L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

LUNDI 31 OCTOBRE 2016

  • halloween-2014-enfants-devant-oliviers_mediumHalloween de 10h à 18h à Varetz aux Jardins de Colette. Lee Parc floral a concocté jusqu’au 2 novembre pour la fête d’Halloween un programme affreusement créatif avec décoration de cucurbitacées, maquillages, des spectacles interactifs Frigo avec la cie Dis bonjour à la dame (le 31 à 14h30 et 16h), un nouveau jeu de piste spécial Halloween pour découvrir le parc en s’amusant, de nouveaux ateliers créatifs… sans oublier le labyrinthe et les jeux géants ! Voilà de quoi occuper toute la famille pendant les vacances de la Toussaint ! Durant toute la durée de l’évènement, le Parc est ouvert de 10h à 18h sans interruption (l’occasion d’apporter son pique-nique pour profiter pleinement de toutes les activités). Tarifs : 8.50 euros adulte, 7 euros en réduit et gratuit pour les moins de 3 ans Infos au 05.55.86.75.35 et sur lesjardinsdecolette.com. Également les 1er et 2 novembre.

************

MERCREDI 2 NOVEMBRE

  • ivan-tsarevitch-et-la-princesse-changeante-de-michel-ocelot_5683377Ciné goûter. Ivan Tsarévitch et la Princesse Changeante à 14h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Un ciné goûter en présence de Michel Ocelot, réalisateur de ce film d’animation. À partir de 6 ans. Tous les soirs, une fille, un garçon et un vieux projectionniste se retrouvent dans un cinéma qui semble abandonné, mais plein de merveilles. Les trois amis inventent, dessinent, se déguisent et s’imaginent les héros de contes merveilleux. Des profondeurs de la terre, aux confins de l’orient, ils rivalisent d’imagination pour incarner princesses et aventuriers : « La Maitresse des Monstres», « L’Ecolier-Sorcier », « Le Mousse et sa Chatte » et « Ivan Tsarévitch et la Princesse Changeante ». Durée: environ 1 heure. Tarifs: 7 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.23.29.01 et sur cinemarex.org.

  • lesnocesdefigaroalloperaOpéra au cinéma. Les Noces de Figaro à 20h à Brive au cinéma CGR. Depuis la Scala de Milan. Pour le 225e anniversaire de la mort de Mozart, La Scala de Milan présente une nouvelle production de Noces de Figaro avec une mise en scène confiée au jeune talent Frederic Wake-Walker (révélation du festival de Glyndebourne en 2014), la direction à l’un des meilleurs chefs d’orchestre du registre Mozart de notre époque, Franz Welser-Möst, et l’une des meilleures sopranos, Diana Damrau pour incarner avec finesse et grâce la comtesse Almaviva. Son nom seul suffit à remplir les sièges. A ses côtés, Carlos Álvarez, en tant que Comte Almaviva, avec sa belle voix sombre et maitrisée. Durée: 3 heures. Tarifs: 19 et 13 euros. Infos au 0.892.688.588 et sur cgrcinema.fr/brive. Également lundi 21 novembre à 14h.

************

JEUDI 3 NOVEMBRE

  • Concert sur le pouce. Les bons tuyaux de 12h30 à 13h15 à Brive, salle d’honneur de l’hôtel de ville. Un duo trompette et orgue avec Frédéric Racine (trompette) et Charles Balayer (orgue). Au programme: Torelli, Haendel, Bach, Boyce, Sweelinck… Ces concerts sont proposés par la Ville de Brive avec l’Ensemble instrumental de Brive dans le cadre de la Politique des temps. Ils offrent ainsi une pause musicale décontractée lors de la pause déjeuner, vous pouvez même apporter votre sandwich. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.15.25. Prochain concert sur le pouce jeudi 17 novembre avec le Trio Zadza (piano, contrebasse, percussions) pour des compositions et improvisations.
  • notre-petite-ville-_-q-bernard-1Théâtre. Notre petite ville à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Une création du Collectif Zavtra en coproduction avec Les Treize arches, à l’occasion de l’ouverture de la Foire du livre. Une ville de province et ses habitants comme postulat. Un lieu théâtral et une troupe comme outils. La pièce Notre petite ville (elle est devenue le grand classique de la dramaturgie américaine) de Thornton Wilder (1897-1975) expose et affirme le « théâtre » comme le point de départ de l’histoire: une troupe s’empare d’un auteur et d’un lieu, pour le faire exister, ici et maintenant. Grover’s Corner pourrait être n’importe quelle petite ville du monde, à n’importe quelle époque. Le collectif Zavtra, implanté à Limoges, existe depuis 2014. Ses 15 membres fondateurs sont tous acteurs, issus de la séquence 7 de l’Académie, Ecole Supérieure Professionnelle de Théâtre du Limousin. Durée: 2 heures. Tarifs: de 20 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • Soirée Les Brivoiseries autour du jazz et du blues à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr. Également le lendemain samedi 12 novembre.
  • sages-comme-des-sauvagesMusiques actuelles. Sages comme des sauvages à 19h à Tulle aux Lendemains qui chantent. Ava Carrère et Ismaël Colombani sont Sages Comme des Sauvages. De l’Île de la Réunion à celle de Cythère, ils récoltent et transforment des chansons et des instruments qu’ils mêlent à leurs propres compositions. Accompagnées de cavaquinho brésilien, bouzouki et defi grec, guitare ou violon, leurs chansons invoquent les trottoirs de Belleville, le tabac des Guaranis, les jeunes de villes ou l’esprit créole. Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • affiche-marie-a-tout-prixComédie. Marié à tout prix à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. S’il veut toucher l’héritage de son grand-père, Antoine doit trouver l’âme soeur et se marier en moins de dix jours. Mission impossible? Pas pour Corinne Monge, l’aide ménagère du grand-père, qui va tout faire, le pire comme le meilleur, pour l’aider à relever le défi ! Une plume acérée, des dialogues percutants servis par des comédiens débordants d’énergie et d’inventivité, voilà la recette de cette comédie délirante. Servie par une mise en scène efficace et rythmée de Philippe Gruz, cette pièce a conquis l’une des plus grandes références du théâtre actuel, Isabelle Mergault qui a accepté d’en être la marraine. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 4 et samedi 5 ainsi que la semaine suivante jeudi 10, vendredi 11 et samedi 12 novembre.
************

VENDREDI 4 NOVEMBRE

foire-livre-pano-1

  • Foire du livre de Brive de 10h à 20h à l’espace Georges Brassens. Une 35e édition, organisée par la Ville de Brive avec le concours de libraires et de nombreux partenaires, et présidée par Daniel Pennac. Grand rendez-vous de la vie littéraire en France, la manifestation accueille pendant un week-end plus de 300 auteurs et près d’une centaine de maisons d’éditions. A quelques jours de la proclamation des grands Prix d’automne, la manifestation reçoit les auteurs de la rentrée littéraire et propose un programme riche de rencontres, de forums et de lectures. Tout le programme et les auteurs présents sur le site foiredulivre.net. Également samedi 5 et dimanche 6 novembre.
  • Conférence. Les mondes extraterrestres et la nouvelle musique des sphères à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une conférence proposée par l’association Utatel et présentée par Sylvie Vauclair, astrophysicienne à l’Institut de recherches en astrophysique et planétologie, professeur émérite à l’Université Paul Sabatier de Toulouse. Il y a vingt ans, la seule étoile connue accompagnée de planètes était… le Soleil. Nous savons maintenant qu’il existe des milliards de planètes en orbite autour des étoiles du ciel. De plus, le Soleil et les étoiles qui lui ressemblent résonnent comme de gigantesques instruments de musique dispersés dans l’espace. Quel est le sens de ces recherches et leurs conséquences sur la pensée humaine? Durée : 2 heures. Tarif : 5 euros, entrée libre pour les adhérents. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.
  • dune Cinéma. Soirée spécialeJodorowsky’ Dune à 20h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. En lien avec la Foire du livre de Brive. Ce documentaire de Franck Pavich raconte la tentative d’adaptation don quichottesque du célèbre roman de science fiction Dune par Alejandro Jodorowsky. Une aventure surréaliste qui a presque conduit le réalisateur à la folie, tant il a mis de son âme dans le projet. Dune de Frank Herbert est à la base l’une des sagas littéraires de science-fiction les plus connues au monde. “Jodo” ne voulait pas simplement faire le plus grand film de tous les temps, une grande fresque de plus de quatre heures: il voulait “changer le monde” en créant une œuvre d’art et révolutionner le monde des effets spéciaux dans une époque où un certain Star Wars n’avait pas encore vu le jour. Le générique aurait fait rêver: Salvador Dalí dans le rôle de l’empereur, Amanda Lear pour le rôle de sa fille (Irulan), son fils dans celui de Paul Atreides, mais aussi Orson Welles, Giger (qui ira ensuite travailler sur Alien), Moebius, le groupe Pink Floyd ou Dan O’Bannon. Le film n’a pas vu le jour, mais l’aventure était belle. Durée du documentaire: 1 heure 25. Gratuit. Infos au 05.55.23.29.01 et sur cinemarex.org.

s_septcollines_faraway

  • g_septcollines_faraway1-1Théâtre marionnettes. Far/Away (Daleko Daleko) à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Dès 8 ans. Far/Away, loin/très loin est une adaptation libre des Cygnes Sauvages d’Andersen et des Six cygnes des Frères Grimm. La troupe russe du Bolshoy Puppet Theatre BTK (une institution à Saint Pétersbourg et bien au-delà des frontières russes) s’empare de ces contes initiatiques avec brio, dans une mise en scène mêlant théâtre (très peu de mots), danse et plusieurs techniques d’ombres et de marionnettes (dont les fameuses Kokoshka, marionnettes dont la tête est celle de l’acteur). Difficile de prédire l’issue de ce conte, tant les épreuves traversées par Élisa et ses six frères semblent constituer le coeur du voyage. Onirisme et poésie, le théâtre physique du BTK nous emporte « loin/très loin » dans un imaginaire puissant. Un spectacle accessible à tous, où l’on se laisse subjuguer par la puissance de cette épopée fantastique venue de Russie. Durée: 1 heure. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.
  • la-comedie-marie-a-tout-prixComédie. Marié à tout prix à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. S’il veut toucher l’héritage de son grand-père, Antoine doit trouver l’âme soeur et se marier en moins de dix jours. Mission impossible? Pas pour Corinne Monge, l’aide ménagère du grand-père, qui va tout faire, le pire comme le meilleur, pour l’aider à relever le défi ! Une plume acérée, des dialogues percutants servis par des comédiens débordants d’énergie et d’inventivité, voilà la recette de cette comédie délirante. Servie par une mise en scène efficace et rythmée de Philippe Gruz, cette pièce a conquis l’une des plus grandes références du théâtre actuel, Isabelle Mergault qui a accepté d’en être la marraine. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 5 ainsi que la semaine suivante jeudi 10, vendredi 11 et samedi 12 novembre.
  • ci1Théâtre. Chantiers interdits à 21h au Théâtre de La Chélidoine à Lestrade (Saint-Angel). Sur un texte de Ricardo Montserrat, avec la Cie Sens Ascensionnels, coproduction Les Tréteaux de France, centre dramatique national
    et le Théâtre de la poudrerie à Sevran. Période de Noël, tout près de Dunkerque, à cinq heures du matin, dans le camping proche du gigantesque chantier qui emploie plus de trois mille ouvriers dont six cents travailleurs détachés, Henri reçoit un appel de son employeur : on lui interdit d’aller travailler. Un ministre vient visiter le chantier. Il faut cacher les détachés. Et s’il n’avait pas reçu ce coup de fil, et qu’il faisait faire lui-même la visite au ministre? Après la représentation, suivra un débat sur les travailleurs détachés et le dumping social, en présence du metteur en scène. Tarifs: 15 et 11 euros. Infos au 05.55.72.55.84 et sur lachelidoine.fr.
************

SAMEDI 5 NOVEMBRE

foire-pano-2

  • Foire du livre de Brive de 9h à 20h à l’espace Georges Brassens. Une 35e édition, organisée par la Ville de Brive avec le concours de libraires et de nombreux partenaires, et présidée par Daniel Pennac. Grand rendez-vous de la vie littéraire en France, la manifestation accueille pendant un week-end plus de 300 auteurs et près d’une centaine de maisons d’éditions. A quelques jours de la proclamation des grands Prix d’automne, la manifestation reçoit les auteurs de la rentrée littéraire et propose un programme riche de rencontres, de forums et de lectures. Tout le programme et les auteurs présents sur le site foiredulivre.net. Également dimanche 6 novembre.
  • reparer-les-vivantsCinéma. Soirée spéciale. Réparer les vivants à 20h30 à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. En présence de la réalisatrice Katell Quillévér et en lien avec la Foire du livre de Brive. Un film avec Tahar Rahim, Emmanuelle Seigner, Anne Dorval. Tout commence au petit jour dans une mer déchaînée avec trois jeunes surfeurs. Quelques heures plus tard, sur le chemin du retour, c’est l’accident. Désormais suspendue aux machines dans un hôpital du Havre, la vie de Simon n’est plus qu’un leurre. Au même moment, à Paris, une femme attend la greffe providentielle qui pourra prolonger sa vie. Réparer les vivants fut d’abord un livre de Maylis de Kerangal, publié en 2014 et couronné d’une cohorte de prix mérités. Un livre qui a inspiré plusieurs pièces de théâtre. La réalisatrice de Suzanne s’empare donc de ces 24 heures de la vie d’un cœur de 19 ans, celui d’un jeune accidenté de la route qui va être transplanté comme le reste de ses organes aux quatre coins de la France. La cinéaste réussit ici le mariage complexe et a priori impossible entre la description au scalpel de ces situations quotidiennes et de vraies envolées lyriques et romanesques. Comme cette route qui devient océan et cette vague qui s’abat au moment de l’accident de ce jeune surfeur de 19 ans. Son film fait audacieusement cohabiter l’onirique et le concret, la beauté de l’espoir et la dureté du quotidien. Le tout avec une douceur inouïe. Durée du film: 1 heure 43. Tarifs: 3,50 à 7 euros. Infos au 05.55.23.29.01 et sur cinemarex.org.

  • 20ansSpectacle. Ils s’aiment depuis 20 ans à 20h30 à Brive à l’Espace des Trois Provinces. Avec Muriel Robin et Pierre Palmade. En 2016, Michèle Laroque et Pierre Palmade fête les 20 ans de leur couple sur scène. Une occasion unique de se réunir une dernière fois pour interpréter une sélection de sketches de leurs trois spectacles : Ils s’aiment, Ils se sont aimés et Ils se re-aiment. Il n’était pas envisageable de fêter cet événement sans la participation, en tant que comédienne cette fois, de Muriel Robin, déjà co-auteur et metteur en scène de Ils s’aiment et Ils se sont aimés et de ce spectacle anniversaire exceptionnel ! aura lieu le spectacle de Muriel Robin et Pierre Palmade. Billetterie au SIJ, Carrefour, Cultura, Géant, Office du Tourisme de Brive ou sur Fnac.com et Ticketmaster.fr. Tarifs: 49€, 41€ (scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi).

  • Soirée Blues etc à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • affiche-marie-a-tout-prixComédie. Marié à tout prix à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. S’il veut toucher l’héritage de son grand-père, Antoine doit trouver l’âme soeur et se marier en moins de dix jours. Mission impossible? Pas pour Corinne Monge, l’aide ménagère du grand-père, qui va tout faire, le pire comme le meilleur, pour l’aider à relever le défi ! Une plume acérée, des dialogues percutants servis par des comédiens débordants d’énergie et d’inventivité, voilà la recette de cette comédie délirante. Servie par une mise en scène efficace et rythmée de Philippe Gruz, cette pièce a conquis l’une des plus grandes références du théâtre actuel, Isabelle Mergault qui a accepté d’en être la marraine. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également la semaine suivante jeudi 10, vendredi 11 et samedi 12 novembre.
  • Théâtre. Qui commande ici ? à 21h au Théâtre de La Chélidoine à Estrade, Saint-Angel. De Ricardo Montserrat avec la avec la Cie Sens Ascensionnels, coproduction Les Tréteaux de France, centre dramatique national et le Théâtre de la poudrerie à Sevran. La Redoute, une institution. Son catalogue, une bible. qui-commande-ici-photo-olivier-pasquiersUn millier de pages, des milliers d’images, femmes élégantes, beaux messieurs, garçons délurés et jeunes filles blasées, et de quoi remplir mille et une chambres, salons, jardins, greniers. C’est Noël avant l’heure, le printemps en hiver,et c’est déjà l’été. L’important n’est pas d’acheter mais de rêver, page après page, à la vie qu’il nous propose. Puis, on commande ! Avec les mots de Catarina Logue, tout à la fois cliente, vendeuse, emballeuse… se dessine aussi l’envers du papier glacé et les conflits de La Redoute à l’heure de l’économie mondialisée.Tarifs: 15 et 11 euros. Infos au 05.55.72.55.84 et sur lachelidoine.fr.
  • lou-tavanoJazz sextet. Lou Tavano à 20h30 à Saint-Céré au Théâtre de l’Usine, 18 avenue du dr Roux. Nouvelle sensation du jazz vocal dont le nom bruit sur la scène parisienne, Lou Tavano publie, à l’orée de la trentaine, son premier album, For You, un opus qui ne passera pas moins inaperçu que la flamboyante chevelure rousse qui lui sert parfois d’effigie. For You, ce titre, comme tous les autres, a plusieurs significations, malgré son apparente univocité. Il s’adresse à tous et à un en particulier. A tous, car le chant de cette jeune artiste, même s’il puise profondément son inspiration dans un espace intérieur, est d’abord dirigé vers les autres et la nécessité existentielle de se présenter à un public. À un, car il est le fruit d’une collaboration déjà longue, avec le pianiste Alexey Asantcheeff, qui est à ses côtés à la ville comme à la scène. Il est l’auteur de la plupart des mélodies au répertoire de cet album. Entourée d’une équipe de jeunes talents de la capitale avec qui elle a poli ce répertoire jusque dans ses infimes détails, insufflant la couleur et le souffle du jazz dans des chansons souvent écrites à quatre mains, Lou Tavano révèle un talent hors norme et un univers où les mots ont autant de poids que les notes. Tarifs de 5 à 21 euros. Infos au 05.65.38.28.08 et sur theatredelusine-saint-cere.com.

************

DIMANCHE 6 NOVEMBRE

foire-pano-3

  • Foire du livre de Brive de 9h à 18h à l’espace Georges Brassens. Une 35e édition, organisée par la Ville de Brive avec le concours de libraires et de nombreux partenaires, et présidée par Daniel Pennac. Grand rendez-vous de la vie littéraire en France, la manifestation accueille pendant un week-end plus de 300 auteurs et près d’une centaine de maisons d’éditions. A quelques jours de la proclamation des grands Prix d’automne, la manifestation reçoit les auteurs de la rentrée littéraire et propose un programme riche de rencontres, de forums et de lectures. Tout le programme et les auteurs présents sur le site foiredulivre.net.
  • affiche-honore-4Cinéma. M. Honoré à 11h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. En lien avec la Foire du livre de Brive. Baptiste Drapeau, étudiant à la Femis, a réalisé un documentaire sur le travail et la personnalité du dessinateur Honoré, tué dans l’attentat à Charlie Hebdo. On y voit le travail du dessinateur filmé avec malice, les interventions d’Hélène, sa fille, qui sera d’ailleurs présente pour la projection. Apparaît également Catherine Meurisse, collègue de travail du géant des Batignolles mais aussi bonne copine pleine d’affection. Le libraire favori du dessinateur, Hervé, témoigne du quotidien d’Honoré, toujours l’œil à l’affût, curieux, avide de contacts. Et les rebus succèdent aux dessins politiques, les planches énigmatiques suivent des scènes gentiment érotiques. Baptiste Drapeau a représenté le dessinateur sous forme de fragments animés. C’est lui, Baptiste, qui a aussi réalisé ces caricatures bon enfant. L’émotion, du coup, affleure. Durée du documentaire: 47 min. Séance gratuite. Infos au 05.55.23.29.01 et sur cinemarex.org.

  • clair-ruisseauCinéma ballet Bolchoï. Le clair ruisseau à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. En direct du Bolchoï. Alexeï Ratmansky en appelle à la force de la partition de Chostakovitch pour mettre au point un chef d’œuvre unique de par son humour vaudeville, ses danseurs travestis (ne pas manquer Ruslan Skvortsov en Sylphe !) et ses personnages hauts en couleur ! La troupe moscovite assume à la perfection un spectacle plein de vie, d’humour et d’autodérision. L’histoire: lors du festival des moissons d’une ferme collective, la visite d’une troupe de danse réunit une ballerine et Zina, une amie d’enfance. Afin de donner une leçon à l’infidèle mari de Zina, la ballerine et son mari le danseur échangent leur rôle pour la soirée… Durée: 2 heures 30. Tarifs: 17 et 23 euros, abonnement pour 5 places à 89 euros. Infos au 05.55.23.29.01 et sur cinemarex.org.
  • Vide-coffres à jouets de 8h à 18h à Malemort, salle polyvalente (derrière la mairie). Le comité des fêtes de Malemort organise son premier vide-coffres à jouets. Une journée dédiée aux jouets pour les petits et les grands, collectionneurs ou curieux. Emplacement: 2 euros le mètre. Infos et inscriptions au 06.89.68.14.67.
  • lhomme-de-pailleThéâtre. L’homme de paille à 17h à Saint-Céré au Théâtre de l’Usine, 18 avenue du dr Roux. Une pièce méconnue de Feydeau suivie d’un épilogue écrit par Benjamin Moreau: “Feydeau écrit cette pièce à 23 ans. Un texte de jeunesse, longtemps inédit, et qui donne un éclairage fort sur un des ressorts de son œuvre. La mécanique de Feydeau mise à part, c’est plutôt quelque chose du fond de l’œuvre qui apparait ici : l’homme y éteint sa féminité. (…) Bien sûr et en premier lieu le paysage politique comme toile de fond, bien sûr l’avarice, l’avidité, la cupidité… Les vices moraux comme horizon. Mais avant tout l’ambivalence continuelle des sexes. L’homme vacille dans sa posture virile. Tout paraît possible, tout devient possible : on assiste à un carnaval. Aucun n’est à sauver : c’est la tragédie sous le masque de grimace. À cette courte pièce invraisemblable nous donnons une suite opératique. Il n’y a que le chant, ce pays limitrophe de la parole, pour porter un final au plus juste et à la hauteur de ce carnaval. L’opérette bien sûr, qui fait écho au comique troupier de Dranem. Apothéose de l’absurde pas si absurde, écho d’un autrefois qui sait nous retrouver… Un théâtre musical à trois voix voyant la Citoyenne Marie revenir peupler la scène.” Tarifs de 5 à 12 euros. Infos au 05.65.38.28.08 et sur theatredelusine-saint-cere.com. Également mercredi 9 novembre à 14h et jeudi 10 novembre à 20h30.

************

LES EXPOS A VOIR

  • chemins-de-traverseChemins de traverse, clichés d’Arnaud Maitrepierre à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. A partir du 4 novembre. Spontanées, les photographies d’Arnaud Maitrepierre traduisent les émotions qu’une situation ou une ambiance suscite chez lui parce qu’il lui est plus facile de se livrer à travers des images que des mots. Majoritairement réalisés en noir et blanc, ses clichés sont graphiques et résultent d’une composition originale ou de la capture d’une lumière singulière. La série présentée a comme fil conducteur le chemin de fer, élément qui rapproche mais aussi éloigne les êtres… Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 18 mai 2015. Jusqu’au 5 février 2017.
  • la-poule-verteLa Farce cachée de la Lune à Brive conjointement à la chapelle Saint-Libéral et au Garage, centre d’art contemporain, avenue Edouard Herriot. A l’origine de cette exposition, il y a des rencontres. Celle, pour commencer, de Christian Cébé, sculpteur installé en Corrèze, avec les œuvres de Jacek Wozniak, artiste d’origine polonaise connu pour les dessins qu’il publie depuis les années 1980 dans le Canard enchaîné. De cette rencontre sont nées des sculptures, petites ou gigantesques, inspirées à Christian Cébé et Leo Amery -artiste travaillant le vitrail à Martel- par des dessins de Wozniak, un art en nourrissant d’autres. Une rencontre entre ces artistes et des lieux de Brive, ensuite. Car c’est un véritable coup de cœur qu’ils ont ressenti pour le Garage et la chapelle Saint-Libéral, deux sites d’expositions temporaires de la Ville présentant des personnalités radicalement différentes mais complémentaires : les murs blancs et les volumes simples et contemporains du Garage contrastent ainsi avec l’architecture religieuse et les murs en pierre de la chapelle, édifice du 15e siècle inscrit au titre des Monuments Historiques. Conçue en deux volets, indépendants mais complémentaires, cette exposition est présentée à la fois au Garage et à la chapelle Saint-Libéral. Suivant un accrochage original, faisant fi des conventions scénographiques habituelles, cette manifestation propose de découvrir les créations artistiques de Wozniak et celles d’autres dessinateurs de presse (Cabu, Cardon, Kerleroux, Gde Adelina, Makina) regroupés au sein du collectif Scorbut ainsi que les sculptures de Christian Cébé et de Leo Amery, véritables réinterprétations artistiques en trois dimensions d’éléments dessinés par Wozniak. Si l’approche se veut ludique, conduisant à regarder l’exposition sous des angles inédits au sein d’une atmosphère joyeusement colorée, plusieurs séries d’œuvres amènent aussi à s’interroger sur les problèmes écologiques et sociaux actuels. Entrée libre. A la chapelle Saint-Libéral, ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h (infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr) et au Garage, ouvert du mardi au samedi de 12h à 18h et dimanche de 15h à 18h (infos au 05.55.88.80.81 et sur garage.brive.fr). Jusqu’au 15 janvier 2017. A voir également trois sculptures de Christian Cébé dans les jardins du musée Labenche.
  • Mise en page 1 (Page 1)La Libellule à Brive aux archives municipales. Dans le cadre de la 35e Foire du Livre de Brive ainsi que du Centenaire 1914-1918. Cette exposition est le récit d’un rêve né de l’imagination du poilu Alfred Coste, au moment où la mort s’apprêtait à l’emporter. A-t-il vraiment eu cette vision ? Nul ne le sait… C’est sa petite-fille [Sophie Séronie-Vivien], l’auteure des textes, qui a choisi de la lui attribuer afin de redonner vie à la passion d’un homme aux aspirations universelles : vivre, créer, aimer… Un homme-racine, un de ces aïeux qui marquent de leur empreinte plusieurs générations. Simultanément, sont également exposées des lettres fictives écrites à la manière d’un soldat de la Grande Guerre par des élèves de CM2 de l’école Jules-Ferry. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et e 13h30 à 17h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Jusqu’au 11 novembre 2016.
  • rue-du-mondeRue du monde, 20 ans à Brive à la médiathèque municipale. La maison d’édition Rue du monde vient fêter ses 20 ans à Brive à l’occasion de la Foire du livre. Alain Serres, auteur et fondateur de Rue du monde, sera présent à Brive, à la médiathèque, au Théâtre et sous la halle Brassens, avec plusieurs grandes signatures de la maison (Laurent Corvaisier, Aurélia Fronty, Pef et Zaü). L’exposition présente 20 grands illustrateurs au travers d’images extraites de leurs albums publiés à Rue du monde depuis 1996. 20 ans d’engagement culturel pour inviter les enfants à s’ouvrir aux autres, aimer la poésie et tenter de comprendre le monde afin d’oser l’imaginer autrement. En 20 ans, 425 livres sont nés, pour tous les âges de l’enfance. Ils donnent des ailes multicolores aux mots liberté et fraternité. Des visites de classes sont proposées aux scolaires (renseignements et inscription auprès du secteur jeunesse de la médiathèque). Entrée libre. Ouvert mardi de 9h30 à 18h, mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 19 novembre 2016.
  • L’Indochine à Brive aindochineu centre Edmond Michelet. Réalisée par l’ONACVG (Office national des anciens combattants et victimes de guerre) et composée de 19 panneaux, cette très instructive exposition permet au visiteur de (re)découvrir l’épopée française en Indochine et les affres d’un conflit, qui divisa les consciences et déchira la communauté nationale. Elle aborde les prémices de la guerre et la présence française en Indochine avec la création de l’Union indochinoise, réunion des protectorats du Cambodge, du Tonkin, de l’Annam et du Laos à la colonie de Cochinchine. Elle éclaire pour chaque année de guerre, du conflit colonial et de sa transformation en un front de la Guerre froide à partir de 1949, jusqu’aux combats acharnés de Diên Biên Phu et aux accords de Genève de juillet 1954. Des panneaux thématiques illustrent des points particuliers : les forces de l’Union française, le Viêtminh, l’opinion française… Des panneaux de mémoire présentent des visages anonymes et rendent hommage aux combattants d’Indochine, qui ont gardé après leur retour la nostalgie d’une terre envoûtante, aux cultures ancestrales, et le souvenir des hommes et des femmes pour lesquels ils se sont battus. Cette exposition est dédiée à ces hommes, militaires français, légionnaires, Africains et Nord-Africains, soldats vietnamiens, cambodgiens et laotiens qui ont servi en Indochine et à tous ceux qui ne sont pas revenus. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h, à partir du 1er octobre, du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 17 décembre 2016.
  • diana-harisisLa femme, l’itinéraire de la conscience à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Une exposition de peintures en partenariat avec l’association ProArt. Des œuvres de Sylvie Warusfel, Diana Harisis, Yana Dupuy, Luc Lanier. “Le rôle de la femme a changé au cours de l’épopée humaine. Pendant longtemps il est resté presque identique. Cependant, les événements brusques et l’accélération du développement technologique surtout au 20ème siècle ont contribué à modifier le rôle traditionnel de la femme. Il y a déjà 100 ans que ces changements se sont accélérés (en Europe du moins). Les femmes et les hommes sont égaux mais différents. Maintenant c’est à la femme de choisir sa propre place dans la société. Comment voient elles leur vie familiale, professionnelle et affective? Comprendre ses propres besoins et envies reste un vrai défi face au conditionnement qu’exerce toute société humaine.” Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. . Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 4 novembre 2016.
  • expo_detective-rollmops_bdes_02-copie1Détective Rollmops à Brive au centre socioculturel municipal Jacques Cartier. Venez découvrir les aventures du détective Rollmops. L’exposition présente plusieurs planches dans leur format original (45×60 cm), ainsi que les différentes étapes de création de l’ouvrage, du scénario aux recherches graphiques, en passant par les story-boards, le matériel, etc… Les visiteurs pourront découvrir le travail minutieux que constitue l’élaboration d’une BD réalisée en gravure. Vous serez alors plongé au cœur de l’univers de Rollmops, petit détective à trois yeux  au travers de plusieurs activités ludiques et pédagogiques : des gravures issues du jeu de l’oie présent dans les pages centrales l’album, des BDés (ou comment, en lançant 3 dés géants dont chaque face constitue une case de bande dessinée, on obtient aléatoirement une multitude de mini-récits sous forme de strip), le jeu en bois πramide (à partir du cycle 3), un grand jeu de l’oie à utiliser de 2 à 4 joueurs, un kit expo à roulettes qui permettra de découvrir l’exposition de manière ludique. L’accueil des groupes se fait uniquement sur rendez-vous. Entrée libre et gratuite. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h à 12h15 et de 13h30 à 19h. Infos au 05.55.86.34.60. Jusqu’au 18 novembre 2016.
  • memoires partageesMémoires partagées au musée du cloître de Tulle. Une histoire des bals clandestins sous l’Occupation en Corrèze. Dans la mémoire collective, la période de l’Occupation est bien souvent synonyme de combats, de résistances, d’exodes, de pénuries, de tragédies; à Tulle, ville martyre tout particulièrement. Pourtant il y a dans des coins de mémoires des souvenirs heureux, des souvenirs dansants, ceux de bals clandestins, improvisés dans une grange ou une clairière où les jeunes gens se retrouvaient pour danser malgré la guerre. Plus de 70 ans après, il est difficile de trouver des traces de ce phénomène par essence caché. Restent les souvenirs, ceux des jeunes participants ou musiciens d’alors. Des souvenirs ici restitués sous forme de témoignages filmés. Une installation vidéo conçue par Lost In Traditions invite le public à faire resurgir ces bals perdus. Dans ces histoires recueillies, l’accordéon est omniprésent. Parce qu’il est facilement transportable, par sa puissance sonore adaptée à l’extérieur, il est depuis la période de l’entre-deux-guerres et la naissance du répertoire musette, l’instrument à la mode pour danser…Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 13h à 18h. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 30 janvier 2017.
  • affiche_le_richelieu_lightLa maquette du cuirassé le Richelieu à Tulle au Musée des armes. L’exposition présente la maquette du cuirassé le Richelieu réalisée par Paul Mialet, ancien ouvrier de la manufacture d’Armes et donnée par sa famille au Musée des armes. Réalisée entre 1984 et 1990, elle est une reproduction statique au 1/100e de ce navire de guerre, super cuirassé de la Marine nationale française pendant la Seconde Guerre mondiale. Des milliers d’heures de travail à détailler les plans, à usiner la moindre pièce au fond d’un atelier, à assembler, entre passion du travail de précision et savoir-faire. Cette exposition présente également plusieurs maquettes prêtées par le club Maquettes 19. Entrée libre. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h30 (fermé le mardi), ouvert également le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 31 décembre 2016.
  • contour-marielle-genestContour à Tulle à la Cour des arts, rue des Portes Chanac et à la vitrine le Point G. A partir du samedi 5 novembre avec vernissage à 12h. Une exposition de Marielle Genest: “Une ligne, un trait, un mur, une ville… une limite. L’environnement se trouve ainsi fragmenté en permanence. Tout mon travail s’articule autour de cette notion de fragmentation et de limite. La ligne devient alors essentielle dans ma recherche. Je me concentre sur la définition de la perception de l’espace, comme lieu de relations et lieu de tensions entre le vide et le plein. Je travaille sur la forme, le contour, et le support mural avec la volonté de retracer, d’interroger et d’expérimenter cet espace. Dans ma pratique, cela se traduit par des structures simples, proches de l’ossature où je rends les limites visibles, ces points de rencontres, de contacts, en les soulignant par un fil, du ciment, du papier. Ce bord à bord devient une couture, un lien, une suture entre les espaces. ” Du mardi au samedi de 12h à 18h. Entrée libre. Infos au 05.44.40.97.37 et sur lacourdesarts.org. Jusqu’au 3 décembre 2016.
  • Première et Vendange tardive à Meymac au Centre d’art contemporain, abbaye Saint-André. La 22e édition de Première présente les œuvres d’une sélection de diplômés des écoles d’art de Bordeaux, Bourges, Clermont-Ferrand et Limoges. Vendange tardive présente les œuvres des artistes peintres en résidence par binôme l’été dernier à Chamalot-Résidence d’artistes. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 19h (à partir du 23 septembre de 14h à 18h et le matin sur rendez-vous). Entrée: 5 et 4 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Infos au 05.55.95.23.30 et sur cacmeymac.fr. Jusqu’au 15 janvier 2017.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire