L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

LUNDI 23 JANVIER 2017

  • 903532125b307fe07c486ebb3b8fc298Connaissances du monde. Le Transibérien II à 14h30 et 20h à Brive au cinéma CGR. En présence du réalisateur Christian Durand. Un second volet sur le trajet Moscou, Baïcal, Mongolie, Pékin. Le Transsibérien fut la plus grande ligne de chemin de fer du monde, 9 298 Km et 7 fuseaux horaires de Moscou à Vladivostok lors de sa construction en 1891. Elle fut complétée par les Soviétiques de 1949 à 1961 par le Transmongolien, une voie ferrée qui relie Oulan-Oude (en Russie proche du lac Baïkal), à Pékin en traversant la Mongolie et sa capitale Oulan-Bator. Moscou : la Place Rouge, le Kremlin, le Goum, le métro… le voyage : la vie du train, la traversée de la Volga et de l’Oural… Avec Vassili, fils du réalisateur, on parcourt le pays de sa maman russe et l’Eurasie. A Saint-Pétersbourg : l’histoire de la construction de la ligne. Durée: 1 heure 20. Tarifs: 8 et 9,50 euros. Infos au 0.892.688.588 et sur cgrcinema.fr/brive.

************

MARDI 24 JANVIER

  • jackie-de-pablo-larrain-afficheCinéma. Avant-première. Jackie à 21h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Dans le cadre des 20 ans du Festival Télérama. Le film de Pablo Larrain retrace la vie de Jacqueline Kennedy, incarnée par Natalie Portman, après l’assassinat de son mari John F. Kennedy. 22 Novembre 1963 : John F. Kennedy, 35e président des États-Unis, vient d’être assassiné à Dallas. Confrontée à la violence de son deuil, sa veuve, Jacqueline Bouvier Kennedy, First Lady admirée pour son élégance et sa culture, tente d’en surmonter le traumatisme, décidée à mettre en lumière l’héritage politique du président et à célébrer l’homme qu’il fut. Le film a été présenté en septembre dernier en première mondiale à Venise où il a remporté le prix du meilleur scénario. Avec Jackie, le réalisateur chilien frappe encore très fort, filme au plus près, avec des plans rapprochés. Son œuvre toujours très cinématographique, utilise beaucoup d’artifices mais qui sont là uniquement pour servir le propos. C’est dynamique, prenant et très fort esthétiquement. Durée du film: 1 heure 40. Tarifs: 3,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

************

MERCREDI 25 JANVIER

battlefield-peter-brook-3_image-gauche

  • Théâtre. Battlefield à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. D’après le Mahabharata, adapté et mis en scène par Peter Brook et Marie-Hélène Estienne, création en 2015 au Théâtre des Bouffes du Nord. Un spectacle en anglais surtitré en français. Avec Battlefield (champ de bataille), le metteur en scène anglais réadapte magistralement, 30 ans après, son premier chef-d’œuvre. Le Mahabharata a été écrit il y a des milliers d’années, et pourtant il nous indique toujours, d’une manière inattendue, comment ouvrir nos yeux à ce que la réalité de nos vies demande. La pièce commence à la fin de la guerre exterminatrice qui a décimé des millions de guerriers. Cette guerre est née d’un conflit familial – l’opposition acharnée des cent frères Kauravas, dirigés par leur frère ainé Duryodhana, contre leurs cinq cousins les Pandavas, dirigés par leur frère ainé Yudishtira. Les cent frères sont morts. Yudishtira a gagné. Comment régner ? Comment trouver la paix quand le champ de bataille est jonché de tous ces morts ? Comment vivre le remords qui ne cesse de vous ronger ? C’est le destin de Yudishtira. Il devra l’accepter et y répondre. “La victoire est une défaite.” Durée: 1 heure 10. Tarifs: de 20 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Également jeudi 26 et vendredi 27 janvier à 20h30.

************

JEUDI 26 JANVIER

  • 6-cote-slide-battlefield-4Théâtre. Battlefield à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. D’après le Mahabharata, adapté et mis en scène par Peter Brook et Marie-Hélène Estienne, création en 2015 au Théâtre des Bouffes du Nord. Un spectacle en anglais surtitré en français. Avec Battlefield (champ de bataille), le metteur en scène anglais réadapte magistralement, 30 ans après, son premier chef-d’œuvre. Le Mahabharata a été écrit il y a des milliers d’années, et pourtant il nous indique toujours, d’une manière inattendue, comment ouvrir nos yeux à ce que la réalité de nos vies demande. La pièce commence à la fin de la guerre exterminatrice qui a décimé des millions de guerriers. Cette guerre est née d’un conflit familial – l’opposition acharnée des cent frères Kauravas, dirigés par leur frère ainé Duryodhana, contre leurs cinq cousins les Pandavas, dirigés par leur frère ainé Yudishtira. Les cent frères sont morts. Yudishtira a gagné. Comment régner ? Comment trouver la paix quand le champ de bataille est jonché de tous ces morts ? Comment vivre le remords qui ne cesse de vous ronger ? C’est le destin de Yudishtira. Il devra l’accepter et y répondre. “La victoire est une défaite.” Durée: 1 heure 10. Tarifs: de 20 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Également vendredi 27 janvier à 20h30.
  • aristoComédie. L’aristo du cœur à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. L’improbable soirée d’un aristocrate lyonnais, d’une bobo parisienne et de… Bébert. Voilà le pitch de présentation de la pièce de théâtre créée par Sébastien Bonnet et Régis Van Houtte. A la suite d’un « accident », les trois protagonistes se retrouvent enfermés dans cet appartement, nous présentant ainsi un huit clos haut en couleur mais surtout en franche rigolade. Sous les apparences, aux premiers abords, de ces personnages caricaturaux, les répliques sont bien trouvées et finement écrites. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 27 et samedi 28 janvier ainsi que la semaine suivante jeudi 2, vendredi 3 et samedi 4 février.

************

VENDREDI 27 JANVIER

BANDEAU-SALON-BRIVE-FB-2016

  • 3e salon des loisirs créatifs et du fil de 10h à 18h à Brive à l’Espace des Trois provinces. Trois jours et plus de 60 exposants pour faire le plein de matériel, de conseils et bonnes idées pour les passionnés du fait main et pour découvrir les dernières nouveautés…. perles, patchwork, encadrement, couture, scrapbooking, broderie, cuisine créative, tricot, mercerie, carterie, peintures et patines, pochoirs, boutons, décoration… Le salon, c’est aussi l’occasion de participer à des ateliers adultes ou enfants pour découvrir une nouvelle activité, se perfectionner et profiter d’un moment de partage et de détente. Entrée:5 euros la journée (3,50 en groupe à partir de 8 personnes), pass week-end (entrées illimitées vendredi/samedi/dimanche) à 10 euros, gratuit pour les enfants de – de 12 ans et les messieurs accompagnés. Infos sur cantaletemps.fr. Également les samedi 28 et dimanche 29 janvier.
  • unnamed-592x296-1444124148Théâtre. Battlefield à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. D’après le Mahabharata, adapté et mis en scène par Peter Brook et Marie-Hélène Estienne, création en 2015 au Théâtre des Bouffes du Nord. Un spectacle en anglais surtitré en français. Avec Battlefield (champ de bataille), le metteur en scène anglais réadapte magistralement, 30 ans après, son premier chef-d’œuvre. Le Mahabharata a été écrit il y a des milliers d’années, et pourtant il nous indique toujours, d’une manière inattendue, comment ouvrir nos yeux à ce que la réalité de nos vies demande. La pièce commence à la fin de la guerre exterminatrice qui a décimé des millions de guerriers. Cette guerre est née d’un conflit familial – l’opposition acharnée des cent frères Kauravas, dirigés par leur frère ainé Duryodhana, contre leurs cinq cousins les Pandavas, dirigés par leur frère ainé Yudishtira. Les cent frères sont morts. Yudishtira a gagné. Comment régner ? Comment trouver la paix quand le champ de bataille est jonché de tous ces morts ? Comment vivre le remords qui ne cesse de vous ronger ? C’est le destin de Yudishtira. Il devra l’accepter et y répondre. “La victoire est une défaite.” Durée: 1 heure 10. Tarifs: de 20 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • laissezmoiThéâtre. Laissez-moi finir ma… à 20h30 à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. De et par Robert Birou du Théâtre du Cri.. L’histoire d’un théâtreux qui s’interroge sur les raisons qui le poussent à monter encore sur scène. Envie de rire et de faire rire ? Oui. Mais de quoi ? De voir le monde tel qu’il va ? Ou de s’être lui même perdu en chemin à force de courir plusieurs rêves à la fois ? Un spectacle d’humour où l’autodérision laisse ici et là passer un air de poésie. “Une danse des mots sur le fil de la vie…” Durée: 1 heure. Entrée: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr.
  • Soirée Guillaume Graux, auteur compositeur interprète à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • la-dinamitaaaMusiques actuelles. La Dinamitaaa + Captain Cumbia vs Boris Viande à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. Une version urbaine et métissée de la cumbia, revisitée par Captain Cumbia, multi-instrumentiste, chanteur, dj, accompagné par la rayonnante Eleonora Diaz, chanteuse colombienne, l’onde vagabonde à la voix malicieuse et pétillante. On retrouve à leurs côtés, le maestro de la clarinette Klezmer Sam Maquino, ainsi que Monsieur Jonjon, ex Jim Murple Memorial, ici à la basse et El Jaguar aux percus et aux machines. Avec ce live band international, ils élaborent un véritable cocktail explosif chanté en trois langues au service d’un show boosté à La Dinamitaaa ! La fin de soirée sera ambiancée par deux grands trublions : Captain Cumbia mixe et remixe la cumbia sous toutes ses formes. Il la mélange avec d’autres styles comme le hip-hop ou le raggamuffin. Dj, compositeur et trompettiste, Boris Viande est un obsédé du tempo, possédé du phrasé, prêt à toutes les compromissions pour que la musique du monde sorte du musée. Ça va chauffer ! Tarif: 5 euros. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • mdu-dalila-credit-laurent-gambarelli-webDanse. Le tour du monde des danses urbaines en dix villes à 20h30 à Terrasson, au centre culturel. Avec la compagnie Vlovajob Pru. Les danses urbaines, ce sont les danses créées, pratiquées et montrées dans les rues des grandes villes du monde. Elles sont liées à la ville, à sa violence, à ses injustices mais aussi à son énergie, électrique, rapide. Mais avant tout elles sont liées à la musique. C’est toujours la musique qui inspire ces formes de danse et de rencontres. A travers un voyage subjectif entre 10 villes du monde, est évoquée l’immense variété de ces danses créées, pratiquées et montrées dans les rues des grandes villes du monde. Ce tour du monde prend la forme d’une conférence dansée interprétée par Dalila Cortes. Une sélection de vidéos et de photographies illustrant chaque style est projetée, et commentée. Rencontre avec la compagnie artistique après la représentation. Durée: 1 heure 15. Tout public. Tarifs: de 10 à 4 euros. Infos au 05.53.50.13.60 et sur centre-culturel-terrasson.fr.

  • ptit gusSpectacle. P’tit Gus à 21h à La Feuillade, salle des fêtes. Le Foyer rural vous propose un one man show original. De et avec Jean-Louis Le Vallégant. Gamin musicien, rouquin aux grandes oreilles scotchées, le petit Jean-Louis Le Vallégant choisit la bombarde. Pour ces parents bouchers au bourg, c’est clair : on frôle la délinquance rurale. Confronté et enrichi par l’intimidité des autres, Jean-Louis Le Vallégant a souhaité, à travers P’tit Gus, livrer sa propre confidence. Dans un road movie mené à fond la caisse, mots, notes s’impactent et croquent l’émancipation. C’est l’échappée solitaires du peloton, à l’heure où les dernières coiffes croisent les premières crêtes. Tarifs: 10 et 8 euros, gratuit pour les moins de 18 ans. Infos et réservations au 05.53.50.27.16 et 06.61.82.12.73.

  • 1-previewComédie. L’aristo du cœur à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. L’improbable soirée d’un aristocrate lyonnais, d’une bobo parisienne et de… Bébert. Voilà le pitch de présentation de la pièce de théâtre créée par Sébastien Bonnet et Régis Van Houtte. A la suite d’un « accident », les trois protagonistes se retrouvent enfermés dans cet appartement, nous présentant ainsi un huit clos haut en couleur mais surtout en franche rigolade. Sous les apparences, aux premiers abords, de ces personnages caricaturaux, les répliques sont bien trouvées et finement écrites. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 28 janvier ainsi que la semaine suivante jeudi 2, vendredi 3 et samedi 4 février.
  • cirque-le-rouxCirque Le Roux. The Elephant in the room à 20h30 à Saint-Céré au Théâtre de l’Usine, 18 avenue du dr Roux. Ce spectacle du Cirque Le Roux est inhabituel, une bombe d’esthétisme et de folie joyeuse. Une fusion unique et comique entre le cirque, les films noirs hollywoodiens et le théâtre physique. L’ambiance : les années 1930, entre huis clos et cabaret. Le décor : un boudoir cosy, tapissé de gris, où le champagne frais coule à flots. Les protagonistes : trois hommes, plutôt dandys, et une mariée assez hystérique, miss Betty. C’est un déferlement d’émotions, de larges vautrades, de danses digne de l’humour du Musical américain, de sauts d’obstacles fous et variés, tout en panache, flegme… et boutons de manchettes. Tarifs de 10 à 27 euros. Infos au 05.65.38.28.08 et sur theatredelusine-saint-cere.com.

************

SAMEDI 28 JANVIER

  • affiche2017-23e salon des loisirs créatifs et du fil de 10h à 18h à Brive à l’Espace des Trois provinces. Trois jours et plus de 60 exposants pour faire le plein de matériel, de conseils et bonnes idées pour les passionnés du fait main et pour découvrir les dernières nouveautés…. perles, patchwork, encadrement, couture, scrapbooking, broderie, cuisine créative, tricot, mercerie, carterie, peintures et patines, pochoirs, boutons, décoration… Le salon, c’est aussi l’occasion de participer à des ateliers adultes ou enfants pour découvrir une nouvelle activité, se perfectionner et profiter d’un moment de partage et de détente. Entrée:5 euros la journée (3,50 en groupe à partir de 8 personnes), pass week-end (entrées illimitées vendredi/samedi/dimanche) à 10 euros, gratuit pour les enfants de – de 12 ans et les messieurs accompagnés. Infos sur cantaletemps.fr. Également dimanche 29 janvier.
  • Scène ouverte aux jeunes talents à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • aristoComédie. L’aristo du cœur à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. L’improbable soirée d’un aristocrate lyonnais, d’une bobo parisienne et de… Bébert. Voilà le pitch de présentation de la pièce de théâtre créée par Sébastien Bonnet et Régis Van Houtte. A la suite d’un « accident », les trois protagonistes se retrouvent enfermés dans cet appartement, nous présentant ainsi un huit clos haut en couleur mais surtout en franche rigolade. Sous les apparences, aux premiers abords, de ces personnages caricaturaux, les répliques sont bien trouvées et finement écrites. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également la semaine suivante jeudi 2, vendredi 3 et samedi 4 février.

************

DIMANCHE 29 JANVIER

  • BANDEAU-SALON-BRIVE-FB-20163e salon des loisirs créatifs et du fil de 10h à 18h à Brive à l’Espace des Trois provinces. Trois jours et plus de 60 exposants pour faire le plein de matériel, de conseils et bonnes idées pour les passionnés du fait main et pour découvrir les dernières nouveautés…. perles, patchwork, encadrement, couture, scrapbooking, broderie, cuisine créative, tricot, mercerie, carterie, peintures et patines, pochoirs, boutons, décoration… Le salon, c’est aussi l’occasion de participer à des ateliers adultes ou enfants pour découvrir une nouvelle activité, se perfectionner et profiter d’un moment de partage et de détente. Entrée:5 euros la journée (3,50 en groupe à partir de 8 personnes), pass week-end (entrées illimitées vendredi/samedi/dimanche) à 10 euros, gratuit pour les enfants de – de 12 ans et les messieurs accompagnés. Infos sur cantaletemps.fr.
  • bertrand-chamayouRécital de piano. Bertrand Chamayou à 17h à Saint-Céré au Théâtre de l’Usine, 18 avenue du dr Roux. Artiste désormais incontournable de la scène musicale, Bertrand Chamayou est doté d’un très vaste répertoire, impliqué dans la création contemporaine et oscillant d’un style à l’autre avec une facilité déconcertante, il impose aujourd’hui une assurance et une imagination saisissantes, ainsi qu’une remarquable cohérence dans son propos artistique. Au programme: Jeux d’eau et Pavane pour une infante défunte de Maurice Ravel, Jeux d’eau de la villa d’Este et Venezia i Napoli de Franz Liszt. Tarifs de 10 à 27 euros. Infos au 05.65.38.28.08 et sur theatredelusine-saint-cere.com.

************

LES EXPOS A VOIR

64839-indrique2

  • L’Indrique, chantier des Architextures à Brive dans le jardin du musée Labenche. Une sculpture autoportée de Johann Le Guillerm de Cirque ici. En coréalisation entre Les Treize Arches et le musée Labenche, musée d’art et d’histoire. les-imperceptiblesElles sont architectures par leur forme, textures par leur maillage. Les Architextures infiltrent les paysages de leurs structures de bois, autoportantes, sans clous ni vis. Elles sont une utopie de construction. La compagnie de Johann Le Guillerm, c’est un univers singulier de machines, de sculptures, de matières, de pièces qui se montent et démontent. L’artiste parle de “chantiers” pour évoquer une recherche en perpétuelle régénération. Ici, il ne s’agit pas de dominer la matière mais d’entrer en relation avec, par le jeu ou la confrontation. De cette expérimentation naît la surprise, et de nouveaux champs de recherche. A voir également Les Imperceptibles dans la Petite salle du Théâtre et sa dernière création Le pas grand-chose, tentative pataphysique ludique. Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf samedi et dimanche de 14h à 18h. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.. Jusqu’au 12 avril 2017.
  • chemins-de-traverseChemins de traverse, clichés d’Arnaud Maitrepierre à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Spontanées, les photographies d’Arnaud Maitrepierre traduisent les émotions qu’une situation ou une ambiance suscite chez lui parce qu’il lui est plus facile de se livrer à travers des images que des mots. Majoritairement réalisés en noir et blanc, ses clichés sont graphiques et résultent d’une composition originale ou de la capture d’une lumière singulière. La série présentée a comme fil conducteur le chemin de fer, élément qui rapproche mais aussi éloigne les êtres… Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 5 février 2017. Lire notre article en cliquant ici.
  • brive-en-janvier-amnesty-expose-sur-la-liberte-dexpression1La liberté d’expression à Brive aux archives municipales. Cette exposition est proposée par le secteur Limousin-Périgord d’Amnesty International avec la participation d’artistes creusois. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et e 13h30 à 17h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Jusqu’au 27 janvier 2017.
  • Mémoires partagées au musée du cloître de Tulle. Une histoire des bals clandestins sous l’Occupation en Corrèze. Dans la mémoire collective, la période de l’Occupation est bien souvent synonyme de combats, de résistances, d’exodes, de pénuries, de tragédies; à Tulle, ville martyre tout particulièrement. Pourtant il y a dans des coins de mémoires des souvenirs heureux, des souvenirs dansants, ceux de bals clandestins, improvisés dans une grange ou une clairière où les jeunes gens se retrouvaient pour danser malgré memoires partageesla guerre. Plus de 70 ans après, il est difficile de trouver des traces de ce phénomène par essence caché. Restent les souvenirs, ceux des jeunes participants ou musiciens d’alors. Des souvenirs ici restitués sous forme de témoignages filmés. Une installation vidéo conçue par Lost In Traditions invite le public à faire resurgir ces bals perdus. Dans ces histoires recueillies, l’accordéon est omniprésent. Parce qu’il est facilement transportable, par sa puissance sonore adaptée à l’extérieur, il est depuis la période de l’entre-deux-guerres et la naissance du répertoire musette, l’instrument à la mode pour danser…Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 13h à 18h. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 30 janvier 2017.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire