L'actualité en continu du pays de Brive


168 enfants qui se poilent au théâtre, c'est "Wouaf ! Art"

Cet après-midi, la grande salle du théâtre a accueilli les éclats de rires de 168 enfants issus des écoles de Brive et de Dampniat… Elle a accueilli Wouaf ! Art, un one woman show au poil où Guandaline Sagliocco revisite l’histoire de l’art à travers le chien. Wouaf ! Art se rejoue demain au théâtre, à 10h et 14h30. Infos et réservations: Les Treize arches, 05.55.24.62.22.

« Tu vois que c’était drôle, toi qui voulais pas venir », lance un jeune écolier à son camarade au sortir de la représentation. C’est vrai que le brouhaha inaugural a rapidement cédé la place dans la salle à une foule d’éclats de rires en cascade.

Seule en scène, la comédienne Guandaline Sagliocco a mouillé le chemisier pour la cause, à quatre pattes sur la table ou en rockeuse débridée. Pourtant, rien ne laissait présager tant de folie. « Je m’appelle Fiona. Non, je ne m’appelle pas Fiona du tout, je m’appelle Jeannette. Fiona c’est mon chien. C’est moi qui vais vous faire la conférence sur le chien et l’histoire de l’art. » Flottement dans la salle.

L’idée est pourtant fort bien trouvée car derrière le jeu, comique de geste, de situation, jeux de mots, mimes, il y a l’enjeu, la découverte de courants artistiques et d’artistes: peinture classique, impressionniste, pointilliste, pop art, et Picasso, Renoir ou Wharhol sont tour à tour décryptés. Les enfants les découvrent par le petit bout d’une lorgnette originale: la figure canine.

L’histoire des Ménines de Velasquez prend alors un sérieux coup de jeune. C’est un peu romancé sans doute mais la comédienne retombe toujours sur ses pattes. Elle raconte que si le chien Pedro, dans Les Menines, apparaît grognon, c’est qu’il s’est retrouvé relégué en bordure de toile. Tout ça à cause de la princesse Margareta qui a fait un bon gros caprice à sa mère pour apparaître au centre dans sa plus belle robe. « Pour la première fois dans l’histoire de l’art, ce ne sont pas le roi et la reine qui sont au milieu du tableau, mais leur fille », glisse-t-elle l’air de rien. Ce ne sont pas là les seules incongruités: le couple royal se retrouve reflété dans le miroir et Velasquez s’est peint dans son propre tableau! Des innovations qui en ont inspiré plus d’un, à commencer par Picasso qui a aussi peint ses Ménines, explique la comédienne avant de se lancer dans un solo déchaîné d’aboiements rock’n roll, repris en choeur par les enfants sur le parvis du théâtre. Un spectacle qui a du chien.

Demain, écoliers et collégiens de Brive et Malemort ainsi que des jeunes de Puymaret assisteront aux deux autres représentations de Waouf ! Art au théâtre à 10h et 14h30, ouvertes au tout public en fonction des places restantes. Durée: 1 heure. Tarifs: 8 euros.

 

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire

19 − 13 =