L'actualité en continu du pays de Brive


Accessibilité des transports: la feuille de route pour 2015 validée

Abrit bus centre hospitalierVendredi dernier, le conseil communautaire a approuvé le schéma directeur d’accessibilité des transports publics de l’Agglo de Brive. Ce document liste les actions en cours ou à réaliser pour garantir l’accessibilité des services de transport public aux personnes handicapées et à mobilité réduite avant l’échéance de 2015.

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a fixé comme date butoir le 12 février 2015 pour que soient accessibles les services de transports publics. L’Agglo de Brive a donc élaboré une feuille de route afin d’assurer la mise en œuvre progressive des mesures appropriées. Il s’agit du schéma directeur d’accessibilité des services de transports publics de l’Agglo de Brive. Il a été approuvé vendredi par les élus du conseil communautaire.

Parmi les nombreuses actions listées, on peut retenir la mise en accessibilité, par l’Agglo et les communes, des arrêts de bus existants pour un coût total prévisionnel de 3 millions d’euros (50% par Agglo, 50% par les communes) entre 2011 et 2015.

Libeo Accessible (Photo Olivier Soulié)Avant l’approbation de ce schéma directeur, les conseillers avaient pu profiter de la présentation du rapport de la commission intercommunale pour l’accessibilité des personnes handicapées. Cette commission, créée en 2009, est composée de représentants des communes, d’associations représentant les personnes handicapées, d’autres collectivités et établissements publics, de représentants de l’Etat et de personnes qualifiées.

Sur le sujet de la mise en accessibilité des arrêts de bus, la vice-présidente de la commission Fabienne Cassagnes a indiqué que “76 arrêts ont été rendus accessibles entre 2009 et 2010, soit 17% des arrêts, la moitié de ceux-ci étant situés sur la commune de Brive”.

Parmi les autres faits marquants de 2010, on peut signaler l’acquisition, pour le transport urbain, de 18 véhicules neufs et accessibles aux personnes handicapées et à mobilité réduite. 90% des 21 véhicules du parc (12 bus standards, 6 midibus, 3 minibus) sont désormais accessibles. En outre, les deux bus standards non accessibles ne sont utilisés qu’en cas de panne ou d’opérations d’entretien d’un véhicule accessible.

A souligner également la création d’un service spécifique de transport des personnes handicapées et à mobilité réduite: Libéo Accessible. Un concept qui répond efficacement à une demande qui ne cesse de s’accroître.

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire