L'actualité en continu du pays de Brive


Une Empreinte estivale pour les jeunes

Photo Olivier Soulié

Cet été, la scène nationale Brive-Tulle invite du 6 au 24 juillet les jeunes des quartiers à la rencontre d’artistes dans toute la palette du spectacle vivant et des arts visuels. Le projet baptisé “Une Empreinte estivale” propose des stages de 5 jours modulables, par petits groupes de 9, pour s’évader en restant ici.

Déjà privée par le Covid-19 de 2e partie de saison, la scène nationale Brive-Tulle ne fera pas relâche cet été.  Elle a décidé pendant cette période encore troublée de « renouer le lien avec son territoire et la population sur un angle différent de ce que l’on a l’habitude de faire », explique son directeur Nicolas Blanc. En cohérence avec ses missions, elle a ainsi souhaité proposer une action en direction de la jeunesse et notamment celle issue des quartiers prioritaires de Brive et de Tulle.

Photo Olivier Soulié

Du 6 au 24 juillet, pendant 3 semaines, elle leur propose de participer au théâtre à des ateliers avec des artistes installés en Corrèze et avec lesquels elle a tissé des liens. La scène nationale a choisi comme thématique un propice à l’imaginaire et qui recouvre plusieurs sens: L’Empreinte. “C’est un ouvrage de Pierre Bergounioux et le nom de la structure artistique qui habite deux théâtres, bâtiments propices à l’imaginaire. A chaque artiste de s’approprier cette thématique ; de jouer avec elle – l’empreinte du confinement, de cette crise par exemple – en fonction de sa sensibilité artistique, de l’âge ciblé afin de proposer un véritable projet artistique.”

Chaque artiste jouera donc de sa sensibilité pour nourrir l’esprit créatif de petits groupes de jeunes. Il y aura théâtre, danse, cirque, musique, arts visuels, vidéo. De 90 à 180 jeunes devraient être touchés. Une manière aussi de soutenir économiquement le milieu artistique.

“Dans un contexte de déconfinement où les normes sanitaires sont très fortes, nous continuons à faire vivre les théâtres, à accueillir des artistes en résidence.” Le théâtre de Brive accueille d’ailleurs en ce moment, du 19 juin au 9 juillet, une des artistes associées, Barbara Métais-Chastanier, pour un travail d’écriture sur un projet théâtral lié au territoire. Avant lui, celui de Tulle a  accueilli le Bottom Théâtre pour une reprise de son Gretel et Hansel.

“Bien sûr, nous travaillons d’arrache-pied à la saison prochaine, une saison pas tout à fait comme les autres forcément, bouleversée par ce qui vient de se passer, mais aussi pleine d’énergie pour se réinventer. Une grosse partie des spectacles qui avaient dû être annulés ont été reportés”, précise le directeur. L’avant-programme devrait être dévoilé mi-juillet. Du 9 au 19 septembre, des présentations de saison en petits groupes seront organisées à Brive et à Tulle dans les théâtres mais aussi à l’extérieur en Corrèze. Le 15 septembre marquera l’ouverture de la billetterie en ligne et dans les théâtres.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire