L'actualité en continu du pays de Brive


22e triathlon du pays de Brive: Damien Labonne vainqueur à la maison

Le départ du triathlon courte distance sur le lac du Causse

Cet après-midi, au lac du Causse, Damien Labonne a offert une belle victoire à son club briviste en remportant ce 22e triathlon en 2h17’28”. Qui plus est, devant le tulliste Farid Hamida, un grand de la discipline qui l’a talonné dangereusement. La première féminine est elle aussi du Brive Limousin triathlon (BLT), Mélody Ramirez, la nouvelle recrue mexicaine venue renforcer cette saison l’équipe D1 du club.

Seulement une petite soixantaine de triathlètes participaient cette année à cette course qui valait comme championnat du Limousin. La faute au temps très incertain qui a menacé toute la journée les épreuves rassemblant quelque 200 participants. Heureusement, les six triathlons du programme sont passés entre les gouttes.

Demain matin, les résultats des six triathlons en ligne sur brivemag.fr

Arrivée de l'épreuve velo de Damien LabonnePour ceux qui ne seraient pas familiarisés avec le triathlon, un CD (dit courte distance!) enchaîne 1500m natation, 40km vélo, 10km course à pied. De quoi en calmer plus d’un, surtout cet après-midi autour du lac du Causse, où l’épreuve vélo s’est révélée des plus difficiles, arès une épreuve natation qui avait établi la donne!

“Nous avons dû raccourcir la boucle vélo initialement prévue, afin de laisser libre accès aux bureaux de vote pour les élections européennes”, explique Gérard Talazac, co-président du Brive Limousin triathlon. Du coup, les coureurs ont dû jouer du braquet pour tourner sur le circuit de 4km, surtout vers le Moulin de Lissac avec une descente rapide à remonter aussitôt. La souffrance se lisait sur les visages. Le public, peu nombreux mais très assidu, a apprécié ce chassé croisé passant dix fois de suite sous ses yeux. “L’expérience ne sera pas forcément reconduite”, nuance le co-président. “C’était jouable cette année avec le faible nombre d’engagés. Impossible avec la centaine de concurrents habituels!” On comprend aussi mieux les gros écarts qui se sont creusés.

Victoire finale de Damien LabonneC’est une belle victoire”, répète à l’arrivée Damien Labonne, 21 ans et le physique filiforme des triathlètes affutés. “Ça fait du bien de gagner chez soi.” Tout heureux et presque étonné, le licencié du BLT! Plongé dans sa 3e année biologie environnementale à Limoges, l’étudiant avait en effet pris quelques distances avec les entraînements. “Je me suis seulement préparé pour le vélo.” Bien lui en fit. ” Je savais que ça allait se jouer là, sur la côte de Lissac. Il fallait aussi relancer à la digue. J’ai été surpris de remonter Yann.” Son compatriote Yann Caniou, sorti bien en tête de l’eau, avec dans son sillage la tulliste Amandine Lopez.

Tour d'honneur des 3 vainqueurs. De gauche à droite: Farid Hamida (2e), Damien Labonne (1er) et Yann Caniou (3e)Les deux seniors hommes auront bataillé sévère sur le circuit vélo, arrivant ensemble à l’aire de transition, suivis de près par Laurent Lagier du BLT et le vétéran 1 Farid Hamida du Tulle triathlon qui s’est inscrit le matin même, à défaut de pouvoir participer à la course de Belfort annulée au dernier moment. Le tulliste habitué de l’épreuve, a menacé longtemps Damien Labonne mais se classe finalement deuxième. “Tu m’as fait peur. Mais ça m’a motivé, je n’avais pas envie que tu me passes”, avoue le Briviste à son aîné qui lui se dit “trés content d’être deuxième. C’était une belle course. Elle était dure. Dommage qu’il n’y ait pas plus de monde.”

Yann Caniou s’offre la troisième place. Le Briviste qui finit ses études d’ingénieur, n’en fait pas moins partie de l’équipe masculine du club évoluant en D2.

Mélody Ramirez, première féminineAutre belle performance: celle de Melody Ramirez, de son nom complet Melody Angel Ramirez Juarez, 27 ans, la nouvelle recrue du BLT qui se classe première féminine. “Muy bien”, ne cesse de répéter l’internationale mexicaine qui s’entraîne avec le pole France à Montpellier. Architecte dans son pays (comme quoi dans ce sport, on marie aussi bien la tête que les jambes), la triathlète au petit gabarit mais à la trempe d’acier s’accorde quelques saisons en professionnelle en vue des prochains Jeux olympiques. “Je suis contente. Mon objectif aujourd’hui était de faire la meilleure natation possible en vue du triathlon de Beauvais.” Le triathlon de Beauvais, prochain rendez-vous du Grand prix pour l’équipe féminine du club qui évolue elle en D1, le plus haut niveau.

*************

On se jette à l'eau

Départ

sortie d'eau

sortie d'eau

Transition

Transition vélo

Transition natation vélo

Farid Hamida

Un circuit vélo très éprouvant

velo

velo-de-chien

Les jeunes triathlètes du matin encouragent leurs aînés courant l'après-midi

Chassé croisé

Vélo en descente

Rouler compact

Dure, la côte

Cédric Bourricaud (Andresy), soutenu par sa femme, ses enfants et ses parents. Et en plus il est venu de Cahors ce matin à vélo: 110km... peut-être aussi la cause de son abandon?

Transition vélo

Après le vélo, la course à pied

Transition velo-course

ravitaillement. Un peu d'eau pour affronter les 10km

Course entre-les engins de terrassement pour les Mondiaux aviron en août 2009

Version noir et blanc dans l'autre sens

Arrivée de Farid Hamida (2e)

Arrivée en famille

Bises des vainqueurs: Damien Labonne pour les hommes, Mélody Ramirez pour les femmes. Et tous les deux du Brive Limousin triathlon.

L'arrivée de Melody Ramirez

Après la course

Les pieds à l'air

Fatigué...

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire