L'actualité en continu du pays de Brive


Une boutique éphémère pour s’immerger dans la vie active

L’Afpa, l’Association nationale pour la formation professionnelle des adultes, a initié vendredi dernier, 7 juin, une journée portes ouvertes sous le signe de l’alternance. Autour d’une singulière boutique éphémère.

 

Pour promouvoir l’événement formateur, des stagiaires en formation dans les métiers du commerce ont en effet reconstitué à la lettre un vrai magasin de vêtements avec de vrais vendeurs en situation. Rayon enfant, femme, homme et accessoires ont été remplis grâce à la contribution des salariés de l’Afpa et des stagiaires.

Moyennant quelques euros symboliques, tout le monde pouvait y faire son shopping. Ophélie, vendeuse de choc, joue le jeu avec brio tout comme Marie-Laure, Joris, Pierre et Benoit, chacun achevant une formation qualifiante intégrée au cursus des métiers de la vente et de la distribution.

Pour Marie-Laure, vendre s’impose comme “un choix réfléchi avec une passion et une première expérience vers le domaine de la boucherie”. Joris, ancien chauffeur livreur, apprend le métier de responsable de rayon. Pierre, ancien infographiste, celui de vendeur conseil. Benoit, lui a une fonction de manager d’univers marchand.

Journée réussie pour ces futurs professionnels insérés au cœur d’un métier qu’ils ont choisi et dans lequel, selon toute évidence, ils s’épanouissent déjà. À la grande satisfaction de l’assistante commerciale Laetitia Cerasoli qui les encadrait sur cette action. “Cette mise en situation, tout en leur donnant une vraie vision de ce qui les attend à la sortie, leur permet de se projeter dans la réalité de leur futur métier“, déclare Guy Duroux, directeur de l’Afpa de Brive et de Saint-Pantaléon. Les bénéfices de cette opération iront aux stagiaires de l’Afpa puis les invendus seront donnés aux réfugiés et migrants hébergés par l’Afpa de Brive.

Cet article a été réalisé par nos deux stagiaires Chloé et Rose, élèves de seconde au lycée Bossuet.

brivemag.fr, Photos : Diarmid COURREGES

brivemag.fr, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire