L'actualité en continu du pays de Brive


Vos sorties de la semaine

MARDI 23 JANVIER 2018

  • Atelier de langue occitane à 17h30 à Brive, aux archives municipales, 15 rue du docteur Massénat. Un atelier de pratique de la langue proposé chaque mardi par l’Institut d’études occitanes du Limousin en partenariat avec les archives municipales. Durée: 1 heure 30. Entrée libre et gratuite. Infos au 05.55.18.18.50 et sur archives.brive.fr.

  • Danse musique. Les Forains, ballet urbain à 20h30 à Brive au Théâtre municipal. Avec la Compagnie Révolution – Anthony Ègéa. Une création 2016, commande de l’Opéra de Limoges. La danse hip-hop se mêle poétiquement à la musique de Sauguet. “Vraie fête de la jeunesse et de la danse” selon Jean Cocteau, la création de ce court ballet, quelques mois seulement après la Libération, lança la carrière de Roland Petit (1924-2011). Sa chorégraphie, mais aussi la musique d’Henri Sauguet et le livret de Boris Kochno ont aujourd’hui disparu des répertoires des troupes et des orchestres. L’Opéra de Limoges et le Ballet Urbain Rêvolution ont souhaité remettre à l’honneur – et au goût du jour – cette fête de la jeunesse et de la danse, s’emparant à nouveau du thème intemporel des forains, gens du voyage, artistes de rue. Si le texte est intemporel, la danse et la musique peuvent bien l’être aussi. Anthony Egéa relit Les Forains au XXIe siècle. La danse hip hop se mêle poétiquement à la musique de Sauguet. Les artistes saltimbanques des deux mondes se rejoignent dans une seule et même inspiration. Et entre chaque tableau, à l’orchestre répond un musicien électro qui fait coexister la puissance de la partition à la texture du son synthé- tique, transformant la musique de 1945 en aventure numérique, tirant de l’impulsion musicale de Sauguet des rythmes anachroniques qui se font évidents. Durée: 1 heure 10. Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

************

JEUDI 25 JANVIER

  • Comédie. Sexfriends à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une rencontre d’un soir par Internet. La formule proposée est “juste pour un soir”… Dan et Maggy, qui ne se connaissent pas, se lancent dans cette aventure : Se jeter l’un sur l’autre sans tabou, sans enjeu et surtout sans lendemain. Mais la soirée ne se passe pas vraiment comme prévue car Maggy, légèrement décalée et introvertie lui avoue qu’elle est novice en la matière et qu’en réalité elle ne l’a jamais fait. Bien déterminée à ne pas finir vieille fille, Maggy est prête à tout. Elle veut apprendre. Elle fait alors à Dan une proposition complètement dingue: veut-il bien devenir son sexfriend? Il est loin d’être au bout de ses surprises. Après le succès remporté avec Une chambre pour deux, Caroline Steinberg dévoile cette année à Avignon sa comédie Sexfriends qui tourne partout en France depuis plusieurs années. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également vendredi 26 et samedi 27 janvier ainsi que la semaine suivante jeudi 1er, vendredi 2 et samedi 3 février.

************

VENDREDI 26 JANVIER

  • Conférence. Talleyrand, une vie et une œuvre sans pareilles à 15h à Brive au cinéma Le Rex, bd. Koenig. Une conférence proposée par l’association Utatel et présentée par Roland Martinet, président de l’association Les Amis de Talleyrand. Il est difficile de trouver personnage plus controversé que Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838) dans l’Histoire mouvementée de notre pays et de l’Europe de la fin du 18e et de la première moitié du 19e siècle. Le sujet, dont la complexité  préfigure l’actualité la plus brûlante, a passionné une centaine de biographes, universitaires, descendants, politiques ou encore diplomates. Assimilé, de son vivant déjà, à Asmodée, le « diable boiteux », le Prince des diplomates connait aujourd’hui un retour en grâce auquel la complexité des événements internationaux n’est peut-être pas étrangère. Durée : 2 heures. Tarif : 5 euros, entrée libre pour les adhérents. Infos au 05.55.17.84.76 et sur utatel.com.
  • Théâtre. Hommes et femmes du Landais à 18h à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. L’Institut d’études occitanes, dans le cadre de l’atelier de langue occitane, propose ce spectacle de la compagnie Nordack, Hommes et femmes du Landais, Omes e femnas dau Landes. Cette chronique construite dans un bilinguisme franco-occitan accessible à tous, peut être appréciée par tous, car nul besoin d’être occitanophone pour comprendre. Le spectacle fait découvrir la vie des gens de la région boisée située précisément au sud-ouest du département de la Dordogne. Mixant création et collectage le comédien nous conte l’histoire d’hommes et de femmes de ce pays enfoui dans la mémoire collective du Périgord. Au travers d’un large spectre de traditions musicales, des contes traditionnels et d’histoires de vie (incluant lettres de poilu, témoignage et souvenirs d’enfance) le spectacle permet d’établir un pont entre hier et aujourd’hui. La perméabilité des langues permet de tisser l’occitan et le français en une fresque peignant un quotidien, de l’ordinaire aux périodes singulières de l’histoire, des gens du Sud-Périgord. Tarifs: 10 euros et 7 euros. Infos et réservations aux Archives de Brive au 05.55.18.18.50 ou sur archives.brive.fr.
  • Cinéma. Soirée spéciale. Le rire de ma mère à 20h à Brive au cinéma CGR. En présence des réalisateurs du film Colombe Savignac et Pascal Ralite ainsi qu’une jeune Terrassonnaise qui interprète le rôle de Elsa dans le film, Salomé Larouquie. Rencontre débat à l’issue de la projection. Synopsis: Adrien, timide, n’a pas la vie facile. Bousculé depuis que ses parents sont séparés, il partage son temps entre son père et sa mère. Un jour, Adrien apprend le pire : sa mère est malade. Elle va mourir. Belle surprise que ce drame lumineux, d’une pudeur remarquable pour un tel sujet — le deuil du point de vue de l’enfant. Durée du film: 1 heure 45. Infos au 0.892.688.588 et sur cgrcinema.fr/brive.

  • Spectacle jeune public. Mais où est passé le professeur Dino à 20h à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Avec la Compagnie La Baguette. “Bravo les enfants, vous êtes invités dans le laboratoire du célèbre Professeur Dino, le plus grand spécialiste des dinosaures. Il va vous révéler tous ses secrets en exclusivité, au cours d’une exceptionnelle journée porte ouverte.” Mais au moment où les enfants se présentent, aucune trace du professeur. Pour Victor, son assistant, et pour les enfants du public, c’est une énigme. Chasseurs de dragons, étranges fossiles, T-Rex et ours en smoking : les indices ne manquent pas… Mais où est donc passé le Professeur Dino ? Après le succès de Augustin Pirate des Indes et de La Grande cuisine du petit Léon – plus de 500 représentations, de Saint Malo à Monaco, de Dubaï à San Francisco – voici le nouveau spectacle de Marc Wolter. Durée: 1 heure. Entrée: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr. Également le lendemain samedi 27 janvier à 20h, à noter également un goûter spectacle à 16h.

  • Soirée surprise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Sexfriends à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une rencontre d’un soir par Internet. La formule proposée est “juste pour un soir”… Dan et Maggy, qui ne se connaissent pas, se lancent dans cette aventure : Se jeter l’un sur l’autre sans tabou, sans enjeu et surtout sans lendemain. Mais la soirée ne se passe pas vraiment comme prévue car Maggy, légèrement décalée et introvertie lui avoue qu’elle est novice en la matière et qu’en réalité elle ne l’a jamais fait. Bien déterminée à ne pas finir vieille fille, Maggy est prête à tout. Elle veut apprendre. Elle fait alors à Dan une proposition complètement dingue: veut-il bien devenir son sexfriend? Il est loin d’être au bout de ses surprises. Après le succès remporté avec Une chambre pour deux, Caroline Steinberg dévoile cette année à Avignon sa comédie Sexfriends qui tourne partout en France depuis plusieurs années. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également samedi 27 janvier ainsi que la semaine suivante jeudi 1er, vendredi 2 et samedi 3 février.
  • Conférence. Des orages et des hommes à 21h au Théâtre de La Chélidoine à Lestrade (Saint-Angel). Cultes, croyances et traditions de la foudre et des orages avec Raymond Piccoli, astrophysicien et directeur du Laboratoire de recherche sur la foudre. Expert international dans l’étude et l’analyse des effets de la foudre au point d’impact, il est spécialiste du phénomène orageux depuis plus de 25 ans. Ancien membre du Horvard-Smimthsonian Center for astrophysics. Il préside le Comité Scientifique du Symposium International sur la Foudre et les Phénomènes Orageux. Expert pour plusieurs agences gouvernementales il a participé à de multiples programmes et projets de recherches en France et à l’étranger. Auteur de plusieurs livres de vulgarisation, il donne chaque année de nombreuses conférences. Partons à la découverte de la mythologie, des cultes, des croyances et du symbolisme de la foudre et des orages. Les diverses manifestations des éclairs et du tonnerre sont à l’origine d’un très grand nombre de traditions souvent teintées de craintes dès les premiers âges de l’humanité. Depuis la préhistoire avec l’appropriation du feu grâce à la foudre jusqu’à la peur du châtiment divin au Moyen-âge, parcourez les époques au travers des traditions et des croyances, comme les fameuses “pierres de tonnerre” que portaient les travailleurs de la terre et ce jusqu’à notre époque contemporaine avec l’invention paratonnerre. Cette conférence propose un tour du monde de la présence culturelle de la foudre dans notre vie quotidienne. De nos jours, certaines traditions existent toujours c’est la marque profonde de l’influence de la peur de l’orage dans l’inconscient collectif. Entrée libre. Infos au 05.55.72.55.84 et sur lachelidoine.fr.
************

SAMEDI 27 JANVIER

  • spéctacle Loops, cie Jakart Palais des fetes de RomainvilleSpectacle jeune public. Loops à 9h30 et 11h à Brive au Théâtre municipal, dans la petite salle. À partir de 3 ans. Avec le Collectif Jakart. Loops c’est une histoire de boucle. L’histoire de deux personnages, d’une pomme et d’une goutte d’eau qui basculent dans un tourbillon infernal : le cycle de la vie, de l’infiniment grand au tout petit. Parce que le temps, les saisons et la digestion viennent semer leur grain de folie, la goutte déborde et oup’s tout recommence indéfiniment : de l’eau des toilettes à l’eau de pluie, d’une pomme dans le ventre au pépin qui fleurit : tout est pirouette et jamais rien ne s’arrête… Les deux comédiennes, Maloue Fourdrinier et Marion Verstraeten, s’improvisent peintres de tableaux vivants, exploratrices des eaux usées, compositrices de chansons cradoks, et l’air de rien nous embarquent dans une épopée qui tourne en rond. À l’aide de différentes matières, de textures, de papiers, de chansons, de jeux de lumières, elles touchent un maximum de sens et créent des espaces visuels et sonores. Durée: 35 min. Placement libre. Tarif unique à 5 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com.

  • Répétition publique du concert du Nouvel an à 14h à Brive à l’Espace des Trois provinces. Une répétition publique gratuite, mais il faut impérativement retirer ses places à la billetterie du conservatoire au 05.55.18.17.80. Un rendez-vous annuel du conservatoire de Brive. Thème cette année: Vienne et l’Europe centrale. Durée: 2 heures. Au programme, des œuvres de Ludwig Van Beethoven, Béla Bartok, Goran Bregovich, Franz Scubert, Max Bruch, Wolfgang Amadeus Mozart… Le programme détaillé est disponible sur le site du conservatoire. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire@brive.fr.
  • Goûter spectacle. Mais où est passé le professeur Dino à 16h à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Avec la Compagnie La Baguette. “Bravo les enfants, vous êtes invités dans le laboratoire du célèbre Professeur Dino, le plus grand spécialiste des dinosaures. Il va vous révéler tous ses secrets en exclusivité, au cours d’une exceptionnelle journée porte ouverte.” Mais au moment où les enfants se présentent, aucune trace du professeur. Pour Victor, son assistant, et pour les enfants du public, c’est une énigme. Chasseurs de dragons, étranges fossiles, T-Rex et ours en smoking : les indices ne manquent pas… Mais où est donc passé le Professeur Dino ? Après le succès de Augustin Pirate des Indes et de La Grande cuisine du petit Léon – plus de 500 représentations, de Saint Malo à Monaco, de Dubaï à San Francisco – voici le nouveau spectacle de Marc Wolter. Durée: 1 heure. Entrée: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr.
  • Guillermo Del Toro poses in Beverly Hills, California, in this December 18, 2006 file photo. The filmmaker who was directing two movies based on J.R.R. Tolkien's "The Hobbit" has stepped down after two years on the project amid studio delays and schedule conflicts. REUTERS/Chris Pizzello/Files (UNITED STATES - Tags: ENTERTAINMENT PROFILE)Café ciné à 18h à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Un 3e rendez-vous avec Bastien Champougny qui proposera une discussion, avec projection, sur l’œuvre du cinéaste Guillermo del Toro. 33 ans de carrière pour ce réalisateur, scénariste, romancier et producteur de cinéma mexicain qui fait actuellement beaucoup parler de lui avec The Shape of the Water qui défraie la critique et mène les nominations des Golden Globes avec pas moins de sept citations. Jusqu’à 20h. Infos au 05.55.74.20.51.
  • Opéra au cinéma. Tosca à 18h55 à Brive au cinéma Le Rex, bd Kœnig. En direct du Metropolitan opera de New-York et en haute définition. Retransmission sous titrée en français. Une nouvelle production de l’œuvre de Giacomo Puccini, mise en scène par Sir David McVicar et sous la direction musicale de James Levine. Le duo sulfureux formé par Vittorio Grigolo et Sonya Yoncheva promet une soirée explosive où la passion et le drame seront à leur comble. Ils seront accompagnés par l’incontournable Bryn Terfel en terrible Scarpia. James Levine fera l’honneur de sa présence à la direction de l’orchestre pour cette nouvelle production. Le synopsis: la belle cantatrice Tosca est l’objet du chantage du policier corrompu Scarpia. Il tient prisonnier son amant le peintre Cavaradossi. Si elle ne se donne pas à Scarpia, Cavaradossi sera mené sur le champ à l’échafaud… Durée: 3 heures 18. Tarifs: 27 et 19 euros, pour les moins de 12 ans tarif à 12 euros. Cocktail, boisson chaude et petits gâteaux sont offerts à l’entracte. Infos au 05.55.22.41.69 et sur cinemarex.org.
  • Spectacle jeune public. Mais où est passé le professeur Dino à 20h à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Avec la Compagnie La Baguette. “Bravo les enfants, vous êtes invités dans le laboratoire du célèbre Professeur Dino, le plus grand spécialiste des dinosaures. Il va vous révéler tous ses secrets en exclusivité, au cours d’une exceptionnelle journée porte ouverte.” Mais au moment où les enfants se présentent, aucune trace du professeur. Pour Victor, son assistant, et pour les enfants du public, c’est une énigme. Chasseurs de dragons, étranges fossiles, T-Rex et ours en smoking : les indices ne manquent pas… Mais où est donc passé le Professeur Dino ? Après le succès de Augustin Pirate des Indes et de La Grande cuisine du petit Léon – plus de 500 représentations, de Saint Malo à Monaco, de Dubaï à San Francisco – voici le nouveau spectacle de Marc Wolter. Durée: 1 heure. Entrée: 12 et 8 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr.
  • Scène ouverte jeunes talents à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar et Musique Académie 19. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.
  • Comédie. Sexfriends à 21h à Saint-Mexant à L’atelier des artistes. Une rencontre d’un soir par Internet. La formule proposée est “juste pour un soir”… Dan et Maggy, qui ne se connaissent pas, se lancent dans cette aventure : Se jeter l’un sur l’autre sans tabou, sans enjeu et surtout sans lendemain. Mais la soirée ne se passe pas vraiment comme prévue car Maggy, légèrement décalée et introvertie lui avoue qu’elle est novice en la matière et qu’en réalité elle ne l’a jamais fait. Bien déterminée à ne pas finir vieille fille, Maggy est prête à tout. Elle veut apprendre. Elle fait alors à Dan une proposition complètement dingue: veut-il bien devenir son sexfriend? Il est loin d’être au bout de ses surprises. Après le succès remporté avec Une chambre pour deux, Caroline Steinberg dévoile cette année à Avignon sa comédie Sexfriends qui tourne partout en France depuis plusieurs années. Durée: environ 1 heure 20. Tarifs: 15 et 13 euros (moins de 12 ans). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Également la semaine suivante jeudi 1er, vendredi 2 et samedi 3 février.

************

DIMANCHE 28 JANVIER

  • Concert du Nouvel an à 14h à Brive à l’Espace des Trois provinces. Un rendez-vous annuel du conservatoire de Brive. Thème cette année: Vienne et l’Europe centrale. Durée: 2 heures. Au programme, des œuvres de Ludwig Van Beethoven, Béla Bartok, Goran Bregovich, Franz Scubert, Max Bruch, Wolfgang Amadeus Mozart… Le programme détaillé est disponible sur le site du conservatoire. Entrée 8 euros. Billetterie au conservatoire. Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire@brive.fr. À noter la veille samedi à 14h une répétition publique gratuite, mais il faut impérativement retirer ses places à la billetterie du conservatoire au 05.55.18.17.80.
  • Balade d’hiver de 10h à de 10h à 12h30 autour du lac du Coiroux, avec covoiturage au départ de Brive. L’association Le Petit nuage blanc propose une balade agrémentée de pauses méditatives et sensorielles. Participation de 5 euros pour les adultes. Inscription avant le 25 janvier au 06.95.88.90.97 et 05.19.07.69.03 ou à lepetitnuageblanc@gmail.com.

************

LES EXPOS A VOIR

  • Tralal’art, ballade en art contemporain à Brive au centre socioculturel municipal Jacques Cartier. À partir du 22 janvier. C’est nouveau, le centre Jacques Cartier initie un rendez-vous annuel autour de l’art contemporain. En l’occurrence pour cette première, à travers une sélection d’œuvres montrant la manière dont les artistes représentent le paysage. Des points de vue très divers seront abordés à partir de la photographie, la cartographie, la géographie, le détournement, le Land-Art. Pendant la durée de l’exposition et sur rendez-vous, David Molteau, médiateur du relais artothèque du Limousin-Nouvelle Aquitaine  pour Peuple et Culture, propose une visite commentée, basée sur l’expression des enfants. Entrée libre et gratuite. Ouvert du lundi au vendredi, de 8h à 12h15 et de 13h30 à 19h. Infos au 05.55.86.34.60. Jusqu’au 16 février 2018.
  • Roger Laplénie ou le paysage intimiste à Brive au musée Labenche, salles d’exposition temporaire. Une rétrospective de ce peintre (1911-1995) natif de Brive. Roger Laplénie passa l’essentiel de sa vie dans la cité gaillarde où il repose aujourd’hui. Travailleur acharné, cet artiste productif, bienveillant et apprécié de tous était profondément épris de notre région et la représenta abondamment. S’il est connu essentiellement pour ses paysages “néo-impressionnistes”, il s’essaya aussi tout au long de sa vie à d’autres genres et à d’autres styles, dans sa quête d’une perfection artistique à laquelle il aspirait. Impliqué dans de nombreuses associations, celui qui fut également professeur de dessin et de peinture n’a jamais ménagé sa peine pour faire partager au plus grand nombre son amour de la l’art et de la nature et pour encourager des vocations, laissant ainsi un souvenir vivace dans notre ville où un square porte même son nom. L’art était, selon ses propres mots, “une raison de vivre, un refuge parmi toutes (l)es vilenies de la vie actuelle”. Toutefois, timide à l’extrême – ce qui fut un frein à la reconnaissance qu’il méritait -, Roger Laplénie reste par certains aspects un mystère, même pour les personnes qui ont eu la chance de le connaître. L’exposition est accompagnée d’un catalogue. Entrée libre. Volet en salle d’expositions temporaires : du lundi au samedi de 12h à 18h ; le dimanche de 15h à 18h ; fermeture le mardi. Volet en salle permanente: tous les jours, sauf le mardi, de 14h à 18h. Infos au 05.55.18.17.70 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 19 mars 2018.
  • Bernard Merle, choses vues, choses tues à Brive à la chapelle Saint-Libéral. À partir du vendredi 26 janvier avec vernissage à 18h. Artiste peintre autodidacte né à Lyon en 1960, Bernard Merle réalise des œuvres dont les formats, techniques et thèmes très variés reflètent la richesse de son imagination. Souvent reprises sur plusieurs années, ses toiles intemporelles sont marquées par une épaisseur de la matière et les fantômes de repentirs. “Au fond, ce ne sont pas des êtres ni des choses que je peins mais la distance infranchissable qui m’en sépare”, explique l’artiste. L’exposition présentée à la Chapelle Saint-Libéral propose de découvrir cet artiste et son univers, au fil d’une scénographie conçue par le peintre comme un dialogue entre les œuvres. Entrée libre. Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h, dimanche de 15h à 18h. Infos au 05.55.74.41.29 et sur museelabenche.brive.fr. Jusqu’au 22 mars.
  • Backwards into the future à Brive au centre culturel, 31 avenue Jean-Jaurès. Une exposition des œuvres de Sêma Lao. Le centre culturel présente en ce début d’année les œuvres d’une artiste de renommée internationale. Sêma Lao a en effet signé de son art les murs de plusieurs villes (Londres, Paris, Glasgow, Limoges, La Rochelle, Cherbourg, Castellonorato, Nantes…) et exposé ses toiles dans de nombreux lieux. Des peintures d’une rare expressivité au style singulier qui utilisent toutes les palettes de couleurs sans aucune fausse note. Des portraits tout simplement sublimes où le regard capté est alors transporté par la prouesse technique et émotionnelle qui se dégagent de l’œuvre. Une artiste coup de cœur, hors du commun aux multiples facettes qui peint avec justesse et force des portraits émouvants et sensibles. Artiste peintre autodidacte d’origine sino-allemande, Sêma Lao réside à Limoges. Au fil des années, son chemin a été ponctué de découvertes plastiques et techniques. De multiples rencontres surtout, qui lui ont permis d’acquérir de la maturité et d’avancer. Entrée gratuite. Ouvert en semaine de 9h à 12h et de 14h à 19h, samedi de 10h à 12h et 14h à 19h. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51. Jusqu’au 31 janvier 2018.
  • Les dessins de BaBa à Brive au centre municipal d’arts plastiques, 31 avenue Jean-Jaurès. L’Association Brive amateurs Beaux-arts a choisi pour sa nouvelle exposition de réunir des dessins réalisés par une vingtaine de ses adhérents. Tous les outils traditionnels du dessin: crayon, feutres, craie, stylo à bille, fusain, encre, pastel, se sont mis au service des portraits, des paysages, des nus, des natures mortes, formant des compositions figuratives ou abstraites. La gravure est également mise en valeur, de même que l’informatique où les logiciels de traitement d’image apportent une aide précieuse à la création. Une exposition où noir et couleur rythment la visite. Les œuvres présentées sont soit des créations personnelles des membres de l’association, soit des travaux d’ateliers réalisés dans le cadre des cours du Centre d’arts plastiques. Entrée libre aux horaires d’ouverture du centre. Jusqu’au 2 février 2018.
  • Les affiches de la propagande à Brive au centre Edmond Michelet, 4 rue Champanatier. Parmi les moyens de propagande employés durant la Seconde Guerre mondiale, l’affiche tint une place importante, et fut largement utilisée entre 1940 et 1944 par le régime de Vichy et les autorités allemandes. Différents thèmes sont abordés dans cette sélection d’affiches de propagande. Entrée libre et gratuite. Horaires d’ouverture: du lundi au samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu’au 28 avril 2018.
  • Armand Chassaing alias Mandou à Tulle au Musée des armes. Devoir de mémoire avec ce portrait d’un résistant du corps franc de Tulle de l’Armée secrète. Cette exposition met en lumière six années de la vie d’un Corrézien, Armand Chassaing (1913-1997). De l’année 1939 où jeune officier il est confronté à la guerre et à l’effondrement de 1940 jusqu’aux évènements qui menèrent à la Libération, elle retrace son parcours en tentant d’éclairer l’enchaînement des faits qui amène l’homme, militaire de carrière, à agir en s’évadant lorsqu’il est prisonnier de guerre puis en prenant le maquis dans le secteur de Marcillac-la-Croisille avant de rejoindre l’AS. En 1984, alors que beaucoup de résistants ont choisi le silence, il entreprend de rédiger ses mémoires pour ses fils Patrick et Laurent Chassaing. A partir de premières notes rédigées sur un petit carnet tenu dès sa captivité et intitulé « Ton oeuvre est à toi », son récit autobiographique sous forme de Journal de Marche est livré dans des cahiers manuscrits. Héritiers de cette mémoire familiale, ses fils se sont engagés dans une démarche de transmission, publiant la transcription de ces cahiers (Editions Mille Sources, 2016) et proposant à la Ville trois donations.Entrée libre. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h30 (fermé le mardi), ouvert également le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu’au 24 février 2018.
Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire