L'actualité en continu du pays de Brive


12/14. Les commerçants de la Halle Gaillarde. Maison Robert Bach

La Halle Gaillarde, place de Lattre de Tassigny, ouvrira le mercredi 6 novembre à 7h30 et fonctionnera sauf le lundi tous les matins même dimanche et toute la journée le samedi. Vous y trouverez 14 commerçants, regroupés en association. Nous vous les présentons chacun leur tour en avant-première, à raison de deux par jour jusqu’à l’ouverture. Rencontre avec la Maison Robert Bach, boucherie charcuterie salaisons.

Les sœurs Bach, Anne-Sophie et Marie-Laure, qui ont repris l’entreprise familiale créée par le grand-père, se sédentarisent tout en continuant les marchés. « La halle sera notre vitrine. Elle va nous permettre d’étendre notre clientèle et de franchir un nouveau palier. »

En 6 ans, elles ont déjà fait grimper les effectifs de 1 salarié et un mi-temps à 12 employés et elles envisagent de recruter 2 à 4 personnes supplémentaires. Leur cœur de métier, c’est la viande, de bœuf, veau, porc, agneau ou poulet, soigneusement sélectionnée. Avec 10 mètres de vitrine, le double de celle d’un camion, les jumelles entendent élaborer davantage de produits transformés et de plats préparés, blanquette, lasagnes et autre bourguignon, tout droit sortis de leur laboratoire de la rue Nungesser.

L’équipement est créateur d’emplois. Quasiment tous les commerçants installés dans la Halle Gaillarde, ont recruté des effectifs supplémentaires. L’ouverture de la Halle Gaillarde génère d’emblée la création de 24 à 31 emplois à temps plein, partiel ou saisonnier.

Horaires :

  • du mardi au vendredi de 7h30 à 14h, samedi de 7h30 à 20h (avec une nocturne une fois par mois jusqu’à 22h) et dimanche de 9h à 14h pour les métiers de bouche
  • du mardi au vendredi de 7h30 à 19h, samedi de 7h30 à 20h et dimanche de 9h à 14h pour le marchand de journaux et le fleuriste.

Le marché autour de la Halle

Déplacé de quelques mètres pendant la durée du chantier, le marché reviendra sur la place de Lattre de Tassigny dès le samedi 9 novembre. Le chantier de construction a permis de repenser les installations mises à disposition des non sédentaires avec une configuration différente et de nouveaux boîtiers électriques. Les étals seront disposés devant la halle et sur les deux côtés.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire