L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 29 JANVIER 2013

  • Dédicace BD de Ted Naifeh de 16h à 20h à Brive à la librairie Bulles de papier, 2 rue Saint-Libéral. Petit événement pour les amateurs d’albums. Avant de se rendre au festival BD d’Angoulême, l’auteur américain Ted Naifeh fait un passage pour dédicacer sa série Courtney Crumrin, déjà récompensée auxEtats-Unis aux Eisner award, l’équivalent américain des Fauves d’Angoulême. La série compte 5 tomes disponibles, éditions Akileos. La trame: désargentés, les parents de Courtney sont obligés de s’installer dans la maison de leur très riche oncle, le professeur Aloysieus Crumrin. En réalité, il s’agit d’un immense manoir et ils vont vite se rendre compte que leur oncle souffre d’une sinistre réputation. Pour Courtney c’est le début d’un cauchemar, non seulement elle ne parvient pas à être acceptée par les élèves de sa nouvelle école, mais d’étranges créatures rodent la nuit dans les couloirs du domaine. Un petit chef d’œuvre de poésie gothique que ne renierait pas un certain Tim Burton. Infos au 05.55.87.14.42 et sur bullesdepapier.com.

  • Musique. Quatuor Béla. Sonate à Kreutzer à 20h30 à Brive au théâtre municipal. Le Quatuor Béla est composé de musiciens issus des conservatoires supérieurs de Paris et de Lyon, et formés à cette discipline aujourd’hui ancienne du quatuor. Au programme: Leos Janacek Quatuor n°1 Sonate à Kreutzer, Dmitri Chostakovitch  Quatuor n°7 en Fa mineurIgor Stravinsky Concertino, Alfred Schnittke Quatuor n°2. Le rapport des compositeurs au quatuor à cordes a souvent été de l’ordre de l’intime. Sans doute parce que l’économie de moyens mise en jeu oblige à dire l’essentiel et invite à l’introspection. C’est tout particulièrement vrai concernant les compositeurs de ce programme qui ne se sont pas préoccupés d’être “modernes” ou “avant-gardistes” et n’ont pas refusé l’héritage musical des siècles passés, bien au contraire, ils ont su l’utiliser en faveur d’une dramaturgie irrésistible et poignante. Durée: 1 heure. Tarifs: 18 à 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • ThéâtreL’autre à 21h à Sarlat au centre culturel, salle Paul Eluard. De Claudio Stellato. Tout se passe dans un univers mystérieux où les scènes dupent la perception visuelle des spectateurs. On est transporté dans un monde où le corps ose au-delà de ses limites, où l’on défie les lois de la physique, où le temps et l’espace se tordent. Un monde qui appartient à l’Autre, où ce qu’on voit semble impossible, l’artiste jouant avec la perception visuelle et l’imagination des spectateurs. Artiste pluridisciplinaire né à Milan en 1977, Claudio Stellato travaille à Bruxelles. En 2005, il commence sa carrière d’artiste professionnel et a travaillé depuis en tant que danseur avec différents artistes tels Olivier Py, Roberto Olivan, la compagnie Kdanse… entre autres. Durée: 50 min sans entracte. Placement assis numéroté. Tarifs: de 22 à 10 euros. Infos au 05.53.31.09.49 et sur sarlat.fr.
************

JEUDI 31 JANVIER

  • Théâtre. Les Serments indiscrets à 20h30 à Brive au théâtre municipal. Durée: 1 heure 40. De Marivaux. Mise en scène Christophe Rauck. Avec le Théâtre Gérard Philippe, Centre dramatique national de Saint-Denis. Il est question de deux personnes qui s’aiment d’abord et qui le savent, mais qui se sont engagées à n’en rien témoigner et qui passent leur temps à lutter contre la difficulté de garder leur parole en la violant. Une mise en scène tonique, des acteurs épatants, une scénographie inventive, une création sonore qui permet à Brassens de venir se glisser dans la soirée, un recours à la vidéo finement maîtrisé. Un brillantissime Marivaux dont on peut s’étonner qu’il est été déclaré comme mineur par la génération des Encyclopédistes, réputation qu’il conservera jusqu’au milieu du 20e siècle. Tarifs: 18 euros, en réduit de 8 à 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Egalement vendredi 1 février à 20h30.
  • Théâtre. Pseudo à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Avec la compagnie des Indiscrets. Leur intention est avant tout de faire entendre et “vivre” ce texte de Romain Gary (Emile Ajar) dans toute sa “déclaration d’amour” pour l’imaginaire, son refus du “trop de réalité”, et pour la jouissive beauté de son écriture. Durée: 1 heure 10. Tarifs: 11 et 6 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr. Egalement vendredi 1er février à 20h30.
  • Questions actuelles. Le vrai visage de la presse. Fait-elle l’opinion? à 20h30 à Brive à Bossuet, espace Père Ceyrac. Seconde Question actuelle de la saison proposée par l’ensemble scolaire Edmond Michelet et la communauté franciscaine de Saint-Antoine. Une soirée au cœur des médias et de leur influence avec  Philippe Rousseau, rédacteur en chef du quotidien La Montagne et du pôle Magazine du groupe. Depuis une vingtaine d’années, les médias jouent un rôle de plus en plus important, la multiplication des sources d’information avec notamment l’essor exponentiel du web et la création de chaînes audiovisuelles dédiées, permettent la diffusion en instantané des événements. Ces médias, vecteurs d’actualité pour chacun d’entre nous, ont-ils une influence sur l’opinion publique? Forgent-ils ou modifient-ils notre avis, notre point de vue sur les sujets qu’ils traitent à longueur de colonnes et de reportages? Quel rôle jouent-ils réellement aujourd’hui? Entrée libre. Infos au 05.55.17.61.70 et sur le site edmichelet-brive.fr.
  • Théâtre. Andromake à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. D’après Racine, un enfant otage. Avec la Cie L’Oeil du Tigre. Jon Fosse, grand auteur nor­végien vivant, donne d’Andro­maque de Racine une version contemporaine, en prose. Et dans sa mise en scène, Jean-Marie Lejude signe là un opus très original. Avec un certain sens du défi, il a créé ce spectacle à Hanoï, avec une distribution internationale. Sur scène, des acteurs viet­namiens et français se répondent, s’apprécient, se défient. Deux langues mais un seul langage. Dans ce palais d’ombres et de lumières règnent l’effroi, le soupçon, les désirs inassouvis. Seul l’enfant s’échappe et gambade, note de fraîcheur dans cette fournaise. Durée: 2 heures. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

************

VENDREDI 1er FEVRIER

  • Théâtre. Pour quelques centimètres de neige à 20h30 à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Par la cie La Troops. Tom et Isa, jeune couple d’amoureux transis (carrément nunuches), décident pour la première fois d’organiser leur petit Noël en famille dans leur tout nouveau (entendez par nouveau, en travaux) pavillon de banlieue (un trou paumé au fin fond du Val d’Oise). Quelques flocons de neige (record de chute depuis 1936 selon Météo France) viennent s’ajouter à ce décor idyllique. Le frère de Tom (qu’on avait malencontreusement oublié d’inviter), jeune homme chaleureux et dynamique (envahissant et roublard) et sa femme, déesse de la fertilité (pondeuse à petit cerveau) vont s’ajouter à ce tableau enchanteur (se taper l’incruste). Pour quelques centimètres de neige, ou comment faire passer vos pires souvenirs de Noël pour de purs instants de bonheur! Durée: 1 heure. Entrée: 10 et 7 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr. Egalement samedi 2 février à 20h30.
  • Théâtre. Les Serments indiscrets à 20h30 à Brive au théâtre municipal. Durée: 1 heure 40. De Marivaux. Mise en scène Christophe Rauck. Avec le Théâtre Gérard Philippe, Centre dramatique national de Saint-Denis. Un valet et une soubrette, qui ont intérêt à ce que leurs maîtres ne se marient pas, entretiennent en eux la sainte horreur du mariage. Comme les parents désirent beaucoup cette union, Damis et Lucile consentent à se voir, mais uniquement afin de convenir d’un prétexte pour ne pas se marier. Mais voilà qu’à l’ombre de ces décrets de façade, les cœurs se troublent… Comment ne pas se remettre en question et ne pas avouer sa “faiblesse” pour l’autre ? Damis et Lucile luttent pour tenir leur premier engagement de ne pas se marier mais les protagonistes autour d’eux vont s’en mêler. Tarifs: 18 euros, en réduit de 8 à 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • ThéâtrePseudo à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. La compagnie des Indiscrets vous propose de vous immerger dans l’univers de Romain Gary, avec tout ce qu’il peut contenir de “parole singulière”. Un beau voyage littéraire et théâtral, qui vous permettra de (re)découvrir le célèbre écrivain. Leur intention est avant tout de faire entendre et “vivre” ce texte de Romain Gary (Emile Ajar) dans toute sa “déclaration d’amour” pour l’imaginaire, son refus du “trop de réalité”, et pour la jouissive beauté de son écriture. Durée: 1 heure 10. Tarifs: 11 et 6 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr.
  • Soirée Chris Tearline (chanson française, blues rock) à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr. Egalement le lendemain samedi 2 février.
  • Humour et chansons. Wally: j’ai arrêté les bretelles à 21h à Saint-Angel à la Chélidoine. De, avec et par Wally. En solo depuis une dizaine d’années, il réinvente une forme moderne de music-hall entre humour et chanson dans un style totalement personnel. Show man exceptionnel, Wally n’a rien perdu de sa verve et maîtrise avant tout l’art du spectacle interactif. Compositeur efficace, cet excellent guitariste, pratiquant également le piano et l’accordéon, aborde la scène avec une réelle décontraction. Ses sources d’inspiration sont diverses mais son art de passer à la moulinette tout le quotidien avec une bonne humeur et un humour toujours flanqué de bon sens reste sa principale marque de fabrique. Intuitif et imaginatif, il décline son spectacle dans des formes nouvelles ou pour le moins inhabituelles, à travers gags, chansons et “performances” absurdes ou burlesques. Tarifs: 15 et 11 euros. Infos au 05.55.72.55.84 et sur lachelidoine.fr.
************

SAMEDI 2 FEVRIER

  • Théâtre. Pour quelques centimètres de neige à 20h30 à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Par la cie La Troops. Tom et Isa, jeune couple d’amoureux transis (carrément nunuches), décident pour la première fois d’organiser leur petit Noël en famille dans leur tout nouveau (en travaux) pavillon de banlieue, un trou paumé au fin fond du Val d’Oise. Quelques flocons de neige (record de chute depuis 1936 selon Météo France) viennent s’ajouter à ce décor idyllique. Le frère de Tom (qu’on avait malencontreusement oublié d’inviter), jeune homme chaleureux et dynamique (envahissant et roublard) et sa femme, déesse de la fertilité (pondeuse à petit cerveau) vont s’ajouter à ce tableau enchanteur (se taper l’incruste). Pour quelques centimètres de neige, ou comment faire passer vos pires souvenirs de Noël pour de purs instants de bonheur! Durée: 1 heure. Entrée: 10 et 7 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr.
  • Soirée Chris Tearline (chanson française, blues rock) à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Concert. Rue de La Muette à 21h à Sarlat au centre culturel. Depuis 1998 et la création du groupe, Rue de La Muette a pris du galon dans la catégorie florissante des groupes rock-chanson française. Mené par son charismatique chanteur au timbre écorché, ce groupe d’originaires du Périgord, navigue entre chanson française, Rock-Klezmer, voire rock tout court. Patrick Ochs fait des chansons avec ses carnets de voyages, ses rencontres. Il chante des histoires qui font écho à l’actualité ou à des questions de société, loin des demi-teintes et des demi-mots. Se réclamant de Boris Vian, Brel ou Bruant, ils ne manquent pas de pêche sur scène. Durée: 1 heure 30.Concert debout. Tarifs: 15 et 10 euros. Infos au 05.53.31.09.49 et sur sarlat.fr.

 

************

DIMANCHE 3 FEVRIER

  • Danse. Avant de toucher le ciel à 11h à Brive au New danse studio, 9 rue Lucien Rousset. Un spectacle conte et danse. Avec la compagnie de la Grande ourse. Un conteur et une danseuse sont réunis pour nous raconter l’histoire de deux enfants, un petit garçon tout en angle et une petite fille toute molle. De leurs différences ils feront une force, par delà les épreuves et les dangers qui croiseront leur route. Un spectacle poétique, plein d’humour et de tendresse. Une histoire dansée, jeune public à partir de 6 ans. Tarifs : 5 euros moins de 6 ans, 8 euros moins de 25 ans, étudiants, chômeurs, 12 euros adultes. Réservations obligatoires. Infos au 05.55.87.08.38 et sur le site newdansestudio.com.

************

LES EXPOS A VOIR

  • La frontière s’affiche au musée Edmond-Michelet à Brive, 4, rue Champanatier. Réalisée à l’occasion des 36e rencontres Edmond-Michelet, l’exposition présente treize affiches de propagande, de 1938-1947, issues des collections du musée. Son thème est la frontière, telle qu’elle est représentée, symbolisée, détournée ou contournée par les affichistes travaillant au service de la propagande pendant la seconde guerre mondiale. Le parcours est organisé autour de cinq thèmes : les empires coloniaux, l’Allemagne conquérante, l’Alsace occultée, les frontières idéologiques, le monde libre. Entrée libre. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08. Jusqu’au 31 janvier 2013.
  • Les juifs de France dans la Shoah à Tulle au musée des armes, 1 rue du 9 juin 1944. Cette exposition, réalisée par le Mémorial de la Shoah, est une adaptation de l’exposition “le Temps des rafles” conçue sous la direction de Serge Klarsfeld en 1992. Tout au long des 20 panneaux qui la composent, l’exposition est consacrée aux juifs de France depuis le régime de Vichy et les premières mesures anti-juives, les camps d’internements, la “solution finale” et jusqu’à la Libération. Dans le cadre des commémorations de l’année 1942 et en partenariat avec l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre de la Corrèze. Ouvert tous les jours, sauf mardi et dimanche, de 13h à 18h. Ouvert le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 3 février.
  • Sur les traces de Rosalie Blum à la médiathèque Eric Rohmer de Tulle. L’exposition présente 18 originaux de Camille Jourdy, illustratrice et auteure de bandes dessinées de la trilogie Rosalie Blum (Acte Sud) dont le troisième volume Au hasard Balthazar a obtenu le prix Révélation à Angoulême en 2010. Dans une petite ville de province, elle décrit la solitude et l’ennui ordinaires en imaginant une drôle de filature croisée entre trois personnages qui essaient de se sentir vivants malgré leurs fêlures intérieures et leur sentiment d’échec et d’impasse. Des anti-héros en quelque sorte. Entrée libre. Infos au 05.55.20.21.48. Jusqu’au 2 février.
  • Un chef d’œuvre de l’art médiéval au musée du cloître de Tulle. La châsse de la crucifixion est un reliquaire en émail champlevé entre dans les collections du musée qui propose de découvrir de témoignage exceptionnel de l’émaillerie limousine du 13e siècle. Cette châsse, classée Monument historique en 1891, se trouvait dans l’église Saint-Pierre au moment de son classement. La propriété en fut attribuée à la Ville de Tulle. Longtemps conservée par le presbytère, elle n’a jamais rejoint les collections du musée du cloître. Elle avait été mise à l’abri dans un coffre à la banque de France puis vers 1995, déposée provisoirement au musée des Beaux-arts de Limoges par les Monuments historiques. Cette pièce exceptionnelle a été restituée à Tulle le 3 juillet dernier. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.91.05. Jusqu’en janvier 2013.
  • Op art. Victor Vasarely à Sarran au musée Jacques Chirac. Les œuvres présentées sont issues d’un portfolio imprimé en trente exemplaires par les éditions Esselier en 1969. Il a été offert à Jacques Chirac, alors premier ministre, lors de l’inauguration de la fondation Vasarely à Aix-en-Provence. Les œuvres illustrent le Discours sur la Méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences du philosophe Descartes. Projection d’un documentaire sur Victor Vasarely et l’art optique à l’auditorium du musée. Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Tarifs: 4 à 2,50 euros. Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentjchirac.fr. Jusqu’au 31 mai 2013.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire