

Foire grasse priméeSous la halle ce matin, on vient d’un peu partout en France. Blois, Strasbourg, Morlaix, Montpellier par exemple. Jean-Pierre, lui, arrive de la Creuse. Il est en train de déguster le velouté de champignon offert à ceux qui le souhaitent par la confrérie mycogastronomique Gaillarde. “Après cet en-cas, on compte bien acheter de bons produits et faire sertir notre foie.” Mais il est déjà 10h30. Alors, ils devront se dépêcher!

“Ça sent bon! Et même à 2 mètres de distance”, s’exclame une dame. Où sommes-nous ? Dans le coin des truffes bien sûr puisque cette foire grasse est aussi l’occasion de remettre des prix. 15 kg de ces tuber melanosporum étaient réunis sous la halle. “Cette année, l’arrivée a été tardive mais la qualité est au rendez-vous”, explique un trufficulteur. Et Hervé Covès, ingénieur à la chambre d’agriculture de la Corrèze et membre du jury ce matin d’ajouter: “C’est maintenant que la saison des truffes commence. Désormais leurs arômes sont sublimes.”  Le jury a ainsi récompensé Michel Joffre (Chavagnac), Elliette Pellegry (Louignac) et Jean-Pierre Vaujour (Yssandon).

Foire grasse priméeLa matinée s’est poursuivie par un moment gourmand et généreux particulièrement attendu: la distribution de la galette géante par le député-maire Philippe Nauche, le premier-adjoint Patricia Bordas et différents représentants de la municipalité, de l’Etat et de la Chambre d’agriculture. “Ces foires sont l’endroit où il faut être. Le carrefour de notre belle région était ici ce matin”, s’est enthousiasmé le député-maire visiblement heureux du succès de cette édition qui est en train de s’achever. Il ne reste plus désormais qu’à ne pas oublier de récupérer vos foies, dès 17h sous la halle.

Calendrier 2011 des foires grasses

Samedi 5 février : Foire grasse primée avec des dégustations de viande de canards gras sous la forme de grillades.

Samedi 5 mars : Dernière foire grasse primée de la saison avec un concours spécifique sur un produit transformé.

Foire grasse primée

Foire grasse primée

Foire grasse primée

Foire grasse primée

Foire grasse primée

Foire grasse primée

Foire grasse primée

Foire grasse primée

Foire grasse primée


Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire