L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 22 NOVEMBRE 2016

  • festival-lettres-du-mondeRencontre autour du roman Les Maraudeurs et la collection Terres d’Amériques. à 18h à Brive à la médiathèque municipale, place Charles de Gaulle. Pour la première année, la médiathèque de Brive est partenaire du festival Lettres du monde – Libres organisé dans toute la Nouvelle-Aquitaine et qui propose de découvrir, de lire et de rencontrer des auteurs d’Allemagne et d’Algérie, des Etats-Unis, d’Italie, de Belgique, du Pays-Bas ou encore de la Colombie et du Salvador, mais aussi des traducteurs et des éditeurs. A Brive, le festival et la médiathèque invitent le public à la rencontre de l’écrivain américain Tom Cooper et de son éditeur Francis Geffard, à l’occasion de la sortie en France de la sortie de ce roman et des 20 ans de la collection Terres d’Amérique (Albin Michel), dans laquelle il est publié. Les Maraudeurs, premier roman de Tom Cooper offre une plongée aussi dépaysante qu’insolite dans le vieux Sud des États-Unis, à Jeannette, Louisiane. Sur fond de désastre écologique se croisent pêcheurs de crevettes à la dérive, chasseur de trésor et magouilleurs en tous genres…  Il n’y a pas que les alligators qui sont un danger sur ces rives marécageuses. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.

************

MERCREDI 23 NOVEMBRE

  • Conférence-débat. Le sexe du cerveau, croyances et préjugés de 9h à 12h30 à Brive, Espace Chadourne, route de Lissac. Cette conférence est proposée par la DDCSPP, délégation aux droits des femmes et à l’égalité dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’encontre des femmes. Elle est animée par Catherine Vidal, neurobiologiste, directrice de recherche honoraire à l’Institut Pasteur de Paris. L’intervenante se propose de replacer le débat autour de la différence des sexes sur un terrain rigoureux, au-delà des croyances etd es idées reçues génératrices de discriminations. L’enjeu est de comprendre le rôle de la biologie mais aussi l’influence de l’environnement social et culturel dans la construction de nos identités d’hommes et de femmes. Entrée gratuite.
  • lhomme-qui-repare-les-femmesCinéma. L’homme qui répare les femmes à 18h30 à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Dans le cadre du Mois du film documentaire. La projection sera suivie d’un débat animé par la Ligue des droits de l’homme. Un film réalisé par Thierry Michel. Prix Sakharov 2014, le Docteur Mukwege est internationalement connu comme l’homme qui répare ces milliers de femmes violées durant 20 ans de conflits à l’Est de la République démocratique du Congo, un pays parmi les plus pauvres de la planète, mais au sous-sol extrêmement riche. Sa lutte incessante pour mettre fin à ces atrocités et dénoncer l’impunité dont jouissent les coupables, dérange. Fin 2012, le Docteur est l’objet d’une nouvelle tentative d’assassinat, à laquelle il échappe miraculeusement. Menacé de mort, ce médecin au destin exceptionnel vit dorénavant cloîtré dans son hôpital de Bukavu, sous la protection des Casques bleus des Nations unies. Mais il n’est plus seul à lutter. A ses côtés, ces femmes auxquelles il a rendu leur intégrité physique et leur dignité, devenues grâce à lui de véritables activistes de la paix, assoiffées de justice. Durée du film: 1 heure 52. Tarifs: 3,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

  • g_septcollines_rage1Théâtre marionnettes. R.A.G.E à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Avec la compagnie Les Anges au Plafond. Après Les Mains de Camille, R.A.G.E est le deuxième volet d’un diptyque sur la censure et nous conte l’histoire d’une imposture. L’une des plus belles supercheries du 20e siècle, le récit d’un homme qui passe par le mensonge pour raconter sa vérité. Le titre en forme de code énigmatique recèle l’identité de ce personnage, que l’on suivra à travers le siècle. Où il sera question de Résistance et d’une tentative désespérée de ré-enchanter le monde. Les Anges déploient avec talent leur riche palette d’ingrédients au service de cette épopée singulière, brouillant les pistes de cette enquête poétique. Marionnettes de papier, manipulations visibles et invisibles, trompette et chant aux accents slaves, une scénographie en trompe l’oeil, un bruiteur de cinéma en direct, un jeu généreux… pour des sommets d’inventions poétiques et un théâtre qui nous transporte. Et vous, de quel côté du miroir serez-vous ? Rencontre à l’issue du spectacle. Dès 13 ans. Durée: 1 heure 40. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com. Également le lendemain jeudi 24 novembre à 19h.

************

JEUDI 24 NOVEMBRE

  • portugais-800x548Cinéma. Le choix impossible à 21h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Dans le cadre du Mois du film documentaire. Avec la présence du réalisateur Patrick Séraudie. Portrait de la communauté portugaise du bassin de Brive, Le choix impossible s’attache à saisir la variété et la complexité des situations, de la première génération arrivée en France pendant les trente glorieuses jusqu’à ses descendants, elle aussi tiraillée entre deux pays. Aujourd’hui une nouvelle vague d’immigrants, portée par la crise, arrive en Limousin. Recueil de témoignages, échanges de paroles entre les générations, Le choix impossible interroge les notions d’identité et d’appartenance à un territoire. Durée du film: 52 min. Tarifs: 3,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.
  • g_septcollines_rage3Théâtre marionnettes. R.A.G.E à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Avec la compagnie Les Anges au Plafond. Après Les Mains de Camille, R.A.G.E est le deuxième volet d’un diptyque sur la censure et nous conte l’histoire d’une imposture. L’une des plus belles supercheries du 20e siècle, le récit d’un homme qui passe par le mensonge pour raconter sa vérité. Le titre en forme de code énigmatique recèle l’identité de ce personnage, que l’on suivra à travers le siècle. Où il sera question de Résistance et d’une tentative désespérée de ré-enchanter le monde. Les Anges déploient avec talent leur riche palette d’ingrédients au service de cette épopée singulière, brouillant les pistes de cette enquête poétique. Marionnettes de papier, manipulations visibles et invisibles, trompette et chant aux accents slaves, une scénographie en trompe l’oeil, un bruiteur de cinéma en direct, un jeu généreux… pour des sommets d’inventions poétiques et un théâtre qui nous transporte. Et vous, de quel côté du miroir serez-vous ? Dès 13 ans. Durée: 1 heure 40. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.
  • vz-63da6f86-4dc5-4ed8-8782-9b4284ddc8a0Comédie. A table ! à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie moderne de Pierre Fontes. Avec Pierre Fontes et Bérénice Maugat. En famille on nous cache tout, on nous dit rien, plus on apprend, plus on ne sait rien… Antoine et Charlotte sont frère et sœur. Ils se retrouvent dans le grenier familial pour préparer l’anniversaire de leur grand-père… Leurs retrouvailles vont devenir plus mouvementées que prévues et ils se retrouvent coincés ! Ils vont tomber sur des photos de famille qui vont raviver certains souvenirs mais surtout sur un secret de famille qui va les bouleverser… Venez, passez à table avec Antoine et Charlotte et dégustez à volonté, sans modération, une bonne part de rire !La famille est un plat qui se mange froid. A table ! peint avec humour et tendresse un tableau familiale que l’on connaît et qui nous fait rire. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 25 et samedi 26 novembre ainsi que la semaine suivante jeudi 1er, vendredi 2 et samedi 3 décembre.

************

VENDREDI 25 NOVEMBRE

  • ronde_petits_ecranLectures et comptines. La ronde des tout-petits à 10h à Brive à la médiathèque municipale. Pour les enfants de 1 à 3 ans. Une fois par mois (le deuxième vendredi), les bibliothécaires proposent des lectures de petites histoires, comptines et jeux de doigts, pour accompagner les tout-petits dans leur découverte du livre. “Parce que les livres relient, et parce que les livres, c’est bon pour les petits.” Places limitées à 10 enfants, durée 30 minutes. Inscriptions auprès du secteur jeunesse de la médiathèque. Durée: 30 minutes. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • michel-lorblanchetConférence. Autour de l’art préhistorique en Quercy à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une conférence proposée par l’association Utatel et présentée par Michel Lorblanchet, docteur en préhistoire, directeur de recherche au CNRS retraité. L’intervenant qui a consacré ses 45 dernières années à l’étude de l’art préhistorique en Quercy, en Australie et en Inde, projettera un film de 48 mn présentant le bilan de l’état des connaissances sur les 30 grottes ornées du Quercy qui constituent un patrimoine régional et universel inestimable. Un second petit film de 22 mn présentera un dialogue avec le peintre Pierre Soulages devant les peintures de la grotte de Cougnac. Durée : 2 heures. Tarif : 5 euros, entrée libre pour les adhérents. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.

quatuor-elysee-gallan

  • Apéro concert. Quatuor Elysée à 18h30 à Brive à l’auditorium Francis Poulenc, rue Massenat. Le Quatuor Elysée a été fondé en 1995 par d’anciens membres de deux quatuors ayant chacun remporté le Grand Prix au Concours international d’Evian : les Quatuors Anton et Ysaye. L’aspect unique du Quatuor Elysée réside dans la confrontation et l’assimilation de deux écoles différentes : l’école française et la prestigieuse école russe. Ces deux écoles s’enrichissent mutuellement et permettent une fusion d’idées différentes, le développement de dimensions nouvelles dans l’interprétation de la musique, et une puissance d’expression d’une grande originalité. Le Quatuor s’est produit dans de nombreux pays d’Europe. Au programme: Sérénade russe (F. Blumenfield, A. Liadov, A. Kopylov, P. Tchaikovski, Rachmaninov) et Quatuor à cordes n°2 en ré majeur d’Alexandre Borodine. Entrée: 8 euros. Billetterie au conservatoire. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.
  • Dîner théâtre à 20h à Brive au restaurant A l’Assiette, route de Bordeaux. Chaque dernier vendredi du mois, le restaurant organise des dîners-spectacles. Après le lancement en mai avec le concert du groupe Didandco et son répertoire de chansons françaises, place ce mois-ci au théâtre avec la reprise “revue et corrigée” de Pour se rendre célèbres, d’après l’œuvre de Roland Dubillard. Cette série de sketchs est interprété par Guillaume Lagrange et Noël Coulaud. Le prochain rendez-vous aura lieu vendredi 29 juillet, avec le duo Ça fout le vertige (rock et chanson française). Réservation conseillée au 06.18.52.85.82 ou 05.55.86.18.95.
  • one-killeuse-show-cecile-djungaThéâtre. One Killeuse show à 20h30 à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. De et avec Cécile Djunga (en résidence du 21 au 26 novembre). Venez découvrir l’univers de Cécile, une actrice ratée qui fini en prison pour avoir tiré sur son agent qui ne lui filait jamais de rôle… Derrière les barreaux elle vous racontera sa vie, ses péripéties, ses joies, ses bobos, ses coups de coeur et surtout ses coups de gueule ! Venez passer une heure en compagnie d’une détenue Rock’n’Roll, et pour le moins surprenante… ! Au programme : Des sketchs, une quinzaine de personnages, de la musique, du swing et bien sûr du rire. Durée: 1 heure. Tarifs: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr. Egalement le lendemain samedi 26 novembre à 20h30.

  • les-mascareignes-maurice-et-rodrigues-alain-fressangeVidéo libre. Les Mascareignes: Maurice et Rodrigues à 20h30 à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Un film d’Alain Fressange. “L’archipel des Mascareignes, un nom merveilleux, curieusement peu connu qui regroupe des îles qui sont peut être parmi les plus belles et les plus agréables de l’océan indien, en particulier Maurice et Rodrigues. Deux nappes d’émeraudes, posées sur le bleu infini de l’océan indien, deux îles à la forte personnalité, très contrastées, mais unies par un passé commun.” Durée: 1 heure 20. Entrée gratuite. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Soirée surprise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • saint-jean-de-la-croixLecture musicale. Au milieu d’une nuit obscure à 21h à Brive en la collégiale Saint-Martin. Avec la compagnie Théâtre sur le fil. Une mise en espace des textes de Saint-Jean de la Croix, poète mystique. Sa poésie livre son expérience de vie chrétienne. C’est dans la prison de Tolède où il est mis au secret de décembre 1576 à août 1577 qu’il commence à composer ses grandes œuvres poétiques, 999 vers hermétiques et bibliques. “La nuit obscure de l’âme est une expérience passagère de désolation spirituelle dans l’expérience mystique, un temps où « Dieu est caché » où la foi même peut vaciller. Une “descente aux enfers », une « traversée du désert » qui aurait cependant le potentiel d’être bénéfique”, explique le metteur en scène Jean-Paul Daniel. Tarif unique: 12 euros. Infos sur theatresurlefil.com.

 

sinsemilia-credit-odyssee

  • Musiques actuelles. Sinsémilia + Concrete Hi-Fi à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. Malgré le succès, les tournées à n’en plus finir et les multiples disques d’or, les Sinsémilia sont toujours restés fidèles à eux mêmes, libres penseurs, privilégiant la sincérité en toutes circonstances. A12concrete-hifi-articlevec Un autre monde est possible, leur nouvel album, le groupe célèbre les raisons de croire encore à l’avenir, de chanter l’espoir sur un reggae oscillant entre le roots et les rythmes plus enlevés qui sont leur empreinte. Concrete Hi-Fi est un Sound System limougeaud actif depuis 2008. Leurs sélections vont de vinyles Reggae Roots des années 1970 aux productions Dub les plus récentes. Le collectif diffuse une musique dansante et engagée dans un esprit convivial, dans la pure tradition des Sounds Systems Jamaïcains. Amateurs de vibrations positives, soyez au rendez-vous, il y en aura pour tous les goûts : Early, Roots, Rub a Dub, Digital, Dub… Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • hqdefaultComédie. A table ! à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie moderne de Pierre Fontes. Avec Pierre Fontes et Bérénice Maugat. La famille est un plat qui se mange froid. La famille on l’aime, on la déteste, on ne l’a pas choisie mais il faut bien vivre avec. Antoine et Charlotte sont frère et soeur. Ils ont tous les deux une conception de la vie très différente. Lui est un ancien séducteur et elle, une éternelle romantique. Ils se donnent rendez-vous afin de finir de préparer l’anniversaire de leur grand-père. A priori rien de plus simple. Malheureusement Charlotte vient de plaquer Mathieu, le meilleur ami d’Antoine, car tout porte à croire qu’il la trompe. De son côté, Antoine ne se rend pas compte qu’il se fait mener à la baguette par sa femme, ce qui énerve au plus au point Charlotte. Dans cette histoire, seule leur complicité peut les aider à se comprendre mais cela fait déjà bien longtemps qu’ils se sont éloignés. Ils ne sont pas au bout de leur surprises car ils vont tomber sur un secret de famille qui va tout changer. Parfois, le regard d’un frère ou d’une sœur sur notre vie peut nous faire mal. Il peut aussi nous aider à avancer. Leur complicité et leur sens de l’humour vont être mis à rude épreuve pour notre plus grand bonheur. A table ! peint avec humour et tendresse un tableau familiale que l’on connaît et qui nous fait rire. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 26 novembre ainsi que la semaine suivante jeudi 1er, vendredi 2 et samedi 3 décembre.
************

SAMEDI 26 NOVEMBRE

jeux-de-societe

  • Jeux de société de 11h à 18h à Brive, place du Civoire. Dans le cadre de la Semaine du jeu de société en ludothèques qui a lieu du 19 au 26 novembre, partout en France. Elle pour objectif de favoriser la pratique du jeu de société, créateur de lien social entre les générations et les cultures. En donnant à voir et à pratiquer des jeux traditionnels de notre patrimoine, en ouvrant aux jeux du monde entier, les ludothèques soulignent le caractère culturel du jeu. Dans le cadre de cette manifestation, la ludothèque de Brive propose diverses animations gratuites autour du jeu pour tous les âges : jeux surdimensionnés, découverte de nouveaux jeux… En partenariat avec les magasins de jeux du centre-ville de Brive: le magasin Jocari proposera du jeu rue de la République et le magasin Pôt’ô jeux une animation place du Civoire, avec la ludothèque. Entrée libre. Tout public.
  • Bourse aux jouets/cadeaux/ski de 14h à 19h à Brive, salle du Pont du Buy. L’AFB, Association familiale de Brive, organise pendant ce week-end sa traditionnelle bourse de fin d’année. Entrée libre. Infos au 05.55.24.33.94 et sur  le site associationfamilialedebrive.fr. Également dimanche 27 de 9h à 18h et lundi 28 décembre de 9h à 12h.
  • in_jackson_heights_jaquetteProjection débat. In Jackson Heights à 18h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. A l’occasion du Mois du film documentaire, manifestation nationale organisée chaque année en novembre, et de la sortie de son dernier film In Jackson Heights, la médiathèque de Brive, le cinéma Le Rex et le Pôle régional d’éducation à l’image Les Yeux Verts présentent un cycle sur le documentariste Frederick Wiseman. Jackson Heights est l’un des quartiers les plus cosmopolites de New York. Ses habitants viennent du monde entier et on y parle 167 langues. Ce quartier incarne à lui seul la nouvelle vague d’immigration aux États-Unis et concentre les problématiques communes aux grandes villes occidentales comme l’immigration, l’intégration et le multiculturalisme. Wiseman s’invite dans le quotidien des communautés du quartier new-yorkais, filmant leurs pratiques religieuses, politiques, sociales et culturelles, mais aussi leurs commerces et leurs lieux de réunion. Il met également en lumière l’antagonisme qui se joue au sein de ces communautés, prises entre la volonté de préserver les traditions de leur pays d’origine et la nécessité de s’adapter au mode de vie et aux valeurs des États-Unis. Durée du film: 190 min. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

  • 64839-alzghair_de_placement-2-_dani_abo_louhDanse. Déplacement à 19h à Brive au Théâtre municipal. Dans le cadre de Spectacles sans frontières. Une création de Mithkal Alzghair en coproduction Les Treize Arches. Quel est ce corps forcé de se mouvoir, ou parfois, de rester immobile? Mithkal Alzghair, âgé de 35 ans, danseur et chorégraphe syrien basé en France, interroge l’idée du déplacement et de l’exil, nourri du patrimoine culturel de son pays. Il est arrivé en France en 2010, pour poursuivre sa formation, quittant la Syrie, “où la danse est peu développée, et où il est difficile de s’exprimer en tant qu’artiste chorégraphe”. Dès son arrivée à Montpellier, ses recherches s’orientent sur la situation de son pays, le conflit. « C’est devenu une nécessité de m’exprimer, de prendre position. La danse est devenue une forme de manifestation, de lutte par la scène. » Mithkal Alzghair travaille d’abord sur les corps suspendus, les corps-mort, les victimes. Durée: 1 heure. Tarifs: de 20 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. A noter un atelier du spectateur avec Muriel Corbel à 17h45 dans la petite salle du théâtre.

  • one-killeuse-showThéâtre. One Killeuse show à 20h30 à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. De et avec Cécile Djunga (en résidence du 21 au 26 novembre). Venez découvrir l’univers de Cécile, une actrice ratée qui fini en prison pour avoir tiré sur son agent qui ne lui filait jamais de rôle… Derrière les barreaux elle vous racontera sa vie, ses péripéties, ses joies, ses bobos, ses coups de coeur et surtout ses coups de gueule ! Venez passer une heure en compagnie d’une détenue Rock’n’Roll, et pour le moins surprenante… ! Au programme : Des sketchs, une quinzaine de personnages, de la musique, du swing et bien sûr du rire. Durée: 1 heure. Tarifs: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr.
  • Soirée scène ouverte aux jeunes talents à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • vz-827726ac-8d3e-49ed-987b-ed2e560e2125Comédie. A table ! à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie moderne de Pierre Fontes. Avec Pierre Fontes et Bérénice Maugat. En famille on nous cache tout, on nous dit rien, plus on apprend, plus on ne sait rien… Antoine et Charlotte sont frère et sœur. Ils se retrouvent dans le grenier familial pour préparer l’anniversaire de leur grand-père… Leurs retrouvailles vont devenir plus mouvementées que prévues et ils se retrouvent coincés ! Ils vont tomber sur des photos de famille qui vont raviver certains souvenirs mais surtout sur un secret de famille qui va les bouleverser… Venez, passez à table avec Antoine et Charlotte et dégustez à volonté, sans modération, une bonne part de rire !La famille est un plat qui se mange froid. A table ! peint avec humour et tendresse un tableau familiale que l’on connaît et qui nous fait rire. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également la semaine suivante jeudi 1er, vendredi 2 et samedi 3 décembre.

mysanthrope

  • misanthrope27Théâtre. Le Misanthrope à 20h30 à Saint-Céré au Théâtre de l’Usine, 18 avenue du dr Roux. La compagnie Kobal’t reprend l’une des comédies de Molière les plus jouées. Thibault Perrenoud, le metteur en scène et Alice Zeniter, la dramaturge, mettent en exergue la complexité des sentiments (l’art de plaire, la jalousie, l’indifférence,…) tout en proposant des aller-retour entre la période contemporaine dans laquelle nous vivons, les iniquités de notre époque et le texte originel écrit par Molière. La pièce dépeint les mésaventures d’Alceste, dont le caractère intransigeant se heurte aux mœurs légères de la société de cour de l’époque où bienséance et médisance sont le pain quotidien. Alceste ne tolère aucune des faiblesses de ses contemporains, bien qu’il n’en soit lui-même pas dépourvu. Il est tombé dans les rets amoureux de la coquette Célimène, riche veuve qui s’amuse à cultiver une société de courtisans autour d’elle. Une pièce dont la dimension morale lui assure son succès depuis des siècles.Tarifs de 10 à 21 euros. Infos au 05.65.38.28.08 et sur theatredelusine-saint-cere.com.

************

DIMANCHE 27 NOVEMBRE

  • Bourse aux jouets/cadeaux/ski de 9h à 18h à Brive, salle du Pont du Buy. L’AFB, Association familiale de Brive, organise pendant ce week-end sa traditionnelle bourse de fin d’année. Entrée libre. Infos au 05.55.24.33.94 et sur  le site associationfamilialedebrive.fr.
  • anaisdelva2016_01Cinéma concert. Les Princesses Dysney à 14h à Brive au cinéma CGR. Anaïs Delva fait chanter des millions de petites filles sur l’air de Libérée, Délivrée extrait du film La Reine des Neiges et réinterprète les plus célèbres chansons des Princesses Disney. Des intemporelles Blanche Neige et La Belle au bois dormant jusqu’aux récentes Raiponce et Rebelle, la chanteuse à la belle crinière rousse réinterprète avec toute sa puissance vocale les plus grands airs de ces princesses éternelles et nous ouvre les portes de son univers pétillant, coloré et féerique.Le concert est filmé depuis la salle mythique du Trianon à Paris le 18 septembre 2016. Durée: 1 heure 30. Tarifs de 4,50 à 9,10 euros. Infos au 0.892.688.588 et sur cgrcinema.fr/brive.
  • tristanetisoldealloperaphoto1Opéra au cinéma. Tristan et Isolde à 16h30 à Brive au cinéma CGR. En direct du théâtre de Rome. Le lyrisme italien au cinéma avec All’opera. Tristan et Isolde reflète au mieux le projet wagnérien de transformer l’opéra en drame musical. Une sublime fresque de l’amour impossible qui symbolise le sommet du romantisme musical allemand. Wagner a mis en œuvre toute son audace harmonique et l’envie de défaire le cadre de la tonalité. Le prélude du premier acte est devenu une pièce orchestrale à part entière, aussi célèbre que prestigieux. « Ce Tristan devient quelque chose de terrible ! C’est d’un tragique inouï ! Cela écrase tout ! », confiait Wagner à sa « muse » Mathilde Wesendonk en avril 1859. Rarement un opéra aura mis autant en scène la vie d’un artiste. Pierre Audi propose une scénographie à la bienséance épurée, quelques fois contrebalancée par une mise en scène imposante tel que les containers marins qui emportent Isolde au pays du roi Marke. Daniele Gatti dirige l’œuvre et se révèle depuis de nombreuses années un wagnérien de premier plan. Durée: 5 heures 20. Tarifs: 19 et 13 euros. Infos au 0.892.688.588 et sur cgrcinema.fr/brive. Également en replay lundi 19 décembre à 14h.
  • laissezThéâtre. Laissez-moi finir ma… à 18h à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Une reprise de et par Robert Birou, Théâtre du Cri, compagnie en résidence à la Grange. L’histoire d’un théâtreux qui s’interroge sur les raisons qui l’ont poussé à monter sur scène. Envie de rire et de faire rire ? Oui. Mais de quoi ? De voir le monde tel qu’il va ? Ou de s’être lui-même perdu en chemin à force de courir plusieurs rêves à la fois ? Un spectacle d’humour où l’autodérision laisse ici et là passer un air de poésie. Une danse des mots sur le fil de la vie. Tarifs de 9 à 5 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr.

************

LES EXPOS A VOIR

  • la-poule-verteLa Farce cachée de la Lune à Brive conjointement à la chapelle Saint-Libéral et au Garage, centre d’art contemporain, avenue Edouard Herriot. A l’origine de cette exposition, il y a des rencontres. Celle, pour commencer, de Christian Cébé, sculpteur installé en Corrèze, avec les œuvres de Jacek Wozniak, artiste d’origine polonaise connu pour les dessins qu’il publie depuis les années 1980 dans le Canard enchaîné. De cette rencontre sont nées des sculptures, petites ou gigantesques, inspirées à Christian Cébé et Leo Amery -artiste travaillant le vitrail à Martel- par des dessins de Wozniak, un art en nourrissant d’autres. Une rencontre entre ces artistes et des lieux de Brive, ensuite. Car c’est un véritable coup de cœur qu’ils ont ressenti pour le Garage et la chapelle Saint-Libéral, deux sites d’expositions temporaires de la Ville présentant des personnalités radicalement différentes mais complémentaires : les murs blancs et les volumes simples et contemporains du Garage contrastent ainsi avec l’architecture religieuse et les murs en pierre de la chapelle, édifice du 15e siècle inscrit au titre des Monuments Historiques. Conçue en deux volets, indépendants mais complémentaires, cette exposition est présentée à la fois au Garage et à la chapelle Saint-Libéral. Suivant un accrochage original, faisant fi des conventions scénographiques habituelles, cette manifestation propose de découvrir les créations artistiques de Wozniak et celles d’autres dessinateurs de presse (Cabu, Cardon, Kerleroux, Gde Adelina, Makina) regroupés au sein du collectif Scorbut ainsi que les sculptures de Christian Cébé et de Leo Amery, véritables réinterprétations artistiques en trois dimensions d’éléments dessinés par Wozniak. Si l’approche se veut ludique, conduisant à regarder l’exposition sous des angles inédits au sein d’une atmosphère joyeusement colorée, plusieurs séries d’œuvres amènent aussi à s’interroger sur les problèmes écologiques et sociaux actuels. Entrée libre. A la chapelle Saint-Libéral, ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h (infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr) et au Garage, ouvert du mardi au samedi de 12h à 18h et dimanche de 15h à 18h (infos au 05.55.88.80.81 et sur garage.brive.fr). Jusqu’au 15 janvier 2017. A voir également trois sculptures de Christian Cébé dans les jardins du musée Labenche.
  • chemins-de-traverseChemins de traverse, clichés d’Arnaud Maitrepierre à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Spontanées, les photographies d’Arnaud Maitrepierre traduisent les émotions qu’une situation ou une ambiance suscite chez lui parce qu’il lui est plus facile de se livrer à travers des images que des mots. Majoritairement réalisés en noir et blanc, ses clichés sont graphiques et résultent d’une composition originale ou de la capture d’une lumière singulière. La série présentée a comme fil conducteur le chemin de fer, élément qui rapproche mais aussi éloigne les êtres… Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 5 février 2017. Lire notre article en cliquant ici.
  • Mise en page 1 (Page 1)La Libellule à Brive aux archives municipales. Dans le cadre de la 35e Foire du Livre de Brive ainsi que du Centenaire 1914-1918. Cette exposition est le récit d’un rêve né de l’imagination du poilu Alfred Coste, au moment où la mort s’apprêtait à l’emporter. A-t-il vraiment eu cette vision ? Nul ne le sait… C’est sa petite-fille [Sophie Séronie-Vivien], l’auteure des textes, qui a choisi de la lui attribuer afin de redonner vie à la passion d’un homme aux aspirations universelles : vivre, créer, aimer… Un homme-racine, un de ces aïeux qui marquent de leur empreinte plusieurs générations. Simultanément, sont également exposées des lettres fictives écrites à la manière d’un soldat de la Grande Guerre par des élèves de CM2 de l’école Jules-Ferry. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et e 13h30 à 17h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Jusqu’au 11 novembre 2016.
  • rue-du-mondeRue du monde, 20 ans à Brive à la médiathèque municipale. La maison d’édition Rue du monde vient fêter ses 20 ans à Brive à l’occasion de la Foire du livre. Alain Serres, auteur et fondateur de Rue du monde, sera présent à Brive, à la médiathèque, au Théâtre et sous la halle Brassens, avec plusieurs grandes signatures de la maison (Laurent Corvaisier, Aurélia Fronty, Pef et Zaü). L’exposition présente 20 grands illustrateurs au travers d’images extraites de leurs albums publiés à Rue du monde depuis 1996. 20 ans d’engagement culturel pour inviter les enfants à s’ouvrir aux autres, aimer la poésie et tenter de comprendre le monde afin d’oser l’imaginer autrement. En 20 ans, 425 livres sont nés, pour tous les âges de l’enfance. Ils donnent des ailes multicolores aux mots liberté et fraternité. Des visites de classes sont proposées aux scolaires (renseignements et inscription auprès du secteur jeunesse de la médiathèque). Entrée libre. Ouvert mardi de 9h30 à 18h, mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 19 novembre 2016.
  • L’Indochine à Brive aindochineu centre Edmond Michelet. Réalisée par l’ONACVG (Office national des anciens combattants et victimes de guerre) et composée de 19 panneaux, cette très instructive exposition permet au visiteur de (re)découvrir l’épopée française en Indochine et les affres d’un conflit, qui divisa les consciences et déchira la communauté nationale. Elle aborde les prémices de la guerre et la présence française en Indochine avec la création de l’Union indochinoise, réunion des protectorats du Cambodge, du Tonkin, de l’Annam et du Laos à la colonie de Cochinchine. Elle éclaire pour chaque année de guerre, du conflit colonial et de sa transformation en un front de la Guerre froide à partir de 1949, jusqu’aux combats acharnés de Diên Biên Phu et aux accords de Genève de juillet 1954. Des panneaux thématiques illustrent des points particuliers : les forces de l’Union française, le Viêtminh, l’opinion française… Des panneaux de mémoire présentent des visages anonymes et rendent hommage aux combattants d’Indochine, qui ont gardé après leur retour la nostalgie d’une terre envoûtante, aux cultures ancestrales, et le souvenir des hommes et des femmes pour lesquels ils se sont battus. Cette exposition est dédiée à ces hommes, militaires français, légionnaires, Africains et Nord-Africains, soldats vietnamiens, cambodgiens et laotiens qui ont servi en Indochine et à tous ceux qui ne sont pas revenus. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h, à partir du 1er octobre, du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 17 décembre 2016.
  • expo_detective-rollmops_bdes_02-copie1Détective Rollmops à Brive au centre socioculturel municipal Jacques Cartier. Venez découvrir les aventures du détective Rollmops. L’exposition présente plusieurs planches dans leur format original (45×60 cm), ainsi que les différentes étapes de création de l’ouvrage, du scénario aux recherches graphiques, en passant par les story-boards, le matériel, etc… Les visiteurs pourront découvrir le travail minutieux que constitue l’élaboration d’une BD réalisée en gravure. Vous serez alors plongé au cœur de l’univers de Rollmops, petit détective à trois yeux au travers de plusieurs activités ludiques et pédagogiques : des gravures issues du jeu de l’oie présent dans les pages centrales l’album, des BDés (ou comment, en lançant 3 dés géants dont chaque face constitue une case de bande dessinée, on obtient aléatoirement une multitude de mini-récits sous forme de strip), le jeu en bois πramide (à partir du cycle 3), un grand jeu de l’oie à utiliser de 2 à 4 joueurs, un kit expo à roulettes qui permettra de découvrir l’exposition de manière ludique. L’accueil des groupes se fait uniquement sur rendez-vous. Entrée libre et gratuite. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h à 12h15 et de 13h30 à 19h. Infos au 05.55.86.34.60. Jusqu’au 18 novembre 2016.
  • Hélène Porée-Breuzard à Brive à la bibliothèque du campus universitaire. Entrée libre. Infos au 05.55.26.06.48. Jusqu’au 30 novembre 2016.
  • memoires partageesMémoires partagées au musée du cloître de Tulle. Une histoire des bals clandestins sous l’Occupation en Corrèze. Dans la mémoire collective, la période de l’Occupation est bien souvent synonyme de combats, de résistances, d’exodes, de pénuries, de tragédies; à Tulle, ville martyre tout particulièrement. Pourtant il y a dans des coins de mémoires des souvenirs heureux, des souvenirs dansants, ceux de bals clandestins, improvisés dans une grange ou une clairière où les jeunes gens se retrouvaient pour danser malgré la guerre. Plus de 70 ans après, il est difficile de trouver des traces de ce phénomène par essence caché. Restent les souvenirs, ceux des jeunes participants ou musiciens d’alors. Des souvenirs ici restitués sous forme de témoignages filmés. Une installation vidéo conçue par Lost In Traditions invite le public à faire resurgir ces bals perdus. Dans ces histoires recueillies, l’accordéon est omniprésent. Parce qu’il est facilement transportable, par sa puissance sonore adaptée à l’extérieur, il est depuis la période de l’entre-deux-guerres et la naissance du répertoire musette, l’instrument à la mode pour danser…Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 13h à 18h. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 30 janvier 2017.
  • affiche_le_richelieu_lightLa maquette du cuirassé le Richelieu à Tulle au Musée des armes. L’exposition présente la maquette du cuirassé le Richelieu réalisée par Paul Mialet, ancien ouvrier de la manufacture d’Armes et donnée par sa famille au Musée des armes. Réalisée entre 1984 et 1990, elle est une reproduction statique au 1/100e de ce navire de guerre, super cuirassé de la Marine nationale française pendant la Seconde Guerre mondiale. Des milliers d’heures de travail à détailler les plans, à usiner la moindre pièce au fond d’un atelier, à assembler, entre passion du travail de précision et savoir-faire. Cette exposition présente également plusieurs maquettes prêtées par le club Maquettes 19. Entrée libre. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h30 (fermé le mardi), ouvert également le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 31 décembre 2016.
  • contour-marielle-genestContour à Tulle à la Cour des arts, rue des Portes Chanac et à la vitrine le Point G. Une exposition de Marielle Genest: “Une ligne, un trait, un mur, une ville… une limite. L’environnement se trouve ainsi fragmenté en permanence. Tout mon travail s’articule autour de cette notion de fragmentation et de limite. La ligne devient alors essentielle dans ma recherche. Je me concentre sur la définition de la perception de l’espace, comme lieu de relations et lieu de tensions entre le vide et le plein. Je travaille sur la forme, le contour, et le support mural avec la volonté de retracer, d’interroger et d’expérimenter cet espace. Dans ma pratique, cela se traduit par des structures simples, proches de l’ossature où je rends les limites visibles, ces points de rencontres, de contacts, en les soulignant par un fil, du ciment, du papier. Ce bord à bord devient une couture, un lien, une suture entre les espaces. ” Du mardi au samedi de 12h à 18h. Entrée libre. Infos au 05.44.40.97.37 et sur lacourdesarts.org. Jusqu’au 3 décembre 2016.
  • Première et Vendange tardive à Meymac au Centre d’art contemporain, abbaye Saint-André. La 22e édition de Première présente les œuvres d’une sélection de diplômés des écoles d’art de Bordeaux, Bourges, Clermont-Ferrand et Limoges. Vendange tardive présente les œuvres des artistes peintres en résidence par binôme l’été dernier à Chamalot-Résidence d’artistes. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 19h (à partir du 23 septembre de 14h à 18h et le matin sur rendez-vous). Entrée: 5 et 4 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Infos au 05.55.95.23.30 et sur cacmeymac.fr. Jusqu’au 15 janvier 2017.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire