L'actualité en continu du pays de Brive


Une première journée de la police nationale

Cérémonie inédite cette après-midi au monument de la Victoire. Les trois commissariats corréziens étaient présents à Brive pour marquer cette journée de la police nationale instituée le 9 juillet depuis cette année, une date symbolique. Hommage a été rendu à tous les policiers morts ou blessés en service.

Elle n’avait pas de moment bien à elle, ce manque est désormais comblé. Sous l’impulsion du ministre de l’Intérieur, la première journée de la police nationale a été organisée, ce vendredi 9 juillet, sur l’ensemble du territoire. Cette cérémonie qui se veut “un moment de rassemblement, de mémoire et d’hommage” stipulait le ministre dans un message qui a été lu.

De fait y participaient les trois commissariats de Brive, Tulle et Ussel en présence du sous-préfet et du nouveau directeur départemental de la sécurité publique. La date n’a évidement pas été déterminée au hasard: elle fait référence au décret du 9 juillet 1966, qui, sous le général de Gaulle, a organisé et constitué la police nationale.

Appel a était fait des policiers morts pour la France. Huit hommes et femmes, policiers ou agents administratifs sont décédés au cours de l’année écoulée  dans l’exercice de leurs fonctions. “Tous étaient des héros du quotidien, ne cherchant ni la gloire, ni la lumière. Ils étaient des serviteurs de la Nation et les gardiens de notre paix.” Hommage a aussi été rendu à d’autres avec des remises de décorations. Un moment de célébration tout autant que de cohésion.

Photos Marie-Christine Malsoute

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire