L'actualité en continu du pays de Brive


Un radieux cross départemental

intro-cross

Quelque 1350 enfants venus de toutes les écoles élémentaires du département ont participé cet après-midi à Brive au cross USEP. Il y avait grosse effervescence sur la place de la Guierle et ses jardins où se succédaient les 6 courses CE2, CM1 et CM2. Une belle fête sportive… avec une mention spéciale aux deux classes brivistes qui ont assuré le goûter équilibré et la couverture vidéo.

 

courses-garcons2Des cris, des encouragements, des joues cramoisies par l’effort, de la sueur, parfois quelques larmes vite séchées par un soleil hivernal radieux. “C’est la fête du sport scolaire“, résumait Laurent Lenoir, délégué départemental USEP (Union sportive des écoles primaires). Des générations d’élèves l’ont déjà pratiqué. “C’est bien au moins le 50e. Il y a des parents accompagnants qui l’ont couru du temps où ils étaient élèves.”

Le fait est qu’il y avait foule sur la place de la Guierle et les jardins avoisinants: “1350 élèves de 110 écoles de tout le département”, avec leur lot d’enseignants, de parents et de curieux attirés par l’agitation. “C’est aussi une belle occasion de rassembler les enseignants”, commente le délégué. Les élèves étaient répartis en 6 courses, CE2, CM1 et CM2, garçons et filles, les uns encourageant les autres à tour de rôle. A s’en époumoner.

courses-filles-3“C’est la conclusion d’un travail sur tout un trimestre, depuis octobre. En cours d’EPS, les élèves ont été familiarisés à la course longue, de 15 minutes sans s’arrêter, afin de leur donner le sens de l’effort et de la compétition. Ils sont passés par des phases qualificatives. ”

Mais en ce grand jour départemental, l’exercice était autre, avec une arche d’arrivée en ligne de mire et la pression de la foule sur tout le trajet: les CE2 devaient courir 2100m, les CM1 2500m et les CM2 2700m. Dans la liesse générale, deux classes brivistes avaient un autre challenge en étant impliquées dans l’organisation. En ce qui concerne l’école Roger Gouffault, la classe de Véronique Lefranc, casquettes blanches de ralliement, s’est chargée de toute la communication de l’événement, réalisant des affiches et des petits reportages vidéos sur la manifestation.

ravitaillementUne classe de l’école Saint-Germain a quant à elle pris en charge le goûter distribué aux participant(e)s. “On avait un budget d’un euro par personne”, expliquaient Lou-Anne et Xavier, entre deux distributions. “Il fallait que ce soit un goûter équilibré, avec des circuits courts, qui soit pratique à prendre.” A l’arrivée, les jeunes coureurs  se voyaient ainsi proposer pommes, chocolatines et bouteilles d’eau. “On devait faire attention au tri, alors on a même pensé à récupérer les bouchons.” Et tout le monde a joué le jeu, sportivement.

 

 

casquettes-blanches

pano-course-fille-1

courses-filles-2

pano-courses-garcons

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

Laisser un commentaire