L'actualité en continu du pays de Brive


“Un totem de référence ” s’implante à Brive Laroche

Pose de la première pierre par Frédéric Soulier, maire de Brive et président de l'anglo. Il est entouré d'Alexandre Parot, président du groupe et Jean-Louis Nesti, président de la CCI Corrèze (sur sa gauche), d'Alain Parot, président du conseil de surveillance et Philippe Clément, président de territoire 19 (sur sa gauche)

“Brive Laroche est the place to be, a déclaré ce matin le maire de Brive et président de l’Agglo Frédéric Soulier lors de la pose de la première pierre de la future concession Parot Premium BMW et Mini, avenue du Teinchurier. Une implantation importante tant pour le groupe que pour le territoire, synonyme de développement économique et de nouveaux emplois.

Premiere pierre BMW groupe Parot2“Les 53 hectares de la zone d’avenir de Brive Laroche sont les derniers hectares urbains que nous avons à commercialiser“, rappelait Frédéric Soulier, maire de Brive et président de l’Agglo, entouré ce matin de la famille Parot, d’élus, des présidents de la CCI de Corrèze Jean-Louis Nesti et de Territoire 19, Philippe Clément. Accueillir le groupe Parot, un “totem de référence” faisait partie de ces “bons choix à faire pour cette zone”, a estimé Frédéric Soulier.

Premiere pierre BMW groupe Parot3Les bâtiments qui vont s’étendre sur 2.500m2 devraient être livrés au 15 septembre 2016. Le groupe a investi 2,5 millions d’euros dans cette implantation initiée par Alain Parot, président du conseil de surveillance. Il table à présent sur une hausse des ventes et de l’activité, synonyme de nouveaux emplois. Le groupe qui emploie 500 personnes dans le grand Sud-Ouest dont 16 à Brive prévoit ainsi l’embauche d’une dizaine de salariés supplémentaires d’ici 4 à 5 ans.

Avec un chiffre d’affaire de 40 millions d’euros en local, et 220 millions au total, le groupe dont le siège est à Bordeaux mais les racines à Brive, s’est placé à la fin 2015 en tête des ventes des véhicules premium dans le monde”, a indiqué Alexandre Parot, président du groupe. “Cet emplacement de premier ordre offre ainsi à notre marque la vitrine qu’elle mérite.” D’autant que des aménagements prochains vont permettre à ces 53 hectares d’être organisés de manière circulaire et à la zone de rayonner vers les autoroutes : “Un très beau giratoire irriguera cette nouvelle zone qui sera reliée à l’A20 par un axe dont les travaux débuteront dans quelques mois. De plus, l’ancienne piste sera prolongée pour rattraper le rond-point du Pigeon-Blanc qui offre un accès vers l’A89”, a décrit Frédéric Soulier.

 

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire