VOS SORTIES DE LA SEMAINE

Agrandir le texte Réduire le texte Recommender cet article Imprimer ce billet

LUNDI 17 NOVEMBRE 2014

  • kader kadaRencontre avec Kader Kada à 20h à Brive au centre socioculturel municipal Raoul Dautry. Une rencontre autour du thème des chibannis, ces travailleurs immigrés venu d’afrique du nord après la seconde guerre mondiale et qui ne sont pas rentrés au pays. Kader Kada est un des acteurs de la pièce Invisibles, sur les Chibanis, programmée aux Treize Arches les mardi 18 et mercredi 19 novembre à 20h30. Durée : 1 heure. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • 16fd96deba85a06311383433f152ed24_MConcert. Shai Maestro Trio à 20h30 à Limoges au CCM Jean Gagnant. C’est en accompagnant Avishai Cohen dès ses 19 ans que Shai Maestro a fait ses armes. Après cinq années à parcourir les scènes les plus prestigieuses aux quatre coins de la planète, il signe deux albums en trio à l’écho international retentissant. Shai Maestro, attaché à sa « maison secondaire » de La Borie en Limousin, revient nous livrer en exclusivité son piano solo. Dans le cadre du Festival Eclats d’Email Jazz Edition. Tarifs: 19 et 15 euros. Infos au  05.55.31.84.84 et sur fondationlaborie.com.

************

MARDI 18 NOVEMBRE

  • NasserDjemai2LucJennepinRencontre lecture avec Nasser Djemaï à 18h à Brive à la médiathèque municipale. Une rencontre autour de l’écriture et de la mise en scène d’Invisibles, sur les Chibanis, proposée en avant-scène à la pièce programmée aux Treize Arches à 20h30. À bâtons rompus, au travers d’extraits de ses textes Une étoile pour Noël, Invisibles et de fragments inédits de Vertiges, sa création à venir, Nasser Djemaï livre un aperçu de son travail. La rencontre sera suivie d’une dédicace. Durée : 1 heure. Entrée libre. Infos au 05.55.18.81.14 et sur mediatheque.brive.fr.

invisibles-3-cvqs

  • ThéâtreInvisibles à 20h30 à Brive au théâtre municipal. Teste et mise en scène de Nasser Djemaï. Un spectacle bouleversant qui remporte un énorme succès depuis sa création en 2011 (nominé 3 fois aux Molières, spectacle du théâtre public, auteur, metteur en scène). Entre témoignage et fiction, le jeune auteur-acteur-metteur en scène donne la parole aux Chibanis invisibles(cheveux blancs en arabe)ces travailleurs immigrés venus d’Afrique du Nord après la seconde guerre mondiale, écartelés entre les deux rives de la Méditerranée, ceux qui ont vieilli ici, en France, sont restés seuls pour des raisons diverses, ne sont pas rentrés au pays, sont devenus des retraités fantômes. C’est dans les paradoxes du quotidien et sans complaisance que la parole de ces invisibles surgit. Martin débarque dans un nouveau monde pour retrouver la trace d’un père inconnu. Il a dans les mains un coffret, et dans la tête les derniers mots de sa mère qui cachent de lourds secrets. Il se retrouve piégé dans un univers vertigineux entre le songe et la réalité. C’est ici qu’il va découvrir le rude quotidien de ces hommes, ces Chibanis qui ne sont plus d’aucun monde – Invisibles – ici en France, et dans leur pays d’origine. Une quête initiatique sans concession avec des corps, des visages, des voix que nous n’avons pas l’habitude de voir, ni d’entendre. Durée: 1 heure 40. Tarifs: 18 euros, en réduit 8 et 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Egalement le lendemain mercredi 19 novembre.

  • wantedjoedassin1Concert JMF. Wanted Joe Dassin à 20h30 à Brive au cinéma Rex, bd Koenig. Une sorte de western musical, une fantaisie pour trois cow-boys et un cheval de bois. Un spectacle de The Joe’s, tendre et loufoque, autour des premières chansons de Joe Dassin (1965/1973) met en lumière les racines blues et country-folk de son répertoire et son goût pour les histoires bien ficelées. La Bande à Bonnot, Les Dalton, Le petit pain au chocolat seront de la fête, mais aussi Mon village du bout du monde, Katy Cruel et quelques pépites méconnues qui évoquent un autre Far West, plus inquiet, celui des losers et des émigrants. Avec Ben Ricour, lonesome cow-boy à la voix grave et éraillée, Laurent Madiot – transfuge des Nino’s – et Cheveu, shérif hirsute échappé de Monsieur Lune, la nouvelle scène française salue les sixties. Durée : 1h30. Tarif : 3 à 15 euros. Infos au 05.55.87.40.04 et sur jmfrance.org.

letriomphedelamour. photo Mario Del Curto

  • Théâtre. Le triomphe de l’amour à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Rarement metteur en scène a semé un trouble aussi contemporain avec l’esprit et la langue de Marivaux. Galin Stoev construit avec ses comédiens des figures subtiles autour de l’identité sexuelle. g_letriomphedelamour3Le jeu de travesti, si souvent prétexte chez Marivaux, se dédouble ici plusieurs fois, induisant une manipulation d’une cruauté certaine, et révélant également les natures cachées, ce que chaque personnage se dissimule à lui-même. C’est parce que l’interprétation de chaque personnage mêle raffinement, réalisme, intériorité, que la réflexion sur les troubles de l’attirance atteint une telle acuité. Aucune interprète féminine dans cette distribution, et pourtant quelles féminités exacerbées se dévoilent, s’exposent. Certes l’intrigue est rococo et d’une fantaisie propre à son siècle, mais l’incarnation si vraie est tout à fait de notre temps. Durée: 2 heures. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com. Egalement mercredi 19 novembre à 19h.
  • uniquement_les_amisweb_632x421ThéâtreUniquement les amis à 20h30 à Sarlat au centre culturel, salle Paul Eluard. Avec la compagnie Pension de famille. Ce texte oscille entre fiction et réel, et interroge la virtualité dans le cadre des liens amoureux dans un dispositif, celui d’un réseau social, en l’occurrence Facebook (FB), où les liens partagés (photographies, musiques, films) proposent leur propre dramaturgie. Le travail de la compagnie s’articule autour de propositions textuelles dans lesquelles la question des voix est centrale, aussi bien à travers des monologues, que dans des romans polyphoniques, textes qui nous laissent une plus grande liberté dans l’invention de nouvelles tentatives théâtrales. Durée: 1 heure. Tarifs: de 25 à 10 euros. Placement assis et numéroté. Infos et billetterie au 05.53.31.09.49 et sur sarlat-centreculturel.fr.
************

MERCREDI 19 NOVEMBRE

  • Affiche_PatMat_sliderCiné goûter. Pat et Mat à 14h15 à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Un programme de 5 courts-métrages. Pat et Mat sont deux amis inséparables qui partagent une passion commune pour le bricolage. Tous deux déploient toute leur énergie et surtout leur imagination pour cela : mais attention aux nombreux rebondissements et cascades. A partir de 3 ans. Durée du film: 40 min. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.23.20.01 et sur cinemarex.org.

  • d29ce9906cc3aab3fe72ec0868380b12Projection. Le voile à 18h30 à Brive au théâtre municipal. Dans le cadre de la programmation Spectacles sans frontières, Les Treize arches font leur cinéma. Ce documentaire de création est projeté en écho à Invisibles, joué les 18 et 19 novembre au Théâtre, en présence du réalisateur Jérôme Amimer et de Nasser Djemaï, auteur d’Invisibles. Le sujet du film : Ils viennent de l’autre côté de la Méditerranée, de l’Algérie. De tout temps, ils font figure d’ « étrangers », d’« immigrés », de « musulmans » aux yeux des Français. Toujours à part, inassimilables. Indispensables, ils sont devenus invisibles. Pourtant que serait la France d’aujourd’hui sans ces immigrés qui l’ont aidée à bâtir sa croissance, après guerre et au-delà ? Le synopsis pourrait se réduire à cette description si le réalisateur n’était pas le fils d’un de ces immigrés à qui il tente de rendre hommage pour retrouver une mémoire intime du silence. Durée du documentaire: 69 min. Entrée gratuite. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • heure musicaleHeure musicale. Tous styles tous instruments à 18h30 à Brive au conservatoire. Les heures musicales sont proposées chaque mois. Elles sont ouvertes à toutes les classes du Conservatoire. Elles viennent finaliser le travail effectué avec les professeurs. Véritable initiation au partage, elles permettent aux élèves d’appréhender les représentations publiques. Tous styles, tous instruments. Durée : 1 heure. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.
  • extrait-les-invisiblesThéâtreInvisibles à 20h30 à Brive au théâtre municipal. Teste et mise en scène de Nasser Djemaï. Un spectacle bouleversant qui remporte un énorme succès depuis sa création en 2011 (nominé 3 fois aux Molières, spectacle du théâtre public, auteur, metteur en scène). Entre témoignage et fiction, le jeune auteur-acteur-metteur en scène donne la parole aux Chibanis (cheveux blancs en arabe)ces travailleurs immigrés venus d’Afrique du Nord après la seconde guerre mondiale, écartelés entre les deux rives de la Méditerranée, ceux qui ont vieilli ici, en France, sont restés seuls pour des raisons diverses, ne sont pas rentrés au pays, sont devenus des retraités fantômes. C’est dans les paradoxes du quotidien et sans complaisance que la parole de ces invisibles surgit. Une quête initiatique sans concession avec des corps, des visages, des voix que nous n’avons pas l’habitude de voir, ni d’entendre. Durée: 1 heure 40. Tarifs: 18 euros, en réduit 8 et 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • letriomphedelamour Mario Del CurtoThéâtre. Le triomphe de l’amour à 19h à Tulle au Théâtre des Sept collines. Rarement metteur en scène a semé un trouble aussi contemporain avec l’esprit et la langue de Marivaux. Galin Stoev construit avec ses comédiens des figures subtiles autour de l’identité sexuelle. Le jeu de travesti, si souvent prétexte chez Marivaux, se dédouble ici plusieurs fois, induisant une manipulation d’une cruauté certaine, et révélant également les natures cachées, ce que chaque personnage se dissimule à lui-même. C’est parce que l’interprétation de chaque personnage mêle raffinement, réalisme, intériorité, que la réflexion sur les troubles de l’attirance atteint une telle acuité. Aucune interprète féminine dans cette distribution, et pourtant quelles féminités exacerbées se dévoilent, s’exposent. Certes l’intrigue est rococo et d’une fantaisie propre à son siècle, mais l’incarnation si vraie est tout à fait de notre temps. Durée: 2 heures. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.
  • 7a0c9d8bd9eadf879f0011817e8c2396_MConcert. Paul Lay Mikado à 20h30 à Limoges au Théâtre de l’Union. Après un premier album remarqué, c’est avec un quartet que Paul Lay confirme son talent. La parfaite maîtrise de l’histoire du jazz et l’inventivité harmonique de Paul Lay propulsent sa musique dans les hautes sphères du jazz. Dans le cadre du Festival Eclats d’Email Jazz Edition. Tarifs: 19 et 10 euros. Infos au  05.55.31.84.84 et sur fondationlaborie.com.
  • 15abde3c81505959f6d2610e3cdfbe51_MConcert. Paul Lay Mikado à 20h30 à Limoges au Théâtre Expression 7. Révélée en 2013 dans le Duo « orTie », Elodie Pasquier marque son empreinte dans le champ des clarinettistes. Ses talents de compositrice en font une des artistes les plus en vue de la Scène française. Actuellement en résidence pour préparer son nouvel album (mars 2015), elle a souhaité présenter son nouveau travail en association avec des musiciens intimement liés à son univers musical. L’émotion sera au rendez vous. Dans le cadre du Festival Eclats d’Email Jazz Edition. Tarifs: 12 euros. Infos au  05.55.31.84.84 et sur fondationlaborie.com.

************

JEUDI 20 NOVEMBRE

  • trio AlboradaConcert sur le pouceMusique française de 12h30 à 13h15 à Brive, salle d’honneur de l’hôtel de ville. Avec le trio Alborada, les guitaristes Jérôme Grzybek, Mathieu Dutriat, Étienne Candela. Au programme, Leclair, Saint-Saëns, Debussy, Bizet… Ces concerts sont proposés par la Ville de Brive avec l’Ensemble instrumental de Brive dans le cadre de la Politique des temps. Ils offrent ainsi une pause musicale décontractée lors de la pause déjeuner, vous pouvez même apporter votre sandwich. Entrée libre et gratuite. Prochain concert sur le pouce mardi 2 décembre avec Des années 60 à nos jours.
  • Soirée Beaujolais accordéon avec Alain Cadour à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Musiques actuelles à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. ! Tarifs: 15 euros sur place, 12 euros en location. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.
  • jacheteencoreComédieJ’achète encore + à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Délire$ d’Initié$! Le Fric c’est chic, le Pognon c’est super bon. 1 heure 15 de rire autour du démon de l’argent et ses vices. Décapant, abrasif, une vision ajustée de notre société, excellents textes et jeux d’acteurs. Prix « Saltimbanque » Avignon 2010, succès Avignon 2010, 2011, 2012 sous le titre Délires d’initiés. De et avec Florence Bardon, Simon Leblond. Mise en scène de Renato Ribeiro. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement
  • Journal3PoiluDavid-DESSITESweb_632x421ThéâtreJournal d’un poilu à 20h30 à Sarlat au centre culturel, salle Paul Eluard. D’Henri Laporte et d’après Journal d’un poilu (Editions Mille et Une Nuits). Adaptation et mise en scène de Didier Brice et Stéphane Cabel. Prix « Seul en Scène » Palmarès du théâtre 2013. Le journal de guerre d’Henri Laporte témoigne d’une force de vie hors du commun. Un spectacle entre réalisme et fantastique. Un message d’espoir dans un monde en éruption. Durée: 1 heure 05. Tarifs: de 25 à 10 euros. Placement assis et numéroté. Infos et billetterie au 05.53.31.09.49 et sur sarlat-centreculturel.fr.
************

VENDREDI 21 NOVEMBRE

  • Le-Chat-affiche-6338Ciné-club. Le chat à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une projection proposée par l’association Utatel dans le cadre du cycle annuel « chanteur et acteur ». Le chat, un huit clos étouffant de Pierre Granier-Deferre (sorti en 1971) avec Jean Gabin, Simone Signoret, Annie Cordy. Dans un petit pavillon de banlieue, un vieux couple, sans enfants, se déchire. Lorsque le mari recueille un chat auquel il donne toute son affection, la jalousie commence à s’emparer de son épouse… Durée : 2 heures. Tarif : entrée libre. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.
  • oiseaux hiverConférenceLe nourrissage des oiseaux en hiver à 20h à Brive au centre culturel, avenue Jean-Jaurès. Un thème bien de saison proposée par la LPO, Ligue de protection des oiseaux qui dévoile plusieurs conseils. La LPO, en partenariat avec le Club CPN (Connaître et Protéger la Nature), propose cette conférence sur le nourrissage des oiseaux en hiver. A noter également que le samedi 22, ils proposent un atelier de fabrication de nichoirs et mangeoires, rendez-vous à partir de 14h à l’atelier d’expression plastique, 20 rue de la Concorde à Brive. Durée: 2 heures. Enrée libre. Infos au 06.24.97.04.49.

ny-malagasy

  • Musique. Ny Malagasy orchestra à 20h30 à Brive au théâtre municipal. Un voyage dans la culture musicale de Madagascar, une rencontre artistique et humaine avec cet orchestre traditionnel de création et ses 9 musiciens chanteurs. Réunion de virtuoses originaires de Madagascar, Ny Malagasy Orkestra est une grande formation menée par Justin Vali, le porte drapeau de la musique traditionnelle malgache depuis plus de 20 ans, et dirigée par «le bluesman malagasy» Tao Ravao. Chacun porte une tradition musicale unique. Du Nord, du Sud, des Hauts-Plateaux ou de la Côte, les styles musicaux, riches d’oralités anciennes, s’épanouissent dans la Grande Ile, et sont plus que jamais vivants… La réunion des maîtres de Madagascar, tous issus de groupes culturels différents, s’inscrit dans le fihavanana, philosophie malgache qui veut tisser les liens de solidarité, apporter la paix, le respect et l’entraide entre tous les hommes de l’île rouge. Ici la tradition n’est pas rigide, elle vient bien au contraire enrichir le projet artistique et dessiner les couleurs de l’avenir. Ny Malagasy Orkestra est le creuset vivant au sein duquel ces traditions musicales sont partagées, ré-écrites, re-formulées, ré-inventées. Durée: environ 1 heure 30. Tarifs: 18 euros, en réduit 8 et 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • Cinéma. Le mois du doc. Vendanges à 21h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. En présence du réalisateur Pierre Goetschel.  »Des hommes, des femmes, des retraités, des étudiants, des chômeurs, des précaires… Cherchant la nature parce qu’ils étouffent en ville, cherchant la compagnie parce qu’ils sont seuls, cherchant la paye, surtout. Avant, ils venaient de loin, aujourd’hui, on les trouve tout autour. Les vendangeurs, c’est chacun d’entre nous. Les vendanges, c’est notre vie, une saison sur la Terre. » Durée du film: 1 heure 30. Tarifs: 3,50 à 6,50 euros. Infos au 05.55.23.20.01 et sur cinemarex.org.
  • Soirée session acoustique irlandaise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • jachete encoreComédieJ’achète encore + à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Délire$ d’Initié$! Le Fric c’est chic, le Pognon c’est super bon. 1 heure 15 de rire autour du démon de l’argent et ses vices. Décapant, abrasif, une vision ajustée de notre société, excellents textes et jeux d’acteurs. Prix « Saltimbanque » Avignon 2010, succès Avignon 2010, 2011, 2012 sous le titre Délires d’initiés. De et avec Florence Bardon, Simon Leblond. Mise en scène de Renato Ribeiro. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement samedi 22 novembre.
************

SAMEDI 22 NOVEMBRE

  • barb1-1027a-sd-leonardOpéra. Le Barbier de Séville à 18h55 à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. En direct du Metropolitan opera de New-York et en haute définition. Retransmission sous titrée en français. Opéra mis en scène par Bartlett Sher. Inspiré du premier volet de la trilogie de Beaumarchais (Le roman de la famille Almaviva), Le Barbier de Séville est l’opéra le plus célèbre de Rossini et est considéré comme le plus grand chef-d’oeuvre de l’opéra-bouffe italien. Le comte Almaviva est prêt à tout pour séduire Rosine dont il est amoureux. Comme celle-ci est jalousement gardée par son vieux tuteur qui souhaite l’épouser, Almaviva fait appel à son ancien valet, le joyeux barbier Figaro, pour jouer l’entremetteur et l’aider à la conquérir. Christopher Maltman (Figaro), Isabel Leonard (Rosine) et Lawrence Brownlee (le comte) excellent dans ce grand classique plein de rebondissements et de situations abracadabrantes. Un opéra de génie qui, derrière le rire, les déguisements, les sérénades et les facéties verbales, retranscrit toute l’insolence de la pièce de Beaumarchais. Durée: 3 heures 30. Tarifs de 12 à 27 euros. Cocktail, boisson chaude et petits gâteaux sont offerts à l’entracte. Infos au 05.55.23.29.01 et sur cinemarex.org.
  • Soirée Danses d’ici et d’ailleurs à 20h à Sadroc, dans la salle des fêtes. Une soirée caritative organisée par l’association Creolia 97 Kafre au profit de l’association Le meilleur pour demain. Au programme: danse traditionnelle créole et percussions avec Creolia, danse orientale avec Les Sept voiles, danse polynésienne avec Fenua Noanoa, danse moderne avec Amazone, danse country avec Malemort loisirs puis bal animé par un DJ. Entrée: 6 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Restauration rapide, spécialités réunionnaises sur place. Infos et réservations au 06.73.01.97.16 ou 06.78.64.57.15.

06hurlements-leo

  • Musiques actuelles. Les Hurlements d’Léo chantent Mano Solo + Lily & Co à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. Reprendre les textes de Mano Solo s’est imposé naturellement pour Les Hurlement d’Léo. Se rendre compte que ce qu’il disait hier est valable aujourd’hui et rendre hommage à sa lucidité, sa sensibilité, 06lily-and-cos’est inscrit comme une nécessité créatrice. Ce spectacle aurait pu s’appeler « Les Hurlements de Mano ». Mais c’est bien au travers de la musique des Hurlements d’Léo, de leur énergie, de leur générosité artistique que nous redécouvrirons ces textes à la personnalité atypique, qui ont marqué leur époque par des propos émotifs, une poésie cruelle et une urgence d’exister. Lily & Co est né de la rencontre entre Sonia, chanteuse comédienne contrastée et Ghislain, guitariste éclectique. Ce duo de chansons intimistes et délurées qui, au gré des « fantaisies de Lily », nous emmène dans un univers étrange, entre réel et imaginaire. Les fantaisies de Lily sont présentées dans un décor d’appartement teinté de l’ambiance de nos grands-mères, de surréalisme et de kitch. Les costumes accompagnent cet univers sur fond des années 60-70…. Tarifs: 12 euros en location, 15 euros sur place. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • OH BOY! -SpectacleOh Boy ! à 20h30 à Terrasson, au centre culturel. Mise en scène d’Olivier Letellier d’après le roman de Marie-Aude Murail. Oh Boy !, c’est l’histoire simple et bouleversante d’une fratrie, celle de Bart que rien ne prédisposait à devoir assumer une famille tombée du ciel. Un conte moderne qui interroge une société en mouvement et aborde avec force et humour les sujets délicats de la maladie ou l’adoption, avec en filigrane les questions de la normalité ou de la quête des origines. Malgré la gravité des thèmes abordés, la « pédagogie dramatique de la vie » de Marie-Aude Murail n’est ni noire, ni dénuée d’humour. Oh Boy ! est son livre le plus primé et le plus traduit. Le spectacle a reçu le Molière jeune public en 2010. Rencontre avec le comédien à l’issue de la représentation. Tout public à partir de 9 ans. Durée: 1 heure. Tarifs: de 10 à 4 euros, possibilité de tarifs familiaux. Infos au 05.53.50.13.60 et sur centre-culturel-terrasson.fr.

  • Affiche Concert 22 novembre 2014 SPF2Concert de la Camerata vocale de Brive à 20h30 à Egletons à l’Espace Ventadour. Ce concert est organisé par la fédération de Corrèze du Secours populaire français et son antenne d’Egletons au profit des actions menées au Salvador. Le tarif unique de 10€ est intégralement reversé à l’action. La Camerata Vocale de Brive proposera son récital de chants traditionnels. Tarifs : 10 euros. Billetterie sur place ou réservation au 05.55.20.37.38.
  • ComédieJ’achète encore + à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Délire$ d’Initié$! Le Fric c’est chic, le Pognon c’est super bon. 1 heure 15 de rire autour du démon de l’argent et ses vices. Décapant, abrasif, une vision ajustée de notre société, excellents textes et jeux d’acteurs. Prix « Saltimbanque » Avignon 2010, succès Avignon 2010, 2011, 2012 sous le titre Délires d’initiés. De et avec Florence Bardon, Simon Leblond. Mise en scène de Renato Ribeiro. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.
  • 8ab790b9074fed051af256aa504a66b7_MConcert. Sébastien Farge. Ségurel for ever all star à 20h30 à Limoges à l’Opéra Théâtre. Dans le cadre du Festival Eclats d’Email Jazz Edition. Dans ce projet on parle «Ségurel», «Maugein», «accordéon», «tradition», «musette», «jazz» et du talent et de la passion d’un homme, Sébastien Farge. Deux ans de complicité avec le Label Laborie Jazz pour étayer ce projet autour de l’œuvre de Jean Ségurel et amener ses propres compositions hors des chants du musette, celles qui l’ont révélé depuis de nombreuses années. Le résultat est à la hauteur de l’évènement et pour célébrer ce Jazz version Ségurel, un combo exceptionnel tous unis pour la fête, la mémoire et l’avenir de l’accordéon.Tarifs: 25 à 10 euros. Infos au 05.55.31.84.84 et sur fondationlaborie.com.

************

DIMANCHE 23 NOVEMBRE

  • foire aux mielsFoire aux miels à Brive de 9h à 18h, sous le marché couvert Brassens, place du 14 juillet. Une 28e édition organisée par l’Abeille corrézienne. Cette manifestation annuelle rassemble producteurs et amateurs de la région. Cette année encore, elle rassemblera une quarantaine d’exposants provenant du Limousin, mais également du Massif central et de l’Aquitaine, venus présenter leurs miels et ses dérivés, de la littérature apicole… A partir de 15h, conférence sur la pollinisation et relation plantes insectes. Toute la journée, concours de dessin pour les jeunes sur le thème de l’abeille. La Confrérie des croqueurs de pommes présentera également différents variétés de pommes. Entrée libre.
  • fille-du-pharaon-02BalletLa fille du pharaon à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. En direct de Moscou et en haute définition. Cette fastueuse production, brillamment remontée en 2000 par le chorégraphe français Pierre Lacotte spécialement pour la troupe russe, tire son intrigue du grand classique de Théophile Gauthier, Le Roman de la momie. Cadre exotique, défilés impressionnants, variations spectaculaires et grandes scènes de groupe, ce chef-d’œuvre du 19e siècle longtemps oublié est l’une des productions les plus remarquables du répertoire du Bolchoï. Les étoiles du Bolchoï Svetlana Zakharova, Nina Kaptsova et Ruslan Skvortsov portent cette gigantesque fresque égyptienne. Le jeune Lord Wilson voyage à travers l’Égypte lorsqu’une puissante tempête éclate. Il se réfugie dans la pyramide la plus proche, où la fille de l’un des plus puissants pharaons d’Égypte repose. Lord Wilson s’endort et rêve que la belle princesse revient à la vie… Durée: 2 heures 30. Tarifs de 10 à 23 euros. Infos au 05.55.23.29.01 et sur cinemarex.org.

************

LES EXPOS A VOIR

  • 64839-026Madagascar vu par Daniel Roblin à Brive au Théâtre municipal. A partir du 18 novembre. Une exposition photo proposée par Les Treize arches dans le cadre de sa manifestation Spectacles sans frontières.  »J’essaie par la photo de donner envie de découvrir l’autre, dans toute sa richesse et toute la complexité de sa condition, tout particulièrement à Madagascar. Cette quête me mène sur des chemins dont le sens profond m’échappe encore, mais ces mots de Marcel Proust m’invitent à creuser ce sillon; « Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » Daniel Roblin. L’expo peut être visitée aux horaires d’ouverture de la billetterie, du mardi au vendredi de 13h à 18h et une heure avant le début de chaque spectacle. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Jusqu’au 4 décembre.
  • MO-Famille Farrell-12(c) aurelien moleMalachi Farrell à Brive  au Garage, centre d’art contemporain,avenue Edouard Herriot. Malachi Farrell en quelques oeuvres… Un univers au travers d’une exposition personnelle volontairement épurée. Le Garage accueille l’artiste alors même qu’il présente ses nouvelles productions au Centre Pompidou. Précédant de quelques semaines cette actualité artistique, c’est l’occasion de revenir sur son parcours, de découvrir ou de redécouvrir The shops are closed, une œuvre comptant parmi les installations qui ont marqué les années quatre-vingt-dix, Strange fruit, pièce plus récente, réalisée en 2010 et de révéler une sélection inédite de dessins. Eclairées par des titres qui renvoient à un fait de société, un événement politique ou un drame historique, les œuvres de Malachi Farrell prennent la forme d’assemblages électriques, façonnés à partir d’objets du quotidien et de rebus technologiques qui s’animent sur le rythme d’une bande sonore originale. Elles dénoncent le conformisme, les injustices, la barbarie humaine et toutes formes d’aliénations contemporaines. Entrée libre. Ouvert du mardi au samedi de 12h à 18h et dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.88.80.81 et sur garage.brive.fr. Jusqu’au 16 novembre. Vous pouvez également consulter notre article de présentation en cliquant ici.
  • UG_mini241poxerpopLes livres pop-up de Philippe UG à Brive au centre socioculturel municipal Jacques Cartier. A partir du 5 novembre. En partenariat avec la 33e Foire du livre, Philippe UG propose de découvrir de nombreuses oeuvres dont des décors géants, des livres animés anciens issus de sa collection privée. Philippe UG, à la fois illustrateur, sérigraphe, imprimeur, professeur de dessin, dessinateur de presse, ingénieur papier. Il est surtout un grand créateur de livres animés. On ouvre un de ses livres pop-up et on se retrouve de plein pied dans le monde magique de l’enfance, on apprend à voir d’un autre œil la beauté des villes, on sent affleurer un désir printanier de flânerie. L’artiste propose également des ateliers de création mercredi 3 décembre à la bibliothèque des Chapélies (2 séances, la première à 14h30 pour les 8-12 ans, la seconde à 16h30 pour tous les publics, enfants comme adultes, pour une durée d’1h30, inscription obligatoire). Entrée libre et gratuite. Animations sur rendez-vous. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h à 12h15 et de 13h30 à 19h. Infos au 05.55.86.34.60. Jusqu’au 3 décembre. Vous pouvez également découvrir d’autres de ses oeuvres épuisées à la librairie Livresse jusqu’à la fin de l’année.
  • pierre-bernotte-et-ses-têtes-de-caillouxPierre Bernotte l’humaniste à Brive à la chapelle Saint-Libéral.  »Depuis 50 ans que je peins, j’ai constaté que finalement la peinture n’était que cela : un lieu où s’installe un temps éphémère », expliquait cet artiste inclassable et indépendant. Pierre Bernotte s’est éteint le 13 juillet 1996 à Limoges, laissant derrière lui une oeuvre riche et variée, constituée de plus d’un millier de peintures, dessins et sculptures. Depuis ses premières « têtes de cailloux » en 1947, il s’est adonné à différents types de créations, diversifiant supports comme outils, encre de Chine, peinture cuite, céramique (il s’adonne même au Raku japonais)… Il a réalisé un court métrage avec le peintre photographe Raoul Hausmann, figure majeure du Dadaïsme berlinois L’homme qui a peur des bombes, illustré un recueil de poèmes de Jean-Marie Codridex Les lys sont noirs, créé des décors et des masques pour le théâtre, met en scène en scène Les particulièrement riches heures de Lubersac (sa ville natale), premier mystère médiéval à être joué en France depuis plus d’un siècle. Il a pratiqué la poterie, la peinture sur journal froissé ou sur contreplaqué, l’aquarelle mais aussi la sculpture sur calcaire, granit ou aluminium. Pour finir par jeter ses pinceaux et se mettre à peindre avec les doigts ou avec tout autre objet qui l’inspire, créant par là même une peinture « gestuelle », colorée et intense où le figuratif passe au second plan. Une exposition organisée en partenariat par l’association Maecene Arts et le musée Labenche. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h et dimanche de 15h à 18h. Jusqu’au 23 novembre.
  • Affiche liberationLa Libération vue à travers l’affiche à Brive au centre Edmond Michelet. Dans le cadre des commémorations du 70e anniversaire de la Libération, le musée Edmond-Michelet met en valeur ses collections en présentant une sélection d’une quarantaine d’affiches de propagande éditées entre 1944 et 1945, accompagnées de documents et d’objets d’époque. Parmi les moyens de propagande employés durant la Seconde Guerre mondiale, l’affiche tint une place importante, et fut largement utilisée entre 1940 et 1944 par le régime de Vichy et les autorités allemandes. Les affiches ne disparurent pas pour autant des murs de France au moment de la Libération. Déployant d’immenses moyens matériels et humains pour débarquer sur le sol français et vaincre l’Allemagne nazie, les Alliés ne négligèrent pas l’aspect psychologique de la guerre à mener, et éditèrent aussi des affiches à l’adresse des populations des pays libérés. Cherchant à gagner une légitimité qui n’était pas acquise avant le Débarquement de Normandie, le Gouvernement provisoire de la République française fit aussi appel aux mêmes moyens pour rassembler les Français autour du général de Gaulle. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au vendredi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 15 novembre 2014.
  • lulusLa guerre des Lulus à Brive à la médiathèque municipale. Dans le cadre des commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale, la médiathèque présente les BD de Régis Hautière et Hardoc. Lucas, Lucien, Luigi et Ludwig sont quatre des pensionnaires de l’orphelinat de l’abbaye de Valencourt en Picardie. Tout le monde les surnomme les Lulus. En cet été 1914, lorsque l’instituteur est appelé comme tant d’autres sous les drapeaux, personne n’imagine que c’est pour très longtemps. Et les Lulus ne se figurent évidemment pas une seconde que la guerre va déferler sur le monde finalement rassurant qu’ils connaissent… Ouverte de  9h30 à 12h et de 13h30 à 17h du mardi au samedi, en continu le mardi. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50. Jusqu’au 29 novembre.
  • UG-2Philippe UG à Brive à la librairie Livresse, 14 bis rue Elie Breuil. En marge de l’exposition proposée par le centre socioculturel Jacques Cartier, vous pouvez découvrir une série d’oeuvres épuisées de l’artiste, ses dernières parutions ainsi qu’une sélection de libres animés anciens de collections. Ouvert du mardi au samedi de 14h à 19h. Infos au 05.55.74.26.76 ou 06.70.79.91.02. Jusqu’à la fin de l’année.
  • expo tulleAndré Mazeyrie. Carnet d’un médecin dans la guerre 1914/1918 à Tulle au Musée des armes. Dans le cadre des commémorations autour du centenaire de la 1ère guerre mondiale, le musée des Armes présente une exposition des croquis de guerre inédits d’André Mazeyrie, médecin pendant le conflit. L’exposition est construite autour d’un volumineux album réalisé par André Mazeyrie, intitulé Croquis de guerre, présenté et intégralement numérisé pour en permettre sa consultation. Elle propose de suivre le parcours de ce médecin, à travers ses dessins, de Tulle à Châlons, au coeur des combats dans les Vosges autour de Munster, puis à l’arrière dans les hôpitaux militaires de la Marne et de l’Aisne. Entrée libre. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30, ouvert également le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 24 novembre 2014.
  • Histoires de clocher au musée du cloître de Tulle, salle du rez-de-chaussée. L’Etat vient d’engager une importante campagne de travaux de restauration sur le clocher de la cathédrale de Tulle. L’occasion est donnée, pendant la durée du chantier, de mettre en lumière cette partie de l’édifice à travers les représentations figurées présentes au sein des collections du musée. Cette exposition invite à découvrir ces images peintes, dessinées ou gravées du clocher. Toutes révèlent la prédominance de cet élément architectural dans les représentations de la ville. Du clocher dessiné à celui décrit, poèmes ou légendes rappellent que c’est autour de cet élément architectural que se cristallise une partie de l’identité et de la mémoire collective des habitants forgées dès la fin du XIXe siècle. L’exposition permet à chacun de replacer le clocher dans son environnement, au coeur d’une place dont la topographie a considérablement évolué au cours des siècles. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 13h à 18h. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’à fin 2014.
  • nature_peintureNature en peintures au musée du cloître de Tulle. Cette exposition réunit quatorze oeuvres provenant de la collection du musée. Elle répond à la volonté d’accompagner le travail de récolement en cours en donnant à voir une sélection d’oeuvres habituellement non exposées. Les oeuvres présentées ont en commun d’explorer le sentiment de nature et sa représentation, qu’il s’agisse de paysages, de bouquets de fleurs ou de natures mortes. Pour dix d’entre elles, il était nécessaire de passer par une étape de restauration, permise grâce au soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles du Limousin (DRAC).  Si l’envie de paysages verdoyants, de bouquets luxuriants vous. hante, cette présentation de peintures de la collection est le remède idéal. A noter autour de l’exposition: dimanche 16 novembre à 15h, visite découverte de l’exposition commentée par Karine Lhomme, responsable du Pôle musées, dimanche 18 janvier à 15h, rencontre avec Charlotte Jude, restauratrice professionnelle autour de la restauration des collections du musée et dimanche 15 février à 15h, ouverture exceptionnelle de la réserve de peintures pour une découverte au hasard des oeuvres (sur inscription au 05.55.26.91.05). Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 13h à 18h. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 28 septembre 2015.
  • bleue-comme-une-orange-1_affiche_okBleue comme une orange à Tulle à la Cour des arts, rue des Portes Chanac. 24 artistes qui participent à cette exposition. Pour Paul Eluard, « Le poète est celui qui inspire ». Comme le titre de cette exposition. Bleue comme une orange… « Les mots créent les images. Les images suscitent les mots. Va-et-vient incessant des uns aux autres.
Les correspondances baudelairiennes entre poésies et arts visuels sont des ponts invisibles, fécondateurs. Aussi les œuvres visuelles ne sont pas des illustrations ; comme les poèmes ne sont pas des légendes. Poésies-arts visuels, résonances, illuminations, incantations. Arts visuels-poésies, au cœur du grand jeu de la création artistique. » Michel Cand. Permanences les mardi, jeudi et vendredi de 12h30 à 18h30 et mercredi de 10h à 12h et de 13h à 18h30. Entrée libre. Infos au 05.44.40.97.37 et sur lacourdesarts.org. Jusqu’au 23 décembre.