L'actualité en continu du pays de Brive


15e édition du Bleu en hiver : Le jazz en chœur

Du 21 janvier au 1er février, la programmation chorale Du Bleu en hiver fait résonner la diversité du jazz aux quatre coins du territoire.

Fruit d’une programmation partagée*, la 15e édition Du bleu en hiver programme 10 jours durant une trentaine de rendez-vous dont une dizaine gratuits: concerts, conférence, projection, exposition, masterclasses… La part-belle est faite au jazz, à tous les jazz sur un territoire déployé de Brive à Tulle et de Boulazac à Périgueux.

Ce festival itinérant programme aussi de nombreux rendez-vous hors les murs des théâtres comme à Brive sous le kiosque de la Guierle dans le cadre d’une déambulation, à la médiathèque pour des siestes musicales, ou encore au centre culturel à l’heure de l’apéro. C’est d’ailleurs là que le festival débutera à Brive le 22 janvier à 18h30 (gratuit) avec le duo trombone et bugle d’ArtDeko qui joue un jazz décalé et joyeux. Grive la Braillarde, qui compte parmi les nombreux partenaires du festival, les suit depuis quelque temps déjà, et notamment depuis leur escapade musicale aux côtés de Thomas Fersen. « Ce festival nous permet de faire venir des groupes que l’on n’aurait pas pu programmer en temps normal », explique-t-on du côté de la jeune association briviste qui loue l’esprit d’ouverture de ce festival singulier dont la programmation partagée est un drôle de morceau à orchestrer.

Mais le jeu en vaut la chandelle ! La jeune scène du jazz actuel y côtoie des pointures, les propositions fortes, des formes plus intimistes. On pourra tour à tour écouter, calé dans un coussin de la médiathèque de Brive le jazz incandescent de Sylvaine Hélary (1er février à 15h, gratuit), admirer la performance de Leila Martial au théâtre de Tulle (21 janvier à 21h) ou encore s’enflammer avec le jazz retro futuriste du grand orchestre du tricot qui clôturera cette 15e édition au Théâtre de Brive, samedi 1er février à 21h en rendant un hommage inclassable à Lucienne Boyer, chanteuse star de l’entre-deux guerres.

Du Bleu en hier, ce sont des concerts mais aussi des liens tissés sur le territoire. Masterclasses du saxophoniste Laurent Dehors avec les élèves du conservatoire de Brive, projet lancé avec 13 jeunes élèves de l’IME de Sainte Fortunade par la flutiste Sylvaine Hélary et qui fera l’objet d’une restitution publique en juin… C’est aussi cela la richesse de ce festival qui irrigue le territoire grâce à un système de navettes (1€) et propose différents pass, pratiques pour se sentir pousser des ailes et oser aller voir ce qui se jazze ici et là. JB

Infos et réservations : 05.55.22.15.22 et www.dubleuenhiver.fr

* L’Empreinte, Les lendemains qui chantent, la FAL 19, le Maxiphone, l’Agora de Boulazac, l’Odyssée de Périgueux et Grive la Braillarde.

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire

16 + 18 =