L'actualité en continu du pays de Brive


Voeux à l’aéroport: favoriser le développement des territoires

Voeux de l'aéroport Brive Vallée de la Dordogne

Les acteurs économiques du pays de Brive, mais aussi des départements voisins se sont retrouvés dans l’aérogare pour la toute première cérémonie de voeux de l’aéroport, avec des promesses pour le futur, mais aussi l’occasion de regarder dans le rétro de l’année qui s’en est allée.

Voeux de l'aéroport Brive Vallée de la Dordogne, le directeur au microLe hasard faisant bien les choses, les chiffres de la fréquentation et du nombre de passagers pour les six premiers mois d’exploitation sont tombés quelques heures avant la cérémonie.  Avec un peu plus de 6.000 voyageurs sur la ligne Brive-Londres et pratiquement 17.000 passagers sur la liaison Brive-Paris depuis l’ouverture le 15 juin, le nouvel aéroport a réussi son décollage. La plateforme Brive-Vallée de la Dordogne a accueilli depuis la mise en service 6.985 mouvements aériens dont 969 mouvements commerciaux. Une activité soutenue qui est pour le moins encourageante pour le futur.

Hier soir,  Dany Blanchet le directeur du site, puis Jean-Louis Nesti le président du syndicat mixte, et Philippe Nauche, président de l’Agglo, ont évoqué les atouts de la plateforme.

Voeux de l'aéroport Brive Vallée de la Dordogne, le président du syndicat mixte Jean-Louis NestiAprès avoir évoqué tout le chemin parcouru en 2010, Jean Louis Nesti a évoqué le futur: “Il faut  donner à la plateforme les moyens de durer et de se développer de façon raisonnable. C’est pourquoi j’accueille favorablement la proposition de la Région d’intégrer le syndicat mixte, dès cette année à hauteur de 400.000 euros”. Jean-Louis Nesti a aussi précisé qu’il fallait imaginer des voies nouvelles pour répondre aux attentes des territoires.” On peut penser, au delà de la ligne sur Paris, à  la possibilité de rejoindre un aéroport comme Lyon aux multiples connexions ou d’autres aéroports au rayonnement international.”

Voeux de l'aéroport Brive Vallée de la Dordogne

Des projets, pour continuer à surfer sur cette crête du développement pluriel qui passe aussi par l’arrivée de nombreux touristes. “Un séjour de dix jours en moyenne apporte 700 euros par touriste. Ces passagers, à l’arrivée de notre aéroport, rejoignent le Lot, le Périgord Noir ou notre département”, a encore ajouté le président du syndicat mixte. L’aéroport outil de développement économique et touristique est aussi la thése retenue et avancée lors de cette manifestation par Philippe Nauche, président de l’Agglo, actionnaire principal du syndicat mixte.

Voeux de l'aéroport Brive Vallée de la Dordogne, le président de l'Agglo Philippe Nauche“L’aéroport est un élément important de notre bassin de vie, c’est aussi un des enjeux du SCOT, nous devons avoir une convergence de vue pour le développement économique“, a fait remarquer le président de l’Agglo avant de relater une anecdote :”La meilleure nouvelle, je l’ai eue mardi. Mon assistante a souhaité prendre l’avion sur cette ligne Brive-Paris, et on lui a  répondu qu’il n’y avait plus de place. C’était dommage, mais d’un autre côté, j’ai  eu la démonstration que cette ligne est attractive. Il y a une vraie pertinence entre cet outil de développement économique et touristique et cet outil de déplacement au service de nos concitoyens”.

Le décollage de ce nouvel aéroport semble assuré, mais il faut construire étape après étape le développement pour espérer atteindre dans les dix ans entre 120.000 et 150.000 passagers.

Voeux de l'aéroport Brive Vallée de la Dordogne

Voeux de l'aéroport Brive Vallée de la Dordogne

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Mot clé

1 commentaire

Laisser un commentaire