L'actualité en continu du pays de Brive


24 heures pédestres: un plateau relevé

À Brive, l’Ascension rime depuis des années avec les 24 heures pédestres organisées par le PBAC. L’épreuve renoue cette année avec le championnat de France (le 5e à son actif), alors il y aura évidemment les meilleurs et parmi eux les détenteurs des records de France et d’Espagne. Rendez-vous du jeudi 30 mai 10h au lendemain 10h pour soutenir dans les jardins de la Guierle ces adeptes de l’ultrafond, hommes et femmes, mus par un seul objectif : avancer non stop, en courant ou en marchant, surtout en minimisant les pauses sommeil, ravitaillement, massages… Un truc de dingues ! Et ils auront bien besoin de votre soutien, surtout en nocturne.

“Tous les ans ont lieu en France une vingtaine de 24 heures, dans des villes d’importance diverse: Paris, Bordeaux, Royan… La discipline est une discipline mondiale dominée par les Russes et les Japonais, même si les Français ont obtenu quelques titres, surtout par équipe”, explique Bernard Continsouzas, le président du PBAC organisateur. “Brive est une des épreuves les plus réputées”, assure-t-il.
Le club s’est en effet construit une solide réputation en matière d’organisation. Pour preuve, il accroche pour la 5e fois à son actif un championnat de France. Le rendez-vous va ainsi servir de sélection pour intégrer l’équipe de France qui participera aux championnats du monde à Albi à l’automne. La reconnaissance est là côté fédération comme du côté des coureurs. Les participants sont toujours séduits par le parcours en centre ville et dans des jardins qui draine ainsi son lot de spectateurs, une configuration inhabituelle pour ce type de compétitions.
Les meilleurs performeurs des dernières années seront là. Nous aurons des détenteurs de records de France ou d’Espagne, sur 100 km, 24 heures, 48 heures, et même 6 jours: Jean Gilles Boussiquet par exemple, encore détenteur du record de France sur 24 heures.” La course open affiche complet. En tout quelque 300 coureurs au départ et parmi eux une poignée de corréziens, surtout du PBAC. “C’est une belle course mais aussi un spectacle. La fête sera encore au rendez-vous avec la présence dans le kiosque du jardin le jeudi après-midi du Jazz Set et la présence en soirée dans la salle Georges Brassens d’un orchestre de rock, le Why Notes.
À noter que le départ se fera devant la mairie. Les coureurs s’élanceront à 10h le jeudi 30 mai et rallieront les jardins de la Guierle où ils tourneront sur leur circuit jusqu’au lendemain 10h. Venez les encourager, ils y sont très sensibles, tout au long de ces 24 heures d’efforts. Infos sur 24h-brive.fr.
Photos Joël Chanourdie du PBAC
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire