L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

LUNDI 11 MARS 2019

  • Atelier Autour des images de 14h30 à 16h à Brive à la ludothèque municipale, allée Latreille à Gaubre. Un atelier destiné au public porteur de handicap. Gratuit sur inscription. Infos au 05.55.87.16.23 et sur mediatheque.brive.fr.

************

MARDI 12 MARS

  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé chaque mardi par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Également les 19 et 26 mars.

  • Théâtre. Le jeu de l’amour et du hasard à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Avec l’Atelier Théâtre actuel-Catherine Hiegel. Servie par une distribution éblouissante – Laure Calamy, récompensée par le Molière de la comédienne pour ce rôle, et  Vincent Dedienne dans les rôles des valets Lisette et Arlequin, Clotilde Hesme et Nicolas Maury dans ceux des maîtres Sylvia et Dorante, Alain Pralon qui joue le père de Sylvia, et Cyrille Thouvenin, son frère –, la mise en scène de Catherine Hiegel révèle avec limpidité la modernité du Jeu de l’amour et du hasard. Un jeu des apparences entre deux jeunes promis au mariage qui, afin d’observer l’autre, empruntent l’habit de leur domestique. Au terme de détours habilement négociés, chacun sera instruit et pourra reprendre sa place – non sans quelque amertume du côté des serviteurs, car derrière les jeux de séduction et l’observation du sentiment amoureux et de ses méandres, Marivaux ne néglige pas les problèmes de classe. Une comédie au goût amer qui rend un bel hommage à l’esprit et à la langue de son auteur et à laquelle Catherine Hiegel, sans en oublier la part comique, ajoute un soupçon de drame. Durée: 1 heure 50. Tarifs: de 28 à 18 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr. Également le lendemain mercredi 13 mars à 19h au théâtre de Brive.

************

MERCREDI 13 MARS

Thursday 30th April 2015.<br /> Kiddies College Preschool,<br /> Cnr Collingwood and Lower Main Road,<br /> Observatory, Cape Town,<br /> Western Cape,<br /> South Africa.<br /> MAGNET THEATRE PRESENTS EKHAYA 2015!<br /> Magnet Theatre presents their beautifully colourful production Ekhaya (Home) for kids during a performance in their improvised space in a classroom at the Kiddies College Preschool in Observatory, Cape Town, Western Cape, South Africa on Thursday 30th April 2015.<br /> PICTURE: MARK WESSELS. 30/04/2015.<br /> +27 (0)21 551 5527.<br /> +27 (0)78 222 8777.<br /> atomic7@mweb.co.za<br /> www.markwesselsphoto.com

  • Théâtre. Ekhaya à 17h à Brive au Théâtre municipal. Ekhaya signifie maison en isiXhosa (l’une des langues vernaculaires de l’Afrique du Sud). Originaire du Cap en Afrique du Sud, le Magnet Theatre déploie depuis une trentaine d’années un théâtre vivant et intelligent, musical et visuel. Connue et reconnue pour ses créations, la compagnie s’attache aussi à la formation des nouvelles générations d’artistes sud-africains. Avec ce spectacle porté par quatre jeunes interprètes, la maison, lieu important de l’enfance  par la sécurité qu’elle représente, mais aussi parce qu’elle symbolise le monde et l’endroit où l’on apprend à se connaître et à connaître l’autre, est évoquée. Un sujet essentiel et grave, joué avec énergie et simplicité, telle une comédie musicale chantée dans un décor fait de simples cartons. Ce spectacle réjouissant et attachant est une plongée heureuse dans la culture sud-africaine. Par le jeu et le chant, les comédiens invitent les spectateurs dans leur univers. Et même dans leur langue, puisque quelques mots d’anglais parsèment le spectacle. . Durée: 45 minutes. Tarif unique à 5 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr. Également samedi 16 à 11h au théâtre de Tulle.
  • Théâtre. Le jeu de l’amour et du hasard à 19h à Brive au Théâtre municipal. Avec l’Atelier Théâtre actuel-Catherine Hiegel. Servie par une distribution éblouissante – Laure Calamy, récompensée par le Molière de la comédienne pour ce rôle, et  Vincent Dedienne dans les rôles des valets Lisette et Arlequin, Clotilde Hesme et Nicolas Maury dans ceux des maîtres Sylvia et Dorante, Alain Pralon qui joue le père de Sylvia, et Cyrille Thouvenin, son frère –, la mise en scène de Catherine Hiegel révèle avec limpidité la modernité du Jeu de l’amour et du hasard. Un jeu des apparences entre deux jeunes promis au mariage qui, afin d’observer l’autre, empruntent l’habit de leur domestique. Au terme de détours habilement négociés, chacun sera instruit et pourra reprendre sa place – non sans quelque amertume du côté des serviteurs, car derrière les jeux de séduction et l’observation du sentiment amoureux et de ses méandres, Marivaux ne néglige pas les problèmes de classe. Une comédie au goût amer qui rend un bel hommage à l’esprit et à la langue de son auteur et à laquelle Catherine Hiegel, sans en oublier la part comique, ajoute un soupçon de drame. Durée: 1 heure 50. Tarifs: de 28 à 18 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.

************

JEUDI 14 MARS

  • Ciné-débat. Les cuisiniers de Treignac à 18h30 à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Une projection organisée par les 1ères SPVL du lycée Bahuet autour du documentaire de Sophie Bensadou. Chaque année, le lycée hôtelier de Treignac en Corrèze accueille entre 20 et 30 nationalités différentes de jeunes migrants mineurs et isolés, en quête du CAP cuisine … Ils ont choisi cette formation, souvent un peu au hasard, pour obtenir un diplôme, sésame indispensable pour une éventuelle régularisation et un permis de séjour une fois passée leur majorité. Un français balbutiant, des habitudes culinaires et des représentations culturelles éloignées des nôtres… pour Maurice, Abdou, Sidaly, Riju et les autres, adolescents déracinés, il faut faire un sacré chemin avant de se laisser aller au plaisir des sens, du partage et du goût. Avec les élèves de 1ère et 2ème année et aussi les anciens, le film rend compte du parcours de reconstruction de ces jeunes. Il est aussi le récit d’une savoureuse rencontre entre ces jeunes d’ailleurs avec la cuisine française et leur cheffe. Un débat et un pot suivront. Durée du film: 52 min. Tarifs: 5,50 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.
  • Soirée musiques du monde à 21h à Brive au Stadium café bowling, 6 avenue Léo Lagrange. Une soirée organisée par l’association Brive Jazz & Co, avec en première partie le groupe latino Los Musiqueros de los Rueves, un quartet de guitares et voix au répertoire puisé dans les grands standards latino sud américain et espagnol. En seconde partie une ambiance Nouvelle-Orléans avec le Quintet du trompettiste Mike Summers, grand spécialiste du courant Mainstream et adepte du cornettiste Ruby Braff et du trompettiste Warren Vaché. Entrée: 20 euros avec une consommation offerte. Réservations au 06.85.67.72.81 ou au 06.14.91.45.56. brivejazz@yahoo.com.
  • Comédie. Un jour mon prince viendra ou pas à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. “Penny a 30 ans et vient de se faire larguer par son prince charmant, le jour de son anniversaire. Maintenant y en a marre, c’est décidé : elle fait le vœu de ne plus jamais rencontrer aucun homme et de finir sa vie seule, tranquille, peinarde, sans plus aucune hormone mâle autour d’elle. Mais, c’était sans compter sur Fred, son meilleur ami, garçon plein de surprises et d’idées toutes plus originales les unes que les autres, qui, lui, par contre, est plus que jamais décidé à reprendre la vie amoureuse de Penny en main, et de ne pas la laisser croupir dans un coin. Il décide de lui trouver chaussure à son pied, et de l’inscrire sur un site de rencontre… Il va lui faire la plus folle et la plus imprévue des rencontres…” Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 15 et samedi 16 mars.
************

VENDREDI 15 MARS

  • Concert sur le pouce. Accordez-moi de 12h30 à 13h15 à Brive, salle d’honneur de l’hôtel de ville. Une fois n’est pas coutume, rendez-vous un vendredi pour cette nouvelle saison de concerts (les autres auront bien lieu un jeudi). Ce premier rendez-vous offre une création mêlant clown et accordéon sur une musique de Claude Nougaro. Avec Isabelle Machado (comédienne), Frédéric Valy (accordéon) et Mylène Lormier (mise en scène). Ces concerts sont proposés par la Ville de Brive avec l’Ensemble instrumental de Brive dans le cadre de la Politique des temps. Ils offrent ainsi une pause musicale décontractée lors de la pause déjeuner, vous pouvez même apporter votre sandwich. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.15.25. Prochain concert sur le pouce jeudi 28 mars avec le Trio Ebony pour un Concert romantisme allemand.
  • Conférence. Des troubadours au 21e siècle à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une conférence proposée par l’association Utatel et présentée par l’écrivain Jean-Guy Soumy, auteur du roman Un baiser, rien de plus (Robert Laffont, 2018) et Gérard Gonfroy, universitaire. À l’heure où # metoo nous a contraints à remettre en cause les rapports entre les sexes, est-il encore possible de vivre un “amour courtois”?  Gérard Gonfroy exposera ce qu’était la fin amor des troubadours, qui a fondé pour des siècles le sentiment amoureux en Occident; Jean-Guy Soumy expliquera le projet et les choix qui ont inspiré son roman et tous les deux débattront des difficultés et des réussites de la transposition moderne. Durée : 2 heures. Tarif : 5 euros, entrée libre pour les adhérents. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.
  • Théâtre. Olympe de Gouges, j’ai dit! à 20h30 à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. 1789, trois femmes enfermées. Demain, elles seront guillotinées. Comme Olympe de Gouges, née Marie Gouze, cette femme décapitée pendant la Révolution pour avoir écrit la déclaration des droits de la femme. Ces trois personnages Laurie, Hélène et Emilie souillées par les hommes, salies par l’injuste injustice, fatiguées par leurs combats, sont belle et bien prise au piège…. Condamnées à mourir demain. Malgré leurs différences, enchaînées par les mêmes causes, ces trois femmes vont mener leurs combats et s’engager sur la route de la liberté avec une seule arme: la parole. Un texte engagé, émouvant, déconcertant et troublant de Giancarlo Ciarapica. Cette œuvre doit faire vibrer l’homme et la femme par sa force.
 Rédigés il y a 200 ans, ces droits sont toujours d’actualité, mais sont-ils bien respectés? Durée: 1 heure. Entrée: 12 et 10 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr. Également samedi 16 mars à 20h30.
  • Ciné-débat. Wardi à 20h30 à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. La projection, en présence du compositeur de la musique du film Nathanaël Bergese, est organisé par l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture Corrèze (l’ACAT est une ONG chrétienne de défense des droits de l’homme qui lutte contre la torture, contre la peine de mort et pour la protection des victimes partout dans le monde, sans distinction éthique, idéologique ou religieuse). L’histoire: Beyrouth, Liban, aujourd’hui. Wardi, jeune palestinienne de onze ans, vit dans le camp de réfugiés avec Sidi, son arrière-grand-père, chassé de son village en 1948. Elle craint qu’il ait perdu l’espoir de retourner un jour dans son ancienne maison en Galilée. Comment chaque membre de la famille peut-il aider Wardi à renouer avec cet espoir? Durée du film: 1 heure 20. Tarifs: 3,50 à 7 euros. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.

  • Théâtre. Mourir pour un moulin à vent à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Avec la compagnie La Carpe et la compagnie du Moulin à paroles. En 1920 un meurtre a été commis au pied du moulin de Gignac, et a donné lieu à un procès aux Assises de Cahors. À partir des témoignages recueillis par Robert Vayssié dans les minutes du Tribunal de grande instance de Cahors, Jacqueline Leclère a créé et mis en scène cette pièce de théâtre qui relate les débats. Ce travail théâtral s’inspire donc de faits historiques, mais de nombreux éléments ont été transposés ou inventés, notamment les traits de caractère des personnages qui sont de pure fiction. L’objectif a été de donner un esprit plutôt ludique à cette représentation, malgré la gravité des événements, dans le but de vous divertir et de réfléchir à ce qu’étaient nos institutions judiciaires de 1920 quand le droit de vote n’était réservé qu’aux seuls hommes ayant du “bien”. Tarifs de 9 et 5 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange-brive.com.
  • Soirée musique à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Concert. Steve Mickael à partir de 22h à Brive au bar L’Essentiel, 70 rue Marcelin-Roche. Un concert rock, pop, americana. Infos et réservations au 06.22.94.32.74.
  • Comédie. Un jour mon prince viendra ou pas à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. “Penny a 30 ans et vient de se faire larguer par son prince charmant, le jour de son anniversaire. Maintenant y en a marre, c’est décidé : elle fait le voeu de ne plus jamais rencontrer aucun homme et de finir sa vie seule, tranquille, peinarde, sans plus aucune hormone mâle autour d’elle. Mais, c’était sans compter sur Fred, son meilleur ami, garçon plein de surprises et d’idées toutes plus originales les unes que les autres, qui, lui, par contre, est plus que jamais décidé à reprendre la vie amoureuse de Penny en main, et de ne pas la laisser croupir dans un coin. Il décide de lui trouver chaussure à son pied, et de l’inscrire sur un site de rencontre… Il va lui faire la plus folle et la plus imprévue des rencontres…” Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 16 mars.
************

SAMEDI 16 MARS

  • Dédicace. Georges Bertrand de 10h à 18h à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. Georges Bertrand dédicacera  son Dictionnaire des mots français venant de l’arabe, du turc et du persan. Infos au 05.55.92.17.53.
  • Printemps des poètes à partir de 14h30 à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. Paule-Marie Duquesnoy, poétesse et éditrice fête le Printemps des poètes au côté de son invité Laurent Albarracin, poète et éditeur également. Échange, lectures… Infos au 05.55.23.93.67 et sur labaignoiredarchimede.com.
  • Ateliers calligraphie à 15h et 16h15 à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. À 15h, atelier pour les 9 à 16 ans et à 16h15 pour les adultes. Attention, le nombre de places est limité. Inscription de 5 euros, matériel fourni. Infos au 05.55.23.93.67 et sur labaignoiredarchimede.com.
  • Dédicace BD avec Julien Maffre à partir de 15h à Brive à la librairie Bulles de papier, 21 rue Farro. Julien Maffre , auteur d’un des westerns les plus original et un des plus beaux succès de ces
    dernières années, Stern dont le tome 3 vient de paraître. Infos au 05.55.87.14.42 et sur bullesdepapier.com.
  • Conférence sur l’estime de soi à 11h à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. Ave Émeline Bouygues, auteur de 100 idées pour comprendre et préserver l’estime de soi (éditions Tom Pousse). Infos au 05.55.92.17.53.
  • Wednesday 29th April 2015.<br /> The Chinese Martial Arts Centre,<br /> Observatory, Cape Town,<br /> Western Cape,<br /> South Africa.<br /> MAGNET THEATRE PRESENTS IKHAYA 2015!<br /> Magnet Theatre presents their beautifully colourful production iKhaya (Home) for kids during a rehearsal performance in their improvised space at The Chinese Martial Arts Centre in Observatory, Cape Town, Western Cape, South Africa on Wednesday 29th April 2015.<br /> PICTURE: MARK WESSELS. 29/04/2015.<br /> +27 (0)21 551 5527.<br /> +27 (0)78 222 8777.<br /> atomic7@mweb.co.za<br /> www.markwesselsphoto.comThéâtre. Ekhaya à 11h à Tulle au Théâtre. Ekhaya signifie maison en isiXhosa (l’une des langues vernaculaires de l’Afrique du Sud). Originaire du Cap en Afrique du Sud, le Magnet Theatre déploie depuis une trentaine d’années un théâtre vivant et intelligent, musical et visuel. Connue et reconnue pour ses créations, la compagnie s’attache aussi à la formation des nouvelles générations d’artistes sud-africains. Avec ce spectacle porté par quatre jeunes interprètes, la maison, lieu important de l’enfance  par la sécurité qu’elle représente, mais aussi parce qu’elle symbolise le monde et l’endroit où l’on apprend à se connaître et à connaître l’autre, est évoquée. Un sujet essentiel et grave, joué avec énergie et simplicité, telle une comédie musicale chantée dans un décor fait de simples cartons. Ce spectacle réjouissant et attachant est une plongée heureuse dans la culture sud-africaine. Par le jeu et le chant, les comédiens invitent les spectateurs dans leur univers. Et même dans leur langue, puisque quelques mots d’anglais parsèment le spectacle. . Durée: 45 minutes. Tarif unique à 5 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.
  • Café tricot à 14h à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Un moment convivial et l’occasion de faire de nouvelles rencontres autour du tricot et de la couture, c’est tendance et ça a lieu chaque 3e samedi du mois. Un ouvrage, un café, un échange… il n’y a pas d’âge pour venir monter les mailles à l’endroit à l’envers. L’idée, favoriser les échanges entre les générations et cultiver du lien social. Chacune apporte l’ouvrage qui lui plaît, ou n’apporte rien, passe simplement boire un café, échanger… Jusqu’à 18h. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Conférence. La route des canons en Périgord à 16h à Brive, au musée Labenche. Une conférence de Pierre Chouzenoux proposée par l’association Arts et liens. Entrée libre. Infos au 05.55.24.34.00 ou sur lesartsetliens.free.fr.
  • Fête du court métrage. Drôles de bêtes à 16h30 à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Événement national, la Fête du court métrage expose la magie du court au plus grand nombre. Brive ville ambassadrice propose cette projection ludique de dessins animés. Avec goûter et animation surprise. À partir de 3 ans. Durée: 1 heure 30. Entrée gratuite. Réservation conseillée. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Scène ouverte aux slameuses et slameurs à partir de 17h à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. Belle initiative de la librairie qui offre un espace d’expression aux slameurs. Alors avis aux amateurs, à ceux qui aiment les mots et les déclamer. Les inscriptions gratuites. Dans le cadre du Printemps des poètes. Infos au 05.55.23.93.67 et sur labaignoiredarchimede.com.
  • Concert d’enfants avec Pavel Sporcl à 17h à Brive au théâtre municipal. Belle initiative en faveur d’éveil de la jeunesse à la musique et au chant menée par le Festival de la Vézère et la scène nationale l’Empreinte. En amont du concert programmé à 20h30, des enfants interpréteront aux côtés des artistes La Liste de Schindler, Pirate des Caraïbes et L’Ode à la joie. Infos au 05.55.23.25.09.
  • Concert jazz à 18h30 à Brive, à l’auditorium Francis Poulenc. Avec L’Éphémère Big-Band et le Big-Band du conservatoire de Tulle. Un sympathique moment qui rassemble des élèves des conservatoires de Brive, Tulle et Périgueux. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.
  • Musique. Pavel Sporcl & The Gipsy Way à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Pavel Šporcl est considéré comme le plus grand talent de la jeune génération des violonistes tchèques : « Un talent qui naît une fois tous les siècles », affirme la critique. Formé à l’Académie de musique et des arts de Prague, il poursuit ses études à la Juillaiard School de New York. Lauréat d’importants concours, il collabore avec de nombreux orchestres en France et à l’étranger, jouant sous la direction de chefs prestigieux. Suite à un concert en Slovaquie, il constitue l’ensemble Gipsy Way pour rendre hommage à la musique traditionnelle tsigane. Pavel Šporcl dira qu’il lui a fallu beaucoup travailler pour s’en approprier la virtuosité. Aujourd’hui, il est considéré comme l’un des leurs. Les musiciens de l’ensemble Gipsy Way tirent le meilleur de leurs instruments : la contrebasse, l’alto et le cymbalum, cet instrument inoubliable et indispensable à la musique tsigane. Pavel Šporcl et son ensemble Gipsy Way ont déjà donné des dizaines de concerts en Europe et en Russie. Ils ont enregistré deux disques, Gipsy Way et Gipsy Fire, chez Supraphon. Un concert programmé par la scène nationale en partenariat avec le Festival de la Vézère. Durée: 1 heure 15. Tarifs: de 21 à 7 euros. Infos au 05.55.22.15.22 et sur le site sn-lempreinte.fr.

  • Théâtre. Olympe de Gouges, j’ai dit! à 20h30 à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. 1789, trois femmes enfermées. Demain, elles seront guillotinées. Comme Olympe de Gouges, née Marie Gouze, cette femme décapitée pendant la Révolution pour avoir écrit la déclaration des droits de la femme. Ces trois personnages Laurie, Hélène et Emilie souillées par les hommes, salies par l’injuste injustice, fatiguées par leurs combats, sont belle et bien prise au piège…. Condamnées à mourir demain. Malgré leurs différences, enchaînées par les mêmes causes, ces trois femmes vont mener leurs combats et s’engager sur la route de la liberté avec une seule arme: la parole. Un texte engagé, émouvant, déconcertant et troublant de Giancarlo Ciarapica. Cette œuvre doit faire vibrer l’homme et la femme par sa force.
 Rédigés il y a 200 ans, ces droits sont toujours d’actualité, mais sont-ils bien respectés? Durée: 1 heure. Entrée: 12 et 10 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr.
  • Soirée musique à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Concert. Black raddich à partir de 22h à Brive au bar L’Essentiel, 70 rue Marcelin-Roche. Un duo jazzi. Infos et réservations au 06.22.94.32.74.

  • Musiques actuelles. The Legendary Tigerman + Bigger + Round Stones à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. Pour son sixième opus, Misfit, The Legendary Tigerman a écrit et composé lors d’un road-trip entre Los Angeles et la Death Valley. A la fois épique et étrange, un nouveau son rock’n’roll. Bercés à la British Beat Sixties de leurs aînés, les 5 musiciens de Bigger s’immiscent avec autant d’aisance dans la mélancolie et la noirceur de Nick Cave ou Anna Calvi que dans les arcs-en-ciel mélodiques des Beatles. Leurs influences ne suffisent pourtant pas à étouffer leur singularité, taillant un rock sombre que seuls des refrains étrangement lumineux viennent éclairer. Possédé par les mots, le corps désarticulé de Kevin s’anime, et impose son intrigante présence, hypnotique. Le groupe cultive son art de la scène entre envolées pop et noirceur rock, et nous livre un set d’une réelle intensité, privilégiant les mélodies et les harmonies vocales. Round Stones explore les horizons folk et rock, de l’acoustique à l’électrique, de l’onirique au gros son qui tâche au fond du garage. Une batterie, une gratte, du chant. Tarif: 12,50 euros en location. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.

  • Comédie. Un jour mon prince viendra ou pas à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. “Penny a 30 ans et vient de se faire larguer par son prince charmant, le jour de son anniversaire. Maintenant y en a marre, c’est décidé : elle fait le voeu de ne plus jamais rencontrer aucun homme et de finir sa vie seule, tranquille, peinarde, sans plus aucune hormone mâle autour d’elle. Mais, c’était sans compter sur Fred, son meilleur ami, garçon plein de surprises et d’idées toutes plus originales les unes que les autres, qui, lui, par contre, est plus que jamais décidé à reprendre la vie amoureuse de Penny en main, et de ne pas la laisser croupir dans un coin. Il décide de lui trouver chaussure à son pied, et de l’inscrire sur un site de rencontre… Il va lui faire la plus folle et la plus imprévue des rencontres…” Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

LES EXPOS À VOIR

  • Florian Eymann à Brive à la chapelle Saint-Libéral. Une exposition des œuvres de Florian Eyman, artiste autodidacte internationalement connu, proposée en partenariat avec Maecene Arts. “Les visages, les expressions, les marques du temps sont déconstruits et réinterprétés avec une attention toute particulière. La forme et le fond se confondent, libérés des influences académiques dont souvent se passe l’autodidacte”, e)xlique Laurent Cadeau, président de Maecene Arts. “La matière exalte les sensations, la déconstruction évoque sans jamais suggérer, et l’imagination sera toujours sollicitée pour déceler l’essence d’une photographie brouillée par les humeurs de l’artiste. Seulement alors, les acteurs de ces petites histoires, toujours inscrites dans la Grande, révèleront à l’œil curieux leur force, leur caractère et parfois leurs vices. Il nous fait découvrir que les standards figuratifs peuvent être transcendés par des touches de peintures explosives et abstraites qui cachent partiellement l’œuvre et qui laissent l’imaginaire s’emballer.” Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 31 mars 2019.
  • Jouons avec les livres d’Émile Vast à Brive dans le grand hall de la médiathèque municipale et à la médiathèque Michel Dumas aux Chapélies. Partez à la découverte du monde d’Emilie Vast, auteure-illustratrice, au travers de différents tableaux présentés dans les médiathèques du centre-ville et des Chapélies. De sympathiques modules ludiques pour que le jeu invite à la lecture, pour que la lecture se prolonge dans le jeu. Cette exposition est une invitation à pénétrer dans l’univers graphique d’Emilie Vast. L’exposition que propose Emilie est basée ici sur une partie de ses ouvrages : Océan, le noir et les couleurs, Chamour, Il était un arbre, De papa en papa, De maman en maman et En t’attendant des éditions MeMo. Dans le cadre de cette exposition, 2 ateliers créatifs sont programmés avec Emilie Vast, le mercredi 20 mars, à 10h, à la médiathèque Michel Dumas, et à 15h, à la médiathèque du centre-ville (places limitées, sur inscription, durée 2 heures). Entrée libre. Ouverture de la médiathèque du centre: mardi de 9h30 à 18h, mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Ouverture de celle aux Chapélies: lundi, mardi et jeudi de 14h à 18h, mercredi et vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 18h, samedi de 9h30 à 12h (sauf vacances scolaires). Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 6 avril 2019.
  • Vitrail, la lumière sculptée à Brive au Centre municipal d’arts plastiques, 5 avenue Bourzat. À partir du vendredi 8 mars. Une exposition du verrier Léo Amery. Leo Amery est né à Londres, il a découvert l’art du vitrail à San Francisco en Californie quand il avait 18 ans. Après avoir travaillé en Angleterre, l’artiste est aujourd’hui installé à Martel. Il expose son travail depuis 1985 aussi bien en galeries publiques que privées, dans des salons nationaux et internationaux et dans des centres d’exposition. Il travaille avec deux galeries d’art suisses (la Galerie Orly à Bâle et la Galerie du Solstice près de Neuchatel). Le Glassmuseum d’Ebeltoft au Danemark et le Musée du Vitrail de Cursay Sur Vonne en France, possèdent chacun une de ses œuvres dans leur collection permanente. Depuis 1995, il a développé une technique de présentation du vitrail (appelée “vitrail-relief”). Ses œuvres sont exposées sur un mur mais décalées de sa surface par quelques centimètres, ceci pour permettre le reflet des couleurs et de la forme du vitrail sur le mur. Cela préserve le concept essentiel du vitrail qui est le passage de la lumière et permet d’accrocher l’œuvre ou de la déplacer aussi facilement que si c’était un tableau. Visite guidée par l’artiste le mercredi 20 mars à 16h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 10 avril 2019.
  • Paroles de mosaïque à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Lise Arcangeli utilise la mosaïque comme un langage libre en jouant avec les couleurs, les formes, les matières… L’artiste aime à dire qu’elle casse la matière brute afin de la reconstruire. Elle met en scène avec talent la pierre, l’émail, le verre, le ciment… dans un mouvement perpétuel et apporte toute sa splendeur à la matière qui devient œuvre d’art. Dans cette exposition, vous découvrirez une vingtaine de tableaux figuratifs ou abstraits. Autant de thèmes que d’humeurs, l’artiste s’inspire de ses rêveries et met en lumière ses tesselles pour vous raconter des histoires. Un travail d’une minutie extrême, savant mélange de création et de savoir-faire. Lise Arcangeli est mosaïste d’art depuis une vingtaine d’années. Elle a toujours aimé dessiner mais voue une véritable passion à la mosaïque qui s’est transformée en métier. Après s’être formée auprès de grands noms, elle décide de faire le grand saut et installe son atelier à Bilhac en Corrèze. À noter que Lise Arcangeli organise des stages de mosaïque au sein de son atelier et intervient au Centre culturel de Brive pour des ateliers d’initiation (enfants et adultes).
Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 30 mars 2019.
  • Paléosculptures à Brive à la bibliothèque du campus universitaire. Une exposition qui vous entraîne à la rencontre d’animaux préhistoriques disparus. Elle est le fruit d’une étroite collaboration entre l’équipe de la bibliothèque universitaire des Sciences et Techniques – Sports, l’artiste-plasticien Joseph Kawerk, et le professeur des universités Daniel Petit. Au carrefour des arts et des sciences, Paléosculptures s’attache à contextualiser techniquement et scientifiquement l’impressionnant travail de reconstitution paléontologique de l’artiste. Les panneaux explicatifs présentés en support permettent de mieux appréhender les méthodes employées par Joseph Kawerk, mais également de comprendre l’importance que représente un solide corpus documentaire dans l’élaboration de son travail. Un éclairage paléozoologique proposé par le biologiste Daniel Petit est également présenté. Venez-vous mesurer à l’ours des cavernes et au dinictis felina. Une visite guidée gratuite et sans inscription est proposée samedi 23 mars à 14h. La visite dure une heure et est menée par Joseph Kawerk et un membre de l’équipe de la bibliothèque. Infos au 05.55.86.48.04 ou bubrive@unilim.fr. Entrée libre. Du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h30 et le samedi de 11h à 18h. Infos au 05.55.86.48.04. Jusqu’au 31 mars 2019.
  • Lutetia, 1945. Le retour des déportés à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. Pour de nombreux déportés, l’hôtel Lutetia situé à Paris a constitué un moment important de leur retour en France. Durant quatre mois, du 26 avril à la fin du mois d’août 1945, ce lieu accueillit les rescapés des camps, français mais aussi étrangers. Cette exposition aborde les différents aspects de cet accueil : le choix de ce lieu, la réquisition de l’hôtel, l’encadrement, les équipes médicales, les équipes de militaires chargées du contrôle des arrivants, les bénévoles chargés de la logistique… Si le Lutetia fut un lieu de retour à la vie, il fut aussi celui de la prise de conscience de l’ampleur de la tragédie par la population et surtout par les familles venues, chaque jour attendre leurs proches et chercher des nouvelles. Le bilan est terrible. 166.000 déportés de France, parmi lesquels 76.000 Juifs dont 11.000 enfants. 48.000 d’entre eux sont rapatriés en France, dont 3 000 Juifs. D’après les estimations de notre Fondation, un tiers va passer par le Lutetia. Exposition réalisée par l’AFMD de Paris (Amis de la fondation pour la mémoire de la déportation). Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 11h à 18h et le samedi de 13h à 18h, à partir du 1er octobre, du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 4 avril 2019.
  • Figures de l’animal à Meymac au Centre d’art contemporain, abbaye Saint-André. À partir du dimanche 17 mars avec vernissage samedi 16 à 18h. Qu’est-ce qu’un animal? La réponse à la question paraît simple: tout être vivant qui n’appartient pas à l’espèce humaine. Cette définition courte laisse pourtant des zones grises du coté du seuil où commence la vie et à l’autre bout où elle construit une frontière entre les espèces supérieures, dont la réalité s’amenuise sous l’effet de découvertes révélant des porosités tant en ce qui concerne l’habileté, que l’émotion, l’intelligence ou encore du langage. Les récentes polémiques sur la souffrance animale, amplifiant celles antérieures portant sur l’usage des fourrures ou qualifiant de domination esclavagiste nos rapports aux animaux domestiques et plus encore familiers, montrent la fragilité et la complexité de notre position. Les processus de civilisation visent en effet à construire un positionnement autonome par rapport à l’environnement qui réduit les risques dus à son instabilité et donc à l’égard des animaux quels qu’ils soient. Ils associent mise à distance, curiosité, appropriation carnivore, asservissement opportuniste ou sujétion affective. Dans le rapport à l’animal, l’homme cherche à définir sa singularité, la nature de ce qui constitue le fond de son identité. L’animal à cause de ses proximités multiples (physiques et comportementales), est à la fois l’illustration de l’écart qu’il ressent et la manifestation d’une continuité qui le raccroche au grand ensemble de la planète. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h y compris les jours fériés. Entrée: 5 et 4 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Infos au 05.55.95.23.30 et sur cacmeymac.fr. Jusqu’au 16 juin 2019.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire