L'actualité en continu du pays de Brive


Une halle alimentaire pour 2019

Le chantier doit démarrer en septembre prochain, après désamiantage préalable, et nécessitera plus d’un an de travaux. La future halle alimentaire ouvrira en septembre-octobre 2019. Un enjeu pour l’attractivité du centre-ville.

14 commerçants ont déjà réservé leurs étals. La signature des contrats avec la mairie, qui garde la régie de la halle, a d’ailleurs donné le top départ concret de ce projet inscrit dans la Page urbaine et qui vise à redynamiser le centre-ville. «  Il était hors de question de se lancer sans commerçants dans une réalisation de plus d’un million d’euros. Nous voulions qu’au moins 80% des étals soient réservés », rappelle Jean-Luc Souquières, conseiller délégué en charge des marchés. Le projet est « bien financé » pour le maire Frédéric Soulier puisque les 3,33 millions d’euros hors taxe sont subventionnés à hauteur de 71%.

Le chantier va donc pouvoir démarrer, d’abord par le désamiantage de la structure puis sa déconstruction en juillet. Il nécessitera un an de travaux avec une livraison en juillet 2019, date à laquelle chaque commerçant pourra alors aménager son étal selon ses besoins, avec une ouverture prévue au début du 4e trimestre 2019.

La halle accueillera des métiers de bouche. Sur ses 2900 m2 d’implantation, elle offrira 900 m2 dont 380 d’espace commercial avec des étals desservis par une allée centrale de 5m de large. Les deux étals les plus importants seront ceux du marchand de journaux (celui de Winston-Churchill déplacé) et du fleuriste, disposés de part et d’autre de l’entrée principale, qui bénéficieront d’un accès indépendant avec des horaires d’ouverture plus étendus.

« Parmi les 14 commerçants qui ont réservé leur emplacement (voir la liste plus bas, NDLR), certains ont déjà une activité en ville qu’ils se sont engagés à conserver. D’autres s’implantent avec des choses qui n’existaient pas à Brive. Deux commerçants non sédentaires habitués des marchés en profitent aussi pour ouvrir boutique… Il y a un mélange intéressant qui va permettre de redonner de l’attractivité au centre-ville », se réjouit Jean-Luc Souquières. Pour preuve, « des commerçants alentour ont déjà prévu d’ouvrir le dimanche six mois avant l’ouverture de la halle ». La redynamisation est déjà effective.

Côté fonctionnement, l’accueil sera assuré par un agent municipal du service des affaires agricoles, mais l’animation sera organisée et prise en charge par l’association des commerçants de la halle qui s’’est déjà constituée avec 4 co-président(e)s. À noter que l’ascenseur desservant le parking sera déplacé de quelques mètres et le rucher école déménagé square Boudy.

À noter qu’il reste 4 étals encore disponibles. Infos auprès du Service des affaires agricoles au 05.55.74.96.20 et foirestemarches@brive.fr.

FICHE PRATIQUE

Ce que l’on pourra trouver  dans la halle

  • tous les matins du mardi au dimanche, de 7h30 à 14h: 2 boulangers, 1 caviste, 1 poissonnier, 1 volailler rôtisseur, 1 boucher, 2 primeurs, 1 chocolatier, 1 fromager, 1 traiteur, 1 marchand autour de la pomme et de ses anciennes variétés, 1 épicerie fine autour de la truffe, 1 étal de produits palmipèdes frais et en conserve,
  • tous les jours du mardi au samedi de 7h30 à 19h et le dimanche de 7h30 à 14h: 1 marchand de journaux, 1 fleuriste,
  • des mange débout: pas de restaurateur sur place, mais il sera possible de se restaurer en dégustant les produits vendus dans la halle. Chaque commerçant pourra installer des mange debout sur son étal. Il est également prévu des espaces communs, à l’intérieur comme à l’extérieur, côté jardins.

4 entrées : la principale face au boulevard, deux latérales et une à l’arrière donnant de plein pied sur les jardins.

Le calendrier

  • Juillet 2018 : désamiantage de la structure et déconstruction.
  • Septembre 2018 : début de la construction.
  • Juillet 2019 : livraison pour aménagement des étals par chaque commerçant
  • Ouverture en septembre octobre 2019.

Marché déplacé pendant les travaux

À partir du 7 juillet, le marché de la place de Lattre de Tassigny sera déplacé à proximité immédiate, comme le souhaitaient les non-sédentaires. Il se tiendra autour du monument de la Victoire et sur les deux avenues maréchal Leclerc et Poincaré, en laissant libre entrée et sortie du parking souterrain. Des places de stationnement seront également toujours maintenues sur une partie de la place pendant toute la durée du chantier.

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire