L'actualité en continu du pays de Brive


2012 aussi réussie que 2011 pour l'Office de tourisme

Les vœux de l’Office de tourisme intercommunal, hier soir à la salle d’honneur de la mairie de Brive, furent l’occasion de revenir sur une année 2012 aussi réussie que la précédente.

“En 2012, les chiffres du tourisme sur l’agglomération briviste sont restés stables par rapport à 2011, qui était une excellente année du point de vue de la fréquentation“. Henri Peyrat, président de l’Office de tourisme intercommunal (OTI), a tenu à “féliciter les professionnels du tourisme de leur capacité à résister voire à se développer” dans un secteur durement impacté ces derniers mois.

2012 en chiffres sur l’agglomération, ça donne: 400.000 nuitées marchandes, une durée moyenne de séjour en augmentation de 3,2 nuitées, plus de 1,2 million de visiteurs accueillis, 1 million d’euros de chiffre d’affaires pour le service commercial de l’OTI et 7.500 visiteurs accueillis dans les antennes de l’office.

Côté événements, nous ne reviendrons pas sur le succès, désormais habituel, de Brive Plage, avec, pour la 9e édition, la visite du Président de la République, et des visiteurs venus de l’extérieur du département pour 40% d’entre eux, 20% ayant même fait plus de 200 km pour assister aux concerts de Julien Doré, Gérald de Palmas ou encore Charlie Winston.

A noter le succès des Rencontres du tourisme et du développement local qui ont attiré à Brive quelque 500 professionnels du tourisme, assurant à la manifestation un retentissement national.

Parmi les faits notables de 2012, l’augmentation de l’activité affaire liée aux congrès. Le président de l’Agglo Philippe Nauche a d’ailleurs tenu à revenir sur la réflexion en cours concernant la création d’un centre de congrès sur le site de l’ancienne caserne Brune.

“Notre volonté est de nous doter d’un équipement structurant permettant à l’agglomération d’accueillir des séminaires et congrès générant des retombées très importantes sur l’économie locale à des périodes de basse ou moyenne fréquentation”. Pour autant, Philippe Nauche en appelle à la raison: “L’objectif est d’accueillir des congrès jusqu’à 600 ou 700 participants. Nous ne pourrions pas être concurrentiel au-delà face à des grandes structures situées en bord de mer”.

Cet espace de congrès serait également “une salle d’activités culturelles d’environ 1.200 places, pouvant par exemple accueillir des concerts”. Cette structure, qui aura “l’avantage d’être située au croisement de deux autoroutes et en centre-ville”, sera, selon Philippe Nauche, “un projet fédérateur“.

Autre opportunité de développement pour le territoire: l’extension du périmètre de l’agglomération.

Constatant que le touriste fréquente un espace sans se soucier des frontières administratives, Philippe Nauche estime que “la Grande Agglo dessinera les contours d’une destination touristique plus cohérente, et les économies d’échelle devraient nous permettre d’investir davantage dans des actions de promotion du territoire. Car le Limousin a le droit de communiquer sur le thème du Limousin, la Corrèze sur la Corrèze, et le Pays de Brive pourra le faire sur le Pays de Brive. Ces démarches ne sont absolument pas antinomiques”.

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire