L'actualité en continu du pays de Brive


Une 11e boîte à lire inaugurée à l’hôpital

cmj-boite-a-lire-hopital1pano

Avec l’implantation d’une nouvelle boîte à lire sur le parking de l’hôpital, la ville est désormais cernée par les livres en accès libre d’Est en Ouest et du Nord au Sud. Un beau chemin parcouru par ce projet initié par le Conseil municipal des jeunes en 2008 et mis en œuvre depuis 2014.

cmj-boite-a-lire-hopital2C’est avec “un immense oui” que Vincent Delivet, directeur de l’hôpital de Brive, a accueilli la proposition du Conseil municipal des jeunes (CMJ) d’intégrer sur le parking de l’établissement une boîte à lire. La 11e dans la ville. Inspirées par le bookcrossing, elles offrent aux lecteurs la possibilité de venir retirer ou déposer un ou plusieurs livres.

Parmi les dernières venues figurent celles de Rivet, place des Arcades, de Tujac, près du centre socioculturel Jacques Cartier, et des Chapélies, près de Raoul Dautry. Ces mini-bibliothèques ont aussi été installées à la gare et sur le parking de la piscine. “Elles y marchent très bien”, note Jamila Houdaibi, animatrice jeunesse CMJ; de même que celles de la Collégiale et de l’Office de tourisme. “Hier matin, j’ai encore été la remplir trois fois!”

cmj-boite-a-lire-hopital3Les boîtes sont aussi régulièrement alimentées par les utilisateurs. La médiathèque, avec qui le CMJ a noué un partenariat privilégié, a également joué un rôle important et “donné plus de mille livres” à ce projet “culturel, écologique et de vivre-ensemble”. Ces “points d’échanges et de rencontres” offrent un “accès gratuit à la culture pour tous”, a rappelé Gianluca du CMJ, en même temps qu’une “seconde vie à de nombreux livres oubliés sur nos étagères”. Parfaitement “intégrées au paysage urbain briviste, ces boîtes sont en mesure de toucher tous les publics par leur implantation dans la ville : de l’hôpital à la gare, de Tujac aux Chapélies.”

“A l’heure du tout numérique, ce projet montre que l’intérêt pour le livre papier demeure”, a noté la conseillère municipale Sabine Delord, en rappelant que ce succès faisait sens ici, dans une ville qui porte une Foire du livre de renom, la 2e de l’hexagone en terme d’affluence, mais “la première en terme de ventes”, a rappelé Vincent Delivet. “Ces boîtes sont une autre manière de répandre la connaissance et la culture, indispensables à la cohésion sociale, et si précieuses en ces temps durs et obscurs. J’espère que beaucoup d’utilisateurs se l’approprieront”, a terminé le directeur, et qu’elle vivra devant cet l’hôpital qui est aussi un lieu de vie!”

Lieux d’implantation des 11 boîtes à lire sur Brive: Collégiale, Office de tourisme, Cinéma Rex, parking de la piscine, campus universitaire, gare, potager, Rivet, Tujac, Chapélies et parking de l’hôpital.

cmj-boite-a-lire-hopital5

 

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire