VOS SORTIES DE LA SEMAINE

Agrandir le texte Réduire le texte Recommender cet article Imprimer ce billet

MARDI 21 OCTOBRE 2014

  • surprise rexCinéma. Séance surprise à 21h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Une nouvelle façon de se rendre au cinéma : venir les yeux fermés, sans connaître le film projeté et accepter l’expérience de l’inconnu et de la découverte totale. L’opportunité de venir s’installer sur les fauteuils rouges sans attente particulière, sans préconçu ni idée reçu sur le film projeté. Tarifs: 3,50 à 6,50 euros. Infos au 05.55.23.20.01 et sur cinemarex.org.
************

MERCREDI 22 OCTOBRE

  • fantastiqeus livresCiné goûter. Les fantastiques livres volants de M. Morris Lessmore à 14h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Le film d’animation réalisé par Laurent Witz, Alexandre Espigares, Eloi Henriod. A partir de 7 ans. Un programme de cinq courts-métrages sur le thème de l’imaginaire et de l’imagination: M. HublotLe petit blond avec un mouton blancDrippedLuminaris et Les Fantastiques livres volants de M. Morris Lessmore. Durée: 50 min. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.23.20.01 et sur cinemarex.org.

************

VENDREDI 24 OCTOBRE

  • MG_1157MagieDavid Orta à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Après Carte blanche il y a deux ans, David Orta revient avec son nouveau spectacle Détour. Facétieux, espiègle et poétique, ce spectacle vous promène dans un univers où la magie nous parle de la vie. Attention, si vous croyez comprendre c’est que vous êtes réellement perdu! Toujours aussi bluffant, David Orta saura à nouveau émerveiller les grands et petits. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement samedi 25 à 21h et dimanche 26 à 17h.
************

SAMEDI 25 OCTOBRE

  • Scène ouverte aux jeunes talents à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • MG_12191MagieDavid Orta à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Après Carte blanche il y a deux ans, David Orta revient avec son nouveau spectacle Détour. Facétieux, espiègle et poétique, ce spectacle vous promène dans un univers où la magie nous parle de la vie. Attention, si vous croyez comprendre c’est que vous êtes réellement perdu! Toujours aussi bluffant, David Orta saura à nouveau émerveiller les grands et petits. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement dimanche 26 à 17h.

Galorbe

  • Photo-LSB-MickFête de la citrouille toute la journée à Chabrignac. Une 18e édition organisée sur tout le week-end par le comité des fêtes de la commune. A noter ce samedi après-midi, un spectacle médiéval pour, enfants Fitzgenie présenté par La Malle en Cartoon, mêlant acrobaties, chansons et théâtre interactif (50 min environ). Et le soir un one man show avec Mickaël Bieche du Comedy show. Entrée gratuite. Infos au 05.55.25.60.57. Egalement le lendemain dimanche 26 octobre.

************

DIMANCHE 26 OCTOBRE

  • 1bol-v-officiel-web-legend-of-love-damir-yusupovBallet. Légende d’amour à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. En direct de Moscou. L’une des premières œuvres chorégraphiques du grand maître russe Youri Grigorovitch. Son scénario explore le conflit entre l’amour et le devoir à travers ses deux héroïnes. Cette magnifique histoire d’amour interdit, de sacrifice, de jalousie et de souffrance revient sur la scène du Bolchoï après plus de 10 ans d’absence. Doté de mouvements de danse, décors et costumes inspirés du Moyen-Orient (les ballerines sont presque toujours voilées), ce ballet exceptionnel est sublimé par l’incomparable talent des danseurs du Bolchoï. Dans les appartements royaux, la princesse Shyrin se meurt. Atteinte d’une grave maladie, seule la beauté de sa sœur la reine peut la sauver. Cette dernière se sacrifie mais regrette ensuite son geste. Durée: 3 heures. Tarif: 10 à 23 euros. Infos au 05.55.23.29.01 et sur cinemarex.org.
  • Bike and run à partir de 9h autour du lac du Causse. Une 7e édition de ce challenge Amédée Domenech organisé par Joinvillais avec l’aide du Brive Limousin Triathlon. Il s’agit d’une course par équipe de 2: un coureur, un cycliste (VTT) en relai. Deux distances au programme: 7 et 14 km. Infos au 05.55.17.20.70.
  • rando-chataigneRandonnée de la châtaigne à partir de 8h à Saint-Pardoux L’Ortigier. Une manifestation organisée par l’association  »Rando St Pa »’. Plusieurs circuits de randonnée au choix: 22 km, 15 km ou 9km. Allure libre. Attention!! Enfant sous la responsabilité des parents. Chiens non admis. Petit déjeuner offert avant le départ, ravitaillements sur les circuits. A l’arrivée pot de l’amitié. Inscriptions sur place à partir de 7h30. Rendez-vous au bord de l’étang dans le bourg: 8h départ 22km, 8h30 départ 15 km, 9h départ 9km. Engagements: 4 euros, gratuit moins de 12 ans. Infos au 06.25.24.52.06.
  • MG_1180MagieDavid Orta à 17h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Après Carte blanche il y a deux ans, David Orta revient avec son nouveau spectacle Détour. Facétieux, espiègle et poétique, ce spectacle vous promène dans un univers où la magie nous parle de la vie. Attention, si vous croyez comprendre c’est que vous êtes réellement perdu! Toujours aussi bluffant, David Orta saura à nouveau émerveiller les grands et petits. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

chabrignac-fete-de-la-citrouille_497339

  • Fête de la citrouille toute la journée à Chabrignac. Une 18e édition organisée par le comité des fêtes de la commune. Exposition de coloquintes et cucurbitacées aux tailles et couleurs infiniment variées, animations, spectacles de rues, danse… Entrée gratuite. Infos au 05.55.25.60.57.Entrée gratuite. Infos au 05.55.25.60.57.

************

LES EXPOS A VOIR

  • MO-Famille Farrell-12(c) aurelien moleMalachi Farrell à Brive  au Garage, centre d’art contemporain,avenue Edouard Herriot. Malachi Farrell en quelques oeuvres… Un univers au travers d’une exposition personnelle volontairement épurée. Le Garage accueille l’artiste alors même qu’il présente ses nouvelles productions au Centre Pompidou. Précédant de quelques semaines cette actualité artistique, c’est l’occasion de revenir sur son parcours, de découvrir ou de redécouvrir The shops are closed, une œuvre comptant parmi les installations qui ont marqué les années quatre-vingt-dix, Strange fruit, pièce plus récente, réalisée en 2010 et de révéler une sélection inédite de dessins. Eclairées par des titres qui renvoient à un fait de société, un événement politique ou un drame historique, les œuvres de Malachi Farrell prennent la forme d’assemblages électriques, façonnés à partir d’objets du quotidien et de rebus technologiques qui s’animent sur le rythme d’une bande sonore originale. Elles dénoncent le conformisme, les injustices, la barbarie humaine et toutes formes d’aliénations contemporaines. Entrée libre. Ouvert du mardi au samedi de 12h à 18h et dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.88.80.81 et sur garage.brive.fr. Jusqu’au 16 novembre. Vous pouvez également consulter notre article de présentation en cliquant ici.
  • Affiche liberationLa Libération vue à travers l’affiche à Brive au centre Edmond Michelet. Dans le cadre des commémorations du 70e anniversaire de la Libération, le musée Edmond-Michelet met en valeur ses collections en présentant une sélection d’une quarantaine d’affiches de propagande éditées entre 1944 et 1945, accompagnées de documents et d’objets d’époque. Parmi les moyens de propagande employés durant la Seconde Guerre mondiale, l’affiche tint une place importante, et fut largement utilisée entre 1940 et 1944 par le régime de Vichy et les autorités allemandes. Les affiches ne disparurent pas pour autant des murs de France au moment de la Libération. Déployant d’immenses moyens matériels et humains pour débarquer sur le sol français et vaincre l’Allemagne nazie, les Alliés ne négligèrent pas l’aspect psychologique de la guerre à mener, et éditèrent aussi des affiches à l’adresse des populations des pays libérés. Cherchant à gagner une légitimité qui n’était pas acquise avant le Débarquement de Normandie, le Gouvernement provisoire de la République française fit aussi appel aux mêmes moyens pour rassembler les Français autour du général de Gaulle. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au vendredi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 15 novembre 2014.
  • RaedeckerMax Raedecker à Brive au musée Labenche, salle d’exposition temporaire. Cet Amsteldamois né en 1914 et décédé en 1987 est un amoureux de la Corrèze. Il s’y installe à Chaunac en 1940 et ne la quitte que pour créer à Paris, dans un immeuble appelé « la ruche » qui rassemble pas moins de 80 ateliers d’artistes. Issu d’une lignée d’artistes sculpteurs et peintres, son oeuvre passe de la figuration à l’abstraction. Son rapport à la couleur et à la calligraphie transpire l’impulsivité artistique, censurée par aucune retouche. Comme le dit son ami Sadi de Gorter, ses oeuvres sont « éternellement inachevées ou tout au contraire mortellement accomplies ». Ouverte de 10h à 12h et de 13h30 à 18h30 sauf le mardi. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.70. Jusqu’au 10 novembre.
  • lulusLa guerre des Lulus à Brive à la médiathèque municipale. Dans le cadre des commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale, la médiathèque présente les BD de Régis Hautière et Hardoc. Lucas, Lucien, Luigi et Ludwig sont quatre des pensionnaires de l’orphelinat de l’abbaye de Valencourt en Picardie. Tout le monde les surnomme les Lulus. En cet été 1914, lorsque l’instituteur est appelé comme tant d’autres sous les drapeaux, personne n’imagine que c’est pour très longtemps. Et les Lulus ne se figurent évidemment pas une seconde que la guerre va déferler sur le monde finalement rassurant qu’ils connaissent… Ouverte de  9h30 à 12h et de 13h30 à 17h du mardi au samedi, en continu le mardi. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50. Jusqu’au 29 novembre.
  • expo tulleAndré Mazeyrie. Carnet d’un médecin dans la guerre 1914/1918 à Tulle au Musée des armes. Dans le cadre des commémorations autour du centenaire de la 1ère guerre mondiale, le musée des Armes présente une exposition des croquis de guerre inédits d’André Mazeyrie, médecin pendant le conflit. L’exposition est construite autour d’un volumineux album réalisé par André Mazeyrie, intitulé Croquis de guerre, présenté et intégralement numérisé pour en permettre sa consultation. Elle propose de suivre le parcours de ce médecin, à travers ses dessins, de Tulle à Châlons, au coeur des combats dans les Vosges autour de Munster, puis à l’arrière dans les hôpitaux militaires de la Marne et de l’Aisne. Entrée libre. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30, ouvert également le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 24 novembre 2014.
  • nature_peintureNature en peintures au musée du cloître de Tulle. Cette exposition réunit quatorze oeuvres provenant de la collection du musée. Elle répond à la volonté d’accompagner le travail de récolement en cours en donnant à voir une sélection d’oeuvres habituellement non exposées. Les oeuvres présentées ont en commun d’explorer le sentiment de nature et sa représentation, qu’il s’agisse de paysages, de bouquets de fleurs ou de natures mortes. Pour dix d’entre elles, il était nécessaire de passer par une étape de restauration, permise grâce au soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles du Limousin (DRAC).  Si l’envie de paysages verdoyants, de bouquets luxuriants vous. hante, cette présentation de peintures de la collection est le remède idéal. A noter autour de l’exposition: dimanche 16 novembre à 15h, visite découverte de l’exposition commentée par Karine Lhomme, responsable du Pôle musées, dimanche 18 janvier à 15h, rencontre avec Charlotte Jude, restauratrice professionnelle autour de la restauration des collections du musée et dimanche 15 février à 15h, ouverture exceptionnelle de la réserve de peintures pour une découverte au hasard des oeuvres (sur inscription au 05.55.26.91.05). Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 13h à 18h. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 28 septembre 2015.
  • Histoires de clocher au musée du cloître de Tulle, salle du rez-de-chaussée. L’Etat vient d’engager une importante campagne de travaux de restauration sur le clocher de la cathédrale de Tulle. L’occasion est donnée, pendant la durée du chantier, de mettre en lumière cette partie de l’édifice à travers les représentations figurées présentes au sein des collections du musée. Cette exposition invite à découvrir ces images peintes, dessinées ou gravées du clocher. Toutes révèlent la prédominance de cet élément architectural dans les représentations de la ville. Du clocher dessiné à celui décrit, poèmes ou légendes rappellent que c’est autour de cet élément architectural que se cristallise une partie de l’identité et de la mémoire collective des habitants forgées dès la fin du XIXe siècle. L’exposition permet à chacun de replacer le clocher dans son environnement, au coeur d’une place dont la topographie a considérablement évolué au cours des siècles. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’à fin 2014.
  • invit_cli-1_320x640_Fil, du Rosel au point de Tulle à Tulle. 3 artistes dans 5 lieux d’exposition: Marie-Diminique Guibal en l’église Saint-Pierre quai Baluze. Delphine Dewachter à la galerie du Point G, place Mgr Berteaud et à la Cour des arts, rue des Portes Chanac, Cécile Maulini à l’immeuble Lauthonie, rue des Portes Chanac et au musée du cloître. Fil, du rosel au poinct de Tulle est un parcours d’expositions original, mêlant tradition et création autour de la dentelle en Poinct de Tulle. Inscrit dans ce parcours, le musée du Cloître propose une double présentation à la fois d’oeuvres créées et de pièces patrimoniales. Dans la continuité de l’hôtel Lauthonie où prend place une oeuvre de Cécile Maulini, une deuxième installation s’offre au regard des visiteurs dans la salle capitulaire du cloître. Dans la salle du rez-de-chaussée du musée sont présentées les rares pièces anciennes en Poinct de Tulle, qui constituent des repères dans la transmission de ce savoir-faire. Infos au 05.44.40.97.37 et sur lacourdesarts.org. Jusqu’au 3 novembre.
  • esthethiquesLes esthétiques d’un monde désenchanté à Meymac au Centre d’art contemporain, abbaye Saint-André. Cette exposition montre comment les artistes traduisent un monde en bascule qui se désenchante. Dans une période de transition difficile où tout ce qui était d’avant se délite, se déstructure tant au niveau du quotidien qu’à celui de la planète, les préoccupations l’emportent souvent sur l’affirmation du plaisir. Les artistes invités l’expriment à travers des thèmes (le corps, la passion ou la violence …) ou des genres (le portrait, le paysage) ou des modes (la peinture, la sculpture, la vidéo etc.). Leurs œuvres s’en trouvent modifiées selon des esthétiques qui bouleversent les habitudes, certains diront la bienséance. Partant de sept ou huit universaux tels que l’altérité, l’amour, la douleur, le sentiment de la perte, le plaisir, la chair, le futur, la frontière, cette exposition montre leurs traitements « esthétiques » selon cette large palette d’expression qui va du rouge au noir, du grave au sourire ou au rire. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 19h (à partir du 23 septembre de 14h à 18h et le matin sur rendez-vous). Entrée: 4 et 3 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Infos au 05.55.95.23.30 et sur cacmeymac.fr. Jusqu’au 2 novembre 2014.
  • curiositesCuriosités au musée de Sarran. Une collection privée jamais montrée au public. Le cabinet de curiosités d’un collectionneur privé est reproduit à l’identique. C’est à Paris, dans la lumière tamisée de son bureau du premier étage encombré de livres et d’objets aimés que ce collectionneur a commencé il y a une quinzaine d’années une autre collection, très personnelle, presque intime. Très vite, ce « jardin secret » aux allures de cabinet de curiosités a recouvert le moindre mur, la moindre étagère. Aujourd’hui, il envahit aussi bien son appartement que les annexes de sa galerie. En évolution permanente, il rassemble déjà plusieurs centaines de pièces de petites tailles, une sorte de bric et de broc d’objets tous aussi exceptionnels qu’hétéroclites, agglomérés autour d’un petit noyau dur d’art esquimau et africain, constitué au fil du temps, au hasard des rencontres, des amitiés, des découvertes et des enthousiasmes. Dans cette accumulation, c’est tout particulièrement l’art LEGA, du nom des fameux peuples de la forêt congolaise, qui se taille la part belle. Une véritable «collection dans la collection», un véritable «coup de cœur parmi les coups de cœur». Tarifs: 4,50 à 3 euros. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Infos au 05.55.21.77.77 et sur museepresidentchirac.fr. Jusqu’au 11 novembre.