L'actualité en continu du pays de Brive


Verdict ce soir aux César pour “Adolescentes”

On ne manquera pas de suivre ce soir la 46e cérémonie des César qui sera diffusée ce vendredi 12 mars à partir de 21h en clair sur Canal Plus. Le documentaire Adolescentes tourné pendant cinq ans à Brive, est en lice avec six nominations. Et avec le film événement de Sébastien Lifshitz, c’est Brive qui retient son souffle.

La grand-messe du cinéma a donc lieu ce soir. Cette 46e Nuit des César se déroulera bien en présentiel et dans un nouveau lieu, l’Olympia à Paris. Mais Covid oblige, sans public et parterre de célébrités. Sont seulement autorisés les nommés et les remettants. L’Académie des arts et techniques du cinéma a dû revoir son règlement: protocole sanitaire très strict, vote exclusivement en ligne et nominations limitées à 5 par catégorie. Absent de ces catégories, évidemment, le “prix du public”, distinction qui permet de récompenser le plus gros succès en salle. Impossible avec la pandémie qui a empêché la majorité des sorties cinéma.

Il n’empêche, le 7e art aura bien sa Nuit dorée. À laquelle participe pleinement le documentaire Adolescentes tourné dans la cité gaillarde avec six nominations: meilleur son, meilleur photo, meilleur montage, meilleure réalisation, meilleur film documentaire, meilleur film. De quoi vibrer jusqu’à a toute fin de la cérémonie. Beaucoup de Brivistes suivront donc l’événement. On sera bien sûr derrière Emma et Anaïs, les deux adolescentes suivies pendant cinq ans, derrière aussi Antoine Parouty, également Briviste, un des deux photographes nommés pour la meilleure photo.

C’est la comédienne et actrice Marina Foïs qui animera la soirée. La maîtresse de cérémonie donne le ton de la soirée à travers une bande annonce en apparence sage mais drôle et décalée à la toute fin. La comédienne débute dans le guindé solennel, avec des paroles cérémonieuses rappelant la crise que traverse l’industrie du cinéma depuis près d’un an avec la pandémie: “Jamais le cinéma n’aura été plongé dans une telle obscurité”.

Un discours truffé de références comme lorsqu’elle s’exclame “Je ne sais pas si le cinéma vous a manqué, mais vous, vous nous avez manqué terriblement, douloureusement, éperdument” qui n’est pas sans rappeler l’émouvant discours d’Annie Girardot en 1996 au moment de recevoir le César de la meilleure actrice pour un second rôle dans Les Misérables. Au bout d’un plus plus d’une minute, le ton vrille dans une forme d’humour absurde que son ancienne troupe des Robins des bois n’aurait pas reniée (on vous laisse découvrir plus bas). En tout cas, un grand soir pour le cinéma, et espérons-le pour Brive, qu’il ne faut pas manquer. Plus d’infos sur academie-cinema.org.

Ne manquez pas non plus la diffusion du film en ligne programmée par le cinéma Rex ce dimanche 14 mars à 17h. Il suffit de se rendre sur la plateforme La 25e heure et d’autoriser le navigateur à connaître votre position (petite fenêtre en haut à gauche car il faut se situer dans un périmètre de 50km autour du cinéma pour pouvoir accéder aux séances) et payer les 5 euros (lire notre article Le Rex vous invite dans sa salle de cinéma virtuelle). Cette diffusion sera suivie d’une rencontre, toujours en ligne, avec le chef opérateur du film, le Briviste Antoine Parouty.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter nos précédents articles:

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire