L'actualité en continu du pays de Brive


Une journée foot avec Steve Savidan

C’était une belle fête du foot cet après-midi au stade Pestourie. L’Étoile recevait à domicile l’ancien joueur professionnel. Petits et grands étaient aux anges. “La seule question que je leur pose, c’est s’ils prennent du plaisir”, assure Steve Savidan.

“110 matchs et 40 buts en Ligue 1, une sélection en équipe de France“, résumait une affiche au bord du terrain. La carrière de ce joueur attachant s’est brutalement arrêtée à ses 31 ans alors qu’il allait signer à Monaco (la détection d’une malformation cardiaque le rendant inapte à la pratique du sport de haut niveau). Mais l’ex-professionnel est toujours resté au service du ballon rond. Aujourd’hui, il est éducateur et aussi “conseiller technique du président de la Ligue de football de la Nouvelle-Aquitaine”, et c’est tout à fait bénévolement qu’il s’est prêté à un concours organisé par cette même ligue. Parmi les 110 clubs à y participer, l’ESA Brive a été tirée au sort pour l’accueillir. Un événement dont le club a souhaité faire le vecteur d’une belle fête.

“Nous avons souhaité invité et faire participer l’autre école de foot de l’ASPO et ce soir nous organisons une réunion technique rassemblant tous les clubs brivistes”, explique Roger Bramat, président de l’Étoile. Cet après-midi, le terrain d’honneur bruissait des cris de quelque 200 garçons et filles de 6 à 13 ans.

Le joueur qui avait revêtu le maillot de la FFF était le centre de toutes les convoitises. C’est à qui pouvait le toucher, lui poser une question, avoir un autographe, se faire prendre en photo avec lui… Enfants comme parents, sollicités eux-aussi pour confectionner un savoureux goûter, s’arrachait avec respect l’ancien joueur. Des attentions auxquelles Steve Savidan répondait avec une égale spontanéité comme gentillesse. Un côté naturel qui séduit.

“Le club a fait de ma venue une belle opération car il a su créer du lien en partageant cette journée avec les autres clubs”, se réjouissait Steve Savidan qui a pu aussi rencontrer les jeunes U13, au seuil des grands terrains, et les éducateurs. Une “prise de contact à tous les niveaux” alors même que “la nouvelle région crée aussi en foot son identité territoriale”.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

1 commentaire

  •    Répondre

    J’ai inscrit mon fils dans le club ESA Briviste au mois d’octobre 2020 et j’ai payé 155€, il était dans le groupe U11 espoir. A partir de 09/12/2020, l’animateur a commencé à faire une séance d’entrainement par mois au lieu des deux par semaine qui était prévu lors de l’inscription et à partir du 13/03/2021 mon fils n’avait plus d’entrainement. Le 18/05/2021, j’ai envoyé un message à son animateur qui m’a informé qu’il n’est plus entraineur dans ce club depuis le 30/04/2021. J’ai contacté monsieur Antonin BRAMAT qui m’a refusé de répondre à mes appels par contre il m’a envoyé un SMS pour me dire que si je veux, mon fils peux intégrer le groupe U10 et les entrainements se font le mercredi à 14h30 sachant que je travaille, je débauche à 17h30. Avec son groupe U11 les entrainements était 18h30 et pendant le couvre-feu à 19h c’était à 17h30. Donc j’ai payé 155€ pour que mon fils fasse une vingtaine de séances d’entrainement. Il faut savoir que j’ai envoyé un mail qui est resté sans réponse et personne ne répond à mes appels c’est à moi de se débrouiller pour avoir les informations, je n’ai reçu aucun mail d’information des changements, aucune communication.
    Sachez que je ne suis pas un cas isolé.

Laisser un commentaire