L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

LUNDI 2 AVRIL 2018

  • Brassens des antiquaires et brocante de 10h à 18h à Brive, salle et halle Brassens. Un premier salon des antiquaires organisé par la Ville dans la salle Brassens avec conjointement la brocante mensuelle qui se tient sous la hall. La manifestation rassemble une trentaine d’antiquaires et une cinquantaine de brocanteurs. Entrée gratuite. Vous pouvez consulter notre article de présentation Le Brassens des antiquaires.
  • Tournoi de hockey sur glace toute la journée à Brive à la patinoire municipale, avenue Léo Lagrange. Chaque année, pendant le week-end de Pâques, le Brive hockey club organise son grand tournoi sur 3 jours. Une vingtaine d’équipes venues de toute la France dont, évidemment deux brivistes, qui vont enchainer plus de cent matchs. “C’est du très bon hockey, avec des équipes de D1 et D2”, résume la présidente Aurore Raynaud. “Il s’agit de matchs très courts, à 3 contre 3, sur toute la surface de la patinoire, ce qui offre un jeu plus fluide, plus rapide.” L’équivalent en quelque sorte de notre rugby à 7.”Même si c’est un tournoi très convivial, les joueurs se donnent à fond et la pression monte au fil des matchs avec une belle intensité jusqu’aux phases finales lundi matin.” Pour les spectateurs, l’accès aux matchs de tournoi est gratuit. Une occasion de voir du beau jeu à ne pas laisser glisser. Infos au 06.25.01.58.24 et sur brivehockeyclub.fr. Également le lendemain 2 avril matin.
  • Pâques aux Jardins de 10h à 18h aux Jardins de Colette à Varetz. Comme chaque année, le parc floral se décore aux couleurs de Pâques et propose un programme festif pour les gourmands: chasse au trésor et chasse aux œufs, maquillage (14h à 18h), ateliers créatifs, labyrinthe et jeux géants, tombola… sans oublier le spectacle La légende de Verbruntschneck avec la Fox Cie (15h30). Entrée: 8,80 euros adulte, tarif réduit à 7,40 euros et gratuit pour les moins de 3 ans. Infos au 05.55.86.75.35 et sur lesjardinsdecolette.com.

************

MARDI 3 AVRIL

  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé chaque mardi par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr. Prochain rendez-vous le 24 avril.
  • Ouverture du Festival du cinéma de Brive à 20h au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Pour lancer sa 15e édition qui se déroule du 3 au 8 avril, le festival s’ouvre sur la projection de Léon (52 min, 2017), 6e volet de la série des Portraits XL d’Alain Cavalier et en sa présence (la série se présentée en intégralité pendant le festival). Au programme de ce festival du moyen métrage, évidemment une vingtaine de films en compétition internationale, c’est le cœur de la manifestation, mais aussi de nombreuses animations au fil de ces 5 jours: temps forts, cinéastes à l’honneur, séances spéciales, tables rondes, ciné-concert, ateliers… Vous trouverez la programmation en détail sur le site festivalcinemabrive.fr. Tarifs: 3,50 euros la séance, pass journalier à 8 et 6 euros et illimité 5 jours à 18 et 15 euros. Gratuitement ouvert au public les soirées d’ouverture du mardi et de clôture dimanche, le ciné-concert du jeudi, les tables rondes des mercredi, jeudi et vendredi matins. Infos au 05.55.22.41.69 et sur festivalcinemabrive.fr.

  • Danse. Quelque part au milieu de l’infini à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Avec la compagnie Amala Dianor. Trois hommes, trois danseurs, de parcours et d’origines différentes : Burkina Faso, Algérie et Sénégal. Le chorégraphe Amala Dianor, accueilli à Tulle la saison passée avec De(s)génération, n’a de cesse de faire dialoguer des univers a priori éloignés les uns des autres. Lui-même, nourri d’un parcours qui l’a mené du hip-hop à la danse contemporaine, est mû par un irrépressible besoin de confronter les inspirations et les langages. Il est aussi un interprète rayonnant, à la gestuelle fine, d’une présence investie du regard qu’il porte vers les autres. Dans ce trio, il croise danse africaine, hip-hop et contemporaine, aux côtés de Souleymane Ladji Kone et Pansun Kim. Mettant leur culture en commun, les danseurs convergent en souplesse vers un langage hybride qui n’appartient qu’à eux. En de grandes diagonales dessinées, ils embrassent les limites de leurs corps, vers cet infini où se rejoindre. Des images d’une beauté fulgurante émergent. Durée: 45 min. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.

************

MERCREDI 4 AVRIL

  • Festival du cinéma de Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Le festival du moyen métrage déroule sa 15e édition jusqu’au dimanche 8 avril. Au programme une vingtaine de films en compétition internationale, c’est le cœur de la manifestation, mais aussi de nombreuses animations au fil de ces 5 jours: temps forts, cinéastes à l’honneur, séances spéciales, tables rondes, ciné-concert, ateliers… Vous trouverez la programmation en détail sur le site festivalcinemabrive.fr. Tarifs: 3,50 euros la séance, pass journalier à 8 et 6 euros et illimité 5 jours à 18 et 15 euros. Gratuitement ouverts au public le ciné-concert du jeudi, les tables rondes des mercredi, jeudi et vendredi matins, la soirée de clôture dimanche. Infos au 05.55.22.41.69 et sur festivalcinemabrive.fr.
  • Conférence. Maria Callas, la femme qui réinventa l’opéra à 18h30 à Brive au musée Labenche. Une conférence proposée par l’Alliance française avec Martine Cadière, auteure et conférencière. Durée: 1h30. Entrée : 5 euros, gratuit pour les scolaires et étudiants. Infos au 05.55.24.46.53.

************

JEUDI 5 AVRIL

  • Concert sur le pouce. Bach and co de 12h30 à 13h15 à Brive, salle d’honneur de l’hôtel de ville. Avec Jan Alexandre Picarda au violon, Michel Popoff à la flûte et Charles Balayer à l’orgue. Au programme: Bach, Telemann, Haendel… Ces concerts sont proposés par la Ville de Brive avec l’Ensemble instrumental de Brive dans le cadre de la Politique des temps. Ils offrent ainsi une pause musicale décontractée lors de la pause déjeuner, vous pouvez même apporter votre sandwich. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.15.25. Prochain concert sur le pouce jeudi 26 avrila ev un duo trompette piano pour La trompette dans tous les Saens.
  • Ciné-concert du Festival du cinéma de Brive à 21h place Charles de Gaulle, sur le parvis de la collégiale (repli au cinéma Rex en cas de mauvais temps). au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Événement populaire, le ciné-concert repose sur le principe d’une commande passée à des musiciens français pour créer une musique originale autour d’un film puis de la jouer en direct pendant la projection en plein air. Cette année, la compagnie Lubat s’attaque à La Cabina d’Antonio Mercero. L’histoire: un citoyen ordinaire se retrouve pris au piège dans une cabine téléphonique installée le matin même par de mystérieux techniciens. Cette projection est gratuite. Le festival du moyen métrage déroule sa 15e édition jusqu’au dimanche 8 avril. Au programme une vingtaine de films en compétition internationale, c’est le cœur de la manifestation, mais aussi de nombreuses animations au fil de ces 5 jours: temps forts, cinéastes à l’honneur, séances spéciales, tables rondes, ciné-concert, ateliers… Vous trouverez la programmation en détail sur le site festivalcinemabrive.fr. Tarifs: 3,50 euros la séance, pass journalier à 8 et 6 euros et illimité 5 jours à 18 et 15 euros. Gratuitement ouverts au public le ciné-concert, les tables rondes et la soirée de clôture dimanche. Infos au 05.55.22.41.69 et sur festivalcinemabrive.fr.
  • Soirée bœuf autour du jazz à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar et Les Brivoiseries. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Théâtre. Xihico à 20h30 à Terrasson, au centre culturel. Avec la Cie Elirale. Une jeune jument se promène sur le mont Xihiko. Celui-ci est peuplé de présences étranges. Seront-elles malfaisantes, bienveillantes ? Révèleront-elles à l’animal le secret du mont Xihiko, secret auquel seuls les jeunes garçons peuvent être initiés? Xihiko mendia ou le mont Chico est un sommet né dans l’imaginaire collectif des danseurs pyrénéens. Il est le mot dérivé de Mutxiko, le jeune homme non marié en langue basque. D’autres diront qu’il est dérivé du mot musika ou musique… Bref, c’est un saut bien connu puisqu’encore « vivace » et dansé en Pays Basque mais aussi dans les Pyrénées sous le nom de Mutxiko en langue basque ou Mochico en langue occitane. La chorégraphie décline à l’envie le thème de la marche par le système des Sauts, et est surlignée par un travail autour des ombres. Un violoniste et un percussionniste accompagnent tout au long de la pièce les trois interprètes danseurs qui eux-mêmes utilisent leur voix pour chanter ainsi que certains instruments de musique. Un petit bijou. Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation. Durée: 45 min. Tout public. Tarifs: de 10 à 4 euros. Infos au 05.53.50.13.60 et sur centre-culturel-terrasson.fr.

  • Comédie. La belle mère à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Isabelle Parsy, avec elle-même et Xavier Chavari. Une belle mère comme on en souhaite à son pire ennemi. Une “Tatie Danielle” d’aujourd’hui qui va faire de la vie de sa future belle fille un enfer épouvantable. Égoïste, lâche, méchante, pratiquant le chantage sans mesure, elle ne reculera devant rien pour garder à ses côtés son fils unique. Le cordon ombilical n’est pas coupé pour cette mère plus que possessive… Arrivera-t-elle à l’annulation de ce mariage presque évident? Certaines revues de la presse nationale voient en elle la fille spirituelle de Jacqueline Maillan et de Louis de Funès. Du début à la fin, c’est le fou rire. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 6 et samedi 7 avril.

************

VENDREDI 6 AVRIL

  • Festival du cinéma de Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Le festival du moyen métrage déroule sa 15e édition jusqu’au dimanche 8 avril. Au programme une vingtaine de films en compétition internationale, c’est le cœur de la manifestation, mais aussi de nombreuses animations au fil de ces 5 jours: temps forts, cinéastes à l’honneur, séances spéciales, tables rondes, ciné-concert, ateliers… Vous trouverez la programmation en détail sur le site festivalcinemabrive.fr. Tarifs: 3,50 euros la séance, pass journalier à 8 et 6 euros et illimité 5 jours à 18 et 15 euros. Gratuitement ouverts au public le ciné-concert, les tables rondes, la soirée de clôture dimanche. Infos au 05.55.22.41.69 et sur festivalcinemabrive.fr.

  • Théâtre jeune public. Le garçon à la valise à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. À partir de 8 ans. Avec La compagnie de Louise. Tout commence chez Nafi, là où son père lui racontait des histoires. Un jour la guerre éclate. Nafi se retrouve seul. Il doit fuir la folie et la violence des hommes pour tenter de rejoindre son frère à Londres. Sur sa route, il va rencontrer Krysia et ensemble ils vont braver tous les dangers : les montagnes, les océans, l’esclavage, les loups, la mort… pour enfin arriver à Londres. Mike Kenny aborde ce sujet avec finesse, émotion et humour. Le rythme haletant du texte en fait une aventure passionnante pour tous. Un mythe moderne, avec des héros que nous croisons tous les jours dans les rues de nos grandes villes. Ce texte interroge la complexité du monde et la puissance des histoires, celles entendues par Nafi durant toute son enfance et qu’à son tour il va transmettre, celles grâce auxquelles il va pouvoir faire face à sa réalité. Un récit émouvant et troublant qui propose un horizon face à l’insoutenable et fait de la culture un rempart, un moteur humaniste essentiel du vivre ensemble. Durée: 1 heure 05. Tarif: 8 euros (hors minima sociaux). Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.
  • Soirée Festival du cinéma avec DJ à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. La belle mère à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Isabelle Parsy, avec elle-même et Xavier Chavari. Une belle mère comme on en souhaite à son pire ennemi. Une “Tatie Danielle” d’aujourd’hui qui va faire de la vie de sa future belle fille un enfer épouvantable. Égoïste, lâche, méchante, pratiquant le chantage sans mesure, elle ne reculera devant rien pour garder à ses côtés son fils unique. Le cordon ombilical n’est pas coupé pour cette mère plus que possessive… Arrivera-t-elle à l’annulation de ce mariage presque évident? Certaines revues de la presse nationale voient en elle la fille spirituelle de Jacqueline Maillan et de Louis de Funès. Du début à la fin, c’est le fou rire. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 7 avril.
  • Scène ouverte à 19h à Chamboulive avec le Théâtre des Sept collines. Les Scènes ouvertes sont l’occasion de belles rencontres et permettent aux différents groupes amateurs (ou pas) de vivre une expérience scénique dans les meilleures conditions. Durée: 1 heure 30. Gratuit. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.
************

SAMEDI 7 AVRIL

  • Festival du cinéma de Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Le festival du moyen métrage poursuit sa 15e édition jusqu’à dimanche. Au programme une vingtaine de films en compétition internationale, c’est le cœur de la manifestation, mais aussi de nombreuses animations au fil de ces 5 jours: temps forts, cinéastes à l’honneur, séances spéciales, tables rondes, ciné-concert, ateliers… Vous trouverez la programmation en détail sur le site festivalcinemabrive.fr. Tarifs: 3,50 euros la séance, pass journalier à 8 et 6 euros et illimité 5 jours à 18 et 15 euros. Gratuitement ouverts au public le ciné-concert, les tables rondes et la soirée de clôture dimanche. Infos au 05.55.22.41.69 et sur festivalcinemabrive.fr.
  • Spectacle pour enfants à 10h30 à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. Un spectacle pour enfants de 7-9 ans intitulé “Les aventures du verbe aimer et ses 4 amis “. Infos et réservations au 05.55.23.93.67 et sur labaignoiredarchimede.com.
  • Conférence. L’inquisition à 16h à Brive, au musée Labenche. Une conférence proposée par l’association Arts et liens et animée par Philippe Mazaud. Entrée libre. Infos et réservations au 06.27.83.95.69 ou sur lesartsetliens.free.fr.
  • Soirée Festival du cinéma avec DJ à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. La belle mère à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie de Isabelle Parsy, avec elle-même et Xavier Chavari. Une belle mère comme on en souhaite à son pire ennemi. Une “Tatie Danielle” d’aujourd’hui qui va faire de la vie de sa future belle fille un enfer épouvantable. Égoïste, lâche, méchante, pratiquant le chantage sans mesure, elle ne reculera devant rien pour garder à ses côtés son fils unique. Le cordon ombilical n’est pas coupé pour cette mère plus que possessive… Arrivera-t-elle à l’annulation de ce mariage presque évident? Certaines revues de la presse nationale voient en elle la fille spirituelle de Jacqueline Maillan et de Louis de Funès. Du début à la fin, c’est le fou rire. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.

************

DIMANCHE 8 AVRIL

  • Tulle Brive nature à partir de 7h30 en partant de Brive et d’autres départs déportés selon la distance. Vous pouvez participer à cette grande transhumance annuelle en trail, marche, VTT ou en vélo route. Une 8e édition pour cet événement sportif et nature. Petit récapitulatif des possibilités qui vous sont offertes: en trail, 10km en partant de Laguenne à 10h45 (10 euros), 22km de Cornil à 9h (14 euros) et 35km de Dampniat à 9h (20 euros); en VTT, 33km depuis Lanteuil à 9h30 (6 euros) et 67km depuis le lac du Causse à 8h30 (7 euros); en cyclo, 40km depuis Lanteuil à 10h (6 euros) et 94km depuis le lac du Causse à 9h (7 euros); en randonnée pédestre, 11km depuis Saint-Mexant à 10h (6 euros), 20km depuis Saint-Germain-les-Vergnes à 8h30 (7 euros) et 31km depuis Sainte-Féréole à 7h30 (8 euros). Infos et inscriptions sur latullebrivenature.fr.

  • Ciné-famille à 15h30 à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Dans le cadre du Festival du cinéma de Brive. Une programmation spécialement destinée à un public familial avec deux moyens métrages: L’Homme qui plantait des arbres (film d’animation de 30 min, narré par Philippe Noiret) et L’Étrange forêt de Bert et Joséphine (marionnettes, 45 min). Tarifs: 3,50 euros la séance. Infos au 05.55.22.41.69 et sur festivalcinemabrive.fr.

  • Clôture du Festival du cinéma de Brive à 20h au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Le festival du moyen métrage referme sa 15e édition avec la traditionnelle cérémonie de remises des prix et la diffusion des principaux films primés. Entrée gratuite dans la limite des places disponibles. Infos au 05.55.22.41.69 et sur festivalcinemabrive.fr.

************

LES EXPOS A VOIR

  • Kingsley, itinéraire d’un immigrant clandestin à Brive au Théâtre municipal. Une exposition photographique d’Olivier Jobard qui retrace le voyage d’un Camerounais de 22 ans, Kingsley. En mai 2004, il décide de quitter son pays. En toute illégalité, il traverse le Nigeria, le Niger, franchit le désert du Sahara pour entrer en Algérie. Enfin, il atteint le Maroc. Là, après trois mois d’attente et deux séjours en prison, il embarque sur un esquif de fortune fourni par des passeurs. En compagnie d’une trentaine d’autres clandestins, il prend la direction des îles Canaries, territoire espagnol, donc européen. Six mois après son départ du Cameroun, après avoir changé cinq fois d’identité et trois fois de nationalité, il touche enfin la terre européenne… escorté par des membres de la Guardia Civil. Sur ce reportage, vous pouvez visionner un documentaire sur le site du photographe. Il existe également un album photo. En 2000, après avoir couvert de nombreux conflits partout dans le monde pour les agences SIPA puis MYOP, l’approche photographique d’Olivier Jobard change après un reportage à Sangatte. il se consacre dès lors principalement à un travail au long cours sur les problématiques d’immigration. “À une époque où le mérite est une vertu vantée par les hommes politiques, où la « prise de risque » et la « mise en danger » sont érigées en valeur étalon, je souhaite exposer, au travers de ce reportage, les difficultés d’un tel périple et mettre en lumière tout ce que ces migrants donnent -jusqu’à leur vie parfois- dans l’espoir d’une existence meilleure”, explique-t-il. Expo ouverte du mardi au vendredi de 13h à 18h et une heure avant chaque représentation. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Jusqu’au 6 avril 2018.
  • Les peintres du pays de Brive à Brive à la chapelle Saint-Libéral. À partir du 3 avril. Dédiée au développement de l’art pictural, cette association regroupe au sein de son atelier et de ses cours, des artistes d’horizons variés, peintres ou sculpteurs, amateurs ou professionnels, abstraits ou figuratifs. Cette exposition est une invitation à découvrir toute la richesse et l’éclectisme de ses adhérents. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 15 avril 2018.
  • Les affiches de la propagande à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. Parmi les moyens de propagande employés durant la Seconde Guerre mondiale, l’affiche tint une place importante, et fut largement utilisée entre 1940 et 1944 par le régime de Vichy et les autorités allemandes. Différents thèmes sont abordés dans cette sélection d’affiches de propagande. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 28 avril 2018.
  • Des petits bouts de nous à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Que peut-on faire avec des petits bouts de rien? La famille Joubin livre une exposition à quatre mains où le collage et le métal s’invitent en un mélange détonnant. Les collages d’Haydée Joubin-Panassié inspirés de sa vie quotidienne, de son imaginaire, de ses rêves et de ses talents d’observatrice, transportent le visiteur dans des univers très différents. Un savant mélange d’assemblage, de collage, de peinture qui dégage une harmonie dans chaque tableau. Avec un travail minutieux, aussi bien dans la sélection de la matière première que dans la mise en scène que nous propose cette artiste. Les sculptures sont de Loïc Joubin. Très épurées, ces œuvres sont réalisées en pastillage de métal soudé. Au détour d’un buste, d’un rugbyman, d’un portrait…l e métal prend forme et devient œuvre d’art. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 28 avril 2018.
  • Des toits du Caire à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède. À partir du 6 avril avec vernissage à 18h. Une exposition photographique de Georges A. Bertrand. Vues sur la ville musulmane, fatimide et mamelouke. “Deux mois passés à arpenter les toits du Caire musulman pour un regard à la fois admiratif et intime sur une ville où vivent entremêlés des hommes et leur Histoire. Des toits du Caire, on peut apercevoir aussi bien des terrasses encombrées de détritus que les fins élancements des minarets mamelouks, l’ombre de pyramides noyées dans les brumes de la pollution aussi bien que les fumées des ateliers à ciel ouvert, les tissus teintés séchant, les moutons parqués à l’ombre d’une des plus anciennes mosquées du monde. Vu de plus ou moins haut, selon que l’on est sur une terrasse, le balcon d’un minaret ou le chemin de ronde d’une antique muraille, le Caire, avec ses équilibres instables et ses empilements hasardeux, ses habitants qui, partout, mouchettent le paysage, apparaît comme un immense jeu de construction pour enfants avec sa part de loufoquerie et de rêve. Et son cœur bat, malgré tout, se débat pour continuer de vivre au cœur d’une débâcle toujours repoussée.” Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.23.93.67 et sur labaignoiredarchimede.com. Jusqu’au 1er mai 2018.
  • Instantanés de la Grande guerre à Tulle au Musée des armes. Il y a 100 ans, nos poilus s’engageaient dans les derniers mois de celle que l’on pensait être la “Der des Ders”. Si les contemporains ont qualifié ce conflit de “Grande guerre”, c’est parce qu’ils ont eu conscience d’assister et de participer à un guerre hors normes, une guerre totale où toutes les forces nationales étaient mobilisées dans un seul but, la victoire. Cette exposition de 36 photographies, provient d’une donation privée de plaques de verre stéréoscopiques éditées après la Première Guerre mondial. Elle met en lumière les conditions de vie des soldats allemands, français et de leurs alliés au cours du conflit, de la mobilisation le 2 août 1914 au défilé de la Victoire du 14 juillet 1919. Les scènes de la vie quotidienne des soldats dans les tranchées, la promiscuité dans la boue, l’attente avant les offensives, l’évolution de l’armement ou les conséquences du conflits dans l’arrière front sont présentés au public au travers de photographies rares et originales. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 14h à 17h30. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 7 janvier 2019.
  • Variations portugaises à Meymac au Centre d’art contemporain, abbaye Saint-André. L’exposition est présentée dans le cadre du festival Les Printemps de Haute-Corrèze, dédié cette année à la mise en valeur du Portugal. A l’origine de ce choix la présence en Haute-Corrèze d’une communauté d’origine portugaise importante. Elle proposera un panorama de la scène dynamique portugaise en rassemblant une centaine d’œuvres d’artistes aux modes d’expression foisonnants et décomplexés. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 19h (à partir du 23 septembre de 14h à 18h et le matin sur rendez-vous). Entrée: 5 et 4 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. Infos au 05.55.95.23.30 et sur cacmeymac.fr. Jusqu’au 17 juin 2018.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire