L'actualité en continu du pays de Brive


1er juin : En piste pour la nouvelle salle d’armes

Frédéric Soulier en compagnie de Najat Deldouli a inauguré la nouvelle salle d’armes construite sur le site de l’ancienne piscine Caneton : un bel exemple de requalification et de restructuration utiles.

Mise en service dans le cadre d’un programme national de construction de piscines de type industriel, la piscine Caneton, devenue obsolète, avait fermé ses portes en novembre 2015. C’est pourtant une nouvelle vie qui vient de commencer pour ce lieu : sinon mythique mais affectif puisque le bassin et son équipement dans lequel des générations d’enfants ont appris à nager et d’autres à s’entrainer, a été transformé en une salle d’armes dernier cri. Un plateau de 510 mètres revêtu d’un sol adapté à la pratique d’une douzaine d’activités va accueillir les enfants sur le temps scolaire auxquels s’ajoutent bien sûr les quelques 150 licenciés que compte aujourd’hui le dynamique Cercle d’escrime de Brive ainsi que les membres d’associations utilisatrices.

Un espace de vie et de solidarité

Pour un coût total de 210.000 euros la requalification le projet a été subventionnée à hauteur de 63.000 euros par l’État, 90.000 euros par le Conseil départemental et 57 000 par la Ville de Brive. Najat Deldouli, représentante de Pascal Coste, président du Conseil départemental, se réjouissait lors de son discours inaugural du soutien financier apporté par le Département dans la réalisation de ce projet. « Cette politique départementale d’aide aux communes est une spécificité corrézienne. Elle répond à des objectifs d’aménagement du territoire parce qu’il est essentiel de soutenir les communes, en tant qu’acteur majeur de la dynamique d’un territoire et de son économie, mais aussi en tant qu’espace de vie et de solidarité. » Pour animer l’événement, le Cercle d’escrime s’est livré à plusieurs exercices spectaculaires de combat d’épée dont plusieurs en costume. Tout un programme et de bonne raison, pourquoi pas de s’initier à ce sport complet.

Une multitude d’activités

À la fois salle de sport et salle d’escrime, le taux d’occupation de ce nouvel équipement affiche complet. Pour l’escrime, c’est un nouveau départ pour une pratique variée en toute sécurité et ouverte vraiment à tous. Le lien entre les deux vocations de cet espace sportif apparait comme une évidence : l’escrime est une discipline qui requiert vitesse, précision, réflexes et qui transmet certaines valeurs éducatives comme le respect de l’autre, la maîtrise de soi, la loyauté, le sens de la convivialité et du jeu. La Ville de Brive se dote ainsi d’une salle d’armes qui assure la promotion de ce sport et de ses valeurs auprès des scolaires.

 Une salle d’éducation physique et sportive

Pendant le temps scolaire, soit de 8h à 17h environ, plusieurs centaines d’enfants notamment ceux des écoles Edmond Michelet, Henri Sautet et Paul de Salvandy y pratiquent : la psychomotricité, la gymnastique au sol, l’acrogym, la poutre, danse, des jeux d’opposition, les arts martiaux, les jeux d’adresse et de balles, le tennis de table, ainsi qu’un travail spécifique d’athlétisme (saut en hauteur, course de haie, …). Les adultes, eux, peuvent s’adonner à la gymnastique volontaire, la gymnastique douce ou encore le yoga (avec Rondisport 19). L’association a pour but d’aider les personnes à sortir de la sédentarité et de leur isolement. Elle s’adresse aux personnes en surpoids ou obésité, opérées ou pas, avec leurs complications tels que le diabète, l’hypertension artérielle, le cancer. Elle permet, par le sport adapté, de les soutenir en pratiquant différentes activités.

Une salle d’armes

 Le Cercle d’escrime briviste bénéficie de cette installation pour enseigner le maniement du sabre, du fleuret ou de l’épée au travers de ses nombreuses activités. Cette nouvelle salle contribue également à lancer et à pérenniser une section escrime handisport. Créé en octobre 1936 par des militaires du 126e RI, le Cercle d’escrime de Brive est devenu civil en 1982. Il s’agit d’un des plus anciens clubs de la ville et entend bien poursuivre son développement en proposant une escrime pour tous. Cet objectif se traduit par les diverses déclinaisons offertes aux licenciés: escrime sportive, escrime de spectacle, éveil escrime (à partir de 4 ans), ludo escrime (à partir de 6 ans) et escrime fitness. Le club propose également un nouveau concept d’escrime créé par Benoit Maury, maître d’armes du club : soit une approche différente de l’escrime par la pratique d’une activité en douceur, parfaitement adaptée à une première pratique sportive ou à une reprise après certaines pathologies. La gestuelle permet de retrouver de la souplesse, un meilleur équilibre, une meilleure capacité pulmonaire, cardiaque… ou tout simplement le plaisir de pratiquer l’escrime différemment. Le CEB s’ouvre également à l’extérieur en intervenant dans le cadre du temps périscolaire, ainsi que dans les centres de loisirs sans hébergement. De plus, il offre aux professionnels la possibilité d’initier leurs collaborateurs à l’escrime lors de moments de convivialité ou de séminaires. Nouveauté pour la saison 2016 / 2017: le Cercle d’Escrime de Brive a ouvert une section « Escrime Entreprise ». Enfin, la ville et le Cercle d’escrime unissent leurs efforts autour d’une politique commune au service du sport pour tous avec l’école municipale et les stages sportifs qui se déroulent pendant les vacances scolaires.

 

 

 

Frédérique Brengues, Photos : Diarmid COURREGES

Frédérique Brengues, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire