L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

Nous vous rappelons qu’il est indispensable de continuer à appliquer les mesures sanitaires barrières: distanciation physique (1 mètre à 1,50 mètre), port du masque, lavage des mains très régulier…

LUNDI 28 SEPTEMBRE 2020

  • Danse en mai. Multiple-s à 20h30 à Brive au théâtre. Une édition reportée pour cause de pandémie qui se déroule cette année du 23 septembre au 6 octobre. Une édition élaborée en collaboration avec le chorégraphe Christian Rizzo et placée sous le signe de l’engagement, de la générosité et de la rencontre, à l’image du travail développé depuis de nombreuses années par le chorégraphe au sein de la compagnie Mouvements perpétuels. Une approche de la danse aventureuse, plastique et résolument sensible. À 50 ans, le chorégraphe burkinabé Salia Sanou cherche sa voix intérieure dans la confrontation avec l’autre.Multiple-s est une trilogie du face-à-face : trois duos se succèdent, qui placent au centre le corps tout en s’offrant des détours par le texte, la performance ou la musique. Tout d’abord aux côtés de Nancy Huston, la célèbre romancière franco-canadienne, qu’il accompagne pas à pas dans un dialogue entre textes et corps. Avec Germaine Acogny, grande dame de la danse africaine auprès de qui Salia Sanou s’est formé, le duo prend des allures d’hommage et de filiation chorégraphique. Et puis il y a Babx, le musicien, le poète qui a posé ses notes sur chacun de ces duos dansés et vient, à son tour, prendre le risque de la rencontre sur un terrain qui lui est si peu familier. Avec Multiple-s, Salia Sanou confirme son cheminement de danseur généreux, engagé dans le partage, ouvert aux autres formes de pratiques et d’expression. Ces corps-à-corps inédits respirent le respect, la tendresse et, n’ayons pas peur des mots, l’amour  Tarifs de 5 à 21 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.

************

MARDI 29 SEPTEMBRE

  • Danse en mai. Sensibles Quartiers à 19h à Brive à Tujac-Gaubre. La compagnie Jeanne Simone, emmenée par la rayonnante Laure Terrier, vous invite à porter un regard nouveau sur les quartiers de Gaubre et Tujac. Une balade poétique pour redécouvrir des rues, des bâtiments, des espaces architecturaux, le paysage, ses voisins et voisines… Casque sur les oreilles, on suit avec émerveillement cette marche ponctuée de chorégraphies. Une partition portée par quatre danseurs et un créateur sonore qui met tous nos sens en éveil. Une pépite à découvrir. Une édition Danse en mai reportée pour cause de pandémie qui se déroule cette année du 23 septembre au 6 octobre. Une édition élaborée en collaboration avec le chorégraphe Christian Rizzo et placée sous le signe de l’engagement, de la générosité et de la rencontre, à l’image du travail développé depuis de nombreuses années par le chorégraphe au sein de la compagnie Mouvements perpétuels. Une approche de la danse aventureuse, plastique et résolument sensible.  Tarifs de 8 à 10 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr. Egalement le lendemain mercredi 30 septembre à 19h.

************

MERCREDI 30 SEPTEMBRE

  • Danse en mai. Sensibles Quartiers à 19h à Brive à Tujac-Gaubre. La compagnie Jeanne Simone, emmenée par la rayonnante Laure Terrier, vous invite à porter un regard nouveau sur les quartiers de Gaubre et Tujac. Une balade poétique pour redécouvrir des rues, des bâtiments, des espaces architecturaux, le paysage, ses voisins et voisines… Casque sur les oreilles, on suit avec émerveillement cette marche ponctuée de chorégraphies. Une partition portée par quatre danseurs et un créateur sonore qui met tous nos sens en éveil. Une pépite à découvrir. Une édition Danse en mai reportée pour cause de pandémie qui se déroule cette année du 23 septembre au 6 octobre. Une édition élaborée en collaboration avec le chorégraphe Christian Rizzo et placée sous le signe de l’engagement, de la générosité et de la rencontre, à l’image du travail développé depuis de nombreuses années par le chorégraphe au sein de la compagnie Mouvements perpétuels. Une approche de la danse aventureuse, plastique et résolument sensible.  Tarifs de 8 à 10 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.

************

JEUDI 1er OCTOBRE

  • Concert jazzy Amel et Jeff à partir de 20h à Brive au bar L’Essentiel, 70 rue Marcelin-Roche. Infos et réservations au 06.22.94.32.74.
  • Comédie. Les Vilaines à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Les femmes sont égoïstes,  matérialistes, vaniteuses, menteuses, manipulatrices, vénales, envieuses, versatiles, jalouses…celles-là sont pires. Pamela, démonstratrice d’objets coquins et arnaqueuse de grands chemins, débarque chez Josette, célibataire et éleveuse de canards. Appâtée par les économies de la fermière, la vendeuse de sex toys va déployer tous ses appâts pour la séduire. Mais plusieurs événements viendront perturber cette soirée. Entre copinage intéressé, anecdotes coquines, confessions intimes et relooking de l’extrême, Josette sera-t-elle dupe des intentions de Pamela? Une comédie pleine de rebondissements et de quiproquos. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 2 et samedi 3 octobre ainsi que la semaine suivante jeudi 8, vendredi 9 et samedi 10 octobre.
************

VENDREDI 2 OCTOBRE

  • Danse en mai. Hêtre à 12h30 à Brive, place de la Guierle. Avec la compagnie Libertivore. Imaginez un dialogue entre une femme-liane et une longue branche noueuse. Fanny Soriano, chorégraphe et acrobate de la nature, invente un long corps-à-corps harmonieux et hypnotique autour de cet instrument insolite qui ne ressemble à nul autre. Tour à tour corde à arpenter, surface où se poser, tronc où s’enrouler, la branche, bien plus qu’un accessoire, est la véritable partenaire de la danseuse Kamma Rosenbek. Adepte d’une danse acrobatique en symbiose avec la nature et les arbres, Fanny Soriano construit ici un solo de la métamorphose. Celle d’une jeune femme qui renoue avec le sauvage. Une édition Danse en mai reportée pour cause de pandémie qui se déroule cette année du 23 septembre au 6 octobre. Une édition élaborée en collaboration avec le chorégraphe Christian Rizzo et placée sous le signe de l’engagement, de la générosité et de la rencontre, à l’image du travail développé depuis de nombreuses années par le chorégraphe au sein de la compagnie Mouvements perpétuels. Une approche de la danse aventureuse, plastique et résolument sensible. Gratuit, réservation conseillée. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.

  • Concert Session rock à partir de 21h30 à Brive au bar L’Essentiel, 70 rue Marcelin-Roche. Infos et réservations au 06.22.94.32.74.
************

SAMEDI 3 OCTOBRE

  • Club de lecture. Samedi de lire à 10h à Brive à la médiathèque municipale du centre ville. Une nouveauté. Amoureux de la lecture, vous êtes invités chaque premier samedi du mois, à partager vos coups de cœur, présenter votre dernière lecture, votre livre préféré ou simplement écouter. Vous pouvez vous inscrire, par téléphone au 05.55.18.17.50, ou par mail, auprès de nelly.vedrine@brive.fr. Vous serez informés de ces rencontres via les réseaux sociaux et les médias. Vous pourrez aussi partager vos lectures sur Instagram, en quelques mots à @mediathequesdebrive ou avec le hashtag #samedideliremediathequesdebrive. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Démonstration des majorettes Les Midinettes à 11h à Brive au kiosque dans les jardins de la Guierle. Une démonstration de l’association Brune Loisirs des Majorettes de Brive. Durée: 1 heure. Gratuit. Infos au 05.19.59.18.08.
  • Café ciné. Bong Joon-Ho à 18h à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Le réalisateur et scénariste Bong Joon-Ho a remporté 4 oscars (meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario original et meilleur film international) avec son film Parasite après avoir été lauréat de la Palme d’or l’an passé à Cannes. Il a également remporté les faveurs du public du dernier Café Ciné en le choisissant pour le thème de ce rendez-vous ! Bastien Champougny vous invite à la rencontre de ce talentueux réalisateur sud-coréen.  Après s’être illustré avec des courts métrages, Bong Joon-Ho a réalisé à ce jour sept longs métrages : Barking Dog, Memories of a Murder, The Host, Mother, Snowpiercer le Transperneigne, Okja et la très célèbre satire sociale Parasite. Dans sa filmographie, et au sein même d’un film, Bong Joon-Ho mêle et entremêle avec virtuosité les genres et les registres : thriller, drame, comédie, SF, horreur… Ce qui fait de lui un des plus grands cinéastes du 21e siècle. Le Café Ciné est ouvert à tous les curieux qui ont envie de découvrir différents univers cinématographiques. Infos au 05.55.74.20.51.

  • Danse en mai. Saoka Tira à 18h à Brive au parc de la Guierle. Avec Soka Tira, la compagnie Basinga invente une autre approche du funambulisme. Tatiana-Mosio Bongonga ne marche pas seulement sur un fil dans les airs : elle interroge les fils invisibles qui nous relient et nous font vivre ensemble, s’emparant d’une place publique pour une proposition à la fois spectaculaire et participative. Se jouant des codes du funambulisme, accompagnée par des musiciens, elle met les spectateurs au cœur de son art, explorant les notions d’interdépendance, d’écoute et d’entraide. Une grande traversée à couper le souffle ! Une édition Danse en mai reportée pour cause de pandémie et qui se déroule cette année du 23 septembre au 6 octobre. Une édition élaborée en collaboration avec le chorégraphe Christian Rizzo et placée sous le signe de l’engagement, de la générosité et de la rencontre, à l’image du travail développé depuis de nombreuses années par le chorégraphe au sein de la compagnie Mouvements perpétuels. Une approche de la danse aventureuse, plastique et résolument sensible. Gratuit mais réservation conseillée. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.
  • Concert Gwen3 à partir de 21h30 à Brive au bar L’Essentiel, 70 rue Marcelin-Roche. Variétés internationales. Infos et réservations au 06.22.94.32.74.

************

DIMANCHE 4 OCTOBRE

  • Cinéma. Séance spéciale. Si c’était de l’amour à 14h30 à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. En présence de Caroline Jaubert et en partenariat avec l’Empreinte. Un documentaire de Patric Chiha avec Philip Berlin, Marine Chesnais, Kerstin Daley-Baradel. Ils sont quinze jeunes danseurs, d’origines et d’horizons divers. Ils sont en tournée pour danser Crowd, une pièce de Gisèle Vienne inspirée des raves des années 90, sur l’émotion et la perception du temps. En les suivant de théâtre en théâtre, Si c’était de l’amour documente leur travail et leurs étranges et intimes relations. Car les frontières se troublent. La scène a l’air de contaminer la vie – à moins que ce ne soit l’inverse. De documentaire sur la danse, le film se fait alors voyage troublant à travers nos nuits, nos fêtes, nos amours. Durée du film: 1 heure 22. Tarifs: 5,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

  • Ballet au cinéma. Roméo et Juliette à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. En direct de Moscou et en haute définition. Un ballet d’après la pièce de William Shakespeare. Musique de Sergueï Prokofiev. Chorégraphie d’Alexeï Ratmansky. En dépit de la haine sans bornes de sa famille pour les Capulet, Roméo aime profondément Juliette, et Juliette l’aime en retour. Mais la rivalité de leurs deux maisons coûtera la vie à Mercutio, l’ami de Roméo, provoquant chez lui un funeste désir de vengeance. Le destin tragique des amants maudits a inspiré à Prokofiev une partition remarquable d’une grande variété rythmique, du thème musical délicat de Juliette à la sinistre Danse des Chevaliers. Les stars confirmées du Bolchoï, Ekaterina Krysanova et Vladislav Lantratov, montrent l’étendue de leur talent dans la production théâtrale de Ratmansky. Durée: 2 heures 45. Tarifs: 23 et 17 euros, 10 pour les moins de 14 ans. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinema-rex-brive.fr.

************

LES EXPOS À VOIR

  • Les enfants de la Résistance à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. Proposée par les éditions Le Lombard, cette exposition est en lien avec la série de bandes dessinées jeunesse du même nom signée Benoît Ers et Vincent Dugomier. Elle explique de manière didactique et ludique les grands thèmes liés à la Seconde Guerre mondiale et à la Résistance. “Dans un petit village de France occupé par l’armée allemande, trois enfants refusent de se soumettre à l’ennemi. Mais comment s’opposer à un si puissant adversaire quand on n’a que treize ans ?” En plus d’explorer l’Histoire, les visiteurs pourront découvrir la série en aidant les héros à replacer les cases des albums sur les panneaux correspondants. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h, à partir du 1er octobre, du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 20 mars 2021.
  • Nudsus & Molas du Panama à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Une exposition envoutante qui présente des statuettes de guérison et des textiles du peuple guna. Direction le Panama avec l’exposition de deux cents statuettes guérisseuses en bois, les nudsus. Prêtées par un collectionneur privé, ces pièces sculptées, hautes de quinze à trente centimètres, sont fabriquées par les Gunas pour soigner un mal physique. Elles représentent un outil de médiation pour aller dans le monde des esprits. Ce sont originellement des objets thérapeutiques. Ni sacrés ni même magiques. Ces pièces sont brutes mais possèdent des lignes parfois très modernes. On y retrouve de l’art africain autant que le cubisme de Picasso. Un documentaire explique les procédés de fabrication. L’exposition présente aussi des molas, grands carrés de coton colorés. Brodés par les femmes ou de jeunes homosexuels, ils ont notamment pu inspirer les artistes surréalistes. Différentes propositions de médiations seront proposées à la rentrée : des visites-ateliers, lectures de contes, séances de méditation… Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 23 novembre 2020.

  • Souffle à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. L’artiste Lakita inaugure cette nouvelle saison des expositions du Centre culturel de Brive en nous transportant dans son univers : la nature. En visitant l’exposition de cette artiste vous viendrez respirer le souffle vital des éléments. Des toiles où le monde végétal a toute sa place, détaillé dans ses moindres recoins et sous toutes ses formes. De la forêt Gabonnaise en passant par une plage de l’île d’Houat ou de Berder, la peinture de Lakita crée une expérience unique de partage. « La toile n’est rien, qu’un instant, et tout à la fois pourtant. Elle apparaît au jour, De plein soleil et pleine lune. Peut-être sera-t-elle regardée, Même dans son imparfait ? Qu’importe ! Elle se donne à la vie », explique l’artiste. C’est d’abord la danse qui a rythmé le développement artistique de Lakita. Peu à peu, elle s’initie à la peinture à l’huile et pendant trois ans étudie à l’École des Beaux-arts de Toulouse. Elle installe son atelier dans le Lot, au sein du parc régional des Causses. Sa recherche intérieure l’amène à pratiquer le Shiatsu Zen, l’art de soigner japonais issu de la lignée du maître Masunaga, à développer sa sensibilité à l’énergie vitale (Ki). Sa peinture inspirée du vivant est à la fois réaliste et imaginaire. Son site: lakitapeintures.com. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 2 octobre 2020.