L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MERCREDI 24 OCTOBRE 2018

  • Visite-atelier 14-18 à 14h30 à Brive au musée Labenche. Pour les enfants âgés de 8 à 15 ans. Une animation dans le cadre du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Elle intègre découverte de l’exposition “14-18, Regards croisés” et dessin d’un objet de l’exposition. Durée: 1 heure 30. Tarif: 3 euros par enfant. Sur réservation auprès du musée Labenche au 05.55.18.17.70.
  • Atelier Décore ta chambre de 15h à 16h à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. Pour les 4 à 8 ans: fabrique et personnalise ta guirlande en papier. Sur inscription. Participation de 5 euros. Infos au 05.55.23.93.67 et sur labaignoiredarchimede.com.
  • Ciné goûter déguisé. Le rat scélérat à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. A partir de 3 ans. Un ciné-goûter déguisé spécial Halloween. Un programme de 3 courts métrages d’animation. Musique-musique: l’aventure poétique, folle et inventive de cerfs, d’oiseaux chanteurs, d’un tourne-disque et d’un chasseur… Une pêche fabuleuse: Betty navigue seule sur des eaux troubles et sales. Elle est affamée et la pêche n’est pas vraiment fructueuse. Une chance qu’elle ne manque pas d’imagination… Le Rat scélérat: sais-tu qui je suis? Je suis le Rat scélérat. Le plus rat… le plus scélérat ! Je suis le Rat scélérat Et tout ce qui me convient me revient… Il vole ainsi, même si ils ne sont pas à son goût, le trèfle de la lapine, les noisettes de l’écureuil ou le foin de son propre cheval jusqu’au jour où sa route croise celle d’une cane bien plus rusée que lui… Durée: environ 1 heure. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.22.41.69et sur cinemarex.org. Également samedi 27 octobre à 16h, mais non déguisé.

************

JEUDI 25 OCTOBRE

  • Visite-atelier jeux de lumière à 14h30 à Brive au musée Labenche. Pour les enfants âgés de 8 à 15 ans. Parcours dans le musée pour observer des objets traversés par la lumière. Durée: 1 heure 30. Tarif: 3 euros par enfant. Sur réservation auprès du musée Labenche au 05.55.18.17.70.
  • Cinéma. Avant-première Diamantino à 21h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. À l’occasion de la manifestation Brive fête le Portugal qui a lieu du 24 au 28 octobre, dans le cadre de l’anniversaire des 25 ans du jumelage entre Brive et Guimarães. Diamantino, icône absolue du football, est capable à lui seul de déjouer les défenses les plus redoutables. Alors qu’il joue le match le plus important de sa vie, son génie n’opère plus. Sa carrière est stoppée net, et la star déchue cherche un sens à sa vie. Commence alors une folle odyssée, où se confronteront néo-fascisme, crise des migrants, trafics génétiques délirants et quête effrénée de la perfection. À noter que Gabriel Abrantes, coréalisateur de Diamantino, est un habitué de Brive et de ses Rencontres Internationales du moyen métrage, qui ont sélectionné en compétition deux de ses précédents films: The Hunchback en 2017, et Ennui ennui qui a remporté le Grand Prix France en 2014. Diamantino est son premier long-métrage, le film a d’ailleurs été récompensé du Grand Prix de la Semaine de la Critique – Festival de Cannes 2018. Durée du film: 1 heure 32. Tarifs: 3,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org. Pour connaître le programme complet de cette semaine, cliquez ici.

  • Musiques actuelles. Jeanne Added à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. En co-production avec L’empreinte, scène nationale Brive-Tulle. Trois ans après un coup de maître inaugural (Be sensational), rock magnétique au souffle tantôt glacé tantôt ardent, Jeanne Added envoûte la rentrée avec un nouvel album dont le premier titre, Mutate, condense tout son génie: voix au spectre enveloppant, pureté des mélodies, nappes de claviers et douceurs rythmiques, puis le tempo qui s’emballe et des beats electro qui conduisent jusqu’au point d’extase. Promesses d’un retour éblouissant… Perfectionniste autant que magnétique, la chanteuse met sa formation académique au service d’une musique vibrante. Une intensité qu’elle déploie lors de ses concerts où, en interprète habitée, elle est plus éblouissante que jamais. En première partie: Léonie Pernet. Batteuse, pianiste, arrangeuse, chanteuse à la tessiture en grand écart, Léonie, 28 ans, est un kaléidoscope. Comme une plongée dans un liquide amniotique, son premier album donne le vertige des nuits sans fin. Ces nuits passées à boxer contre soi-même, sans savoir s’il y aura un matin. Crave : ce disque serait celui d’un désir oppressant, griffé d’ombres et d’éclats, un désir inquiet qu’il aura fallu trois ans à Léonie depuis Two of us, son premier EP remarqué en 2014, pour l’éprouver, le composer et, enfin, le partager. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.

  • Comédie. Ah Zut! à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Un duo avec Jean Lou de Tapia et Jacky Matte, cuisinés tout petit à la sauce Monty Python. Pétillant, visuel et décalé, un spectacle mené tambour battant qui vous entraîne dans un tourbillon de situations burlesques à l’issue toujours désopilante. Fruit de la rencontre explosive de deux artistes multifacettes, Ah zut! est une succession de gags visuels et de sketchs absurdes servie par des personnages haut en couleur qui nous font retrouver notre âme et nos rires d’enfants. Dans la veine de Laurel et Hardy, leur seule complémentarité physique est déjà un spectacle à elle toute seule. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 26 et samedi 27 octobre ainsi que la semaine suivante jeudi 1er, vendredi 2 et samedi 3 novembre.

************

VENDREDI 26 OCTOBRE

  • ronde_petits_ecranLectures et comptines. La ronde des tout-petits à 10h à Brive à la médiathèque municipale. Pour les enfants de 1 à 3 ans. Une fois par mois (le deuxième vendredi), les bibliothécaires proposent des lectures de petites histoires, comptines et jeux de doigts, pour accompagner les tout-petits dans leur découverte du livre. “Parce que les livres relient, et parce que les livres, c’est bon pour les petits.” Places limitées à 10 enfants, durée 30 minutes. Inscriptions auprès du secteur jeunesse de la médiathèque. Durée: 30 minutes. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Dédicace BD Louise Petibouchon à partir de 15h à Brive à la librairie Bulles de papier, 21 rue Farro. La librairie BD reçoit les auteurs Jean Depelley et Eric Albert de cette jeune enquêtrice. Les amateurs de séries classiques franco-belges vont se régaler avec cet évident hommage à la bande dessinée policière Gil Jourdan de Maurice Tillieux (publiée à partir de 1956 dans Spirou), aux films dialogués par Michel Audiard ou par Alphonse Boudard et aux polars d’Auguste Le Breton. Cette BD policière d’atmosphère est un pur plaisir de lecture pour tous les publics, servi par des dialogues ciselés et un dessin référencé mais moderne. L’histoire : Louise Petibouchon est une jeune inspectrice fraîchement sortie de l’école de police et qui rejoint son premier poste à Limoges à la fin des années 50. Les enquêtes, soigneusement construites, la font évoluer dans un milieu volontiers machiste et peuplé de personnages truculents et comiques. Mais Louise a de la personnalité et de la ressource. Elle ne tarde pas à conquérir l’estime et l’amitié de ses collègues. À savoir : Tillieux, Audiard, Lautner sont les références auxquelles le scénariste Jean Depelley -par ailleurs critique, journaliste et grand spécialiste de comics -rend hommage dans cet album. Le dessinateur Eric Albert est l’auteur d’un volume de L’Ordre du Chaos (Nostradamus -Delcourt) et Marcas, le frère de sang (3 tomes) adaptation en BD des romans de Giacometti. Infos au 05.55.87.14.42 et sur bullesdepapier.com.
  • Ciné goûter. Le rat scélérat à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. A partir de 3 ans. Un programme de 3 courts métrages d’animation. Musique-musique: l’aventure poétique, folle et inventive de cerfs, d’oiseaux chanteurs, d’un tourne-disque et d’un chasseur… Une pêche fabuleuse: Betty navigue seule sur des eaux troubles et sales. Elle est affamée et la pêche n’est pas vraiment fructueuse. Une chance qu’elle ne manque pas d’imagination… Le Rat scélérat: sais-tu qui je suis? Je suis le Rat scélérat. Le plus rat… le plus scélérat ! Je suis le Rat scélérat Et tout ce qui me convient me revient… Il vole ainsi, même si ils ne sont pas à son goût, le trèfle de la lapine, les noisettes de l’écureuil ou le foin de son propre cheval jusqu’au jour où sa route croise celle d’une cane bien plus rusée que lui… Durée: environ 1 heure. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.22.41.69et sur cinemarex.org.
  • Soirée Fado à partir de 19h à Brive à l’Espace des Trois Provinces. À l’occasion de la manifestation Brive fête le Portugal qui a lieu du 24 au 28 octobre, dans le cadre de l’anniversaire des 25 ans du jumelage entre Brive et Guimarães. Avec la participation de l’association Académique de Coimbra, la chanteuse de Braga Paula Barroso, et la chorale As Roseiras de Brive. Entrée: 15 euros. Infos et réservation à l’Office de Tourisme au 05.55.24.08.80. Pour connaître le programme complet de cette semaine, cliquez ici.
  • Soirée surprise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Ah Zut! à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Un duo avec Jean Lou de Tapia et Jacky Matte, cuisinés tout petit à la sauce Monty Python. Pétillant, visuel et décalé, un spectacle mené tambour battant qui vous entraîne dans un tourbillon de situations burlesques à l’issue toujours désopilante. Fruit de la rencontre explosive de deux artistes multifacettes, Ah zut! est une succession de gags visuels et de sketchs absurdes servie par des personnages haut en couleur qui nous font retrouver notre âme et nos rires d’enfants. Dans la veine de Laurel et Hardy, leur seule complémentarité physique est déjà un spectacle à elle toute seule. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 27 octobre ainsi que la semaine suivante jeudi 1er, vendredi 2 et samedi 3 novembre.
************

SAMEDI 27 OCTOBRE

  • Atelier zéro déchet Halloween de 10h à 13h à Brive à la Ressourcerie gaillarde, 135 avenue Georges Pompidou. Une journée spéciale Halloween. Avec l’association Zéro Déchet Brive et la Ressourcerie Gaillarde, le concept Do It Yourself (fais le toi-même) s’invite à la fête. Apprenez à faire du maquillage d’ Halloween fait maison, à créer votre déguisement unique facilement et votre décoration des plus effrayantes à la Ressourcerie. Place limitées à 10 personnes. Tarif: 2 euros pour l’adhésion à l’association Zéro déchet Brive et participation libre. Infos au 05.55.92.59.77 et sur laressourceriegaillarde.fr.
  • Atelier fabrication de costumes Halloween de 14h à 17h à Brive à la Ressourcerie gaillarde, 135 avenue Georges Pompidou. Une journée spéciale Halloween. Avec l’association Zéro Déchet Brive et la Ressourcerie Gaillarde, le concept Do It Yourself (fais le toi-même) s’invite à la fête. Avec un peu d’imagination, apprenez facilement à faire des déguisements de fantômes, de sorcières, de pirates… Place limitées à 6 duos parents/enfants. Tarif: 2 euros pour l’adhésion à l’association Zéro déchet Brive et participation libre. Infos au 05.55.92.59.77 et sur laressourceriegaillarde.fr.

  • Opéra au cinéma. La Fille du Far-West à 18h55 à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. Un grand classique retransmis en exclusivité depuis le Metropolitan opera de New-York, par satellite en image haute définition et son 5.1. Opéra en italien sous-titré en français. Au temps de la ruée vers l’or, Minnie, la patronne d’un saloon, s’éprend d’un étranger, Dick Johnson. Elle ignore qu’il s’agit en fait du célèbre bandit Ramerrez recherché par le shérif Jack Rance. Lorsqu’il est découvert, Minnie tente tout pour sauver son amant, jusqu’à jouer sa vie lors d’une partie de poker. Pourquoi aller voir cet opéra? Habitué des rôles de héros, le grand ténor Jonas Kaufmann se glisse cette fois dans la peau d’un bandit pour capturer le cœur de la soprano Eva-Maria Westbroek. À travers cette production aux allures de western, La Fanciulla del West dépeint avec force l’amour de la liberté. Un coup de poker. Durée: 3 heures 42. Tarifs: 27 et 19 euros, 12 pour les moins de 14 ans. Cocktail, boisson chaude et petits gâteaux sont offerts à l’entracte. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.
  • Soirée dansante Portugal à partir de 19h à Brive à l’Espace des Trois Provinces. À l’occasion de la manifestation Brive fête le Portugal qui a lieu du 24 au 28 octobre, dans le cadre de l’anniversaire des 25 ans du jumelage entre Brive et Guimarães. Une soirée avec dîner animée par l’orchestre Delfim Junio Banda et ses 10 musiciens. Repas: 25 euros. Infos et réservation à l’Office de Tourisme au 05.55.24.08.80. Pour connaître le programme complet de cette semaine, cliquez ici.
  • Scène ouverte aux jeunes talents à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Ah Zut! à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Un duo avec Jean Lou de Tapia et Jacky Matte, cuisinés tout petit à la sauce Monty Python. Pétillant, visuel et décalé, un spectacle mené tambour battant qui vous entraîne dans un tourbillon de situations burlesques à l’issue toujours désopilante. Fruit de la rencontre explosive de deux artistes multifacettes, Ah zut! est une succession de gags visuels et de sketchs absurdes servie par des personnages haut en couleur qui nous font retrouver notre âme et nos rires d’enfants. Dans la veine de Laurel et Hardy, leur seule complémentarité physique est déjà un spectacle à elle toute seule. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également la semaine suivante jeudi 1er, vendredi 2 et samedi 3 novembre.
************

DIMANCHE 28 OCTOBRE

  • Sortie On y va à vélo à 10hà Brive, rendez-vous à la halle Brassens, avec votre vélo. L’association Brive ville cyclable lance une nouvelle activité: des sorties encadrées à vélo en ville. Inscription préalable à brive.villecyclable@laposte.net en indiquant le nombre de participants. “On y va à vélo” est une invitation très pratique que propose 2 fois par mois le BVC. L’idée est d’aider les participants à “se familiariser avec la pratique du vélo en ville et de faire découvrir les itinéraires les plus sécurisés possibles“. Tout le monde peut venir, quel que soit le type de vélo car il s’agit d’une sortie conviviale, qui peut se faire en famille. Ce n’est absolument pas une épreuve sportive, le principe étant de s’approprier la ville autrement, à travers un mode de transport plus doux, plus environnemental et plus économique. Le déroulé est simple: une petite info circulation puis en route pour un circuit de 6 à 8km encadré par un ou plusieurs de ses membres avec retour vers 11h ou 11h15 et un point sur le ressenti. N’oubliez pas de vous inscrire au préalable par mail ou via le site brivevillecyclable.org afin que l’association puisse prévoir un nombre suffisant de bénévoles.

  • Ambiance Halloween de 10h à h8 à Brive à la patinoire municipale, avenue Léo Lagrange. Sorcières, fantômes, vampires et squelettes sont de sortie pour effrayer les patineurs(ses)… Ateliers maquillage pour petits et grands avec l’école d’Esthétique Silvya Terrade, soupe à la citrouille à déguster tout au long de la journée et à la pause déjeuner pour les plus classiques, hot dogs, crêpes, frites, gâteaux… À découvrir également, le nouvel espace détente rénové avec un nouveau mobilier pour une toute autre ambiance. Démonstrations de patinage artistique, danse sur glace et free style avec la participation des clubs de glace locaux, Patinage Artistique Briviste, Brive Patinage Club, Crazy Ice Free Style. Et bien des surprises encore! Frissons garantis. Tarifs: sans locationd e patins 3,40 euros pour les Brivistes sinon 4,20 euros; avec locationd e patins 6,80 euros pour les Brivistes sinon 8 euros. tarif réduit pour les 4-18 ans, les titulaires de carte d’invalidité, les étudiants (se renseigner à l’accueil). Tarif visiteur: 1,50 euros. Attention toute sortie est définitive.

  • Festival folklorique. Brive fête le Portugal de 14 à 17h à Brive à l’Espace des Trois Provinces. Avec les troupes Os Bambinhos, Da Mihna Terra, Grupo de Pevidem très connu au Portugal, Os Camponeses Minhotos. À l’occasion de la manifestation Brive fête le Portugal qui a lieu du 24 au 28 octobre, dans le cadre de l’anniversaire des 25 ans du jumelage entre Brive et Guimarães. Cet après-midi festif sera aussi l’occasion de présenter une exposition artisanale portée par l’association Méli-Mélo des arts. Entrée libre. Pour connaître le programme complet de cette semaine, cliquez ici.

************

LES EXPOS À VOIR

  • 14-18, regards croisés à Brive au musée Labenche et aux archives municipales. Une exposition sur les deux sites consacrée à la Première Guerre mondiale. Le musée met particulièrement en valeur ses collections d’objets liés à cette période et les archives présentent le quotidien de Brive et des soldats du 126e RI à travers le regard de la Briviste Marguerite Genès qui consigna dans des cahiers ses impressions sur cette période tragique. Témoin direct, cette occitaniste réputée, enseignante et infirmière bénévole, a en effet consigné quasiment quotidiennement dans des cahiers ses impressions et son point de vue sur cette sombre période. redécouverts récemment, ses écrits offrent un regard puissant et poignant sur ce conflit. De son côté, le musée de Brive fondé en 1878, a connu la première Guerre mondiale et son conservateur de l’époque, le peintre Raphaël Gaspéri, fait d’ailleurs partie des nombreux pères à avoir perdu un fils durant le conflit. Le musée expose armes, médailles, portraits, œuvres de propagandes clichés, art des tranchées… Le lien entre les deux établissements se trouve dans une vingtaine de dessins d’Albert Copieux, témoignant de l’horreur du conflit et du quotidien des soldats, et qui ont été prêtée par une Brivsite, petite fille de poilu. Entrée libre. Au musée Labenche: du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi (infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr). Aux archives, rue Massenat: du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et e 13h30 à 17h (infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr). Entrée libre. Jusqu’au 25 novembre 2018. À noter qu’une lecture commentée des carnets de Marguerite Genès aura lieu mercredi 31 octobre à 14h30 au musée Michelet dans le cadre des Mercredis de Michelet.
  • Simon Pasieka à Brive à la chapelle Saint-Libéral. Né en 1967 en Allemagne, cet artiste est loin d’être un débutant mais la découverte de son œuvre figurative en France (où il a choisi de vivre depuis 1998) est récente. Il s’y est fait un nom grâce au coup de projecteur que lui a consacré la galerie Eric Mircher à Paris, en 2011. Simon Pasieka est surnommé le peintre de l’adolescence. Mais attention, il s’agit bien d’une métaphore car ses toiles sont habitées par des personnages représentant, il le dit lui-même, “un âge indéfini, celui des premières fois”. “Je crée des atmosphères, des situations à la fois impossibles et plausibles.” Cadre naturel peuplé d’architectures mystérieuses, rives de lac, herbes folles, corps nus androgynes, structures de métal rouillé, humidité de l’air, irisation, jeux de reflet et de transparence composent le vocabulaire visuel du peintre. Pasieka travaille d’imagination et pourtant se contraint à un réalisme strict. Ses tableaux d’utopie charrient d’autant plus leur poésie grave et délicate que ce sont justement des mondes possibles. Cette exposition est réalisée en partenariat avec le Centre d’art contemporain de Meymac et la résidence d’artistes de Chamalot qui a accueilli Simon Pasieka durant l’été 2018. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 13 janvier 2019.
  • La Force noire à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. Le corps des tirailleurs “sénégalais” et sa participation aux différents conflits: 1re et 2nde Guerres mondiales, Indochine, Madagascar, Algérie… 17 pays du continent africain ont donné des contingents à la « Force noire ». Cette exposition retrace un siècle d’histoire des tirailleurs indigènes enrôlés dans les colonies pour aller se battre au service de la Métropole. Un rappel historique sera fait sur la participation du briviste, le Colonel Germain, capitaine en second de l’expédition Congo-Nil de 1896, qui conduira à la crise de Fachoda. Une exposition en partenariat avec l’ONAC-VG (Office nationale des anciens combattants et victimes de guerre). Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h, à partir du 1er octobre, du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 12 janvier 2019.
  • Passion chocolat à Brive à la médiathèque municipale, dans le grand hall. Pour préparer la semaine du Goût, la médiathèque vous propose une exposition très gourmande composée de l’exposition Passion chocolat réalisée avec la collaboration d’Arnaud Nicolsen, artisan-chocolatier et de l’exposition “Les mots de la gourmandise” réalisée par Elzevir et prêtée par la B.D.P de la Corrèze. L’exposition Passion chocolat nous amène en voyage au pays des gourmands. Qu’il soit noir, blanc ou au lait, pur ou aromatisé, il est irrésistible et universellement apprécié. Les mots de la gourmandise est une exposition sur les expressions françaises en lien avec l’alimentation, elle vous fait découvrir l’origine des expressions populaires et culinaires en mêlant le plaisir des mots aux plaisirs de la bouche Entrée libre. Ouvert mardi de 9h30 à 18h, mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 27 octobre 2018.

  • Garages et dérivés à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. L’atelier photographique du centre culturel de Brive vous propose une balade à la découverte de lieux insolites autour du thème des garages et de ses dérivés. Au fil de la visite, vous découvrirez des photos de lieux décalés, voire improbables. Votre regard sera arrêté par un atelier en désordre, une vitrine des plus rocambolesque, une façade hors du temps… mais surtout et avant tout par l’ambiance qui se dégage de ces clichés. Vous retrouverez l’atmosphère de sites atypiques que l’on découvre parfois au hasard de nos escapades. “Une expo sensible qui met aussi en exergue le contraste entre différents concepts, époques, endroits. Le pari est réussi pour les photographes amateurs qui avec un thème peu ordinaire, ont fait preuve, au-delà de la maîtrise et du savoir-faire de l’image, d’ingéniosité et de curiosité.” Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 3 novembre 2018.

  • Marins tatoués à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède. Exposition d’une douzaine de photos extraites du livre Marins tatoués – Portraits de marins 1890-1940 (édition bilingue) de Jérôme Pierrat et Éric Guillon, édité par La Manufacture de livres. Des illustrations qui mêlent esthétique du portrait photo et archives uniques. L’exposition comme le livre retrace l’histoire de cette pratique, popularisée par les marins. Car avant d’orner les bras de collègues branchés, le tatouage (ou tatau) était considéré comme un rite de passage au sein des tribus polynésiennes. C’est après avoir foulé leurs terres au 18e siècle que les marins occidentaux se sont réapproprié cette culture. Petit à petit, ils ont fait de cette coutume un élément indissociable de la figure qu’ils incarnent. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.23.93.67 et sur labaignoiredarchimede.com. Jusqu’au 5 novembre 2018.
  • Étienne Baluze, un savant illustre à l’ombre des puissants au musée du cloître de Tulle, place Monseigneur. À l’occasion du tricentenaire de la disparition d’Etienne Baluze (1630-1718), le musée et l’association des Amis du musée du Cloître et du Vieux Tulle ont souhaité remettre en lumière cette figure de l’histoire de la ville et son époque. L’exposition présente le parcours de ce jeune tulliste qui après des études de droit devient le bibliothécaire du principal ministre de Louis XIV, Jean-Baptiste Colbert. Elle retrace la carrière et les métiers qu’Etienne Baluze exerce à l’ombre des hommes de pouvoir, cardinaux, archevêques ou ministres, pour lesquels il travaille. L’exposition est aussi l’occasion d’aborder la question de ses relations avec sa ville natale à une période qui voit naître deux savoir-faire identitaires de Tulle : la fabrication d’armes à feu et la dentelle en poinct de Tulle. L’exposition réunit des objets provenant des collections des musées de la ville (musée du Cloître et musée des Armes) ainsi que plusieurs livres et documents exceptionnels du 17e siècle du fonds patrimonial de la médiathèque de Tulle. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours du mardi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h (de 14h à 18h à partir du 1er octobre). Infos au 05.55.26.91.05. Jusqu’au 6 janvier 2019.
  • Instantanés de la Grande guerre à Tulle au Musée des armes. Il y a 100 ans, nos poilus s’engageaient dans les derniers mois de celle que l’on pensait être la “Der des Ders”. Si les contemporains ont qualifié ce conflit de “Grande guerre”, c’est parce qu’ils ont eu conscience d’assister et de participer à un guerre hors normes, une guerre totale où toutes les forces nationales étaient mobilisées dans un seul but, la victoire. Cette exposition de 36 photographies, provient d’une donation privée de plaques de verre stéréoscopiques éditées après la Première Guerre mondial. Elle met en lumière les conditions de vie des soldats allemands, français et de leurs alliés au cours du conflit, de la mobilisation le 2 août 1914 au défilé de la Victoire du 14 juillet 1919. Les scènes de la vie quotidienne des soldats dans les tranchées, la promiscuité dans la boue, l’attente avant les offensives, l’évolution de l’armement ou les conséquences du conflits dans l’arrière front sont présentés au public au travers de photographies rares et originales. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 14h à 17h30. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 7 janvier 2019.
  • Portraits du président au musée du président Chirac à Sarran. L’exposition est constituée d’œuvres sorties des réserves de conservation et propose d’aborder un sujet largement traité dans les cadeaux officiels ou personnels offerts au président de la République, celui du portrait présidentiel. En effet, le musée conserve plus de 200 portraits du président Jacques Chirac sur tout type de support : céramique, verre, broderie, tapis, métal, bois, marbre, plâtre, dessins, peintures, photographies… Le propos ici est d’étudier les modalités de la mission de représentation dont sont chargés ces portraits : particularité nationale, promotion du savoir-faire, promotion de l’innovation, de l’histoire nationale… tout en les considérant comme les signes tangibles d’un dialogue établi entre les pays. Représentations inventées ou portraits stylisés, chaque artiste et chaque pays apportent référence culturelle, savoir-faire et technique pour représenter en portrait le président de la République. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Entrée: 4,50 euros (3,50 et 3 euros en tarifs réduits). Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentchirac.fr. Jusqu’au 30 novembre 2018.