VOS SORTIES DE LA SEMAINE

Agrandir le texte Réduire le texte Recommender cet article Imprimer ce billet

LUNDI 15 SEPTEMBRE 2014

  • mange tes mortsAvant-premièreMange tes morts à 21h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. En présence de Edouard Waintrop, délégué général de la Quinzaine des réalisateurs. Ce film a été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes 2014 et a remporté Prix Jean Vigo 2014. Un film réalisé par Jean-Charles Hue. Avec Jason François, Michaël Dauber. Entre Polar et Western, une plongée violente et explosive dans le monde des gens du voyage. Jason Dorkel, 18 ans, appartient à la communauté des gens du voyage. Son demi-frère Fred revient après plusieurs années de prison et ensemble, accompagnés de leur dernier frère, Mickael, partent en virée dans le monde des « gadjos » à la recherche d’une cargaison de cuivre. Durée: 1 heure 34. Tarifs: 3,5 à 6,5 euros. Infos au 05.55.23.20.01 et sur cinemarex.org.

 

************

MARDI 16 SEPTEMBRE

  • Cinéma. Séance surprise à 21h à Brive au cinéma Le Rex, bd Koenig. Une façon originale de se rendre au cinéma: venir les yeux fermés, sans connaitre le film projeté et accepter l’expérience de l’inconnu et de la découverte totale. Tarifs: de 3,50 à 6,50 euros. Infos au 05.55.23.29.01 et sur cinemarex.org.

le-cirque-pinder-160-ans-de-spectacle_2

  •  Cirque Pinder à 19h30 à Brive, parc de la Corrèze. En 2014, le cirque Pinder fête ses 160 ans. L’institution qui a gardé le nom de ses fondateurs malgré les changements de directeur,  plante son chapiteau rouge et or de 2.000 places à Brive pour deux jours de représentations mémorables. Trapézistes de haute voltige, jongleurs, clowns farceurs, acrobates prodigieux, éléphants, animaux exotiques : ce nouveau spectacle promet un grand moment de divertissement. Dans un numéro unique au monde, où frissons et rugissements sont garantis, le célèbre dompteur de fauves Frédéric Edelstein fera face à ses 12 lions blancs. Pour la petite histoire, au printemps 1854, Wiliam Pinder, propriétaire exploitant d’un théâtre ambulant, fait, au hasard de sa tournée, l’acquisition de la voilure usagée du navire de guerre Le Britania. Poteaux et planches sont sciés pour ériger un cirque à un mât central avec un parapluie de 30 mètres de diamètre. Départ d’un nouveau chapiteau, le Cirque Britania qui prendra le nom de Cirque Pinder en 1904. Tarifs de 45 à 7 euros. Durée du spectacle : environ 2h. Des visites de la ménagerie seront proposées tous les jours de 10h à 19h pour 1 euro. Infos au 01.45.90.21.25 et sur cirquepinder.com. Egalement le lendemain mercredi 17 septembre à 14h30 et 17h30.
************

MERCREDI 17 SEPTEMBRE

final2

  •  Cirque Pinder à 14h30 et 17h30 à Brive, parc de la Corrèze. En 2014, le cirque Pinder fête ses 160 ans. L’institution qui a gardé le nom de ses fondateurs malgré les changements de directeur,  plante son chapiteau rouge et or de 2.000 places à Brive pour deux jours de représentations mémorables. Trapézistes de haute voltige, jongleurs, clowns farceurs, acrobates prodigieux, éléphants, animaux exotiques : ce nouveau spectacle promet un grand moment de divertissement. Dans un numéro unique au monde, où frissons et rugissements sont garantis, le célèbre dompteur de fauves Frédéric Edelstein fera face à ses 12 lions blancs. Pour la petite histoire, au printemps 1854, Wiliam Pinder, propriétaire exploitant d’un théâtre ambulant, fait, au hasard de sa tournée, l’acquisition de la voilure usagée du navire de guerre Le Britania. Poteaux et planches sont sciés pour ériger un cirque à un mât central avec un parapluie de 30 mètres de diamètre. Départ d’un nouveau chapiteau, le Cirque Britania qui prendra le nom de Cirque Pinder en 1904. Tarifs de 45 à 7 euros. Durée du spectacle : environ 2h. Des visites de la ménagerie seront proposées tous les jours de 10h à 19h pour 1 euro. Infos au 01.45.90.21.25 et sur cirquepinder.com.
  • Conférence. Femmes lauréates du Prix Nobel de la paix à 16h à Brive à la médiathèque municipale. Une conférence donné par M.Puydebois président du Mouvement de la Paix en Corrèze, à l’occasion de la Journée internationale de la paix. Durée: 1 heure 30. Entrée libre. Infso au 05.55.18.81.14.
  • toc tocThéâtre. Toc, toc à 16h à Ussac, dans la salle des fêtes. Une comédie de Laurent Baffie. Avec la troupe des Play-Mobiles de Saint-Pantaléon de Larche. Le bénéfice sera reversé à l’association Kulamna-Casamance qui travaille pour le village de lépreux de Djibelor au Sénégal. Plus de 600 représentations pour cet énorme succès théâtral. L’histoire: le Dr Stern, de renommée mondiale, est un spécialiste des troubles obsessionnels compulsifs ou TOC. Il ne consulte que très rarement en France. Les six personnes qui bavardent dans sa salle d’attente ont dû patienter de nombreux mois pour obtenir une consultation. Mais l’éminent thérapeute se fait attendre, bloqué à Francfort par les aléas du transport aérien. Devisant ensemble, jouant au Monopoly pour tromper leur ennui, les patients vont apprendre à se connaître et même tenter une thérapie de groupe… ponctuée par les incontrôlables tocs des uns et des autres! Durée: 1 heure 30. Tarifs: de 8 à 4 euros. Infos et réservations au 06.68.69.18.53.

************

JEUDI 18 SEPTEMBRE

  • ExpositionSpectacleLes filles sages vont au ciel, les autres où elles veulent à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. La saison de la Grange débute en beauté… par un concert. Une fois n’est pas coutume ! Et quel concert:  Orlando est un trio où chaque sexe est représenté : homme, femme et le troisième. Tous musiciens, tous chanteurs, tout se mélange. Orlando dresse un chapiteau de l’étrange et lâche des chansons qui volent où elles veulent, ballons relancés par l’un l’autre des protagonistes de ce cabaret très free, intriguant et décapant. Orlando est l’inventeur de la chanson hybride, qui fait le planeur ou fait rugir le moteur. Orlando, c’est la valse des sentiments exacerbés, des révoltes à pleine gueule, des tristesses insondables, des bonheurs inébranlables, des délires à neurones pétés. Tarifs de 12 à 6 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr.

  • Session jazz. Cotton club jam à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.

thierry roques

  • Nuits de nacre à partir de 15h à Tulle. C’est le début d’une nouvelle édition des Nuits de nacre, du 18 au 21 septembre. Une 27 édition « Raconte-moi un accordéon », dans la continuité de la précédente, qui dévoile l’accordéon avec un grand A  et dans sa plus grande diversité. L’artiste fil rouge cette année est Thierry Roques qui accompagne ou a accompagné les vedettes les plus prestigieuses de la chanson française, Serge Reggiani, Frédéric François, Mireille Mathieu, Guy Béart, Régine, Enrico Macias. Un accordéoniste sans frontières, ouvert à toutes les musiques du monde. Rendez-vous avec lui dès cette première journée à 19h pour L’âme(s) à fleur de peau, une création pour les Nuits de nacre (au chapiteau Magic Mirrors) et à 21h en concert avec Les Primitifs du futur au Théâtre (20 et 18 euros ou pass). Ce sont les classes d’accordéon qui ouvrent le cru 2014 dès 15h, ensuite à partir de 16h déambulation dans les rues avant l’ouverture officielle à 18h et la soirée de concerts gratuits dans divers lieux. Infos au 05.55.20.28.54 et sur le site accordeon.org. Jusqu’au dimanche 21 septembre.
  • bisou bisou 1ComédieBisou Bisou à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie d’Isabelle Laporte. Succès Festival Avignon 2014. Avec Izabelle Laporte, Marie-Pascale Decherf. Une plongée impitoyable dans l’univers des émissions radiophoniques. Z radio, il est 21h : Bisou Bisou, le rendez-vous tendresse de la soirée va enfin commencer. Josépha, l’animatrice vedette de l’émission c’est le charme, la sensualité, la délicatesse et la douceur… à l’antenne parce qu’en vrai, c’est une véritable peau de vache! Elle croyait être la big boss, la chefesse, la grande manitoute, mais face à la vivacité, l’aplomb et la mignoncité de Nana, la technicienne de surface, tout son univers va être totalement chambarlourdé! Bisou Bisou, c’est la rencontre de Robinson et de Vendredi mais un lundi, c’est un peu d’amour et beaucoup d’espièglerie. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement vendredi 19 et samedi 20 septembre.
************

VENDREDI 19 SEPTEMBRE

  • affaire lafargeSoirée L’affaire Lafarge à 20h à Brive au cinéma Rex, bd Koenig. En partenariat avec la Cinémathèque du Limousin. Projection du film L’Affaire Lafarge réalisé par Pierre Chenal en 1938. La séance sera précédée d’une présentation du contexte historique et suivie d’un temps d’échange. La soirée de terminera autour d’un verre dans le foyer Art déco du cinéma. Les intervenants du débat: Michel Gache, président de l’Association Marie Cappelle-Lafarge, Marc Wilmart, président de la Cinémathèque du Limousin et Philippe Grancoin, historien et écrivain.  Tarif spécial: 3 euros. Infos au 05.55.23.20.01 et sur cinemarex.org.
  • Session acoustique irlandaise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • ludovic beier trio drNuits de nacre à partir de 12h15 à Tulle. Avec comme leitmotiv « Raconte-moi un accordéon », cette 27e édition dévoile l’accordéon avec un grand A  et dans sa plus grande diversité. L’artiste fil rouge cette année est Thierry Roques, un accordéoniste sans frontières qui a accompagné des grands de la chanson française, ouvert à toutes les musiques du monde. Rendez-vous avec lui dès 12h15 pour une rencontre place Jean-Tavé. La journée va ensuite dérouler son lot de déambulations, conférences et concerts gratuits tous azimuts à travers la ville, à la Guinguette du Quai Baluze, au Chandou, au Richelieu, à l’Abbaye, La Rotonde, au Molière…  jusqu’à très tard. A noter, le grand rendez-vous à 21h aux Sept collines, Ludovic Beier trio invite Thierry Roques pour un swing jazz (20 et 18 euros ou pass festival). Un répertoire aux couleurs gitanes, swing, bop, des reprises de Django Reinhardt parmi des adaptations de chansons empruntées à la pop, au rock et plus encore… Infos au 05.55.20.28.54 et sur le site accordeon.org. Jusqu’au dimanche 21 septembre.
  • bisou bisou 2ComédieBisou Bisou à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie d’Isabelle Laporte. Succès Festival Avignon 2014. Avec Izabelle Laporte, Marie-Pascale Decherf. Une plongée impitoyable dans l’univers des émissions radiophoniques. Z radio, il est 21h : Bisou Bisou, le rendez-vous tendresse de la soirée va enfin commencer. Josépha, l’animatrice vedette de l’émission c’est le charme, la sensualité, la délicatesse et la douceur… à l’antenne parce qu’en vrai, c’est une véritable peau de vache! Elle croyait être la big boss, la chefesse, la grande manitoute, mais face à la vivacité, l’aplomb et la mignoncité de Nana, la technicienne de surface, tout son univers va être totalement chambarlourdé! Bisou Bisou, c’est la rencontre de Robinson et de Vendredi mais un lundi, c’est un peu d’amour et beaucoup d’espièglerie. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement samedi 20 septembre.
************

SAMEDI 20 SEPTEMBRE

  • pyramidePyramide de chaussures de 10h à 19h à Brive, place du Civoire. L’idée, c’est de collecter un maximum de paires de chaussures, d’en faire une montagne la plus haute possible, mais la manifestation va évidemment bien au-delà en sensibilisant la population contre les mines antipersonnel et les bombes à sous munitions (BASM). L’événement lancé par Handicap international est relayé sur place par l’association Bouge en partenariat avec l’association Vet’Aime. Au programme, des animations musicales et une exposition expliquant les actions d’Handicap international. 20 ans de combat contre les mines antipersonnel et les BASM. Ces armes font une victime toutes les deux heures et continuent de polluer quelque 70 pays et affectent significativement la vie des communautés. En plus d’être une menace mortelle quotidienne pour les civils, elles ont des conséquences désastreuses sur le développement économique et social. Par exemple, leur présence rend parfois trop dangereux l’accès aux champs ou aux points d’eau… Lors de cette journée de mobilisation, il sera également possible de signer la pétition contre leur utilisation. Infos au 06.26.94.80.96.

jaulin

  • Conte-récit. Un patrimoine immatériel à 15h13, 16h13, 17h13 et 18h13 à Brive au théâtre municipal, dans la grande salle. Dans le cadre des Journées du patrimoine. En tant qu’artiste associé aux Treize Arches, à partir de la recherche qu’il conduit sur les territoires et sur l’importance des contes et récits dans la constitution de ceux-ci, Yannick Jaulin, accompagné de membres de l’IEO (Institut d’études occitanes), sera présent tout l’après-midi sur la scène du Théâtre pour une causerie-récit à partager comme il sait si bien le faire. Il causera de quoi ? Surprise ! Mais si vous ne connaissez pas la chanson du Pont Cardinal, vous pourrez peut-être l’entendre et même l’apprendre ! Cette journée  prolonge les veillées qui ont eu lieu à Estivals et Varetz, la saison dernière, et annonce les futurs spectacles de Yannick, Conteur ? Conteur à Allassac et Comme vider la mer avec une cuiller, son nouveau spectacle au Théâtre. Entrée gratuite, réservation conseillée. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • Soirée Keltas musique irlandaise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Soirée de soutien au Carnaval à 19h à Malemort , salle des Châtaigniers.  Une soirée moules-frites organisée par le comité des fêtes dont le bénéfice aidera à financer la construction des prochains chars du Carnaval de Malemort. Tarifs: 15 euros adultes, 9 euros moins de 14 ans (moules-frites, fromage, désert, vin et café)Sur réservation au 07.82.51.00.71.

sanseverino

  • Lionel suarezNuits de nacre à partir de 10h30 à Tulle. Avec comme leitmotiv « Raconte-moi un accordéon », cette 27e édition dévoile l’accordéon avec un grand A  et dans sa plus grande diversité. L’artiste fil rouge cette année est Thierry Roques, un accordéoniste sans frontières qui a accompagné des grands de la chanson française, ouvert à toutes les musiques du monde. Même le marché du samedi se met à l’accordéon dès 10h30 avec des déambulations savamment orchestrées. La journée va ensuite dérouler son lot de déambulations, conférences, master classe et concerts gratuits tous azimuts à travers la ville, à la Guinguette du Quai Baluze, au Chandou, au Richelieu, à l’Abbaye, La Rotonde, au Molière…  jusqu’à très tard. A noter, l’événement à 21h aux Sept collines: une création spéciale Nuits de nacre avec Sanseverino invité par Lionel Suarez. On savait depuis déjà depuis des lustres que cet ex-Voleur de Poules rock recyclé en gallinacé manouche avait dans la peau, outre une sémillante collection de tatouages, l’amour de la musique. Voilà donc un métissage inattendu avec Lionel Suarez qui accumule les rencontres inoubliables, Claude Nougaro, Art Mango, Zebda, Bernard Lavilliers, Jean Rochefort, Charles Aznavour… La fusion promet! Infos au 05.55.20.28.54 et sur le site accordeon.org. Jusqu’au dimanche 21 septembre.
  • bisou afficheComédieBisou Bisou à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie d’Isabelle Laporte. Succès Festival Avignon 2014. Avec Izabelle Laporte, Marie-Pascale Decherf. Une plongée impitoyable dans l’univers des émissions radiophoniques. Z radio, il est 21h : Bisou Bisou, le rendez-vous tendresse de la soirée va enfin commencer. Josépha, l’animatrice vedette de l’émission c’est le charme, la sensualité, la délicatesse et la douceur… à l’antenne parce qu’en vrai, c’est une véritable peau de vache! Elle croyait être la big boss, la chefesse, la grande manitoute, mais face à la vivacité, l’aplomb et la mignoncité de Nana, la technicienne de surface, tout son univers va être totalement chambarlourdé! Bisou Bisou, c’est la rencontre de Robinson et de Vendredi mais un lundi, c’est un peu d’amour et beaucoup d’espièglerie. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

DIMANCHE 21 SEPTEMBRE

forum-associations-blog

  • Forum des associations de 9h à 18h à Brive à l’Espace des Trois provinces. Chaque année, c’est la grande vitrine des associations, culturelles, sportives, sociales, internationales… 224 associations seront présentes tout au long de la journée. C’est l’occasion pour le public, en cette reprise, de découvrir l’éventail des activités proposées, les bénévoles et les savoir-faire aussi nombreux qu’originaux. Et pourquoi pas de s’inscrire aussi à celle(s) de son choix. Des animations vont également prévues. Entrée libre. Infos au 05.5518.18.19.
  • visite du theatre8Portes ouvertes au Théâtre à partir de 14h30 à Brive au théâtre municipal, dans la grande salle. Dans le cadre des Journées du patrimoine. L’équipe des Treize Arches accompagnera toutes les personnes désireuses de visiter le Théâtre. Visites guidées par groupe de vingt personnes. Départ toutes les demi-heures. Premier départ à 14h30 Dernier départ à 17h Visites gratuites, réservation conseillée. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

foulees mlk

  • Foulées MLK à partir de 9h30 à Lissac sur Couze. Une façon de courir solidaire. Au choix, 7, 14 ou 21 kms au profit de la lutte contre le cancer. Inscription: 14 euros chez MLK sports, 72 avenue de la Libération à Malemort et 16 euros sur place, dont 3 euros seront reversés au comité départemental de la Ligue contre le cancer (maillot technique et buffet campagnard offerts à chaque participant). Ce rendez-vous marque également la dernière étape du Challenge MLK. Pour limiter l’engorgement du départ, chaque circuit débutera de la base nautique en décalé de 5 minutes: à 9h30 pour les 7km, 9h35 pour les 14km et 9h40 pour les 21km. Attention, certificat médical datant de moins d’1 an pour les non licenciés FFA. Infos au 05.55.17.24.02.
  • nuits_de_nacre_2014Nuits de nacre à partir de 10h30 à Tulle. Les Nuits de nacre vont refermer leur 27e édition « Raconte-moi un accordéon ». Ce dimanche, marché des producteurs de pays de 9h à 18h quai Baluze avec évidemment une ambiance festive. Infos au 05.55.20.28.54 et sur le site accordeon.org.

************

LES EXPOS A VOIR

  • MO-Famille Farrell-12(c) aurelien moleMalachi Farrell à Brive  au Garage, centre d’art contemporain,avenue Edouard Herriot. A partir du samedi 20 septembre avec vernissage à 19h en présence de l’artiste. Rencontre avec l’artiste ce même samedi à 14h et le lendemain dimanche à 15h. Malachi Farrell en quelques oeuvres… Un univers au travers d’une exposition personnelle volontairement épurée. Le Garage accueille l’artiste alors même qu’il présente ses nouvelles productions au Centre Pompidou. Précédant de quelques semaines cette actualité artistique, c’est l’occasion de revenir sur son parcours, de découvrir ou de redécouvrir The shops are closed, une œuvre comptant parmi les installations qui ont marqué les années quatre-vingt-dix, Strange fruit, pièce plus récente, réalisée en 2010 et de révéler une sélection inédite de dessins. Eclairées par des titres qui renvoient à un fait de société, un événement politique ou un drame historique, les œuvres de Malachi Farrell prennent la forme d’assemblages électriques, façonnés à partir d’objets du quotidien et de rebus technologiques qui s’animent sur le rythme d’une bande sonore originale. Elles dénoncent le conformisme, les injustices, la barbarie humaine et toutes formes d’aliénations contemporaines. Entrée libre. Ouvert du mardi au samedi de 12h à 18h et dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.88.80.81 et sur garage.brive.fr. Jusqu’au 16 novembre.
  • Affiche liberationLa Libération vue à travers l’affiche à Brive au centre Edmond Michelet. Dans le cadre des commémorations du 70e anniversaire de la Libération, le musée Edmond-Michelet met en valeur ses collections en présentant une sélection d’une quarantaine d’affiches de propagande éditées entre 1944 et 1945, accompagnées de documents et d’objets d’époque. Parmi les moyens de propagande employés durant la Seconde Guerre mondiale, l’affiche tint une place importante, et fut largement utilisée entre 1940 et 1944 par le régime de Vichy et les autorités allemandes. Les affiches ne disparurent pas pour autant des murs de France au moment de la Libération. Déployant d’immenses moyens matériels et humains pour débarquer sur le sol français et vaincre l’Allemagne nazie, les Alliés ne négligèrent pas l’aspect psychologique de la guerre à mener, et éditèrent aussi des affiches à l’adresse des populations des pays libérés. Cherchant à gagner une légitimité qui n’était pas acquise avant le Débarquement de Normandie, le Gouvernement provisoire de la République française fit aussi appel aux mêmes moyens pour rassembler les Français autour du général de Gaulle. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au vendredi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 15 novembre 2014.
  • RaedeckerMax Raedecker à Brive au musée Labenche, salle d’exposition temporaire. Cet Amsteldamois né en 1914 et décédé en 1987 est un amoureux de la Corrèze. Il s’y installe à Chaunac en 1940 et ne la quitte que pour créer à Paris, dans un immeuble appelé « la ruche » qui rassemble pas moins de 80 ateliers d’artistes. Issu d’une lignée d’artistes sculpteurs et peintres, son oeuvre passe de la figuration à l’abstraction. Son rapport à la couleur et à la calligraphie transpire l’impulsivité artistique, censurée par aucune retouche. Comme le dit son ami Sadi de Gorter, ses oeuvres sont « éternellement inachevées ou tout au contraire mortellement accomplies ». Ouverte de 10h à 12h et de 13h30 à 18h30 sauf le mardi. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.70. Jusqu’au 10 novembre.
  • Les herbiers, patrimoine culturel et naturel à Brive à la médiathèque municipale. Quelques herbiers remarquables constitués à Brive et en Limousin, conservés dans les collections patrimoniales de la Ville, à la médiathèque et eu musée Labenche. Ouverte de  9h30 à 12h et de 13h30 à 17h du mardi au samedi, en continu le mardi. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50. Jusqu’au 11 octobre.
  • Expo St libéral ©Lola SigogneauCatherine Libmann « De la forêt de tes rêves, je t’écris » à Brive à la chapelle Saint-Libéral. Formée à la haute lice (tapisserie et tissage) et à la danse contemporaine, cette plasticienne de la fibre originaire de Dordogne est « une danseuse végétale ». Son sens de l’espace s’exprime à travers le land art qui est une tendance de l’art contemporain utilisant le cadre et les matériaux de la nature. « Entre ses doigts de tisserande, l’arbre entre en mouvement et la branche en rythme ».Membre du collectif d’artistes la dérobée, Catherine Libmann est une voyageuse qui enrichit son oeuvre au fur et à mesure des rencontres. Son site: catherine.libmann.free.fr. Exposition ouverte du mardi au samedi de 10h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.77. Jusqu’au 12 octobre.
  • affiche_BiavaEmotions à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. A partir du 15 septembre. Vernissage jeudi 18 septembre à partir de 18h30, entrée libre. Une exposition de Virginie Duval-Biava, originaire de la région parisienne, et installée en Corrèze depuis quelques années avec son mari et ses enfants. Autodidacte, inscrite à la Maison des artistes, elle peint depuis maintenant 20 ans. L’exposition présente une rétrospective de ses œuvres sur les 15 dernières années : peinture à l’huile, pastel sec et peinture à l’acrylique, sur toile et sur écorce… Autour du thème des voyages intérieurs, les tableaux correspondent à différentes périodes de sa rencontre avec la peinture. L’artiste utilise de nombreux médiums pour exprimer ses émotions, du figuratif à l’abstrait. Exerçant la profession d’assistante de vie-dépendance, Virginie Duval-Biava a mis en place des animations d’ateliers d’expression artistique destinés à toute sorte de public. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 10 octobre.
  • affiches footLe football à Brive et dans le monde à Brive à la maison municipale des sports, 8 avenue André-Jalinat. À l’occasion de la Coupe du monde, mais aussi des 90 ans de l’Étoile sportive de Brive, pour un retour sur l’histoire du club. Brive terre de rugby. Oui, mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le premier sport de la ville en nombre de licenciés est le football. 856 contre 750. Une réalité qui montre l’importance de ce jeu. Horaires : de 9h à 12h et 14h30 à 18h30 du lundi au vendredi. Entrée libre. Infos au 05.55.18.15.90. Vous pouvez également consulter notre article de présentation La planète foot. Jusqu’au 15 septembre.
  • lachanietteBernard Lachaniette à Brive à la librairie Livresse, 14 bis rue Elie Breuil. Papiers collés, émaux, estampes érotiques et bronzes, sans oublier son nouveau livre d’artiste, Précis de la pêche aux papillons, publié aux Editions de la Regondie, pour lequel il a écrit 176 vers octosyllabes et dessiné onze estampes. L’ensemble, inclus dans un mobile en acier a été tiré à 55 exemplaires. Bernard Lachaniette, originaire de Limoges, peintre, émailleur, sculpteur, vit à Brive depuis quelques années. Son travail est reconnu et apprécié depuis longtemps en Limousin et ailleurs. Dans ses nouveaux collages, il retrouve ses thèmes de prédilection, poissons, sirènes, oiseaux et papillons, bestiaire coloré et joyeux. Ouvert du mardi au samedi de 14h à 19h. Visite possible en dehors de ces horaires sur RDV seulement. Infos au 05.55.74.26.76 ou 06.70.79.91.02. Jusqu’au 20 septembre.
  • expo tulleAndré Mazeyrie. Carnet d’un médecin dans la guerre 1914/1918 à Tulle au Musée des armes. Dans le cadre des commémorations autour du centenaire de la 1ère guerre mondiale, le musée des Armes présente une exposition des croquis de guerre inédits d’André Mazeyrie, médecin pendant le conflit. L’exposition est construite autour d’un volumineux album réalisé par André Mazeyrie, intitulé Croquis de guerre, présenté et intégralement numérisé pour en permettre sa consultation. Elle propose de suivre le parcours de ce médecin, à travers ses dessins, de Tulle à Châlons, au coeur des combats dans les Vosges autour de Munster, puis à l’arrière dans les hôpitaux militaires de la Marne et de l’Aisne. Entrée libre. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30, ouvert également le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 24 novembre 2014.
  • Histoires de clocher au musée du cloître de Tulle, salle du rez-de-chaussée. L’Etat vient d’engager une importante campagne de travaux de restauration sur le clocher de la cathédrale de Tulle. L’occasion est donnée, pendant la durée du chantier, de mettre en lumière cette partie de l’édifice à travers les représentations figurées présentes au sein des collections du musée. Cette exposition invite à découvrir ces images peintes, dessinées ou gravées du clocher. Toutes révèlent la prédominance de cet élément architectural dans les représentations de la ville. Du clocher dessiné à celui décrit, poèmes ou légendes rappellent que c’est autour de cet élément architectural que se cristallise une partie de l’identité et de la mémoire collective des habitants forgées dès la fin du XIXe siècle. L’exposition permet à chacun de replacer le clocher dans son environnement, au coeur d’une place dont la topographie a considérablement évolué au cours des siècles. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’à fin 2014.
  • Sedieres MASQUE CŒURFleuve Congo au domaine de Sédières. En collaboration avec le musée du Quai Branly. L’exposition propose à travers 71 objets et documents, une découverte des traditions artistiques d’Afrique centrale (Gabon, Congo, République Démocratique du Congo). Des forêts situées au nord du fleuve Congo jusqu’aux savanes du sud, le parcours souligne les liens artistiques existant entre les oeuvres produites par les diverses communautés de ces régions, porteuses de cultures et de traditions bien distinctes, mais ayant toutes la langue Bantou en commun. Au-delà des différences entre les Fang, Hemba, Kwélé ou Kota, il existe en effet des styles ou des usages communs qui permettent de mieux comprendre les chefs d’oeuvres d’Afrique Centrale. Ouvert tous les jours de 10h à 18h. Entrée: 4 et 2 euros. A noter la possibilité de prendre un billet commun au tarif de 6 et 3 euros avec l’exposition du musée Sarran. Des ateliers enfants sont également tous les mercredis matins en juillet-31 août à 10h30. Infos au 05.55.27.76.40 et sur sedieres.fr. Jusqu’au 21 septembre 2014.
  • esthethiquesLes esthétiques d’un monde désenchanté à Meymac au Centre d’art contemporain, abbaye Saint-André. Cette exposition montre comment les artistes traduisent un monde en bascule qui se désenchante. Dans une période de transition difficile où tout ce qui était d’avant se délite, se déstructure tant au niveau du quotidien qu’à celui de la planète, les préoccupations l’emportent souvent sur l’affirmation du plaisir. Les artistes invités l’expriment à travers des thèmes (le corps, la passion ou la violence …) ou des genres (le portrait, le paysage) ou des modes (la peinture, la sculpture, la vidéo etc.). Leurs œuvres s’en trouvent modifiées selon des esthétiques qui bouleversent les habitudes, certains diront la bienséance. Partant de sept ou huit universaux tels que l’altérité, l’amour, la douleur, le sentiment de la perte, le plaisir, la chair, le futur, la frontière, cette exposition montre leurs traitements « esthétiques » selon cette large palette d’expression qui va du rouge au noir, du grave au sourire ou au rire. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 19h (à partir du 23 septembre de 14h à 18h et le matin sur rendez-vous). Entrée: 4 et 3 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. A noter parallèlement, des lectures partagées d’extraits de romans, poésie, essais sur le thème du désenchantement du monde, samedi 19 juillet à 20h30 à la librairie Vivre d’art sur la place de l’église. Infos au 05.55.95.23.30 et sur cacmeymac.fr. Jusqu’au 2 novembre 2014.
  • invit_cli-1_320x640_Fil, du Rosel au point de Tulle à Tulle. 3 artistes dans 5 lieux d’exposition: Marie-Diminique Guibal en l’église Saint-Pierre quai Baluze. Delphine Dewachter à la galerie du Point G, place Mgr Berteaud et à la Cour des arts, rue des Portes Chanac, Cécile Maulini à l’immeuble Lauthonie, rue des Portes Chanac et au musée du cloître. Fil, du rosel au poinct de Tulle est un parcours d’expositions original, mêlant tradition et création autour de la dentelle en Poinct de Tulle. Inscrit dans ce parcours, le musée du Cloître propose une double présentation à la fois d’oeuvres créées et de pièces patrimoniales. Dans la continuité de l’hôtel Lauthonie où prend place une oeuvre de Cécile Maulini, une deuxième installation s’offre au regard des visiteurs dans la salle capitulaire du cloître. Dans la salle du rez-de-chaussée du musée sont présentées les rares pièces anciennes en Poinct de Tulle, qui constituent des repères dans la transmission de ce savoir-faire. Infos au 05.44.40.97.37 et sur lacourdesarts.org. Jusqu’au 3 novembre.
  • curiositesCuriosités au musée de Sarran. Une collection privée jamais montrée au public. Le cabinet de curiosités d’un collectionneur privé est reproduit à l’identique. C’est à Paris, dans la lumière tamisée de son bureau du premier étage encombré de livres et d’objets aimés que ce collectionneur a commencé il y a une quinzaine d’années une autre collection, très personnelle, presque intime. Très vite, ce « jardin secret » aux allures de cabinet de curiosités a recouvert le moindre mur, la moindre étagère. Aujourd’hui, il envahit aussi bien son appartement que les annexes de sa galerie. En évolution permanente, il rassemble déjà plusieurs centaines de pièces de petites tailles, une sorte de bric et de broc d’objets tous aussi exceptionnels qu’hétéroclites, agglomérés autour d’un petit noyau dur d’art esquimau et africain, constitué au fil du temps, au hasard des rencontres, des amitiés, des découvertes et des enthousiasmes. Dans cette accumulation, c’est tout particulièrement l’art LEGA, du nom des fameux peuples de la forêt congolaise, qui se taille la part belle. Une véritable «collection dans la collection», un véritable «coup de cœur parmi les coups de cœur». Tarifs: 4,50 à 3 euros. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Infos au 05.55.21.77.77 et sur museepresidentchirac.fr. Jusqu’au 11 novembre.