L'actualité en continu du pays de Brive


Un long métrage en tournage au Maryland

Tournage de film au Maryland1 pano

Changement de décor au Maryland, où régnait hier une effervescence particulière à l’occasion du tournage d’un long-métrage. Une première pour le café qui en a pourtant vu d’autres, entre concerts, soirées astro rencontres, scènes ouvertes aux jeunes talents…

Tournage de film au Maryland8Un grand rideau noir barre l’entrée du café Le Maryland, hier après-midi. Rien qui ne soit de mauvaise augure, bien au contraire. Un long-métrage est en tournage.

Sur la terrasse bondée, les figurants réunis par celui que tout le monde surnomme Baby, le patron des lieux, attendent leur heure pour entrer en scène dans la joie et la bonne humeur. Derrière le rideau noir, c’est une toute autre ambiance. Caméra, micro, fils en tout sens, costumes encore filmés et suspendus de-ci de-là… c’est un joyeux bazar qui règne dans le café. Ce qui semble avoir le don de réjouir Baby, qui déambule comme un poisson dans l’eau dans cette effervescence inhabituelle.

BabySur le zinc de son bar, le scénario est ouvert à la séquence 23. Celle qui concerne le tournage de ce jour: “Brive, rue piétonne. Quelques voitures roulent sur le boulevard circulaire qui fait le tour du centre-ville. De la musique s’échappe d’un petit bar situé dans une rue piétonne.”

C’est bien le Maryland dont il est question. Venu en repérage cet hiver, le réalisateur Frédéric Pelle explique son choix: “Je cherchais un bar avec du cachet, qui ait une âme.” Bingo ! Et la programmation musicale que le producteur y a découvert n’a rien gâché.

Frédéric PelleLa première scène filmée hier a été celle du concert de Blues etc, un groupe qui compte parmi les incontournables du Maryland. “Le personnage masculin, interprété par Nicolas Abraham, est un commercial de Bordeaux. Il avait une vision ringarde des bars de provinces. Tombé par hasard au Maryland, il découvre un lieu et un groupe qui a de la gueule“, explique-t-il. Une voix aussi, celle du chanteur, dont le grain rocailleux tutoie le timbre plein de douceur.

Devait suivre le tournage de la scène clé du film: la rencontre entre ce commercial et Aurélie, une jeune serveuse d’un hôtel restaurant d’Aubazine, interprétée par Adélaïde Leroux. “Tout le film va être tourné en Corrèze”, indique le réalisateur. “A 90% à Aubazine”. Un site que Frédéric Pelle, alors assistant réalisateur de “La Carte aux trésors” découvre en tournant l’émission. “Depuis, j’ai pris l’habitude d’y revenir.” Et, c’est à partir d’une histoire qu’on lui a racontée et qui s’est passée à Aubazine qu’avec Orlanda Laforet, ils ont écrit le scénario d’Aurélie.

Adélaïde Leroux et Nicolas Abraham les deux comédiens principauxIls espèrent que le long-métrage, produit par Bianca Films et soutenu par la Région Limousin, va “accrocher des festivals”. L’enjeu est de taille. D’autant plus que leur budget est serré, l’équipe technique réduite à 11 personnes et la durée de tournage à 25 jours. Mais le film n’en pâtira pas, il s’y prête même. Pas d’effets spéciaux ni de rebondissements à tour de bras, mais un film “psychologique, intimiste, impressionniste”. “C’est fauché donc c’est décontracté!”, sourit Frédéric Pelle. “C’est ma façon de travailler de toute façon. L’important se situe dans la sincérité du scénario, une observation un peu fine, j’espère en tout cas, des personnages.”

Tournage de film au Maryland

le groupe Blues etc

Tournage de film au Maryland2

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire