L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 6 MARS 2018

  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé chaque mardi par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.
  • Musiques actuelles. Bœuf au Labo à 20h à Tulle Au Labo avec Des Lendemains qui chantent. Toute personne ayant envie de partager du son, de rencontrer d’autres musiciens ou de passer une soirée en musique est conviée à participer à ces soirées d’improvisation. Le Labo est équipé avec de supers amplis, micros, sono et batteries à disposition. Invitez vos amis musiciens ou simple aficionados de musique à venir profiter des boeufs. Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.
  • Danse. Avec Anastasia à 20h30 à Terrasson, au centre culturel. Mickaël Phelippeau signe un fascinant portrait chorégraphique d’une jeune femme, Anastasia, adolescente de 18 ans. Une altérité en mouvement, sous forme de portraits : c’est ce qui anime Mickaël Phelippeau, lorsqu’il offre le plateau à la sensibilité d’un échange, d’une rencontre. Sa précédente pièce, Pour Ethan, nous montrait la puissance et la fragilité d’un adolescent. Aujourd’hui, c’est toute la singularité d’une lycéenne qui est mise à jour, passant de son enfance en Guinée à son ancienne passion pour les concours de mini-miss, sans oublier la famille, les souvenirs, et le coupé-décalé ! Et c’est bel et bien Avec Anastasia que l’on traverse cette énergie sans détours, pleinement à ses côtés pour toucher du regard ces trajectoires intimes, et ce qui fonde, en creux, l’esquisse d’une personnalité éclatante.. Durée: 1 heure 30. Tout public. Tarifs: de 10 à 4 euros. Infos au 05.53.50.13.60 et sur centre-culturel-terrasson.fr.

************

MERCREDI 7 MARS

  • Ciné goûter. Rita et Crocodile à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Un film d’animation à partir de 3 ans. Rita, petite fille de quatre ans au caractère bien trempé, découvre le monde en compagnie de son fidèle ami, Crocodile qui vit dans une baignoire et qui ne pense qu’à manger comme tout bon crocodile qu’il est. Ensemble, ils apprennent à pêcher, ramassent des myrtilles dans la forêt, tentent d’apprivoiser un hérisson, partent camper dans la montagne et quand il neige, font des courses de luge ou encore du ski. Ils partent même sur la Lune ! En somme, une amitié entre aventuriers. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.22.41.69et sur cinemarex.org. Également samedi 10 mars à 16h.

  • Conférence. Aliénor d’Aquitaine, une reine à l’aventure à 18h30 à Brive au musée Labenche. Une conférence proposée par l’Alliance française avec Charlotte de Malet. Durée: 1h30. Entrée : 5 euros, gratuit pour les scolaires et étudiants. Infos au 05.55.24.46.53. Prochaine conférence le 4 avril sur Maria Callas, la femme qui réinventa l’opéra.

************

JEUDI 8 MARS

  • Apéro-concert. Chant et piano à 18h30 à Brive, à l’auditorium Francis Poulenc. Avec Thierry Lepeltier accompagné au piano par Laurent Bourreau. Au programme: Verdi, Wagner, Bizet. Un concert proposé par le conservatoire de Brive. Tarif: 8 euros. Billetterie au conservatoire. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.

  • Théâtre. Pavillon noir à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Un projet du Collectif OS’O écrit par le Collectif Traverse, en coproduction avec Les Treize Arches. On nomme pavillon noir le drapeau hissé sur les vaisseaux pirates des 17e et 18e siècles, généralement orné d’un crâne et de tibias croisés, pour effrayer leurs ennemis. En réalité ces bateaux pirates constituaient un mode d’organisation beaucoup plus égalitaire que nous l’imaginons. “Quels héritages ces pirates nous ont-ils légués? Qui sont les pirates aujourd’hui? En écho à l’immensité de l’océan et de la liberté qui y règne – cet endroit de tous les possibles comme de tous les dangers – nous nous sommes penchés  sur le Deep web, que d’aucuns préfèrent nommer Freedom net… Un far west numérique, lieu de lutte d’appropriation, de conquête. À l’heure de la surveillance de masse, du recul des libertés individuelles, de la fin de l’anonymat, peut-on vraiment continuer de considérer les sociétés occidentales comme des démocraties?” Durée: 2 heures 15. Tarifs: de 21 à 5 euros. Placement libre. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • Musiques actuelles. Braziliers à 18h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent.  Début du concert à 19h. Braziliers, c’est Ropoporose et Piano Chat. Une idée née dans le vin et la chaleur d’un été de campagne. Ce sont beaucoup de guitares et pas mal de cymbales, des rythmes aliénants, quelques synthés lunaires et plein de chants influencés par le soleil, la magie et l’amour des vignes. C’est fait pour danser. Entrée gratuite. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.
  • Comédie. Cinquante et un nuances de jaune à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie moderne et entrainante de Fred Lamia. Héléna, stricte et un peu coincée, directrice d’une grande marque de luxe, apprend que son mari l’a trompé et décide de se mettre au vert le temps d’un week-end. Elle croit partir à Megève mais se retrouve en panne dans un bled paumé et abandonné du nom de Puy Sans fond. Il ne reste qu’un bar miteux. Le souci, c’est qu’il est impossible de la dépanner avant le lundi. Elle va donc passer son week-end dans le bar car il n’y a aucun hôtel ni chambre d’hôtes aux alentours. Le bar est tenu par Jean-Michel, crade, misogyne, désagréable et souvent bourré, qui vit seul avec sa plante verte mais produisant « un pastis aux vertus… extraordinaires ». La rencontre entre ces deux âmes perdues, totalement opposées, promet d’être explosive dans cette comédie romantiquement drôle. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 9 et samedi 10 mars et la semaine suivante jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 mars.

************

VENDREDI 9 MARS

  • ronde_petits_ecranLectures et comptines. La ronde des tout-petits à 10h à Brive à la médiathèque municipale. Pour les enfants de 1 à 3 ans. Une fois par mois (le deuxième vendredi), les bibliothécaires proposent des lectures de petites histoires, comptines et jeux de doigts, pour accompagner les tout-petits dans leur découverte du livre. “Parce que les livres relient, et parce que les livres, c’est bon pour les petits.” Places limitées à 10 enfants, durée 30 minutes. Inscriptions auprès du secteur jeunesse de la médiathèque. Durée: 30 minutes. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Ciné-club. Le Beau Serge à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une séance proposée par l’association Utatel. dans le cadre du cycle annuel “La famille au cinéma”. Projection du film de Claude Chabrol sorti en 1959. François (Jean-Claude Brialy) retourne le temps d’une convalescence dans son  village natal. Il y retrouve son ami d’enfance “le Beau Serge” (Gérard Blain) qui, de son mariage avec Yvonne (Michèle Méritz) a eu un enfant mort-né et a sombré dans l’alcool. Marie (Bernadette Lafont), follement sexy, fait aussi partie du scénari. Durée : 2 heures. Tarif : 5 euros, entrée libre pour les adhérents. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.

  • Cinéma. Avant-première. Un raccourci dans le temps à 19h30 à Brive au cinéma CGR. Une projection organisée par le Rotary dans le cadre de l’opération Espoir en tête. Les fonds récoltés viendront soutenir la recherche sur le cerveau. Synopsis: comme la plupart des collégiens, Meg Murry manque d’assurance et tente de trouver sa place. Très intelligente (ses parents sont des scientifiques mondialement connus), elle possède – tout comme son petit frère Charles Wallace – un don rare qu’elle ne n’a pas encore exploité. La disparition inexpliquée de son père va l’amener à faire la connaissance de trois guides venues sur Terre pour l’aider à le retrouver. Accompagnés de Calvin, un camarade de classe,  ils trouvent au cours de leur quête un raccourci spatiotemporel les entraînant vers des mondes insoupçonnés sur lesquels règne un personnage maléfique… Tarifs: 15 euros. Infos au 0.892.688.588 et sur cgrcinema.fr/brive.

  • Soirée Fausses celtiques à 20h à Brive, salle du Pont du Buy. Une soirée organisée à l’occasion de la Saint-Patrick par le Lions Club 2 Sources vise à récolter des fonds pour permettre aux enfants de familles en difficulté à partir dans les centres de vacances VPA. La soirée musicale sera suivie d’un buffet. Prix d’entrée: 15 euros.
  • Vidéo libre. Du Yunnan au Tibet à 20h30 à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Un film de voyage présenté par Edmond Goursat. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Récital de poésies. Le ventre de la Méditerranée à 20h30 à Brive à la chapelle Saint-Antoine. Un récital de poésies et de chansons avec Pascale Angles, organisé par l’Unicef au profit des enfants réfugiés.
  • Questions Actuelles. Franciscains, gardiens des lieux saints depuis 800 ans et aujourd’hui? à 20h30 à Brive à Bossuet, Espace Père Ceyrac. Une soirée réflexion débat organisée par l’Ensemble Scolaire Edmond Michelet et la Communauté franciscaine de Saint Antoine. Avec le frère Stéphane Milovitch, franciscain de Jérusalem, invité par la Fondation François d’Assise. Bol de riz au profit des chétiens de Terra sainte à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.86.74.00 et sur www.edmichelet-brive.fr.
  • Soirée Deni. Chansons françaises et Renaud à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Théâtre. Nous qui habitons nos ruines à 20h30 à Tulle au Théâtre des Sept collines. Une création de Marie Lamùachère- Interstices. Habiter le monde autrement. Antoine vit à Paris, il a tout pour réussir : heureux en couple, il achèvera bientôt une thèse en philosophie politique sur Charles Fourier. Et pourtant un jour, le masque craque. Il achète un camion, quitte Vincent, arrête sa thèse et prend la route. Ce road-trip vers l’inconnu va l’amener, de rencontres en hasards, à repenser son mode de vie, ses idéaux… Au départ, une utopie. Celle de Charles Fourier, penseur, rêveur, philanthrope du 19e siècle, animé par la quête du bonheur, un bonheur collectif fait de libertés individuelles. Comme Antoine, son personnage, Marie Lamachère et son équipe sont partis sur les routes à la rencontre de rêveurs, d’utopistes, de pragmatistes, de citoyens animés par leurs convictions… l’idée d’un autre monde possible, d’une autre façon de vivre ensemble. De ce travail de collectage, la troupe, accompagnée par l’auteure et dramaturge Barbara Métais-Chastanier, tire une matière brute, poétique, philosophique. Des bribes de témoignages, d’images vidéo, de textes inspirent l’univers auquel se confronte Antoine… Une fiction qui rejoint la réalité et interroge : qu’est-ce qu’habiter collectivement aujourd’hui ? Un spectacle bienfaisant comme une ode à la pluralité, une façon multiple d’être au monde. Durée: 1 heure. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10 et sur septcollines.com.
  • Comédie. Cinquante et un nuances de jaune à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie moderne et entrainante de Fred Lamia. Héléna, stricte et un peu coincée, directrice d’une grande marque de luxe, apprend que son mari l’a trompé et décide de se mettre au vert le temps d’un week-end. Elle croit partir à Megève mais se retrouve en panne dans un bled paumé et abandonné du nom de Puy Sans fond. Il ne reste qu’un bar miteux. Le souci, c’est qu’il est impossible de la dépanner avant le lundi. Elle va donc passer son week-end dans le bar car il n’y a aucun hôtel ni chambre d’hôtes aux alentours. Le bar est tenu par Jean-Michel, crade, misogyne, désagréable et souvent bourré, qui vit seul avec sa plante verte mais produisant « un pastis aux vertus… extraordinaires ». La rencontre entre ces deux âmes perdues, totalement opposées, promet d’être explosive dans cette comédie romantiquement drôle. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 10 mars et la semaine suivante jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 mars.
  • Chansons d’humeur. Wally. Le Projet Derli à 21h au Théâtre de La Chélidoine à Lestrade (Saint-Angel). Avec en première partie Vlad Zero. En 2018, Wally (Lilian Derruau) chanteur qui fait d’ordinaire dans l’humour et les chansons courtes s’autorise un petit pas de côté avec Le Projet Derli. Accompagné de cinq musiciens sur scène, cette aventure fait la part belle à des chansons (longues…) où le sourire l’emporte sur le rire, où l’humeur prend le pas sur l’humour, où la musicalité tient une place primordiale. Cordes et percussions arrangées par Nicolas Lescombe viennent enrichir les compositions originales de Wally qui déclare néanmoins ne pas vouloir entamer une carrière de “chanteur triste”… Le syndrome Tchao pantin, très peu pour lui! Juste une parenthèse dans son parcours, une envie de montrer une face cachée et qui sait peut-être même de nous émouvoir. Tarifs: 15 et 11 euros. Infos au 05.55.72.55.84 et sur lachelidoine.fr.

************

SAMEDI 10 MARS

  • Dédicace. Jocelyne Faille de 10h à 18h à Brive à Cultura Centre, 9 avenue de Paris. Pour son livre Brive la Gaillarde gourmande. Infos au 05.55.92.17.53.
  • 600x300-livre_jeunesse4La Ronde des histoires à 10h30 à Brive à la médiathèque municipale, secteur jeunesse. Public de 3 à 8 ans. Chaque deuxième samedi du mois, les bibliothécaires convient les enfants à une séance de lecture. Durée: 45 min. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Atelier conte de 10h30 à 11h15 à Brive à la librairie La Baignoire d’Archimède, 21 rue Farro. Un petit atelier pour éveiller les 5 à 9 ans, sur réservation et avec participation de 3 euros (limité à 6 enfants). Infos au 05.55.23.93.67 et sur labaignoiredarchimede.com.
  • Conférence à 14h30 à Brive au centre socioculturel municipal Raoul Dautry, salle de spectacles. Le Quartier 7 les Chapélies propose une conférence pour permettre à tous de découvrir la véritable histoire des quartiers “Est” de la ville et des alentours. Marguerite Guély présidente de la Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze contera cette épopée depuis le Moyen Âge et l’équipe du quartier 7 présentera en image les lieux les plus emblématiques d’un quartier finalement méconnu. « Intrigues, trahisons, combats, exils et spoliations sont au menu de cette histoire fantastique des quartiers “Est” de Brive. Si vous aimez les feuilletons à rebondissement… », allèche sa présidente Geneviève Gazeau. « Vous pourrez par exemple découvrir pourquoi l’arrosoir aurait pu trouver sa place au côté des épis de blé qui figurent sur le blason de la ville… » Entrée gratuite.
  • Ciné goûter. Rita et Crocodile à 16h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Kœnig. Un film d’animation à partir de 3 ans. Rita, petite fille de quatre ans au caractère bien trempé, découvre le monde en compagnie de son fidèle ami, Crocodile qui vit dans une baignoire et qui ne pense qu’à manger comme tout bon crocodile qu’il est. Ensemble, ils apprennent à pêcher, ramassent des myrtilles dans la forêt, tentent d’apprivoiser un hérisson, partent camper dans la montagne et quand il neige, font des courses de luge ou encore du ski. Ils partent même sur la Lune ! En somme, une amitié entre aventuriers. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 5 euros comprenant la séance, l’animation et le goûter; 20 euros les 5 séances; tarif de groupe à partir de 15 enfants de 4 euros/personne. Infos au 05.55.22.41.69et sur cinemarex.org.
  • Conférence. La vie des abeilles à 16h à Brive, au musée Labenche. Une conférence avec Laurent Mamalet proposée par l’association Arts et liens. Entrée libre. Infos au 06.27.83.95.69 ou sur lesartsetliens.free.fr.
  • Lectures à plusieurs voix à 17h à Brive à la médiathèque municipale, grand hall. A l’occasion de la 20e édition du Printemps des poètes, dont le thème est l’ardeur, le Théâtre du cri propose, à la médiathèque de Brive, des lectures de grands poètes, Apollinaire, Artaud… Pour vous mettre en appétit, durant la matinée, une surprise poétique vous attend. Attention! on pourrait bien vous susurrez à l’oreille quelques poèmes.. Entrée libre. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr.
  • Opéra au cinéma. Sémiramis à 18h55 à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. En direct du Metropolitan opera de New-York et en haute définition. Retransmission sous titrée en français. Présenté pour la première fois au cinéma, l’opéra dramatique de Rossini est une œuvre clef du compositeur italien, basé sur une tragédie que Voltaire écrivit en s’inspirant d’une légende assyrienne. Femme tourmentée par son passé, prise au dépourvu par le présent et à l’avenir funeste, ce rôle très prisé du répertoire bel canto revient à l’Américaine Angela Meade qui fait également ses premiers pas sur le grand écran. Synopsis: Sémiramis, reine de Babylone, doit choisir son nouvel époux après avoir tué son mari le Roi Ninus. Elle choisit le jeune commandant Arsace, sans savoir qu’il s’agit de son fils que tout le monde pensait mort… Durée: 3 heures 50. Tarifs: 27 et 19 euros, 12 euros pour les moins de 14 ans. Cocktail, boisson chaude et petits gâteaux sont offerts à l’entracte. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.
  • Musiques actuelles. Pees + 4 Groove à 20h30 à Brive à l’Espace Chadourne. Un concert gratuit proposé par les Studios avec deux groupes qui répètent dans ses locaux. Pees est un groupe de jeunes Brivistes qui ont concrétisé leur camaraderie écolière par plusieurs rencontres aux Studios. Ils touchent à plusieurs styles, pop rock soul avec des incursions rnb et rap. 4 Groove, lui aussi natif de Brive, est quant à lui foncièrement tourné vers le rock des années 6 à 90 et le souffle rocknrollesque des années 2000. Né fin 2014, et après avoir vécu en trio pendant 1 an et demi, le groupe s’est stabilisé en juin 2016 avec l’arrivée de Nathan au chant et à la guitare  Il s’est produit pour la première fois au public à l occasion de la fête de la musique 2017. Entrée gratuite.

  • Concert jazz. Quartet Capucine à 20h45 à Brive, salle du Pont du Buy. Le Jazz Club 19100 accueille le groupe Capucine. Ces quatre jeunes musiciens, issus des classes de jazz du conservatoire de Bordeaux, forment depuis fin 2015 un groupe solide, avec batterie, contrebasse, guitare et vibraphone. Un “assemblage” peu fréquent, quoique classique, dont les influences sont variées (reprises de standards, morceaux post-bop et compositions plus modernes). Un groupe déjà remarqué au tremplin jazz de Bordeaux en 2017, en pleine ascension. A savourer lors de ce passage à Brive. Tarifs: 12 euros, 10 pour les adhérents et 5 pour les étudiants. Infos et réservations au 06.19.09.09.55 ou 06.87.34.54.26.
  • Soirée folk blues. Lise Dellac à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Cinquante et un nuances de jaune à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une comédie moderne et entrainante de Fred Lamia. Héléna, stricte et un peu coincée, directrice d’une grande marque de luxe, apprend que son mari l’a trompé et décide de se mettre au vert le temps d’un week-end. Elle croit partir à Megève mais se retrouve en panne dans un bled paumé et abandonné du nom de Puy Sans fond. Il ne reste qu’un bar miteux. Le souci, c’est qu’il est impossible de la dépanner avant le lundi. Elle va donc passer son week-end dans le bar car il n’y a aucun hôtel ni chambre d’hôtes aux alentours. Le bar est tenu par Jean-Michel, crade, misogyne, désagréable et souvent bourré, qui vit seul avec sa plante verte mais produisant « un pastis aux vertus… extraordinaires ». La rencontre entre ces deux âmes perdues, totalement opposées, promet d’être explosive dans cette comédie romantiquement drôle. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également la semaine suivante jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 mars.

************

DIMANCHE 11 MARS

  • Danse. Phalène à 16h à Brive au Théâtre municipal. Avec la Cie Grégoire – Muriel Corbel artiste associée aux Treize Arches. Une coproduction avec Les Treize Arches reprise ici en version familiale et jeune public. À partir de 8 ans. Une femme s’avance, chargée de sacs, cabas et valises colorées. Et attend. Où va t-elle ? D’où vient-elle ? Mystère. Un carré tracé au sol délimite un espace-refuge éphémère. Depuis cette cabane à souvenirs, Madame Lili, puisque tel est le nom de ce personnage, convoque les disparus, les êtres chers qui ne sont plus. Muriel Corbel joue les papillons de nuit, ces phalènes éphémères, fragiles, tenaces, dans un exercice sensible, à fleur de sentiments. Le corps habité, la conscience aiguisée, Madame Lili passe par tous les états : le silence, la douleur, l’exultation, la sérénité. Visage de clown et postures théâtrales, Muriel Corbel apporte avec elle un bagage de presque 20 ans chez la compagnie DCA-Philippe Decouflé et nous offre son premier solo dansé, parée des multiples couches de la vie, comme autant d’expériences à convoquer. Durée: 50 min. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

************

LES EXPOS A VOIR

  • Roger Laplénie ou le paysage intimiste à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Une rétrospective de ce peintre (1911-1995) natif de Brive. Roger Laplénie passa l’essentiel de sa vie dans la cité gaillarde où il repose aujourd’hui. Travailleur acharné, cet artiste productif, bienveillant et apprécié de tous était profondément épris de notre région et la représenta abondamment. S’il est connu essentiellement pour ses paysages “néo-impressionnistes”, il s’essaya aussi tout au long de sa vie à d’autres genres et à d’autres styles, dans sa quête d’une perfection artistique à laquelle il aspirait. Impliqué dans de nombreuses associations, celui qui fut également professeur de dessin et de peinture n’a jamais ménagé sa peine pour faire partager au plus grand nombre son amour de la l’art et de la nature et pour encourager des vocations, laissant ainsi un souvenir vivace dans notre ville où un square porte même son nom. L’art était, selon ses propres mots, “une raison de vivre, un refuge parmi toutes (l)es vilenies de la vie actuelle”. Toutefois, timide à l’extrême – ce qui fut un frein à la reconnaissance qu’il méritait -, Roger Laplénie reste par certains aspects un mystère, même pour les personnes qui ont eu la chance de le connaître. L’exposition est accompagnée d’un catalogue. Entrée libre. Volet en salle d’expositions temporaires : du lundi au samedi de 12h à 18h ; le dimanche de 15h à 18h ; fermeture le mardi. Volet en salle permanente: tous les jours, sauf le mardi, de 14h à 18h. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 19 mars 2018.
  • Bernard Merle, choses vues, choses tues à Brive à la chapelle Saint-Libéral. Artiste peintre autodidacte né à Lyon en 1960, Bernard Merle réalise des œuvres dont les formats, techniques et thèmes très variés reflètent la richesse de son imagination. Souvent reprises sur plusieurs années, ses toiles intemporelles sont marquées par une épaisseur de la matière et les fantômes de repentirs. “Au fond, ce ne sont pas des êtres ni des choses que je peins mais la distance infranchissable qui m’en sépare”, explique l’artiste. L’exposition présentée à la Chapelle Saint-Libéral propose de découvrir cet artiste et son univers, au fil d’une scénographie conçue par le peintre comme un dialogue entre les œuvres. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 22 mars.
  • La poésie en littérature jeunesse à Brive à la médiathèque municipale. A l’occasion de la 20e édition du Printemps des poètes, la médiathèque vous propose cette exposition, réalisée par Bodoni et prêtée par la Bibliothèque départemental de prêt (BDP). La poésie est un merveilleux terrain de jeu où l’imagination et la fantaisie sont à la fête. Jeux de mots, jeux de rimes, jeux avec les lettres, les poètes s’amusent et amusent leurs lecteurs. C’est l’exercice auquel invite cette exposition à travers différents thèmes : Le cirque, le voyage, la liberté, la gourmandise, les animaux… Un petit tour du côté de la poésie pour la jeunesse où chaque thème est relié à un courant, à un genre. Pour le rire le dadaïsme, pour les animaux les fables, pour les arbres le symbolisme… Laissez-vous bercer par le lyrisme des mots. En parallèle les bibliothécaires vous proposent une sélection de poésie adulte. Entrée libre. Ouvert mardi de 9h30 à 18h, mercredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, jeudi de 9h30 à 12h et de 15h à 18h, vendredi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h, samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 17h. Infos au 05.55.18.17.50 et sur mediatheque.brive.fr. Jusqu’au 24 mars 2018.
  • Les affiches de la propagande à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. Parmi les moyens de propagande employés durant la Seconde Guerre mondiale, l’affiche tint une place importante, et fut largement utilisée entre 1940 et 1944 par le régime de Vichy et les autorités allemandes. Différents thèmes sont abordés dans cette sélection d’affiches de propagande. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 28 avril 2018.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire