L'actualité en continu du pays de Brive


Une Baignoire et des Bulles… deux librairies dans le même bain

Laurence Guillemot et Elodie Martin dans La Baignoire d'Archimède et Emmanuel Deve pour Bulles de papier

C’est aujourd’hui à 10h qu’ouvrent deux librairies au 21 de la rue Farro (dans l’ancienne boulangerie-patisserie). Au rez de chaussée, l’univers BD Bulles de papier d’Emmanuel Deve qui quitte la rue Saint-Libéral pour prendre ses aises. A l’étage, la Baignoire d’Archimède nouvellement créée par Elodie Martin et Laurence Guillemot. Deux univers bien distincts, mais une même synergie. Une ouverture très attendue et un joli préambule aussi à la toute proche Foire du livre (les 6, 7 et 8 novembre).

 

LibrairiesElles auraient dû ouvrir le 21 octobre, mais la date a été repoussée d’une semaine pour parfaire l’emménagement. A l’heure où tant de librairies ferment, on ne peut que se réjouir de cette ouverture imminente. Sur l’enseigne, vous accueillent côte à côte, une baignoire et un Marsupilani, leurs emblèmes respectifs. Vous longez d’abord un couloir d’entrée, avec de part et d’autre des vitrines de présentation (là où se tenait l’ancienne boutique). De quoi allécher le chaland. Au bout, vous accédez sur le même plan à Bulles de papier et ses BD ou vous pouvez grimper à l’étage supérieur par les escaliers ou l’ascenseur pour déboucher sur le règne plus généraliste de La Baignoire d’Archimède. En toute indépendance. Sans passer par l’un pour aller l’autre. Deux plateaux de 120m2.

Emmanuel DevePas moins de 250.000 euros de travaux auront été nécessaires pour transformer l’ancien atelier et l’appartement vétustes en deux univers modernes et lumineux tournés vers les lecteurs. “Nous avons même fait fabriquer tout le mobilier sur mesure en bois massif… pour durer”, s’amuse Emmanuel Deve. C’est lui qui a acheté le bâtiment. Il cherchait depuis longtemps à agrandir sa librairie qui fêtera ses 10 ans en novembre, le 21 (décidément un chiffre qui va leur devenir fétiche).

“Il faut que les gens se sentent bien et pas dans une obligation de consommer”, assure ce longiligne physique d’éternel ado au petit air de Gaston Lagaffe (presque un compliment pour ce grand fan de Franquin). “Nous ne sommes pas des utopistes”, complètent ces deux acolytes. “Nous avons aussi l’esprit commercial, nous travaillons depuis longtemps dans ce milieu, mais nous voulons apporter un esprit participatif, un échange avec les clients.”

Elodie Martin et Laurence GuillemotLibraires, oui, mais surtout indépendants. “L’espace étant limité, nous aurons un vrai travail de choix et de conseil. Ce sera notre force dans une offre éditorial qui a explosé. C’est passionnant de percevoir l’attente de l’autre, savoir l’écouter.” D’ailleurs chacun a prévu dans son espace respectif un coin pour se poser, feuilleter et papoter bouquins. A l’évidence, ces trois là étaient donc faits pour s’entendre. Chacun dans son registre est porté par ce même amour intime du livre à partager, qu’il se décline en album ou en prose, graphisme ou poésie. Laissez les deux secondes ensemble et le trio extrapole déjà de futures animations en commun.

“Ce lieu est né de nos projets mutualisés”, explique Laurence Guillemot, une ancienne de feu la librairie Les Trois Epis où elle a travaillé pendant 11 ans. C’est d’ailleurs là qu’elle a rencontré sa comparse Elodie Martin, représentante dans l’édition (et auparavant une ex aussi des Trois Epis). Emmanuel Deve“Chacune avait son propre projet de librairie et on s’est aperçu qu’on avait la même envie, une éthique commune, la même perception de ce qu’on voulait proposer.” Alors elles ont décidé de s’associer et comme Elodie était déjà en contact avec Emmanuel, le trio a concrétisé l’ambition commune dans un lieu qu’il prône comme un atout. “On est situé en centre-ville, dans une rue passante et dynamique animée par une association commerçants qui a une belle énergie.” Que du bonheur !

Bulles de papier va ainsi pouvoir prendre ses aises sur 30m2 supplémentaires. Avec 5.000 nouveautés par an, ce ne sera pas du luxe au royaume des BD et mangas. La Baignoire d’Archimède veut quant à elle privilégier trois axes: la littérature, les sciences humaines et la jeunesse. “Nous voulons satisfaire un large public tout en restant fidèle à ce qui nous touche. On proposera des best sellers, mais aussi des choses plus choisies, plus sélectives, sans jugement de valeur sur les goûts de nos lecteurs.”

Dans le coin jeunes Les deux associées veulent aussi intégrer “une beau rayon théâtre” et créer un partenariat avec des compagnies pour des mises en espace. Côté jeunesse aussi, Elodie et Laurence ont prévu des animations dans un coin spécialement aménagé avec un plancher de verre. Une démarche militante: “Le lecteur qui a 4 ans aujourd’hui sera le citoyen de 20 ans qui construira la société.” Du fait de leur date d’ouverture, les deux comparses ne participent pas officiellement cette année à la Foire du livre (elles seront toutefois présentes sur le stand de Bulles de papier), mais ce n’est que partie remise.

Quant au nom de leur librairie, il leur est venu tout simplement d’une baignoire qui trainait encore dans l’ancien appartement et qu’elles ont tôt fait d’intégrer dans le décor. Elles ont même trouvé Archimède, si, si: un chaton qui ne demandera certainement plus tard qu’à se prélasser dans les rayons. Histoire de compléter l’ambiance cosy.

Les librairies Bulles de papier et La Baignoire d’Archimède seront ouvertes au mêmes horaires: lundi de 14h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h.

 

 

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire