L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

Nous vous rappelons qu’il est indispensable de continuer à appliquer les mesures sanitaires barrières: distanciation physique (1 mètre à 1,50 mètre), port du masque, lavage des mains très régulier…

************

MERCREDI 22 JUILLET 2020

  • Ateliers du bien-être. Yoga du rire avec Noëlle Pareja à 10h à Brive au kiosque dans les jardins de la Guierle. Durée: 1 heure. gratuit. Infos au 05.19.59.18.08. 

************

JEUDI 23 JUILLET 

  • Biblioparc de 11h à 12h à Brive dans le jardin de la Maison de l’enfance, place du Civoire. Pas de Partir en lire cet été mais les équipes des médiathèques et de la ludothèque proposent jusqu’à fin août des instants privilégiés autour de la lecture pour petits et grandss. Au programme de ces fins de matinée ludiques, des lectures, des jeux d’observation, ateliers sportifs, quiz littéraire… Ce jeudi, parcours de golf, sangle d’équilibre pour les enfants de 3 à 12 ans. Inscriptions sur place le matin. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Spectacle performance. Magnetic Chaos à 18h30 à Brive au kiosque dans les jardins de la Guierle. Avec Mathilde Rader (danse) et Damin Gouzou (batterie). Durée: 1 heure. gratuit. Infos au 05.19.59.18.08. 
  • Apéro concert. Escales latines à partir de 19h30 à Brive au bar L’Essentiel, 70 rue Marcelin-Roche. Infos et réservations au 06.22.94.32.74.

Photo Cro Magnon

  • Les Nocturnes du Causse. Anima. Manda Lights à 21h45 à Lissac sur Couze, plage des peupliers. Pendant tout l’été, Brive tourisme vous donne rendez-vous tous les jeudis pour un spectacle gratuit au bord du lac. Ce soir, un spectacle de feu de la compagnie Manda Lights: Anima. Quatre artistes pour une danse aux arabesques colorées et pyrotechniques. Infos au 05.55.24.08.80.

************

VENDREDI 24 JUILLET

  • Concert Cadijo, blues jazz chansons françaises à partir de 21h30 à Brive au bar L’Essentiel, 70 rue Marcelin-Roche. Infos et réservations au 06.22.94.32.74.
************

SAMEDI 25 JUILLET

  • Concert. Patricia Petibon à 18h et 21h à Brive au théâtre municipal. Un concert dans le cadre de la programmation estivale de la Ville de Brive en partenariat avec le Festival de la Vézère. Avec Patricia Petibon, soprano et Alfredo Abbati, piano. Patricia Petibon est l’une des sopranos les plus flamboyantes et éclectiques de sa génération. Sa grande virtuosité et son sens inouï de la performance scénique sont mondialement reconnus. Au programme : mélodies françaises de Fauré, Poulenc, Bacri et mélodies espagnoles de Granados et de Falla. Durée: 1 heure sans entracte. Tarifs: de 10 à 35 euros. Placement libre (non numéroté). En fonction de la règlementation en vigueur, une distanciation par groupe sera appliquée au moment de l’installation du public. Le port du masque est obligatoire pendant la circulation pour les personnes de plus de 11 ans. Gel hydroalcoolique mis à disposition. Infos au 05.55.23.25.09 et sur festival-vezere.com.
  • Concert. Fidlle O Neil, duo irlandais à partir de 21h30 à Brive au bar L’Essentiel, 70 rue Marcelin-Roche. Infos et réservations au 06.22.94.32.74.

************

DIMANCHE 26 JUILLET

  • La Guinguette du Causse. Bruno Calvo à partir de 19h30 à Lissac sur Couze, plage du Moulin. Après la bronzette, le dimanche au Causse c’est Guinguette. Pour finir le week-end au bord de l’eau, la Guinguette du Causse vous donne rendez-vous sous les arbres tous les dimanches. Ambiance musique et apéro. Ce dimanche, Bruno Calvo, variété rock’n drôle. Infos au 05.55.24.08.80.
************

LES EXPOS À VOIR

  • Nudsus & Molas du Panama à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Une exposition envoutante qui présente des statuettes de guérison et des textiles du peuple guna. Direction le Panama avec l’exposition de deux cents statuettes guérisseuses en bois, les nudsus. Prêtées par un collectionneur privé, ces pièces sculptées, hautes de quinze à trente centimètres, sont fabriquées par les Gunas pour soigner un mal physique. Elles représentent un outil de médiation pour aller dans le monde des esprits. Ce sont originellement des objets thérapeutiques. Ni sacrés ni même magiques. Ces pièces sont brutes mais possèdent des lignes parfois très modernes. On y retrouve de l’art africain autant que le cubisme de Picasso. Un documentaire explique les procédés de fabrication. L’exposition présente aussi des molas, grands carrés de coton colorés. Brodés par les femmes ou de jeunes homosexuels, ils ont notamment pu inspirer les artistes surréalistes. Différentes propositions de médiations seront proposées à la rentrée : des visites-ateliers, lectures de contes, séances de méditation… Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 23 novembre 2020.
  • D’après une histoire vraie. Peintures de Julien Beneyton à Brive à la chapelle Saint-Libéral. Une des belles expositions qui se met en place pendant tout l’été. Le jeune artiste plasticien nous livre des portraits de jeunes issus de l’immigration, de rappeurs ou de clochards. Le Polonais Piotr, qui prête son visage à l’affiche de cette exposition, est un SDF avec lequel l’artiste a sympathisé au bas de sa rue. Dans sa peinture, Julien Beneyton montre des sujets qu’il croise quotidiennement dans les quartiers qu’il fréquente à Paris, New York ou Varsovie. Par l’intermédiaire de sa peinture, il restitue leur image, il leur donne un nom, une identité, une humanité. Artiste engagé ? Il ne le revendique pas. « Il constate sans dénoncer », éclaire Vincent Rigau Jourjon, directeur du musée Labenche qui porte cette exposition. Diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, l’artiste de 43 ans, très collectionné, marque déjà son époque de son empreinte sociale et colorée. Il enchaîne depuis près de 20 ans projets, expositions, récompenses et résidences d’artistes. À découvrir aussi sur son site julienbeneyton.net. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 27 septembre 2020.
  • Des couleurs des formes, rêveries océanes à Brive aux archives municipales, sur les grilles et dans le jardin. Œuvres photographiques de Mathieu Bounie. Première exposition pour ce photographe amateur qui balade depuis de nombreuses années son regard esthétique, décalé et amusé sur le monde qui l’entoure. L’exposition réunit une vingtaine de clichés grand format où l’Océan est suggéré. Paysage breton, landais, charentais… Morceaux de filets, bout de ponton, carré de bâche de bateau… Tonalités vives et lumineuses ou noir et blanc intimiste. Mathieu Bounie s’inspire dans les formes et les couleurs que dessine la nature, entre réel et abstraction. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et e 13h30 à 17h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Jusqu’au 20 septembre 2020.
  • Les saisons de l’eau. Peintures de Jacques Villatte à Brive à la médiathèque du centre, place Charles de Gaulle. A partir du 15 juillet, la médiathèque municipale présente des œuvres de ce peintre se rapportant à l’eau. Jacques Villatte a depuis longtemps mis l’eau au centre de sa démarche: il exprime sa fascination pour son aspect caméléon, son énergie, ses changements incessants… En variant les formats et les techniques, il crée un univers fluide servi par la palette lumineuse du Périgord où il vit et travaille. Entrée libre. Ouvert jusqu’au 31 août, mardi et mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi et vendredi de 9h30 à 12h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h, du 1er au 19 septembre reprise des horaires d’hiver mardi de 9h30 à 18h, mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 19 septembre 2020.
  • Au-delà de l’eau à Brive au Centre municipal d’arts plastiques, 5 avenue Bourzat. Une exposition réalisée par deux artistes: la vitrailliste Valérie Moins et le peintre Jacques Vilatte sur le thème commun de l’eau. Un sujet inépuisable pour Jacques Vilatte qui tente d’en dégager la nature à travers graphisme, gestuel, matière. Elle emprunte toutes les formes et toutes les colorations, calme et mystérieuse, polluée ou limpide, dynamique ou violente… Une palette vibrante, raffinée, poétique, émouvante avec des toiles baignées de lumières, de transparence, de subtilité. Né à Paris en 1937, le peintre a exposé dans des galeries et musées du monde entier. Il figure dans plusieurs ouvrages de référence dont le Bénézit. Les vitraux présentés par Valérie Moins ont été réalisés ces 30 dernières années, parallèlement aux commandes privées ou publiques. C’est elle aussi dans la nature qu’elle trouve son inspiration. Souvent fascinée par l’eau, peut-être parce qu’elle y retrouve des similitudes avec son “matérieau” de prédilection, le verre: les vaguelettes dansantes dans un graphisme morcelé, les vibrants effets de matières dans les verres coulés, le caractère minéral des galets dans les pâtes de verre dépolies, la lumière scintillante des reflets dans les milliers de bulles emprisonnées dans le verre soufflé… Entrée libre. Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 18h30, vendredi de 8h30 à 12h. Infos au 05.55.18.01.21. Jusqu’au 31 juillet 2020.
  • Levés avant le jour à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. Cette exposition présente le rôle des Brigades internationales, volontaires de toutes les nationalités venus combattre en Espagne pour défendre la République contre la rébellion des généraux, dans la lutte contre le fascisme à la fin des années 1930. Elle fait le lien entre leur engagement en Espagne pour la défense d’idéaux et de valeurs républicaines et la lutte des volontaires qui rejoignent la France et les maquis de la Résistance. Une exposition réalisée par l’ONACVG et l’ACER (association des Amis des combattants en Espagne républicaine). Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 29 août 2020.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire