L'actualité en continu du pays de Brive


Vent d’Est au concert du nouvel an

concert-nouvel-an-2016

Les musiques de l’Est, fil rouge cette saison au conservatoire, s’invitent au traditionnel concert du nouvel an. Il aura lieu dimanche 22 janvier à 14h30 à l’Espace des Trois provinces (entrée 8 euros, infos et billetterie au conservatoire). Afin de répondre à la très forte demande, la répétition générale du samedi 21 janvier à 14h est ouverte au public et gratuite, les billets doivent cependant être retirés au conservatoire.

 

intro-concert-nouvel-an

C’est un véritable spectacle vivant, avec orchestre symphonique, chœurs et chorégraphies, tout en sons, lumières et effets spéciaux. Au total, plus de 90 musiciens de tous âges, quelque 70 danseurs et 50 choristes qui deux heures durant, enchaînent les tableaux avec la précision d’un métronome montant en gamme au fil des éditions. Imparablement, l’événement se joue chaque année à guichets fermés, drainant  un public très large dans lequel se mêlent amateurs, familles et ceux qui n’ont pas forcément l’habitude d’assister à des concerts. Incontournable pour le public, le rendez-vous l’est aussi pour les élèves du conservatoire qui le préparent assidument depuis la rentrée de septembre.
direction-eric-sobczyk« Nous ne sommes pas un conservatoire qui conserve, mais qui participe à la diffusion et à la transmission du spectacle vivant, dans toutes ses composantes », insiste son directeur Eric Sobczyk. Pour lui, au-delà de l’enseignement des pratiques, il s’agit d’un authentique « partage » entre les diverses formes d’expressions, les participants et le public. Dans la fosse, tout repose sur un orchestre école, « un orchestre tutoré » dans lequel se côtoient aux pupitres  de jeunes élèves, des adultes plus confirmés, chapeautés par des artistes enseignants et soudés dans un même élan. Implication similaire pour les chœurs et la danse chorégraphiée par les professeurs. S’établit ainsi une évidente communion dans cette pratique collective que l’on retrouve jusqu’à la baguette : « Nous sommes également plusieurs à diriger l’orchestre », argumente Eric Sobczyk.
danse11Côté programme, les musiques de l’Est, fil rouge cette saison au conservatoire, s’invitent également au concert du nouvel an, avec une part grandissante donnée aux chœurs. De quoi succomber au charme slave de Prokofiev et de son Roméo et Juliette, aux Csardas de Vittorio Monti, et autres compositions de Dvorak, Rachmaninov, Laula Kultani, Tormis, Arvo Pärt, Khatchatourian ou Jovanke. Chaque année, le rendez-vous sait savamment transporter le public dans une nouvelle dimension, à nulle autre pareille.

Pour la conseillère municipale Anne Colasson, « c’est un concert festif, un cadeau de Noël offert par le conservatoire qui permet aux élèves de se retrouver face à un public et d’éprouver de nouvelles sensations ». Le concert du nouvel an constitue ainsi un catalyseur, au même titre que « Le conservatoire au théâtre », l’autre temps fort proposé en juin. Une véritable stratégie de projets où fusionnent enseignement et diffusion au service d’une pratique vivante.

Infos au 05.55.18.17.80 et sur conservatoire.brive.fr.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire