L'actualité en continu du pays de Brive


Une Girly cup pour promouvoir le foot féminin

Des étudiants brivistes organisent les 31 mars et 1er avril un tournoi national de football féminin dans les catégories 10/13 et 14/17 dont l’objectif est de promouvoir auprès des jeunes cette pratique qui rallie de plus en plus d’adeptes.

 

Ils pourraient déjà monter une équipe de foot, à 7. Ils sont juste un peu plus âgés que celles qu’ils s’apprêtent à faire rentrer sur le terrain. Ces 7 filles et garçons sont étudiants à l’IUT de Brive, en seconde année GEA (Gestion des entreprises et des administrations). Et c’est dans ce cadre qu’ils organisent cette 3 édition du tournoi qui doit réunir une trentaine d’équipes venues de toutes la France comme locales. Les filles de Vartez, Cosnac ou d’Égletons côtoieront ainsi celles du PSG, Toulouse, Lyon ou Bordeaux…

“C’est un projet tutoré qui fait partie de notre cursus et qui compte dans la note finale”, explique Corentin Boure-Guinot. Le projet a été commandité par l’Association sportive de Saint-Pantaléon-de-Larche (ASSP) où se jouera le tournoi et partie prenante, et dont l’objectif, avec le soutien de la FFF, est de féminiser davantage la discipline. L’aspect sportif et surtout “convivial” a séduit les 7 étudiants qui y travaillent depuis la rentrée de septembre. “Ça nous apporte beaucoup de nouvelles connaissances, par exemple prévoir un plan de communication, la restauration sur place, comment bien démarcher les équipes, les partenaires, faire des mailings… ça parait banal, mais c’est riche d’enseignements concrets. On a pu toucher tous les aspects logistiques de l’organisation d’un événement.”

Un exercice grandeur nature auquel nos 7 étudiants ont apporté leur “touche”. Si “Girly cup”, le nom du tournoi existait déjà, ils l’ont désormais déposé à l’Inpi (Institut national de la propriété industrielle), tout comme le logo qu’ils ont créé pour l’événement. Ils ont également doté la compétition d’une musique attitrée. Pour la cérémonie d’ouverture, ils ont même prévu une flash mob que toutes les équipes réunies devront reproduire. “Lors de la première édition, il y en avait 16, pour la deuxième 22, nous en espérons 32 cette année.” Côté financement, les 7 étudiants ont bien œuvré puisque leur carnet de partenaires est déjà presque rempli. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à les contacter: ils ont créé un site Girly cup, mis en place une page Facebook, et ouvert un compte Instagram.

Ils donnent rendez-vous au public au complexe Georges Auger à Saint-Pantaléon-de-Larche, samedi 31 mars à partir de 14h et dimanche 1er avril à partir de 9h30. Entrée gratuite.

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire