L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

LUNDI 24 OCTOBRE 2016

  • affiche-com-halloween_visionneuseHalloween de 10h à 18h à Varetz aux Jardins de Colette. Du 24 octobre au 2 novembre, les Jardins de Colette ont concocté 10 jours d’animations pour la fête d’Halloween. Un programme affreusement créatif avec décoration de cucurbitacées, maquillages, des spectacles interactifs Frigo avec la cie Dis bonjour à la dame (les 26 à 15h, 29 et 30 à 15h30 et 31 à 14h30 et 16h), un nouveau jeu de piste spécial Halloween pour découvrir le parc en s’amusant, de nouveaux ateliers créatifs… sans oublier le labyrinthe et les jeux géants ! Voilà de quoi occuper toute la famille pendant les vacances de la Toussaint ! Durant toute la durée de l’évènement, le Parc est ouvert de 10h à 18h sans interruption (l’occasion d’apporter son pique-nique pour profiter pleinement de toutes les activités). Tarifs : 8.50 euros adulte, 7 euros en réduit et gratuit pour les moins de 3 ans Infos au 05.55.86.75.35 et sur lesjardinsdecolette.com. Également jusqu’au 2 novembre.

************

MERCREDI 26 OCTOBRE 2016

  • promenons-nous-avec-les-petits-loupsCiné goûter déguisé spécial Halloween. Promenons-nous avec les petits loups à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Tous les enfants sont invités à se métamorphoser en un personnage de leur choix. Un cadeau sera offert aux trois meilleurs déguisements. Frissons garantis. Le film proposé à cette occasion Promenons-nous avec les petits loups, est un film d’animation français de 44 min visible à partir de 3 ans. Le grand méchant loup est-il vraiment si grand et si méchant ? Avez-vous déjà entendu l’histoire du loup-danseur ou celle du papa-loup ? Au programme, six contes animés, plein d’humour et de surprises pour découvrir le loup sous toutes ses facettes… De quoi chasser la peur du loup. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 7 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.23.29.01 et sur cinemarex.org.

************

JEUDI 27 OCTOBRE

theangelcy_web-01

  • visuel_o_les_choeurs_2016Musiques actuelles. The Angelcy à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. En partenariat avec l’association Elisabeth My Dear dans le cadre du Festival Ô les Chœurs qui fête ses 20 ans. The Angelcy n’est pas une agence d’anges mais un groupe de folk à la sauce Beirut originaire de Tel Aviv mené par le musicien bohème israëlien Ratem Bar. Ce guitariste chanteur formé à l’école de la manche et des voyages, a fini par se fixer dans son Israël natal pour fonder un groupe, sans renoncer à ses idéaux de liberté, d’amour, et de paix, qu’il diffuse largement à chacun de ses concerts, toujours joués à guichets fermés. Clarinette, alto, contrebasse et deux batteries enrichissent de couleurs son folk-blues acoustique procurant une expressivité et une sensibilité rare, à la croisée de Beirut et Asaf Avidan. Ancrées dans l’histoire du pays, les chansons pacifistes comme My Baby Boy, romantiques comme Giant Heart ou dramatiques (Maya’ s Valse), ont trouvé un écho puissant, devenant de véritables hymnes à la tolérance et des tubes planétaires. Tarif: 5 euros. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • celibataireComédie. Célibataire mais je me soigne à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Après Dans la peau d’une Bombe, Manuel Montero présente sa nouvelle comédie, en tournant en dérision notre quête de l’âme sœur et les usages de la séduction. L’humour est parfois grinçant, mais toujours bon enfant. Jean-Patrick Podeballe, célibataire gentil mais un peu niais de 35 ans, cherche l’âme sœur mais ne sait vraiment pas comment s’y prendre avec les femmes. Fort heureusement le grand patron est miséricordieux et envoi l’ange Oliver pour aider le pauvre homme dans sa quête du grand amour. Mais Oliver n’est pas tout à fait un ange comme les autres. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 28 et samedi 29 octobre.
************

VENDREDI 28 OCTOBRE

  • Animation jeux de 14h30 à 19h à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. Pour fêter sa première année d’existence, la librairie indépendante propose deux jours d’animation en partenariat avec l’École des loisirs. Infos au et sur labaignoiredarchimede.com. Également le lendemain samedi 29 octobre.
  • Dîner duo jazz à 20h à Brive au restaurant A l’Assiette, route de Bordeaux. Chaque dernier vendredi du mois, le restaurant organise des dîners-spectacles. Ce mois-ci: un duo de jazz voix et piano. Réservation conseillée au 06.18.52.85.82 ou 05.55.86.18.95.
  • Soirée surprise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • celibataireComédie. Célibataire mais je me soigne à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Après Dans la peau d’une Bombe, Manuel Montero présente sa nouvelle comédie, en tournant en dérision notre quête de l’âme sœur et les usages de la séduction. L’humour est parfois grinçant, mais toujours bon enfant. Jean-Patrick Podeballe, célibataire gentil mais un peu niais de 35 ans, cherche l’âme sœur mais ne sait vraiment pas comment s’y prendre avec les femmes. Fort heureusement le grand patron est miséricordieux et envoi l’ange Oliver pour aider le pauvre homme dans sa quête du grand amour. Mais Oliver n’est pas tout à fait un ange comme les autres. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 29 octobre.
************

SAMEDI 29 OCTOBRE

  • Animation jeux de 14h30 à 19h à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. Pour fêter sa première année d’existence, la librairie indépendante propose deux jours d’animation en partenariat avec l’École des loisirs. Infos au et sur labaignoiredarchimede.com.
  • franck-foire-du-livre-1panoConférence et dédicace. “Du 36 Quai des Orfèvres au 9 avenue de Paris à Brive” à partir de 14h30 à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. Avec Claude Cances et Franck Klarczyk, deux auteurs, policiers de leur état. Claude Cancès a passé 35 ans au 36 quai des Orfèvres. Entré comme officier de police, il a fait ses premiers pas à La Brigade Mondaine. Il terminera sa carrière comme Inspecteur général de la police nationale à l’IGPN, après avoir été notamment durant 3 ans patron du 36. Dans ses livres, il raconte l’histoire et les histoires de cette grande maison. Frank Klarczyk est depuis plus de 20 ans un “policier de la rue”: d’abord en région parisienne, puis dans le Pas de Calais et aujourd’hui à Brive. Il utilise sa profession comme source d’inspiration pour entraîner le lecteur dans des enquêtes rythmées qui plongent dans le monde de la Police. Infos au 05.55.92.17.53.
  • Scène ouverte aux jeunes talents à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Spectacles. J’écris comme on se venge à 20h30 à Sarlat au centre culturel, salle Paul Eluard. Avec la cie Les Arts Oseursjcris-comme-on-se-venge_christine-royer_v1_632x421. D’après les textes de Magyd Cherfi, Livret de famille et La Trempe, Éditions Actes Sud. Partenariat Festival du Conte en Périgord Noir, le Lébérou. Un petit garçon né dans les cités toulousaines a grandi. 
Il est devenu un homme, sorti du quartier aux forceps mais toujours hanté par les siens, par leurs baisers et leurs claques, leurs bleus de travail et leur manque de mot, leur amour immense… Avec rugosité et poésie, il nous livre une autre histoire de la République. 
Le peintre et la comédienne passent tour à tour d’une incarnation de la famille Cherfi à de vrais moments de performances, mêlant textes et peinture. Tout public à partir de 12 ans. Tarifs: 15 et 10 euros. Infos et billetterie au 05.53.31.09.49 et sur sarlat-centreculturel.fr.
  • celibataireComédie. Célibataire mais je me soigne à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Après Dans la peau d’une Bombe, Manuel Montero présente sa nouvelle comédie, en tournant en dérision notre quête de l’âme sœur et les usages de la séduction. L’humour est parfois grinçant, mais toujours bon enfant. Jean-Patrick Podeballe, célibataire gentil mais un peu niais de 35 ans, cherche l’âme sœur mais ne sait vraiment pas comment s’y prendre avec les femmes. Fort heureusement le grand patron est miséricordieux et envoi l’ange Oliver pour aider le pauvre homme dans sa quête du grand amour. Mais Oliver n’est pas tout à fait un ange comme les autres. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

LES EXPOS A VOIR

  • la-poule-verteLa Farce cachée de la Lune à Brive conjointement à la chapelle Saint-Libéral et au Garage, centre d’art contemporain, avenue Edouard Herriot. A l’origine de cette exposition, il y a des rencontres. Celle, pour commencer, de Christian Cébé, sculpteur installé en Corrèze, avec les œuvres de Jacek Wozniak, artiste d’origine polonaise connu pour les dessins qu’il publie depuis les années 1980 dans le Canard enchaîné. De cette rencontre sont nées des sculptures, petites ou gigantesques, inspirées à Christian Cébé et Leo Amery -artiste travaillant le vitrail à Martel- par des dessins de Wozniak, un art en nourrissant d’autres. Une rencontre entre ces artistes et des lieux de Brive, ensuite. Car c’est un véritable coup de cœur qu’ils ont ressenti pour le Garage et la chapelle Saint-Libéral, deux sites d’expositions temporaires de la Ville présentant des personnalités radicalement différentes mais complémentaires : les murs blancs et les volumes simples et contemporains du Garage contrastent ainsi avec l’architecture religieuse et les murs en pierre de la chapelle, édifice du 15e siècle inscrit au titre des Monuments Historiques. Conçue en deux volets, indépendants mais complémentaires, cette exposition est présentée à la fois au Garage et à la chapelle Saint-Libéral. Suivant un accrochage original, faisant fi des conventions scénographiques habituelles, cette manifestation propose de découvrir les créations artistiques de Wozniak et celles d’autres dessinateurs de presse (Cabu, Cardon, Kerleroux, Gde Adelina, Makina) regroupés au sein du collectif Scorbut ainsi que les sculptures de Christian Cébé et de Leo Amery, véritables réinterprétations artistiques en trois dimensions d’éléments dessinés par Wozniak. Si l’approche se veut ludique, conduisant à regarder l’exposition sous des angles inédits au sein d’une atmosphère joyeusement colorée, plusieurs séries d’œuvres amènent aussi à s’interroger sur les problèmes écologiques et sociaux actuels. Entrée libre. A la chapelle Saint-Libéral, ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h (infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr) et au Garage, ouvert du mardi au samedi de 12h à 18h et dimanche de 15h à 18h (infos au 05.55.88.80.81 et sur garage.brive.fr). Jusqu’au 15 janvier 2017. A voir également trois sculptures de Christian Cébé dans les jardins du musée Labenche.
  • Mise en page 1 (Page 1)La Libellule à Brive aux archives municipales. Dans le cadre de la 35e Foire du Livre de Brive ainsi que du Centenaire 1914-1918. Cette exposition est le récit d’un rêve né de l’imagination du poilu Alfred Coste, au moment où la mort s’apprêtait à l’emporter. A-t-il vraiment eu cette vision ? Nul ne le sait… C’est sa petite-fille [Sophie Séronie-Vivien], l’auteure des textes, qui a choisi de la lui attribuer afin de redonner vie à la passion d’un homme aux aspirations universelles : vivre, créer, aimer… Un homme-racine, un de ces aïeux qui marquent de leur empreinte plusieurs générations. Simultanément, sont également exposées des lettres fictives écrites à la manière d’un soldat de la Grande Guerre par des élèves de CM2 de l’école Jules-Ferry. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et e 13h30 à 17h. Entrée libre. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Jusqu’au 11 novembre 2016.
  • rue-du-mondeRue du monde, 20 ans à Brive à la médiathèque municipale. A partir du 25 octobre. La maison d’édition Rue du monde vient fêter ses 20 ans à Brive à l’occasion de la Foire du livre. Alain Serres, auteur et fondateur de Rue du monde, sera présent à Brive, à la médiathèque, au Théâtre et sous la halle Brassens, avec plusieurs grandes signatures de la maison (Laurent Corvaisier, Aurélia Fronty, Pef et Zaü). L’exposition présente 20 grands illustrateurs au travers d’images extraites de leurs albums publiés à Rue du monde depuis 1996. 20 ans d’engagement culturel pour inviter les enfants à s’ouvrir aux autres, aimer la poésie et tenter de comprendre le monde afin d’oser l’imaginer autrement. En 20 ans, 425 livres sont nés, pour tous les âges de l’enfance. Ils donnent des ailes multicolores aux mots liberté et fraternité. Des visites de classes sont proposées aux scolaires (renseignements et inscription auprès du secteur jeunesse de la médiathèque). Entrée libre. Ouvert mardi de 9h30 à 18h, mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 19 novembre 2016.
  • L’Indochine à Brive aindochineu centre Edmond Michelet. Réalisée par l’ONACVG (Office national des anciens combattants et victimes de guerre) et composée de 19 panneaux, cette très instructive exposition permet au visiteur de (re)découvrir l’épopée française en Indochine et les affres d’un conflit, qui divisa les consciences et déchira la communauté nationale. Elle aborde les prémices de la guerre et la présence française en Indochine avec la création de l’Union indochinoise, réunion des protectorats du Cambodge, du Tonkin, de l’Annam et du Laos à la colonie de Cochinchine. Elle éclaire pour chaque année de guerre, du conflit colonial et de sa transformation en un front de la Guerre froide à partir de 1949, jusqu’aux combats acharnés de Diên Biên Phu et aux accords de Genève de juillet 1954. Des panneaux thématiques illustrent des points particuliers : les forces de l’Union française, le Viêtminh, l’opinion française… Des panneaux de mémoire présentent des visages anonymes et rendent hommage aux combattants d’Indochine, qui ont gardé après leur retour la nostalgie d’une terre envoûtante, aux cultures ancestrales, et le souvenir des hommes et des femmes pour lesquels ils se sont battus. Cette exposition est dédiée à ces hommes, militaires français, légionnaires, Africains et Nord-Africains, soldats vietnamiens, cambodgiens et laotiens qui ont servi en Indochine et à tous ceux qui ne sont pas revenus. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h, à partir du 1er octobre, du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 17 décembre 2016.
  • Vingtissimo à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. 20 ans d’échanges d’art Brive-Lauf. L’exposition présente les créations de l’association du Cercle des peintres de Lauf, ville de Bavière avec laquelle Brive est jumelée. Fondée en 1989 et présentant des objectifs similaires aux Peintres du Pays de Brive, cette association participe activement à la vie culturelle de Lauf et promeut le travail de ses adhérents par des expositions tant individuelles que collectives, en Allemagne et à l’étranger. Le temps de l’exposition Vingtissimo, le musée Labenche propose de venir à la rencontre d’une quinzaine d’entre eux, au fil d’une sélection de créations variées, révélatrices de l’éclectisme des personnalités artistiques de la ville jumelle. Cette manifestation est réalisée avec le concours de l’État (ministère de la culture et de la communication – direction régionale des affaires culturelles Nouvelle-Aquitaine). Entrée libre. Ouverte du lundi au samedi de 12h à 18h, dimanche de 15h à 18h, fermée le mardi. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 30 octobre 201
  • diana-harisisLa femme, l’itinéraire de la conscience à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Une exposition de peintures en partenariat avec l’association ProArt. Des œuvres de Sylvie Warusfel, Diana Harisis, Yana Dupuy, Luc Lanier. “Le rôle de la femme a changé au cours de l’épopée humaine. Pendant longtemps il est resté presque identique. Cependant, les événements brusques et l’accélération du développement technologique surtout au 20ème siècle ont contribué à modifier le rôle traditionnel de la femme. Il y a déjà 100 ans que ces changements se sont accélérés (en Europe du moins). Les femmes et les hommes sont égaux mais différents. Maintenant c’est à la femme de choisir sa propre place dans la société. Comment voient elles leur vie familiale, professionnelle et affective? Comprendre ses propres besoins et envies reste un vrai défi face au conditionnement qu’exerce toute société humaine.” Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. . Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 4 novembre 2016.
  • expo_detective-rollmops_bdes_02-copie1Détective Rollmops à Brive au centre socioculturel municipal Jacques Cartier. A partir du 24 octobre. Venez découvrir les aventures du détective Rollmops. L’exposition présente plusieurs planches dans leur format original (45×60 cm), ainsi que les différentes étapes de création de l’ouvrage, du scénario aux recherches graphiques, en passant par les story-boards, le matériel, etc… Les visiteurs pourront découvrir le travail minutieux que constitue l’élaboration d’une BD réalisée en gravure. couverture_08_exeVous serez alors plongé au cœur de l’univers de Rollmops, petit détective à trois yeux  au travers de plusieurs activités ludiques et pédagogiques : des gravures issues du jeu de l’oie présent dans les pages centrales l’album, des BDés (ou comment, en lançant 3 dés géants dont chaque face constitue une case de bande dessinée, on obtient aléatoirement une multitude de mini-récits sous forme de strip), le jeu en bois πramide (à partir du cycle 3), un grand jeu de l’oie à utiliser de 2 à 4 joueurs, un kit expo à roulettes qui permettra de découvrir l’exposition de manière ludique. L’accueil des groupes se fait uniquement sur rendez-vous. Entrée libre et gratuite. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h à 12h15 et de 13h30 à 19h. Infos au 05.55.86.34.60. Jusqu’au 18 novembre 2016.
  • ecritureL’Écriture à Brive à la bibliothèque du campus universitaire. A partir du samedi 1er octobre. Des œuvres d’Elizabeth Nicaise sur le thème de l’écriture. Née en 1952 dans les Ardennes, cette artiste peintre et plasticienne a fait des études classiques puis artistiques à Namur, en Belgique. En France depuis 1977, elle consacre son temps à la création. Du signe à l’écriture, et des taches aux paysages imaginaires, elle use de la plume, du calame et du pinceau. En septembre 2006, elle obtient le Prix de la Ville de Montauban. Revenue en Corrèze en 2014, elle met en pratique son expérience en matière de recyclage et de récupération du papier vierge, mais aussi du bois et du carton. “Mon procédé de fabrication tend à n’utiliser qu’une toute petite quantité d’eau, si précieuse, pas de colle, pas de produit chimique;je me sens dans l’obligation de faire cette démarche de non-pollution, qui a de plus le mérite d’enrichir mon travail et mes recherches.” Ouverte du lundi au jeudi de 8h30 à 18h30, vendredi de 8h30 à 17h et samedi de 11h à 18h. Entrée libre. Infos au 05.55.26.06.48. Jusqu’au 29 octobre 2016.
  • memoires partageesMémoires partagées au musée du cloître de Tulle. Une histoire des bals clandestins sous l’Occupation en Corrèze. Dans la mémoire collective, la période de l’Occupation est bien souvent synonyme de combats, de résistances, d’exodes, de pénuries, de tragédies; à Tulle, ville martyre tout particulièrement. Pourtant il y a dans des coins de mémoires des souvenirs heureux, des souvenirs dansants, ceux de bals clandestins, improvisés dans une grange ou une clairière où les jeunes gens se retrouvaient pour danser malgré la guerre. Plus de 70 ans après, il est difficile de trouver des traces de ce phénomène par essence caché. Restent les souvenirs, ceux des jeunes participants ou musiciens d’alors. Des souvenirs ici restitués sous forme de témoignages filmés. Une installation vidéo conçue par Lost In Traditions invite le public à faire resurgir ces bals perdus. Dans ces histoires recueillies, l’accordéon est omniprésent. Parce qu’il est facilement transportable, par sa puissance sonore adaptée à l’extérieur, il est depuis la période de l’entre-deux-guerres et la naissance du répertoire musette, l’instrument à la mode pour danser…Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 13h à 18h. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’au 30 janvier 2017.
  • affiche_le_richelieu_lightLa maquette du cuirassé le Richelieu à Tulle au Musée des armes. L’exposition présente la maquette du cuirassé le Richelieu réalisée par Paul Mialet, ancien ouvrier de la manufacture d’Armes et donnée par sa famille au Musée des armes. Réalisée entre 1984 et 1990, elle est une reproduction statique au 1/100e de ce navire de guerre, super cuirassé de la Marine nationale française pendant la Seconde Guerre mondiale. Des milliers d’heures de travail à détailler les plans, à usiner la moindre pièce au fond d’un atelier, à assembler, entre passion du travail de précision et savoir-faire. Cette exposition présente également plusieurs maquettes prêtées par le club Maquettes 19. Entrée libre. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h30 (fermé le mardi), ouvert également le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 31 décembre 2016.
  • cour-des-artsRacines à Tulle à la Cour des arts, rue des Portes Chanac. Des œuvres de 23 artistes composent cette exposition proposée par Itinéraires-art contemporain, une association basée à Paris et constituée de 50 artistes adhérents de toutes les régions de France. Marquée par son engagement dans le monde et dans l’art d’aujourd’hui, et par son ouverture à des tendances multiples, loin des écoles, des chapelles et des clubs fermés, Itinéraires est un pôle de découvertes sans cesse renouvelées et un véritable groupe qui affirme ses choix artistiques, avec le souci d’allier cohérence et qualité. Du mardi au samedi de 12h à 18h. Entrée libre. Infos au 05.44.40.97.37 et sur lacourdesarts.org. Jusqu’au 29 octobre 2016.
  • RTEmagicC_expo_verre2.jpgLes couleurs du verre à Sédières. Une sélection de plus de 80 œuvres, créées de 1900 à 2016, issue des collections du Musée des arts décoratifs. Le verre est un matériau fabriqué par l’homme depuis l’Antiquité à partir de silice (SiO2), généralement sous forme de sable très pur, et d’autres éléments minéraux, le tout étant fondu à haute température puis mis en forme. L’exposition a pour ambition de faire découvrir l’incroyable variété des propositions que les créateurs, artistes, artisans ou designers, ont développé au cours du 20e siècle et continuent à mettre en œuvre. Tarif: 4 euros, 2 en réduit et gratuit pour les moins de 11 ans. Billet commun Sédières/musée du Président Chirac à Sarran à 6 euros, 3 en réduit et gratuit pour les moins de 11 ans. Infos eu et sur sedieres.fr. Jusqu’au 30 octobre 2016.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire