L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 17 JANVIER 2017

cartel_home

  • Danse/arts croisés. Cartel à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Confidences, entre danse classique et chant lyrique avec La Coma centre de profit. Une entreprise singulière et sensible. Dans Cartel, Michel Schweizer convie sur scène Jean Guizerix et Cyrille Atanassoff, deux anciens danseurs étoiles de l’Opéra de Paris, Romain di Fazio, jeune danseur classique professionnel, ainsi que Dalila Khatir, chanteuse lyrique. Comme toujours avec Michel Schweizer, les carcans disciplinaires explosent. Sans relâche, celui qui ne veut plus s’appeler chorégraphe, provoque dans cette nouvelle création, des chocs insolites entre des mondes qui habituellement ne se rencontrent pas. cartelEt de cet assemblage inattendu, surgit souvent l’humanité. Chez lui, l’art est un processus en cours. Dans Cartel, par exemple, la lumière est réglée à vue, et même produite en direct par des cyclistes sur générateurs à pédales ! Et les costumes sont ceux de la vraie vie puisque les interprètes viennent pour ce qu’ils sont. Durée: 1 heure 15. Tarifs: de 20 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. A noter un atelier du spectateur avec Muriel Corbel à 19h15 dans la petite salle du Théâtre.

 

************

MERCREDI 18 JANVIER

  • telerama-2017-siteCinéma. Festival Télérama à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Du 18 au 24 janvier, le Festival Télérama fête ses 20 ans et vous propose, comme chaque année, de (re)découvrir une sélection des meilleurs films de l’année 2016. À cette occasion, le cinéma Rex vous a concocté un beau programme de films à voir et à revoir : Julieta de Pedro Almodovar, Elle de Paul Verhoeven, La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit, Moi, Daniel Blake de Ken Loach, Victoria de Justine Triet, Juste la fin du monde de Xavier Dolan, Toni Erdmann de Maren Ade. Une séance spéciale “20e anniversaire” aura lieu vendredi 20 janvier à 20h avec Mulholland Drive de David Lynch ainsi qu’une avant-première  mardi 24 janvier à 21h avec Jackie de Pablo Larrain. Tarifs: 3,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

************

JEUDI 19 JANVIER

  • feuThéâtre. Deux Feydeau sinon un ! à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Avec la Cie Théâtre sur le fil. Feu la mère de Madame et Mais n’te promène donc pas toute nue, deux folles comédies de Feydeau à dévorer en famille. Dans Feu la mère de Madame, 4h10, c’est la nuit. Yvonne, maîtresse de maison au caractère de feu, dort paisiblement… Lucien, le mari, a oublié ses clés. Contraint de réveiller sa femme, il déclenche ainsi une tempête qu’il n’est pas prêt d’oublier. Le torchon brûle entre les époux… et c’est sans compter les interventions d’Annette, domestique complètement improbable, aussi bourrue que peu réactive. Cerise sur le gâteau de cette nuit déjà mouvementée, « Joseph, le nouveau valet de chambre de la mère de Madame », tant ahuri qu’ahurissant, vient annoncer une terrible nouvelle. La nuit sera longue… Avec Mais n’te promène donc pas toute nue, la désinvolte Clarisse Ventroux a la manie d’évoluer chez elle en chemise de jour, légèrement transparente. Elle s’offre ainsi au regard amusé du domestique, au regard perplexe de son fils de treize ans, aux regards gourmands des visiteurs impromptus et importants, dont le maire de Moussillon-les-Indrets, adversaire politique du mari député. Ventroux réprimande sa femme en lui répétant « Mais n’te promène donc pas toute nue ! », sans parvenir à se faire entendre… Tarifs de 11 à 7 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr. Également vendredi 20 et samedi 21 janvier à 20h30 et dimanche 22 janvier à 17h.
  • Questions Actuelles. L’espace est-il le futur de l’homme? à 20h30 à Brive à Bossuet, Espace Père Ceyrac. Une seconde soirée réflexion débat dans le cadre de cette 11e saison sur le thème “A la croisée des mondes”. Au cœur de «la semaine de l’espace» que vont vivre les élèves de l’ensemble scolaire (ateliers, conférences, échanges…), l’établissement et la Communauté franciscaine de Saint Antoine vous invitent à un temps de réflexion débat pour mieux comprendre les potentialités et les enjeux de la recherche spatiale pour notre société et ses retentissements dans notre vie quotidienne. Avec trois intervenants: Jacques Arnould, historien des sciences et théologien, chargé des questions éthiques au Centre national d’études spatiales, Nelly Mognard, universitaire – chercheur au CNES, membre de la mission franco-américaine SWOT (lancement d’un satellite capable de surveiller la hauteur des fleuves et lacs de notre planète) depuis 2013, et Louis Laidet, ancien directeur de la communication du CNES et ancien élève de l’école Bossuet. Entrée libre. Infos au 05.55.86.74.00 et sur www.edmichelet-brive.fr.
  • f_septcollines_dubleuenhiver_buskingFestival Du Bleu en HiverBusking. Hélène Labarrière et Hasse Poulsen à 20h à Tulle, salle Latreille. Une 12e édition et toujours une programmation riche et colorée qui s’étale du 19 au 21 janvier. Un corps à cordes somptueux, engagé par des musiciens hors-pair. Hélène Labarrière (contrebasse) et Hasse poulsen (guitare) nous invitent à redécouvrir quelques succès de Leonard Cohen, Stromae, Les Beatles et même Dylan. Le regard tendre et joyeux de jazzmen accomplis qui nous invitent au plaisir des musiques populaires. Des extraits à écouter en cliquant ici. Tarifs: 8, 10 et 20 euros ou pass à 35 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur dubleuenhiver.com.
  • megaoctet-charpenel-2015Festival Du Bleu en Hiver. Andy Emler Megaoctet à 20h à Tulle, au théâtre. Comme pour chacun de ses albums, la presse ne tarit pas d’éloges à propos d’Obsession 3. Il n’est pas aisé de maintenir en haut de l’affiche, depuis 1989, pareil orchestre, composé d’autant de solistes capés. Si Andy Emler y parvient, c’est bien évidemment d’abord par le génie de son écriture, mais peut-être davantage encore par son talent à déclencher l’enthousiasme. Enjoy. Tarifs: 8, 10 et 20 euros ou pass à 35 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur dubleuenhiver.com.

  • billetterie-dieux-du-cielComédie. Dieux du ciel à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie d’Amandine Pommier avec Nicolas Payero et Pierre Eyquem. La vraie histoire des 12 travaux d’Hercule… ou presque. Hercule, demi dieu fatigué et dépressif par de trop nombreuses guerres, vit bien que mal dans un Mont Olympe devenu un véritable coupe gorge. Afin de ne pas être envoyé sur Terre, le Demi-Dieu est contraint de réaliser les 12 travaux. Hercule devra faire face à son destin, accompagné de Cénée, son colocataire fan de Georges Mickael, et Mégara, fan de la première heure du héros déchu, et victime du syndrome de Gilles de La Tourette. Une pièce antique… mais résolument moderne, qui met à mal les figures mythiques du Mont Olympe, en proie à des angoisses et des défis qu’ils auront bien du mal à surmonter. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 20 et samedi 21 janvier.

  • la-recetteMusiques actuelles. La Recette à 20h30 à Saint-Céré au Théâtre de l’Usine, 18 avenue du dr Roux. Du jazz electro rock avec La Recette, un groupe français de quatre musiciens mené par Oscar Emch (guitariste, chanteur et compositeur). Leur musique crée, revisite, décline des rythmes dansants, hypnotiques, qui rappellent par moments D’Angelo, Flying Lotus ou Thundercat. Une musique aux influences Soul, du Jazz, du Rock Prog et de la Pop : des clins d’oeil au passé dans une musique bien ancrée dans le présent, et tournée vers le futur. Cette diversité fait la force et le son du groupe : moderne, onirique, cosmique, énergique. Lorsque l’on rentre dans le flux sonore, on se souvient des mélodies, on les fredonne ; la musique passe par l’esprit et le corps, on danse. Tarifs de 5 à 12 euros. Infos au 05.65.38.28.08 et sur theatredelusine-saint-cere.com.

************

VENDREDI 20 JANVIER

  • ronde_petits_ecranLectures et comptines. La ronde des tout-petits à 10h à Brive à la médiathèque municipale. Pour les enfants de 1 à 3 ans. Une fois par mois (le deuxième vendredi), les bibliothécaires proposent des lectures de petites histoires, comptines et jeux de doigts, pour accompagner les tout-petits dans leur découverte du livre. “Parce que les livres relient, et parce que les livres, c’est bon pour les petits.” Places limitées à 10 enfants, durée 30 minutes. Inscriptions auprès du secteur jeunesse de la médiathèque. Durée: 30 minutes. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Conférence. La 5e République 1958-1974, une nouvelle culture politique à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une conférence proposée par l’association Utatel et présentée par Danièle Bernardin-Carsenat, agrégée cacique d’histoire-géographie. Pourquoi se replonger aux origines de la 5e République? En 1958, lors de l’arrivée au pouvoir du Général de Gaulle, la France a une dette abyssale, un commerce extérieur déficitaire, une monnaie faible. On est en guerre, en proie au terrorisme… La perte de son Empire,  la guerre froide, la peur du déclin et de la guerre civile plongent les Français dans une grave crise de confiance. Le parallèle avec notre époque est frappant. Deux ans après 58, les trois grands équilibres sont rétablis… On l’a peut-être oublié, la période 1958-1974  fut aussi le laboratoire de notre paysage politique actuel. Durée : 2 heures. Tarif : 5 euros, entrée libre pour les adhérents. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.
  • 69217309_afCinéma. 20e Festival Télérama. Mulholland Drive à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Le film de David Lynch en séance spéciale pour marquer le 20e anniversaire du Festival Télérama qui propose de (re)découvrir une sélection des meilleurs films de l’année écoulée. À cette occasion, le cinéma Rex vous a concocté du 18 au 24 janvier un beau programme de films à voir et à revoir : Julieta de Pedro Almodovar, Elle de Paul Verhoeven, La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit, Moi, Daniel Blake de Ken Loach, Victoria de Justine Triet, Juste la fin du monde de Xavier Dolan, Toni Erdmann de Maren Ade. A noter également une avant-première  mardi 24 janvier à 21h avec Jackie de Pablo Larrain. Tarifs: 3,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

  • photo-feydeau-58Théâtre. Deux Feydeau sinon un ! à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Avec la Cie Théâtre sur le fil. Feu la mère de Madame et Mais n’te promène donc pas toute nue, deux folles comédies de Feydeau à dévorer en famille. Dans Feu la mère de Madame, 4h10, c’est la nuit. Yvonne, maîtresse de maison au caractère de feu, dort paisiblement… Lucien, le mari, a oublié ses clés. Contraint de réveiller sa femme, il déclenche ainsi une tempête qu’il n’est pas prêt d’oublier. Le torchon brûle entre les époux et la nuit sera longue… Avec Mais n’te promène donc pas toute nue, la désinvolte Clarisse Ventroux a la manie d’évoluer chez elle en chemise de jour, légèrement transparente. Elle s’offre ainsi au regard amusé du domestique, au regard perplexe de son fils de treize ans, aux regards gourmands des visiteurs impromptus et importants, dont le maire de Moussillon-les-Indrets, adversaire politique du mari député. Tarifs de 11 à 7 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr. Également samedi 21 janvier à 20h30 et dimanche 22 janvier à 17h.
  • Soirée session acoustique musique irlandaise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • plaistowFestival Du Bleu en Hiver. Plaistow à 19h à Tulle, au Théâtre. Inspiré par les 14 lunes en orbite autour de Saturne, le trio helvétique Plaistow offre un jazz au pouvoir hypnotique générateur de transe. Ni rock, ni jazz, atmosphérique, la musique du trio invite à l’apesanteur, une forme d’extase exploratoire. Salué de Londres à Moscou en passant par Istanbul et Brême, Plaistow poursuit avec Titan une épopée lunaire originale et fascinante. Tarifs: 8, 10 et 20 euros ou pass à 35 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur dubleuenhiver.com.

  • lpds-image-actu-siteFestival Du Bleu en Hiver. L’Occidentale, Claude Barthélémy et le Big band de Tulle à 21h30 à Tulle, au Théâtre. Happy Birthday’s ! Fondés respectivement par Thierry Chèze et Francis Mousnier en 1997, Le Big Band de Tulle et l’Occidentale ont 20 ans. Fred Pouget a souhaité confier le gâteau d’anniversaire à l’un des plus grand gourmets et jazzo-pâtissiers de France, Claude Barthélemy. Plus de trente musiciens sur scène, des bulles, et autres parfums sucrés sont à redouter, tenue de fête conseillée. Tarifs: 8, 10 et 20 euros ou pass à 35 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur dubleuenhiver.com.
  • antiloops_6_%e2%94%acalessandro-brossolletFestival Du Bleu en Hiver. Antiloops à 23h à Tulle, salle Latreille. Venez découvrir la flûte-box, heureux brouillage d’écoute entre la flûte, la batterie et les scratchs ! À la croisée du jazz et du hip-hop, le quintet Antiloops emmené par Ludivine Issambourg, l’une des flûtistes les plus douées de sa génération, l’affirme d’emblée : les musiciens sont là pour se donner à fond ! Attention, ça va groover. Gratuit. Infos au 05.55.26.99.10 et sur dubleuenhiver.com. Également le lendemain samedi 21 janvier à 12h30.

  • dieux-du-cielComédie. Dieux du ciel à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie d’Amandine Pommier avec Nicolas Payero et Pierre Eyquem. La vraie histoire des 12 travaux d’Hercule… ou presque. Hercule, demi dieu fatigué et dépressif par de trop nombreuses guerres, vit bien que mal dans un Mont Olympe devenu un véritable coupe gorge. Afin de ne pas être envoyé sur Terre, le Demi-Dieu est contraint de réaliser les 12 travaux. Hercule devra faire face à son destin, accompagné de Cénée, son colocataire fan de Georges Mickael, et Mégara, fan de la première heure du héros déchu, et victime du syndrome de Gilles de La Tourette. Une pièce antique… mais résolument moderne, qui met à mal les figures mythiques du Mont Olympe, en proie à des angoisses et des défis qu’ils auront bien du mal à surmonter. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 21 janvier.
  • thomas-fersenmarietaquet_632x421Spectacle. Thomas Fersen à 20h30 à Sarlat au centre culturel, salle Paul Eluard. Le dandy de la chanson française continue son évolution vers une forme plus théâtrale d’expression. Poète accompli, le chanteur joue avec les mots et la musique, s’amusant des doubles sens, tout en jonglant avec des rimes et usant de métaphores avec une dextérité toujours aussi déroutante. Entre conte musical, farces et poèmes, le facétieux Fersen dévoile ses faces cachées : celles du comédien et du pianiste. On le (re)découvre avec un malin plaisir ! Durée: 1 heure 45. Tarifs: 35 et 30 euros. Placement assis et numéroté. Infos et billetterie au 05.53.31.09.49 et sur sarlat-centreculturel.fr.

************

SAMEDI 21 JANVIER

  • spectacle_leou-doudouThéâtre. Léou Doudou à 10h30 et 14h à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Jeune public de 6 mois à 5 ans. Avec la Cie de La Traversée. Succès Avignon off 2016. Nina se prépare à partir dormir chez sa mamie. Elle joue à s’installer avec sa valise, imaginant avec ses jouets les amusements de la journée, le repas, puis le moment de l’endormissement… jusqu’à ce qu’elle se rende compte qu’elle n’a pas son doudou. Où le retrouvera-t-elle ? À travers des jeux qui explorent l’allégorie du « caché/trouvé », le spectacle met en relief les émotions liées à la séparation : tant l’envie de grandir, que le besoin du doudou. Un univers tendre, chanté, “signé”, bruité, “onomatopié”. Durée: 30 min. Entrée: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr. Également dimanche 22 janvier à 10h30.

pano-danse

  • Répétition générale du Concert du Nouvel an à 14h à Brive, à l’Espace des Trois provinces. Afin de répondre à la très forte demande, la répétition générale de ce rendez-vous annuel est ouverte au public et gratuite, les billets doivent cependant être retirés au conservatoire. Le concert proposé par le conservatoire de Brive offre un véritable spectacle vivant, avec orchestre symphonique, chœurs et chorégraphies, tout en sons, lumières et effets spéciaux. Au total, plus de 90 musiciens de tous âges, quelque 70 danseurs et 50 choristes qui deux heures durant, enchaînent les tableaux. Avec cette année en fil rouge les musiques de l’Est et une part grandissante donnée aux chœurs. De quoi succomber au charme slave de Prokofiev et de son Roméo et Juliette, aux Csardas de Vittorio Monti, et autres compositions de Dvorak, Rachmaninov, Laula Kultani, Tormis, Arvo Pärt, Khatchatourian ou Jovanke. Infos et billetterie au conservatoire au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.
  • Café tricot à 14h à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Un moment convivial et l’occasion de faire de nouvelles rencontres autour du tricot et de la couture, c’est tendance et ça a lieu chaque 3e samedi du mois. Un ouvrage, un café, un échange… il n’y a pas d’âge pour venir monter les mailles à l’endroit à l’envers. Infos au 05.55.74.20.51.
  • romeo-et-juliette-21-janvierOpéra au cinéma. Roméo et Juliette à 18h55 à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. Une nouvelle production en direct du Metropolitan opera de New-York et en haute définition. Opéra composé par Charles Gounod, en français sous titré en français. Malgré la rivalité qui opposent leurs deux familles, Roméo et Juliette décident de s’unir dans le secret pour ne jamais plus être séparés. La réalité les rattrape lorsque Roméo doit venger son ami Mercutio, assassiné par Tybalt le cousin de Juliette… Diana Damrau chante pour la première fois le rôle de Juliette, accompagnée du ténor star Vittorio Grigolo dans celui de Roméo. Ce couple explosif devrait raviver la passion et le drame de ce classique de Shakespeare comme personne. C’est Bartlett Sher qui mettra en scène cet incontournable de Gounod, sûrement une des plus belles adaptations de l’histoire des amants de Vérone. Durée: 3 heures 29. Tarifs: 27 et 19 euros. Cocktail, boisson chaude et petits gâteaux sont offerts à l’entracte. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.
  • photo-feydeau-43Théâtre. Deux Feydeau sinon un ! à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Avec la Cie Théâtre sur le fil. Feu la mère de Madame et Mais n’te promène donc pas toute nue, deux folles comédies de Feydeau à dévorer en famille. Dans Feu la mère de Madame, 4h10, c’est la nuit. Yvonne, maîtresse de maison au caractère de feu, dort paisiblement… Lucien, le mari, a oublié ses clés. Contraint de réveiller sa femme, il déclenche ainsi une tempête qu’il n’est pas prêt d’oublier. Le torchon brûle entre les époux… et c’est sans compter les interventions d’Annette, domestique complètement improbable, aussi bourrue que peu réactive et de « Joseph, le nouveau valet de chambre de la mère de Madame », tant ahuri qu’ahurissant. Avec Mais n’te promène donc pas toute nue, la désinvolte Clarisse Ventroux a la manie d’évoluer chez elle en chemise de jour, légèrement transparente. Elle s’offre ainsi au regard amusé du domestique, au regard perplexe de son fils de treize ans, aux regards gourmands des visiteurs impromptus et importants, dont le maire de Moussillon-les- Indrets, adversaire politique du mari député… Tarifs de 11 à 7 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr. Également dimanche 22 janvier à 17h.
  • Soirée jazz electro pop. Gûsu à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • unknown-7Festival Du Bleu en Hiver. Le Cercle. Camel Zekri à 15h et 19h à Tulle, salle Latreille. Ce concert est le résultat d’un travail engagé tout au long de l’année avec le Conservatoire à rayonnement départemental de Tulle. Le public est immergé au centre d’un dispositif acoustique. Huit musiciens, huit hautparleurs les encerclent dans une multidiffusion. Camel Zekri, au cœur du public, dirige, pilote et construit une œuvre originale dont nous sommes les auditeurs privilégiés. Intimiste de par sa proximité, et universel par les racines qui le nourrissent, ce concert offre l’occasion rare de participer à l’éclosion d’une musique interactive, unique. Tarifs: 8 et 10 euros ou dans le pass à 35 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur dubleuenhiver.com.

  • didier_freboeufFestival Du Bleu en Hiver. Piano sounds. Didier Fréboeuf à 17h à Tulle, au Théâtre. Un moment privilégié avec ce solo de piano autour de Didier Fréboeuf, sur le plateau du théâtre. Mal Waldron, Keith Jarret, Miles Davis sont évoqués au détour d’une ballade enfantine ou encore d’une tempête dans les immensités norvégiennes.. Tarifs: 8 et 10 euros ou dans le pass à 35 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur dubleuenhiver.com.

pixvae

  • Festival Du Bleu en Hiver. TribeQa + Pixvae + Dancing flute à 21h à Tulle, dans la grande salle Des Lendemains qui chantent. Experiment est le nouvel album des Nantais TribeQa. Le synthé-bass remplace la contrebasse. TribeqaLes voix (en anglais et dioula) sont comme des gimmicks chantés en chorale, répétitifs et obsessionnels. Le groupe est aujourd’hui la référence incontournable d’une planète étonnante gravitant entre Afro-Jazz et Hip-Hop. Tout comme le palmier-pêche hybride auquel il emprunte son nom Pixvae, ce groupe insolite est le fruit d’origines croisées, au carrefour des musiques chaleureuses afrocolombiennes, du jazz et du rock. Confrontant les mondes, éclatant les repères, Pixvae distille une alchimie insoupçonnée entre jazzcore et currulao. A l’image de son album Electroshock remixed, Ludivine Issambourg, flûtiste du groupe Dancing flute, s’associe à DJ Topic pour une DJ set unique. L’occasion d’un voyage entre les titres originels jazz funk vers une destination éléctro hip-hop. Tarifs: 8, 10 et 20 euros ou pass à 35 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur dubleuenhiver.com.

  • cucico-800x567Arts du cirque. Histoire de cirque à 20h30 à Terrasson, au centre culturel. Avec le cirque Cucico. Le cirque a toujours existé d’une façon ou d’une autre depuis les temps préhistoriques, à travers les époques, jusqu’aux artistes virtuels de notre temps. “Nous avons choisi de créer quelques scènes de cirque au travers de l’histoire, bien sûr avec notre vision et nos idées burlesques. La pomme qui tombe de l’arbre, c’est déjà du cirque, elle déclenche la lutte incessante du jongleur contre l’attraction terrestre…” Plusieurs disciplines sont enseignées à l’école de cirque de Terrasson : l’acrobatie (dynamique et souple), le jonglage (massues, balles, diabolos, staffs, bâtons du diable, assiettes chinoises, bollas…), l’équilibre sur matériel (monocycles, rouleaux américains, boules, fil, sangle…), l’aérien (trapèze et corde lisse). Durée: 1 heure. Tout public. Infos au 05.53.50.13.60 et sur centre-culturel-terrasson.fr.
  • billetterie-dieux-du-cielComédie. Dieux du ciel à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie d’Amandine Pommier avec Nicolas Payero et Pierre Eyquem. La vraie histoire des 12 travaux d’Hercule… ou presque. Hercule, demi dieu fatigué et dépressif par de trop nombreuses guerres, vit bien que mal dans un Mont Olympe devenu un véritable coupe gorge. Afin de ne pas être envoyé sur Terre, le Demi-Dieu est contraint de réaliser les 12 travaux. Hercule devra faire face à son destin, accompagné de Cénée, son colocataire fan de Georges Mickael, et Mégara, fan de la première heure du héros déchu, et victime du syndrome de Gilles de La Tourette. Une pièce antique… mais résolument moderne, qui met à mal les figures mythiques du Mont Olympe, en proie à des angoisses et des défis qu’ils auront bien du mal à surmonter. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.
  • cassan-jazzJazz club. Echoes of spring à 20h30 à Saint-Céré au Théâtre de l’Usine, 18 avenue du dr Roux. Ils parlent le jazz qui swingue, qui s’adresse au coeur. Soirée spéciale le 21 janvier : Rejoignez le Théâtre de l’Usine pour une soirée Jazz Club autour d’un verre et d’une assiette gourmande proposée par les Cassan. On peut dire que ces deux-là se sont bien trouvés. Après avoir croisé la croche swinguée dans plein de situations régalantes, ils décident de jouer en duo. Leurs deux langages se complètent à merveille. L’un cisèle, l’autre soutient, mais parfois, grand bonheur, les rôles s’inversent. Fermons les yeux, à peine croyable, on les croirait plus nombreux: musique foisonnante, contrepoint, questions-réponses, joutes, commentaires, échanges bouillonnants dans une écoute mutuelle. Du coup, ils enregistrent un cd Echoes of spring. Plusieurs bonnes chroniques dans la presse et plusieurs passages sur France Musique confortent nos deux compères dans leur choix. Tarifs de 5 à 12 euros. Infos au 05.65.38.28.08 et sur theatredelusine-saint-cere.com.

************

DIMANCHE 22 JANVIER

  • 18leoudoudou4_1380719127604Théâtre. Léou Doudou à 10h30 à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Jeune public de 6 mois à 5 ans. Avec la Cie de La Traversée. Succès Avignon off 2016. Nina se prépare à partir dormir chez sa mamie. Elle joue à s’installer avec sa valise, imaginant avec ses jouets les amusements de la journée, le repas, puis le moment de l’endormissement… jusqu’à ce qu’elle se rende compte qu’elle n’a pas son doudou. Où le retrouvera-t-elle ? À travers des jeux qui explorent l’allégorie du « caché/trouvé », le spectacle met en relief les émotions liées à la séparation : tant l’envie de grandir, que le besoin du doudou. Un univers tendre, chanté, “signé”, bruité, “onomatopié”. Durée: 30 min. Entrée: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr.

intro-concert-nouvel-an

  • danse10Concert du Nouvel an à 14h30 à Brive, à l’Espace des Trois provinces. Un traditionnel concert proposé par le conservatoire de Brive. Un véritable spectacle vivant, avec orchestre symphonique, chœurs et chorégraphies, tout en sons, lumières et effets spéciaux. Au total, plus de 90 musiciens de tous âges, quelque 70 danseurs et 50 choristes qui deux heures durant, enchaînent les tableaux avec la précision d’un métronome montant en gamme au fil des éditions. Les musiques de l’Est, fil rouge cette saison au conservatoire, s’invitent également au concert du nouvel an, avec une part grandissante donnée aux chœurs. De quoi succomber au charme slave de Prokofiev et de son Roméo et Juliette, aux Csardas de Vittorio Monti, et autres compositions de Dvorak, Rachmaninov, Laula Kultani, Tormis, Arvo Pärt, Khatchatourian ou Jovanke. Entrée 8 euros. Infos et billetterie au conservatoire au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.

la-belle-au-bois-dormant

  • Ballet au cinéma. La Belle au bois dormant à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. En direct de Moscou sur la musique de Piotr Ilitch sleeping-beautyTchaïkovskiet chorégraphié par Youri Grigorovitch. Synopsis : La fée Carabosse jette un sort à la princesse Aurore à sa naissance : le jour de ses 16 ans, elle sera plongée dans un profond sommeil de 100 ans. Seul le baiser d’un prince pourra la sauver… Avec cet incontournable resplendissant de merveille et de magie, les danseurs opèrent sur nous un retour en enfance dans le style classique le plus pure. La version somptueuse du Bolchoï avec ses décors et ses costumes fastes donne vie au conte de Perrault comme celle d’aucune autre compagnie. Durée: 2 heures 50. Tarifs: 23 et 17 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.
  • photo-feydeau-55Théâtre. Deux Feydeau sinon un ! à 17h à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Avec la Cie Théâtre sur le fil. Feu la mère de Madame et Mais n’te promène donc pas toute nue, deux folles comédies de Feydeau à dévorer en famille. Dans Feu la mère de Madame, 4h10, c’est la nuit. Yvonne, maîtresse de maison au caractère de feu, dort paisiblement… Lucien, le mari, a oublié ses clés. Contraint de réveiller sa femme, il déclenche ainsi une tempête qu’il n’est pas prêt d’oublier. Le torchon brûle entre les époux… et c’est sans compter les interventions d’Annette, domestique complètement improbable, aussi bourrue que peu réactive. Cerise sur le gâteau de cette nuit déjà mouvementée, « Joseph, le nouveau valet de chambre de la mère de Madame », tant ahuri qu’ahurissant, vient annoncer une terrible nouvelle. La nuit sera longue… Avec Mais n’te promène donc pas toute nue, la désinvolte Clarisse Ventroux a la manie d’évoluer chez elle en chemise de jour, légèrement transparente. Elle s’offre ainsi au regard amusé du domestique, au regard perplexe de son fils de treize ans, aux regards gourmands des visiteurs impromptus et importants, dont le maire de Moussillon-les- Indrets, adversaire politique du mari député. Ventroux réprimande sa femme en lui répétant « Mais n’te promène donc pas toute nue ! », sans parvenir à se faire entendre… Tarifs de 11 à 7 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr.

************

LES EXPOS A VOIR

64839-indrique2

  • L’Indrique, chantier des Architextures à Brive dans le jardin du musée Labenche. A partir du 16 janvier. Une sculpture autoportée de Johann Le Guillerm de Cirque ici. En coréalisation entre Les Treize Arches et le musée Labenche, musée d’art et d’histoire. les-imperceptiblesElles sont architectures par leur forme, textures par leur maillage. Les Architextures infiltrent les paysages de leurs structures de bois, autoportantes, sans clous ni vis. Elles sont une utopie de construction. La compagnie de Johann Le Guillerm, c’est un univers singulier de machines, de sculptures, de matières, de pièces qui se montent et démontent. L’artiste parle de “chantiers” pour évoquer une recherche en perpétuelle régénération. Ici, il ne s’agit pas de dominer la matière mais d’entrer en relation avec, par le jeu ou la confrontation. De cette expérimentation naît la surprise, et de nouveaux champs de recherche. A voir également Les Imperceptibles dans la Petite salle du Théâtre et sa dernière création Le pas grand-chose, tentative pataphysique ludique. Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf samedi et dimanche de 14h à 18h. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.. Jusqu’au 12 avril 2017.
  • chemins-de-traverseChemins de traverse, clichés d’Arnaud Maitrepierre à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Spontanées, les photographies d’Arnaud Maitrepierre traduisent les émotions qu’une situation ou une ambiance suscite chez lui parce qu’il lui est plus facile de se livrer à travers des images que des mots. Majoritairement réalisés en noir et blanc, ses clichés sont graphiques et résultent d’une composition originale ou de la capture d’une lumière singulière. La série présentée a comme fil conducteur le chemin de fer, élément qui rapproche mais aussi éloigne les êtres… Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 5 février 2017. Lire notre article en cliquant ici.
  • citoyenneteLa citoyenneté à Brive au centre Edmond Michelet. À travers une vingtaine de panneaux, cette exposition réalisée par l’ONACVG (Office national des anciens combattants et victimes de guerre) aborde les différents aspects de la citoyenneté depuis la Révolution française, en présentant les valeurs républicaines et les textes fondateurs dont elles sont issues, ainsi que le sens donné aux symboles – hymne national, drapeau tricolore, Marianne – et à la devise de la République. Au-delà des droits et devoirs associés à la citoyenneté, l’exposition montre l’ancrage de la citoyenneté dans la société, rappelant les principes de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, inscrite en préambule de la Constitution. Cette exposition rappelle également à chacun le sacrifice consenti par les générations précédentes pour la défense de nos valeurs et de nos libertés. Aujourd’hui encore, l’engagement de la France, au service des populations sur le territoire national ou à l’étranger, s’inscrit dans le droit fil de cette volonté collective à laquelle chaque citoyen peut s’associer librement. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 1er avril 2017.
  • brive-en-janvier-amnesty-expose-sur-la-liberte-dexpression1La liberté d’expression à Brive aux archives municipales. Cette exposition est proposée par le secteur Limousin-Périgord d’Amnesty International avec la participation d’artistes creusois. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et e 13h30 à 17h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Jusqu’au 27 janvier 2017.
  • Mémoires partagées au musée du cloître de Tulle. Une histoire des bals clandestins sous l’Occupation en Corrèze. Dans la mémoire collective, la période de l’Occupation est bien souvent synonyme de combats, de résistances, d’exodes, de pénuries, de tragédies; à Tulle, ville martyre tout particulièrement. Pourtant il y a dans des coins de mémoires des souvenirs heureux, des souvenirs dansants, ceux de bals clandestins, improvisés dans une grange ou une clairière où les jeunes gens se retrouvaient pour danser malgré memoires partageesla guerre. Plus de 70 ans après, il est difficile de trouver des traces de ce phénomène par essence caché. Restent les souvenirs, ceux des jeunes participants ou musiciens d’alors. Des souvenirs ici restitués sous forme de témoignages filmés. Une installation vidéo conçue par Lost In Traditions invite le public à faire resurgir ces bals perdus. Dans ces histoires recueillies, l’accordéon est omniprésent. Parce qu’il est facilement transportable, par sa puissance sonore adaptée à l’extérieur, il est depuis la période de l’entre-deux-guerres et la naissance du répertoire musette, l’instrument à la mode pour danser…Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 13h à 18h. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 30 janvier 2017.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire