L'actualité en continu du pays de Brive


24 heures de contrôles vitesse sans interruption

operation controle. document préfecture

La préfecture l’avait annoncé la semaine dernière lors de la présentation du bilan négatif de l’année écoulée. Il faut dire aussi que ce début 2015 a déjà été meurtrier sur les routes corréziennes. D’où cette opération “24 heures de contrôles vitesse sans interruption” déclenchée sur tout le département par les services de l’Etat du jeudi 19 février à 19h au vendredi 20 février à 19h.


L’opération sera menée par l’escadron départemental de la sécurité routière (EDSR).

controle. photo archives Sylvain MarchouTout comme au niveau national, après des années de baisse, le nombre de tués est en hausse de 72 % en Corrèze entre 2013 et 2014. Il est même supérieur aux années 2012 et 2011. A ces mauvais résultats sur le plan des tués s’ajoute une hausse du nombre de blessés hospitalisés, qui se traduit par des conséquences terribles pour les victimes et leurs familles. Le début de l’année 2015 a également été marqué par une succession d’accidents ayant causé la mort de 5 personnes (+ 2 par rapport à 2014) et 12 blessés.

Dans près de 20 % des cas, une vitesse excessive ou inadaptée aux conditions climatiques est le facteur principal de l’accident. Ainsi pour 2014, sur les 17 accidents mortels, ayant provoqué le décès de 19 personnes, dont 4 mineurs, 12 sont dus à une faute de comportement du conducteur (7 refus de priorité) et 12 des 19 tués n’étaient pas responsables de l’accident.

Face à ce constat, le préfet Bruno Delsol avait annoncé le 13 février dernier l’augmentation des contrôles des forces de l’ordre sur les routes corréziennes et l’intensification des opérations de prévention auprès des jeunes publics et des personnes âgées.

controle. photo archives Sylvain MarchouDans cette même logique, 2 radars-tronçons ont été mis en service sur l’A20 le week-end dernier, dans la nuit du 15 au 16 février, au niveau des virages de Noailles au sud de Brive. Un dans chaque sens de circulation pour cette portion où la vitesse maximale est de 110km/h.

Autant d’actions pour tenter d’infléchir les données livrées par l’Observatoire départemental de la sécurité routière. Vous pouvez consulter l’intégralité de ces statistiques sur la page de la préfecture: Le-bilan-2014-de-la-securite-routiere-en-Correze.

Cette opération a été relayée sur la page Facebook de la préfecture et sur son compte Twitter.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire