L'actualité en continu du pays de Brive


“Une rentrée sereine dans un retour aux 4 jours”

En ce lundi 3 septembre de rentrée, le maire Frédéric Soulier a suivi le chemin des écoliers et visité plusieurs écoles, sans oublier de partager avec les enfants le repas du jour à la cantine. L’occasion de faire le point sur les travaux réalisés pendant l’été et les nouveautés de cette nouvelle année scolaire.

La visite de rentrée a concerné cette année les écoles publiques Henri Gérard, Lucie Aubrac, Roger Gouffault, Louis Pons et pour le privé Notre-Dame. Le rituel bien rodé, auquel participaient l’inspectrice de l’éducation nationale Brive urbain Sylvie Marceau et les élus et services municipaux concernés, a réservé ses petites anecdotes. “Plus tard, je veux être maire de Brive”, assurait un CM2 devant un Frédéric Soulier amusé. D’autres élèves ont entonné une chanson marquant ce jour de reprise. Parmi les plus petits de maternelle, certains désorientés dans ce nouvel univers, avaient du mal à retenir leurs larmes. Chez les plus grands en élémentaire, la matinée a déjà livré quelques exercices pour rependre les bonnes habitudes.

En ce qui concerne le maternel et l’élémentaire dans le public, quelque 3290 élèves ont ainsi retrouvé ce matin à Brive le chemin de l’école. Des chiffres qui devront être affinés au fil de la semaine mais qui se révèlent en baisse par rapport à l’an dernier.

“C’est une rentrée sereine dans un retour aux 4 jours“, a résumé Frédéric Soulier. Avec pour tout le monde, la fin de la classe à 16h30. Ce retour à la semaine des 4 jours de classes ne marque pas pour autant la disparition des activités éducatives périscolaires proposées auparavant hebdomadairement par la Ville. Ces ateliers périscolaires sont repositionnés sur la pause méridienne. La Ville a d’ailleurs établi un vrai projet éducatif communal axé sur l’épanouissement des enfants et qui mobilise plusieurs services tout au long de l’année.

À noter dans les nouveautés: le dédoublement des classes de CE1 concernant 4 écoles de zones prioritaires (Lucie Aubrac, Jules Romains, Jules Vallès, Marie Curie) et l’ouverture d’une classe externalisée à Henri Gérard. L’école Henri Gérard va également voir l’ouverture en octobre d’une classe externalisée qui accueillera des enfants à difficultés comportementales. Un projet auquel tient particulièrement Valérie Taurisson, maire adjoint à l’Éducation: “Cette classe accueillera 6 à 8 enfants entre 6 et 13 ans qui relèvent de l’ITEP de Limarel (Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique, NDLR). Ils disposeront d’une salle spécifique, plus au calme, et partageront avec les autres élèves les temps de récréation, des activités et des projets. Le but est qu’ils profitent d’un environnement porteur pour leur apprentissage. Comme ce qui a été mis en place au sein de l’école Roger Gouffault avec la classe d’enfants à troubles autistiques.” Cette ouverture évitera aussi à ces jeunes enfants l’éloignement et l’internat. Cette classe qui sera confiée à une enseignante et un éducateur spécialisé, sera installée dans une des salles laissées libres après le déménagement de l’hôpital de jour pour enfants. La convention entre la Ville, l’Éducation nationale et l’ITEP sera à l’ordre du jour du prochain conseil municipal du 27 septembre.

Côté travaux, la Ville a évidement profité de la désaffection estivale pour mener de nombreux travaux sur l’ensemble des écoles maternelles et élémentaires publiques. On peut dire qu’elle n’a pas ménagé ses devoirs de vacances puisque le montant TTC de ces travaux s’élèvent à 726.000 euros. Des travaux très diversifiés qui vont de la pose des visiophones pour la sécurisation des établissements à l’aménagement pour le dédoublement des classes de CE1 dans les zones prioritaires en passant par toute la panoplie de chantiers : réfection de peintures, de menuiseries, de cours de récréation, de sanitaires, désamiantage, travaux d’accessibilité, d’évacuation d’eaux pluviales…

Parmi les gros chantiers figure l’école Lucie Aubrac à Rivet où ont été réalisés 225.000 euros de travaux (réfection des toitures terrasses, ravalement et changement de menuiseries en façade). Sa maternelle s’orne désormais d’une jolie fresque imaginée par les services techniques municipaux et dont l’initiative revient au conseil de quartier qui en a financé la réalisation. L’entrée de l’élémentaire devrait connaitre le même sort d’ici la Toussaint.

Le maire a profité de cette journée de rentrée pour distribuer lui même à chaque élève des classes de CM2 visitées une invitation à venir ce dimanche accompagné d’un adulte encourager le CAB face à Béziers. Tous les élèves de CM2 du public comme du privé ont été ainsi invités depuis 2014. Une sorte de rentrée dans le pack.

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Mot clé

Laisser un commentaire